AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les coulisses de la belle Iole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 21:41

Blandine PisdoeOu la Belle Iole (nom de scène)
Acte I : Moi et les petits oiseaux.
Age : 22 ans
Date de naissance   : 22 mars 1645.
Nationalité Française
♠ Elle est la fille d'un banquier richissime également échevin de Paris chargé du commerce fluvial :Henri Pisdoe
♠ Elle est la survivante d'une nombreuse famille, mais dont les enfants sont tous morts nés ou en bas âge.
♠ Elle a été enlevée à ses 12 ans par François de Prie furieux de ne pas avoir obtenu un prêt et gardée par sa fille : Constance dont elle ignore tout.
♠ Elle a été retenue prisonnière contre versement d'argent mensuel, pendant huit ans dans un village de Normandie.
♠ Elle porte toujours des gants pour cacher son index coupé.
♠ Elle A une tâche de naissance bien particulière au bas du dos sur laquelle, le Sieur Pisdoe, compte pour bien reconnaître sa fille et ne pas être dupé par des charlatans.
♠ Elle a réussi à s'enfuir le jour même de son mariage, grâce à l'aide de l'abbé qui devait célébrer l'union.
♠ Elle a intégré pendant deux ans la compagnie de théâtre itinérante Montdory.
♠ Grâce à l'intervention de son protecteur, elle a pu rentrer comme comptable auprès du ministre Colbert sous le faux nom de Delphine d' Arçay.
♠ Elle est actuellement comédienne de Racine et loge à l'hôtel de Bourgogne. Son nom de scène est : la belle Iole.  
♠ Elle n'a pas revu sa famille depuis son enlèvement malgré toutes les approches possibles.



Acte II : Donnez moi la réplique !
♣ Intérêt - ♠ Une personne qui alléchée par l'astronomique récompense promise par son père, aurait progressivement remonté la piste jusqu'à elle et serait sur le point d'aboutir. [libre]
♣ Patron - ♠ Une personne qui ayant besoin d'une comédienne pour telle ou telle raison, l'engagerait pour un rôle des plus louches. [libre]
♣ Malade -  Une personne qui ne comprenant pas pourquoi elle est toujours gantée, tenterait d'en savoir plus sur elle, la pensant maléfique ou porteuse d'une maladie. [libre]
♣ Touché / coulé par ricochet - Une personne qui voudrait atteindre le fou du Roi à travers elle. [libre]
♣ Ennemi ancestral - Un(e) descendant(e) d'un frondeur qui aurait toujours en travers de la gorge, le fait que Pisdoe père se soit mis du côté du Roi et est contribué à leur perte. Cette personne aurait été entendue par Blandine qui se retrouverait dans une bien sale situation, ne pouvant alerter son père. [pris]
♣ Aide précieuse - Une personne qui lui apprendrait à se battre à l'épée, ou à tirer au pistolet afin qu'elle puisse se défendre [pris]
♣ nature du lien - description du lien et des attentes... [pris]

Tout autre liens tordus comme je les aime ! N'hésitez pas, mes neurones sont en mode on ! What a Face


(c) CREDIT fiche - Never-Utopia



Dernière édition par Blandine Pisdoe le 24.09.13 13:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 21:43

ON EST RICHES QUE DE SES AMISC'EST DIT !


Ferdinand d'Anglerays
♣ Frère de cœur très secret- Je vous dois tellement, cher baron ! Pour commencer ma liberté, si vous n'aviez pas été là ce soir là, ce brigand m'aurait reprise. Je vous ai donc tout raconté par le menu, en citant les noms de mes ravisseurs, l'endroit où l'on m'avait retenu. A vous seul, je peux montrer sans gêne, cet index coupé par ce Tobias. Vous avez contribué de plus, à me trouver cet emploi de comptable pour éviter par une fonction officielle, l'excommunication. Comment pourrais je vous remercier ? En portant ce nom de Delphine d'Arçay et en ne vous posant pas de questions à ce sujet ? Soit. Pourtant ce nom me pèse, qui est-ce pour vous ? Pourquoi dois je faire revivre cette sorte de fantôme ? Est-ce moi que vous aimez tendrement ou bien elle à travers moi ? Je n'ose vous dire que je vous aime comme un frère ou comme le père qu'on m'a ravie, ni que je souffre plus je m'attache à vous, de cette situation.


Paris de Longueville
♣ Professeur - J'ai failli vous blesser sévèrement Monsieur, croyez bien que je le regrette. Je m'exerçais au pistolet sur des bouteilles de verre, lorsque vous promenant, vous êtes passé à quelques mètres de mon champ de tir. Je me suis confondue autant que je me souvienne au moins mille fois en excuses. Vous m'avez demandé des explications et j'ai cru bon de vous dire l'excuse officielle d'un tel exercice : " On ne sait jamais qui on rencontre, surtout lorsqu'on est une femme, il faut penser à se protéger en toute circonstance " Satisfait ou faussement satisfait, mais trop courtois pour insister sur mes réelles raisons vous m'avez offert de m'apprendre à tirer mais également à croiser le fer. C'est le ciel qui vous envoie Monsieur !




Perrine Harcourt
♣ Tu as fait ça pour moi ? - Boiteuse sous les mauvais coups infligés la veille, j'avais plus que jamais ce besoin vital de quitter mes bourreaux. Seule l'occasion et l'aide d'une personne me manquaient. Je n'allais jamais au marché pour que mes kidnappeurs évitent justement ça mais la maladie de la cuisinière me permit de m'y rendre. Bien sûr sous bonne escorte, pourtant j'ai bien réussi à mettre ce mot dans ton panier.Un appel au secours désespéré avec le lieu de ma captivité. Les jours suivants, nous avons échangé encore quelques courriers et tu es venue. Tu as essayé. Nous avons échoué à cause de ce déménagement imprévu mais j'ai réussi autrement. Ce geste Perrine, je ne l'oublierai jamais, sois en sûre ! Qu'on ne vienne jamais me dire du mal de toi, je prendrai ta défense avec acharnement quelle que soit la personne qui t'insulterait !


Éris d'Orival
♣ Toi Blanche mais pas Eris - Tout dans la jolie blondinette était un prétexte pour n'être que bonnes collègues sans plus. Blandine n'aime pas ce côte " chouchou" de Racine ! Ayant connu à ses dépends, l'influence de la Béjart dans la troupe de Molière, Blandine ne fait que lui sourire en la croisant, c'est tout. Elle l'évite un maximum malgré la reconnaissance de son talent. Tout se serait borné à ces bonjours bonsoir polis, si Blandine, portrait craché de Blanche, l'une des personnalités d'Eris, ne faisait pas revivre à la blondinette le traumatisme de sa mort. Ressemblance édifiante pas si incroyable que ça puisque Blandine est la cousine paternelle de Blanche. Depuis une représentation où Eris s'est métamorphosée en Blanche, Blandine sait la malheureuse maladie de la blondinette, mais ne sait pas qui est cette Blanche.Elle n'a pas fait le rapprochement et l'enquête qu'elle va mener ne fait plus de doutes. En revanche, tout ce qu'elle sait c'est qu'Eris la touche et s'attire son amitié dans cette peau.




Marie d'Assérac
♣ Apprentie-sauveuse de ménage - Je sais que vous aurez du mal à me croire, mais c'est pourtant vrai : On veut vous voler votre mari. Je ne vous connaissais qu'en tant que mécène et je n'avais aucune affinité avec vous, mais lorsque j'ai vu Mathilde tenter ouvertement une approche avec votre époux, je n'ai pas pu m'empêcher de venir sonner à votre porte. Le reste vous appartient, je n'ai pour ma part aucun motif de vous mentir, sachant quelle ambitieuse peut être Mathilde, je resterai vos yeux et vos oreilles, si vous me le demandez. Mais cessez s'il vous plait de me parler d'Arnaud Legrand, ce n'est pas parce que nous formons un couple sur la scène, qu'il me plait ! Si je savais qu'il s'agit de votre frère, je me tairais, c'est certain mais en attendant permettez que je l'affuble de tous les noms d'oiseaux, simplement pour démentir cette rumeur absurde.


Émilie de Vendières
♣ Grande amie de la famille - Vous êtes exubérante, vous êtes une originale, certains même vous ont traité de folle devant moi, se moquant bien de dire ces mots devant une fillette de douze ans. Je m'en souviens d'autant plus, puisque lors de mes douze ans, nous avons été séparées chère Émilie souvenez-nous. J'ai très souvent pensé à vous au cours de ma captivité et je n'ai jamais oublié nos souvenirs communs qui me faisaient parfois rire même enfermée. Je ne pensais pas que vous mettriez tout en œuvre pour me retrouver de votre côté, et surtout je n'espérais plus vous revoir un jour, pensant que vous aviez quitté Paris et suivi votre mari en province. Mais ce charivari d'avril en a décidé tout autrement et c'est tant mieux Émilie, nous nous sommes enfin retrouvées et nous nous quitterons plus n'est ce pas ? D'autant que je regretterai toujours que vous ne soyez pas devenue ma belle mère, comme je l'avais toujours espéré, mais il en demeure pas moins que je vous considère comme telle et qu'avec vous, j'ai cet espoir fou de mettre un nom sur mes kidnappeurs.



Dernière édition par Blandine Pisdoe le 24.09.13 13:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 21:44

L'humain par essence inachevédonne naissance à la complexité


Jean Racine
♣ Admiration toute en ébullition - Depuis notre rencontre, entre nous c'est comme chien et chat. Vous m'aviez traitée comme une pistonnée, de mon côté j'avais voulu quitter les lieux sous l'insulte ! Depuis, il y a eu cette malheureuse histoire de pièce modifiée, j'accepte donc de marcher à l'ombre et pour me faire pardonner une chose pour laquelle je ne suis pas coupable, je vous obéis en tout. Mais n'exagérons pas non plus, mon rôle d'esclave chez de la Porte m'a suffi amplement, alors vous n'allez certainement pas vous y mettre. Et cette léthargie qu'est ce que ça veut dire ? Du nerf ! Vous êtes un grand homme et un auteur remarquable, ne vous laissez pas abattre. Je vous admire oui et il parait que c'est la même chose de votre côté, si je savais que je vous donne le frisson et vous cause des larmes par mon jeu, j'en serai flattée ! Il parait également que cette façon d'interpréter la tragédie vous fait poser bien des questions à mon sujet et sur mon passé, comme si j'en avais connu une. Vous n'êtes pas loin de la vérité, mais pour l'heure permettez que je reste encore la belle Iole. La sans nom.


Léandre de Vallombreuse
♣ Fascination troublante - Il faisait froid cette nuit là mais vous m'êtes apparu sans doute plus froid encore, monsieur le vicomte. Néanmoins, vous dégagez sous ce masque, une douleur, un traumatisme qui me touche car semblable au mien. Nous sommes deux mutilés et si vous ne le savez pas encore, je ne peux que m'en rendre compte de mon côté. Malgré votre mutisme que je ne connais que trop bien aussi, vous avez dégagé une certaine aura et vous me fascinez par le mystère qui vous entoure. J'aurai aimé mieux vous connaître mais mon compagnon trop rude a mis à néant cette possibilité ! Une bagarre plus tard, nous nous sommes séparés. Pour toujours ? Mon intuition me dit pourtant que ça ne sera pas notre dernière rencontre, qu'un fil invisible nous lie dorénavant. Ai je tort monsieur le vicomte ?




Philippe d'Orléans
♣ Ou comment faire économiser à un panier percé - La voix de crécelle comme vous nomme mon chef direct, Colbert ! Je ne peux pas nier que votre altesse me donne souvent quelques migraines, mais ce n'est pas causé par votre voix haut perchée, non non ! Vos comptes monseigneur ! Comment peut-on autant dépenser en une seule journée ? Vos dépenses me feraient arracher les cheveux, si je n'y tenais pas autant. Croyez bien qu'il me faut tout mon courage pour vous demander d'économiser ! Mettant le zèle qu'il faut à mon métier du jour, je vous aide les soirs de non répétitions au cercle de jeu car en fille de banquier, je connais les tricheries et les parades. Vous ne pourrez pas dire que vous ne gagnez pas de l'argent, d'ailleurs vous semblez beaucoup plus m'apprécier malgré mon sexe que le ministre Colbert. Je pense que cela changerait si vous saviez mon emploi auprès de monsieur Racine et ma manie à cracher sur votre protégé Molière. Mais il n'y a aucune raison pour que vous l'appreniez un jour n'est ce pas ?


Luigi di Paliano
♣ Entraide synonyme de pétrin - Ecoutez cher monsieur, un "garde du corps" qui vient m'attendre le soir à la sortie du théâtre, ce n'est pas du luxe ! Je me sens rassurée en votre compagnie.  Aussi puisque vous avez abordé le sujet de votre mamma pressée d'avoir une belle fille, autant que je vous donne un petit coup de main non ? Me l'avez-vous proposé, ou était-ce moi ? Toujours est-il que me voici métamorphosée en petite noble italienne pour vous aider et déplaire à votre mère. Nul doute qu'après ce que je vais lui dire, elle sera à jamais guérie de l'envie de vous marier. Mais mon petit doigt me dit que les choses ne seront pas aussi simples malheureusement ...




Louis de Mortemart
♣ C'était une clause du contrat !- Ce n'est la faute de personne monseigneur, je vous le jure ! Lisez vous même, votre père a signé et la clause était " vous pouvez disposer de mon fils à votre convenance " Voilà pourquoi le mien va se permettre de vous faire enlever ni plus ni moins, comme il en est autorisé. Il faut bien payer la dette du vôtre d'une façon ou d'une autre, surtout après quelques falsifications de compte de sa part. Mais j'en conviens certaines choses ne se font pas ! Je tenterai comme je le peux de vous sortir de là, mais puisque vous n'aurez pas à vous plaindre du gîte et du couvert, les choses ne sont pas aussi graves si ?  


Constance de Prie
♣ La femme derrière le masque - Profitant des liens tissés avec ma tante - faiseuse d'ange qui l'avait faite avorter, Constance apprit ma fortune insolente. Sa famille demanda un prêt mais celui-ci leur fut refusé par mon père. Après un échange très houleux, le père de Constance fut pratiquement mis à la porte, le coup de pied aux fesses. Fou de rage, François de Prie a tout de même pensé que ma famille était la poule aux oeufs d'or. Voulant faire cracher jusqu'au dernier écu à celui qui l'avait humilié, il demanda à sa fille d'organiser mon enlèvement. L'idée n'a jamais plu à Constance, mais le soucis de toujours plaire à son père l'a faite céder.  Ce qui devait être un rapt de courte durée, contre forte rançon se transforma en un enlèvement beaucoup plus long. Huit ans de captivité en tout et pour tout. Pourquoi ? Pour la simple raison que le père Pisdoe ne voulait rien donner tant qu'il n'avait pas la preuve que je n'étais vivante. De façon très cynique et glauque, on envoya alors une phalange de mon index, le père de Constance l'ayant fait ordonner. La menace était claire, si l'argent n'était pas donné tous les mois, je serais rendue morceaux par morceaux. Par la suite, le lien entre une Constance toujours masquée et moi même devint complexe, une sorte de syndrome de Stockholm sans sentiments amoureux. Je finis par m'attacher inconsciemment à la seule personne que je pouvais voir tous les jours, alors que j'aurai dû la haïr. A vingt ans, alors que le père de Constance avait le projet de me marier à un membre de sa famille, et grâce à l'aide de l'abbé qui devait nous marier, je m'enfuis. Depuis Constance ne m'a plus revue, elle ne s'inquiète pas pour elle-même, toujours masquée, les Pisdoe ne manquant pas d'ennemis, il faudrait un hasard fou pour que les soupçons se portent sur sa famille et sur elle. Mais c'est sans compter peut-être le témoignage des sbires de l'époque et de mes souvenirs, ainsi que de ma tante. A quand nos retrouvailles ?



Dernière édition par Blandine Pisdoe le 24.09.13 13:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 21:44

La haine aveuglen'est pas sourde !


Tobias Jaeger
♣ Ancien bourreau et futur allié ?- Vous êtes monsieur sans doute l'homme que je hais le plus au monde, je vous dois ma phalange coupée ainsi qu'une nuit infernale à travers les bois, lorsque je réussis à m'enfuir pour être finalement rattrapée très rapidement par vous. Vous n'avez eu aucune pitié de faire cela à une jeune fille d'à peine seize ans, le sac d'écus que vous aviez reçu vous parlait davantage que mes supplications, mais de cette façon vous m'avez montré votre point faible. Je suis riche et vous vendez vos services de sang au plus offrant. C'est bien, j'ai besoin de vous pour mettre un nom sur celle qui m'a capturée. Bientôt, nous nous retrouverons monsieur, je connais votre prénom et votre voix si particulière est restée gravée dans ma mémoire. Ce jour là, je vous ferai une proposition que vous ne pourrez pas refuser.


Evangéline de Comborn
♣ Tu me cherches, tu vas me trouver ! - On ne peut jamais avoir le beurre et l'argent du beurre ! N'est ce pas Ferdinand ? Si j'ignore encore aujourd'hui qui est cette Delphine d'Arçay, identité sous laquelle je travaille, apparemment son passé est pour le moins tumultueux. Si bien que lorsque la vicomtesse de Comborn m'a approché, ce ne fut qu'accusations, avertissements, et conflit autour d'un héritage obscur, dont elle aurait été privé. Je n'ai pas tout compris à cette affaire, mais je paie bel et bien pour les faits et gestes d'une autre. Attaquée par cette furie qui n'hésiterait pas à m'écorcher vive si elle le pouvait, j'ai décidé de rétorquer à ma façon. Car j'ai déjà vu cette chère vicomtesse et dans une situation en aucun cas glorieuse. Ma tante est une faiseuse d'anges et Evangéline était enceinte. Je lui ai tenu la main durant des jours durant  le délire qui a suivi l'avortement. Je sais donc pertinemment quel crime elle a commis, et j'ai décidé de lui remémorer subtilement son geste ! A chacune nos armes chère vicomtesse ! Je mords désormais !




Isabeau Lacassagne
♣ Tu n'auras pas mon père !- C'est une gazette qui m'a appris votre mariage avec mon père. Je conçois qu'après plus de dix ans loin de moi sa fille et un veuvage très long, il ait envie de reprendre une femme et d'avoir d'autres enfants. Pour m'oublier ? Je l'avoue, tout ça ne me plait pas du tout ! J'aurai voulu avoir mon mot à dire, je ne veux pas que mon père songe à une autre femme que ma mère, je ne veux pas qu'il berce d'autres enfants, alors que je suis séparée de lui depuis des années. Je pense avoir le droit légitime de ne l'avoir que pour moi après mon chemin de croix. Ce n'est pas de la jalousie ou peut-être bien que si, prenez le comme il vous plaira en fait, je m'en moque ! Maintenant que je vais refaire irruption dans la vie de mon père, votre soif de l'or ne sera pas satisfaite car depuis Ruzé et son obsession concernant mon héritage, je vois le mal partout. Vous pouvez aussi me traiter de paranoïaque. Un jour nous aurons une discussion entre femmes, en attendant place aux coups bas.


Emmanuelle de Vaunoy
♣ Je connais tes projets !- Je n'ai pas tout entendu ce que vous disiez à mon frère de coeur, mais ce que j'ai ouïe était bien suffisant malgré tout.  Cela concernait des terres familiales appartenant à votre famille et une volonté de faire chanter mon père. Ne rêvez pas madame ! Si vos terres sont possessions de ma famille, ce fut dans l'honnêteté et la légalité ! Si tout le monde venait réclamer ce qu'il cède par simple remords, où irions nous ? Maintenant que je connais vos projets, croyez vous que je ne vais pas mettre mon père au courant pour qu'il prenne quelques dispositions ? Là aussi ne rêvez pas !




Elisabeth d'Alençon
♣ Si tu es ma ruine, je serai la tienne - Je suis une comédienne, une fille bonne à être excommuniée, une fille du diable, ce qui vous déplait en moi c'est ce voile de mystère autour de ma personne. C'est sans doute ça qui vous fait autant vous acharner sur moi, surtout lorsque vous assistez à mon succès de plus en plus grandissant. Vous n'aimez pas qu'une gueuse échappe au griffes de l'église. Vous m'aurez sans doute, je ne me fais pas d'illusions puisque je travaille chez votre cousin, mais l'excommunication pour moi, ce n'est pas rien, je suis croyante ... Si vous faites ça, attendez-vous à me voir au tournant. Toute princesse a besoin d'argent pour entretenir sa Maison, j'ai la main longue madame et mon père aussi. Sans banquier, vous n'êtes rien. A bon entendeur ...  


NOM Prénom
♣ nature du lien - Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.



Dernière édition par Blandine Pisdoe le 24.09.13 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 21:50

A vous ... Reine
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime04.09.11 22:14

Moi, of course What a Face Il faut toujours qu'on définisse avec exactitude notre lien, même si on a déjà pas mal travaillé dessus sur nèmèsène I love you Je pense qu'on va terminer comme ça d'ailleurs, on a tellement d'idées ! Juste une chose que je voulais ajouter : si tu as besoin d'un professeur d'escrime, ton protecteur bien-aimé est tout disposé à te donner quelques leçons !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime18.09.11 7:58

Je viens de rédiger notre lien, belle Iole. J'espère que cela saura vous convenir. Et je suis à vos pieds pour un éventuel RP bien sanglant Twisted Evil








Blandine Pisdoe



« Je vous ai certainement aimé l'espace d'une seconde. Dommage que vous devez le payer par votre vie.»
Infortunée ennemie et charmant jouet, les Cinq-Mars ont la haine facile et l'oncle de Nicolas de Ruzé ne fait certainement pas exception. Sous refus d'un prêt, il enlève la fille de son financier. Transformée en servante, humiliée, battue, la petite bourgeoise passe des années d'enfer sous la main de fer de Charles de La Porte. Une affection immédiate a serré le coeur de Nicolas lorsque Blandine est arrivée au château. Un attendrissement dont il ne pouvait être prisonnier. Raison pour laquelle il n'a jamais aidé sa prisonnière et a même participé à ses sévices. Blandine était toujours là, au château, traînant dans son ombre, Nicolas venait presque à s'habituer à sa présence. Jusqu'à ce que son oncle, sur son lit de mort, lui demande d'épouser Blandine pour recevoir la fortune des Pisdoe. Le jeune Ruzé, comme toujours, obéit le plus volontiers du monde à son oncle. Mais, surprise, la jeune promise disparaît le jour même des noces. C'est donc une lutte à mort qui s'engage entre les deux anciens fiancés. Si Blandine veut ravoir sa liberté, Nicolas tient toujours à sa jolie dot. Qu'à cela ne tienne, la torture et la mort ne seront pas suffisantes pour séparer ces deux protagonistes entrelacés dans un destin tragique.




Sous réserve de modifications ©

Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime15.10.11 13:38

Etant donné que Maryse va sauver Nicolas, et vu la relation qu'elle entretient avec lui, je pense que Blandine pourrait la connaitre. Je n'ai pas trop d'idées, mais je pense qu'on peut jouer sur ça, ce serait sympa Smile

Mon cerveau est en stand-by, mais j'y réfléchirai !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 19:20

Alors, comme promis, me voilà!

En quelques mots, je résumerai les choses ainsi: je cherche une fiancée « officielle » mais factice pour Dorian.

Disons que suite aux nombreuses dettes qu'il peut contracter, une personne mal intentionnée pourrait vouloir faire pression sur lui en menaçant une personne qui lui est cher. Sauf qu'à l'heure actuelle, sa seule famille présente à Paris, c'est Esma et clairement il ne la voit pas faire face à ce genre d'inconvénients.

Du coup, s'il pouvait s'afficher au côté d'une autre jeune femme et la présenter comme sa favorite, cette dernière deviendrait la cible privilégiée de ses détracteurs. Or Blandine est une comédienne et si clairement, Dorian ne sera pas contre quelques aventures pour rendre plus plausible toute l'histoire, il compte avant tout sur le côté « facile » du rôle et sur ses capacités d'actrice.
Ceci dit, il ne lui cachera pas non plus les risques qu'elle peut éventuellement encourir car il est d'une grande franchise. Il faudra juste mettre au point des petits exercices pour qu'elle garde son calme le temps qu'il vienne à son secours.

De là, tu te dis peut-être, mais s'il est si souvent à sec, comment va t-il la payer ? Et bien hormis le fait que pour l'instant, son compte en banque se porte bien. (des fois, ça arrive, oui) Il peut assurer une garantie à Blandine, autre que venir la chercher si elle se fait prendre par sa faute. Il est bon escrimeur, acrobate à ses heures perdues et peut laisser trainer ses oreilles un peu partout. En gros, s'il lui faut un bras armé, il peut être un bon candidat mais en règle générale, elle peut lui demander n'importe quoi en contre-partie, il acceptera de bon cœur -ou presque-.

Surtout qu'à terme, je pense que Dorian pourrait réellement s'attacher à elle. A jouer les faux-couples, de vrais sentiments pourraient naitre même si ce ne sera surement pas le grand amour et qu'on pourra sans doute compliquer le tout avec les origines de Blandine. Un papa banquier et un grand endetté, il y a moyen de voir naitre de sympathiques scènes. \o/ (Sans compter, qu'elle peut vouloir fourrer dans ses finances, elle aussi. silent )

Enfin, voilà, dis moi ce que tu en penses et si cela te semble possible, parce que je peux très bien partir dans une direction totalement faussée. =')
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 21:42

Alors ... What a Face

J'adorerais ce lien, mais j'ai peur qu'il soit peut-être répétitif, car Didine sert déjà de fausse fiancée à Luigi di Paliano. ça ferait peut-être un peu beaucoup, Léandre va vous tuer s'il apprend qu'elle aurait deux fiancés, même si c'est pour jouer un rôle. PTDR

Néanmoins j'avoue que ça m'interesse malgré tout. scratch Etant maso avec mes persos, je ne dirais pas non à un peu de danger autre que mes rps prévus avec Léandre et Nico. Et puisque Dorian interviendrait apparemment, ça serait bénef.

Peut-être qu'on peut juste modifier le rôle qu'elle jouerait auprès de lui, pas forcément favorite ou fiancée, mais soeur - demi soeur ? Ses détracteurs connaissent-ils son arbre généalogique ? Personne hormis Ferdinand ne connait la famille de Delphine d'Arçay, nom sous lequel elle bosse comme comptable à la cour, un bobard pourrait donc bien passer, je suppose pour un éventuel lien de parenté. On pourrait donc rebondir sur ce que tu voudrais. Personne très proche de lui, plus proche qu'Esma s'il s'agit d'une soeur / demi soeur.

Elle accepterait peut-être pour rendre service, si Dorian lui présente ça comme étant une victime, elle n'est pas vraiment naïve, mais s'il lui dit que sa cousine risque de se faire enlever ou autre, elle a été une victime d'un kidnapping, courageusement elle pourrait donc vouloir éviter ça à Esma même sans la connaître. Elle sait comment parler à d'éventuels ravisseurs, même si elle en a perdu un doigt, elle sait qu'elle peut supporter un rapt, la peur tout ça ... Sans être maso et pour protéger une innocente de ça, elle pourrait donc accepter par compassion, mais bien entendu avec la sûreté que Dorian se ramènerait et vite. Razz

Pour la suite en effet, tu aurais donc une grosse " dette " morale et peut-être financière auprès de son paternel. PTDR ça peut être très marrant pour le côté " je suis à sec " ... Faudrait pas qu'il lui propose le casse du siècle. PTDR

Voilà ce qu'on peut faire, pour les sentiments ... scratch Blandine dans sa jeunesse et pas encore mariée à Léandre pourrait en effet être troublée par la beauté et les mains plutôt baladeuses (enfin c'est sa réputation Razz) de Dorian. Ce qui pourrait laisser peut-être dans leurs gestes, s'ils sont sensés jouer le frère et la soeur, certaines personnes commencer à jaser. Donc pour se plaire je suis d'accord, mais sinon elle va peu à peu tomber amoureuse de Léandre, donc en effet faudra pas que ce soit le grand amour ... Je cherchais justement un lien comme ça, un trouble des deux côtés, ils se plaisent MAIS ...

Qu'en dis tu ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 22:42

Ah au temps pour moi, j'ai pas assez bien parcouru tes liens. =') Je suis passée à côté de Luigi.

En tout cas, j'en dis que ça me convient bien. drunken

La sœur ou la demi-sœur me va tout à fait. Je ne pense pas que ses détracteurs feront le tour de son arbre généalogique mais l'affaire conclue, Dorian pourrait glisser ci et là des allusions sur cette chère sœur qu'il ne se lasse pas d'aller retrouver. Ainsi, il est sûr de détourner leur attention.

Et oui, Dorian accourait à son secours, comme un preux chevalier sur son cheval blanc (ou juste un gars avec la masse de billets souhaitée).
En fait, selon leur entente, il pourrait même aller casser du Ruzé pour les beaux yeux de sa petite sœur alors que rien ne l'y oblige.

Bon après, on est d'accord, le but n'est pas qu'ils tombent amoureux. Ils peuvent se chercher et jouer sur l'attirance mutuelle mais Dorian ne piquera pas sa future épouse à Léandre. Esma risquerait de les réduire en charpie avant, en plus.

Par contre, je veux bien que tu précises tes pensées quand tu parles d'une dette morale et financière parce que j'avoue n'être pas certaine d'avoir compris. PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 23:11

Contente d'avoir pu trouver un compromis ! Very Happy Tu viens de me faire penser que je dois mettre ma fiche à jour, car Luigi n'y est pas, nous avons conclu l'affaire via mp. Donc là c'est un peu de ma faute, car tu ne pouvais pas deviner ! Embarassed Tu n'es pas monsieur soleil bon si par la BGitude...

Pauvre Ruzé il a plein d'ennemis ! PTDR

C'est justement pour ça que je parlais de dette morale, car on est d'accord qu'elle va quand même se mettre en danger pour lui et comme elle ne lui demandera aucun argent contrairement à Luigi qui lui est riche, je disais justement ça dans le sens : Il a intérêt à accourir à la première occas pour elle Razz C'est pas ce qu'il va manquer, ma Didine attire toutes les emmerdes, elle a la poisse ! PTDR

Pour la dette financière, c'était pour rebondir sur ce que tu disais par rapport à toi toujours fauché et au père Pisdoe riche comme Crésus. Elle économe, toi dépensier.

En effet ça pourrait donner lieu à des rps sympas, car elle peut pas " gueuler " contre Mister, c'est son patron, c'est un prince, elle doit rester zeeeeeeeeeeen, même si ses dépenses lui donnent de l'urticaire et qu'elle sort de chez lui à vouloir s'arracher les cheveux. Mais ce qu'elle tait contrainte et forcée, pourrait ressortir avec toi donc ... Surtout si un jour il lui montre qu'il doit une horrible somme à son vieux. Razz

Les gens vont voir des trucs chelous, un frère et une soeur qui ont des gestes soupçonneux et s'engueulent pour une question de fric. Razz

Nous pouvons partir donc sur cette base d'acceptation du danger par compassion mêlés de trouble et d'attirance ainsi que d'engueulades au sujet du pognon.

Sinon je t'avoue avoir une petite idée pour une évolution (je précise pas du tout AMOUREUSE, faut rassurer nos chéris Razz ) de notre lien. Oui j'aime les trucs sur le long terme. Je te mpise pour regarde un peu de suspense What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 23:22

J'avais lié dette morale et financière auprès du paternel. Je comprends mieux pourquoi ça me semblait confus. Ré-expliquer ainsi, c'est tout de suite plus clair donc oui, il serait son débiteur. Il a le chic pour offrir ses services en remplacement de paiement. Very Happy

Il ne sait pas dans quoi il s'engage si elle commence à lui faire des scènes sur son fric, il va finir par croire que c'est une manie toute féminine. I love you

En tout cas, ça me parait bien prometteur, j'attends avec impatience ton mp pour la suite que tu prévois drunken

Et j'ajouterai déjà tout ceci dans ma fiche de liens. Prochainement. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime01.03.12 23:37

C'est parfait alors ! Adjugé ! Very Happy

Faudra juste que l'on précise par mp, quel genre de " risques " elle court, sinon le rapt ... Razz En gros dans quelle " mouise " exacte tu t'es mis. Razz

Idem, je mets à jour ma fiche très vite avec toi de rajouté bien évidemment ! What a Face

>>> Prend la DIRECTION DE SA MESSAGERIE What a Face

Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime29.04.12 15:17

MàJ du 29/04/2012

Si j'ai oublié quelqu'un, je m'en excuse par avance, n'hésitez pas à me le dire. ^^

Et si la description des liens n'est pas vraiment fidèle à ce que vous attendiez, idem. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime24.11.12 19:27

MàJ du 24/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime24.09.13 13:50

Mise à jour du 24/09/2013 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Les coulisses de la belle Iole  Empty
MessageSujet: Re: Les coulisses de la belle Iole    Les coulisses de la belle Iole  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les coulisses de la belle Iole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» L'Orchidée ensanglantée [Hentaï ?] [PV Gakupo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser