AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Stephen of Cresacre et ses relations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Stephen of Cresacre et ses relations.  Empty
MessageSujet: Stephen of Cresacre et ses relations.    Stephen of Cresacre et ses relations.  Icon_minitime15.04.11 16:54

Stephen of Cresacre
« La douleur est le poison de la beauté » William Shakespeare


Stephen of Cresacre et ses relations.  Benou10

feat. Ben Barnes
    Qui suis-je ?

    Fils d'Humphrey of Cresacre et d'Isabel of Monthemer.Demi frère de Mercy Of Cresacre anciennement Roper.Père et oncle d'Edmond of Cresacre (6ans) Officiellement décédé en 1660.Connu en France sous le nom de Stephen McLean.Fonction : Horloger du protocole (Travail consistant à régler toutes les pendules de Versailles mais aussi à tenir au courant le Roi des différentes heures d'audiences, de dîners etc etc afin de ne SURTOUT pas le mettre en retard. Stephen est le garant de la ponctualité royale)

    Ce que je recherche
    ________
    - Des gens du peuple qui ne me questionneront pas sur mon sordide passé et qui m'accepteront tel que je suis.
    - Des personnes en relation avec mon Amy. Qui pourront me donner des anecdotes croustillantes au sujet du roi.
    - Des ennemis, sans quoi je m'ennuierais à mourir sans me battre une ou deux fois semaines.
    - Des raconteurs d'histoires loufoque avec qui il serait bon de partager un verre de vin.
    - Une personne m'ayant pistonné pour entrer à Versailles. Un ou une proche du roi ou une personne haut placée.
    - Une femme qui tenterait de me séduire pour mettre un peu de piquant dans ma vie ...sans toutefois y toucher, bien sur, mais qui ne lâcherait pas le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Stephen of Cresacre et ses relations.  Empty
MessageSujet: Re: Stephen of Cresacre et ses relations.    Stephen of Cresacre et ses relations.  Icon_minitime15.04.11 17:31



    ♦ Amy of Leeds ♦
    « My darling ... »
    Ma veuve par procuration puisqu'elle a été mon épouse par ce biais avant de partir d'Angleterre. Renonçant sans grande tristesse à un mariage que mon père voulait m'imposer pour calmer mes conquêtes, c'était hélas sans compter la beauté et le charme naturel de cette femme. Les jours qui ont suivi mon faux enterrement se sont révélés les plus durs de ma vie. Je croyais avoir payé mes fautes passées par la honte de mon inceste mais la plus cruelle torture restait à venir. Celle de contempler chaque jour cette femme qui aurait dû être à moi fut la première. De la voir séduire un à un tous mes prétendus amis très vite consolés de ma mort, attisa ma peur. Bien sûr, elle ne le faisait pas exprès mais je savais qu'elle en jouait mais finalement au bout de quelques temps, je m'en amusais puisqu'elle ne tombait pas dans leur bras ! Cette facilité qu'elle a de captiver le regard d'un homme m'a toujours fasciné. Mais c'est le jour où elle partit pour la France, que j'ai bien cru mourir de ne plus la revoir jamais ! Néanmoins, il me restait le coup de grâce et il arriva par une lettre de Guillaume, m'annonçant qu'elle était devenue la favorite offiicielle du Roi Soleil dont la réputation avait dépassé les océans. Fou de jalousie, j'ai embarqué pour la France. Je voulais créer un scandale pour récupérer non pas ma fiancée mais MA FEMME ! Mais Guillaume a réussi à me faire relativiser, il faut dire que j'ai eu six mois de traversée pour me calmer. J'accepte aujourd'hui l'amour qu'elle éprouve pour son roi. J'accepte même de les voir ensemble malgré la souffrance que ça m'inflige, mais je n'accepterai jamais qu'on lui fasse du mal. Or dans tous ces courtisans qui lui font des rondes jambes le jour, beaucoup la trahissent la nuit et conspirent à sa perte ! Je ne les laisserai pas faire ! Je n'ai pas pu résister à la volonté de lui écrire sans signer ma lettre, elle sait désormais que quelqu'un veille sur elle, en menaçant ses ennemis. Elle m'a fait part du désir d'une rencontre mais je ne sais pas ... Certes elle ne m'a jamais vu que par des portraits, mais j'ai peur de me trahir et surtout d'un piège, car je travaille depuis peu à Versailles. Dois je prendre cet énorme risque ?
    ♦ Guillaume du Perche ♦
    « Brotherhood »
    Il est comme un frère pour moi ! Avec lui ce fut les 400 coups, le partage de dettes ou de gains et parfois même de filles ! Aucune rivalité dans nos rapports, que de l'amitié ... Que doit-il penser de moi aujourd'hui ? Amoureux fou et qui plus est d'une femme inaccessible ! Peut-être a t-il honte, ou se moque t-il de moi, pourtant j'ai cru comprendre à demi mots, que lui aussi vivait la même chose que moi. C'est lui qui m'a permis par le faux transfert de mon cercueil à Paris, de voyager clandestinement à bord du navire. Il me couvre d'ailleurs encore aujourd'hui au point de me loger chez lui, et surtout au point de m'avertir des sorties d'espions du Roi venus me tendre un piège, lors de mes sorties nocturnes. Je me rends bien compte du sacrifice que ça implique pour lui. Mais nous sommes comme les deux doigts de la main depuis toujours, rien ne pourrait venir troubler notre relation fraternelle, sauf peut-être ... s'il me volait la femme que j'aime.




    ♦ Eugénie de la Galaisière ♦
    « Ma confidente »
    Certes Guillaume est l'ami et le frère, mais il n'en reste pas moins souvent absent et il faut bien tuer les heures de la journée. De simple connaissance, la demoiselle est devenue au fil des semaines, une amie, une confidente ET surtout une messagère par sa fonction même auprès d'Amy. Sans trahir la favorite de quelque manière que ce soit, la nouvelle Intendante de sa maison me permet d'avoir chaque jour de ses nouvelles. Émue par ma dramatique situation, Eugénie me fait part des faits et gestes de sa maîtresse qui elle reçoit, qui lui veut du mal. Nous avons également de grandes conversations passionnantes, si je ne peux pas penser à elle comme à une sœur (et vous deviniez bien pourquoi) je dois tout de même dire qu'elle tient bien cette place dans mon cœur, pour cette fois en tout bien tout honneur ! Je ne saurai me passer d'elle désormais !
    ♦ Nicolas de Ruzé ♦
    « Mon ennemi »
    N'était-il pas ironique que la femme que je protège ait envoyé ce mousquetaire enquêter sur mon compte et surtout pour me pourchasser ? Le moins que l'on puisse dire c'est que le drôle est tenace ! Quels ordres a donné Amy ? Me tuer ? Me conduire auprès d'elle ? Auprès du Roi peut-être ? M'embastiller directement ? A t-elle compris pourquoi les espions de Louis XIV ne me mettait jamais la main dessus ? Je la sais très intelligente et capable de tout. Lui aussi d'ailleurs ! Qu'a t-il à gagner dans mon arrestation pour être aussi persévérant ? En tout cas, une lutte acharnée s'est engagée entre nous, et nous avons des duels fréquents qui se finissent toujours dans des ruelles noires. Pour l'heure je suis parvenu à passer entre les mailles du filet, grâce à mon endurance de haut niveau, qui me fait courir plus vite et plus longtemps que lui, mais jusqu'à quand ma chance va t-elle durer ?

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen of Cresacre et ses relations.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENS TOPICS
-
Sauter vers: