AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime10.03.13 15:59





LUCIE


FROT




(EMILIE DE RAVIN)




« S'il y a un endroit où tout est possible c'est le théâtre. »

    ►22 ans
    ► Comédienne dans la troupe de Molière
    ► Franco-Italienne
    ► Célibataire
    ► Chrétienne (a été baptisée)
    ► Hétérosexuelle

(Comédiens)



♕ PROTOCOLE ♕
VERSAILLES : PARADIS OU ENFER ?

Pour ce qu'elle connaît de Versailles, Lucie trouve que c'est un lieu enchanteur, même si elle ne le trouve pas très propre. Les gens y sont beaux, les décors époustouflants. Mais pour la jeune femme, rien ne peut égaler la beauté des jardins de Versailles, dont les plans ont été dessinés par Le Notre. Cependant, pour elle rien ne vaut la campagne, qu'elle a eu l'occasion de découvrir lors de son voyage de Bordeaux à Paris. Elle trouve toutefois que le château est bien trop souvent en travaux, dès que les travaux de rénovation d'une aile sont achevé, le roi en commence d'autres ailleurs dans le château. Enfin, Lucie n'aime pas trop la vie à Versailles, la trouvant trop protocolaire et contraignante.

COMPLOT : VÉRITÉ OU FANTASME PUR ?

Pour Lucie, l'existence de possible complots ne fait aucun doute. Certes, elle n'a jamais été impliquée dans aucuns d'entre eux, mais il lui paraît évident que parmi tous les gens de la noblesse (et pas que), il doit bien y en avoir quelques-uns avide de pouvoir, de vengeance ou d'argent. En tout cas, elle se trouve bien loin de toutes ces histoires, qui ne l'intéressent d'ailleurs pas plus que ça.

COLOMBE OU VIPÈRE ?

Lucie n'a jamais été intéressée par les ragots, qui ne sont pour elle qu'un ramassis de sottises la plupart du temps. Elle les écoutent toutefois de temps en temps, histoire d'avoir une piste, aussi infime soit-elle, qui lui permettrait de retrouver sa famille et de savoir qui elle est vraiment.

DES LOISIRS, DES ENVIES A CONFIER ?

♥Être sur les planches♦Lire♣Se promener♠Danser♥Aller écouter des musiciens♦Rêver

♕ HOP, RÉVÉRENCE ! ♕
► Dory
► 18
► 7/7
► Code bon by Lisa
► Via un top site
►Aucune, il est parfait **



Dernière édition par Lucie Frot le 22.03.13 14:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime10.03.13 15:59


BIOGRAPHIE

VERSAILLAISE

_________________________________________________


Même si elle ne s'en rends pas vraiment compte, Lucie est une personne vraiment très belle: de magnifique yeux verts qui vous donne l'impression qu'elle peut lire en vous comme dans un livre ouvert, une chevelure châtain et bouclée, une bouche pulpeuse et rose cerise. Elle n'est ni trop grande ni trop petite, et possède une taille fine ainsi qu'une grâce "digne d'une princesse", comme le disait sa mère adoptive. Elle sait ce qu'elle veut et arrive toujours à ses fins. Elle possède également un excellent sens de l'observation, et est sûrement l'une des personnes les plus entêtées sur Terre. Elle a une confiance aveugle en ceux qu'elle aime, ce qui lui a attiré plusieurs fois des ennuis. Enfin, elle ne manque ni de courage ni de sang-froid, et sait faire face aux situations les plus paniquantes avec calme.
L'histoire de Lucie commence en 1651, dans un carrosse plutôt luxueux.
-Regarde Maria, si on se penche un peu par la fenêtre on peux voir un arc en ciel derrière la colline là-bas!
-Doucement Anna, tu sais bien que maman ne veut pas que l'on s'appuie ainsi sur les portes du carrosse!
-Votre soeur a raison, mademoiselle Grimaldi! Remettez vous correctement!
-Ho Rosa, je t'en prie, laisse moi encore 5 petites secondes... Cet arc en ciel est tellement beau!
Si Anna avait su ce qu'il allait se passer, elle se serait sûrement rassise correctement, au lieu de s'appuyer contre la fragile porte. Malheureusement, Anna ignorait que son destin allait changer du tout au tout à cause d'un arc en ciel. D'un seul coup, la porte s'ouvrit et Anna disparut du champ de vision de sa soeur et de sa nourrice. Son corps roula dans le chemin en pente et ne s'arrêta que pour plonger dans une rivière au courant si fort qu'il emporta la petite en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Quand la petite reprit connaissance, elle était allongée dans un lit et entourée de femmes qui la regardait d'un air inquiet.
-Tu es enfin réveillée! Nous commencions à perdre espoir. Comment t'appelles-tu, petite?
-Je m'appelle... Je... Je ne sais plus...
Sitôt après avoir réalisée que la petite fille ne se rappelait plus de rien et ne savait même plus qui elle était, elle éclata en sanglots. Les femmes échangèrent des regards intrigués, tandis que la patronne du bordel de la Rose d'Or dans lequel s'était réveillée la fillette la prit dans ses bras et se mit à la bercer.
-Chuuuut... Ca va aller. Nous te garderons tant que tu n'auras pas retrouvé la mémoire. Tu es en sécurité ici.
Marie Frot s'occupa tendrement de l'enfant, qu'elle renomma Lucie, et cette dernière se mit à la considérer comme sa mère. Elle grandissait, embellissait de jour en jour, et toutes les femmes du bordel se prenait de tendresse pour ce petit bout de femme aux yeux si bleus. Plus les années passaient, plus Marie et les habitantes de la Rose D'Or se mettaient à espérer que la petite ne retrouve jamais la mémoire, et qu'elle reste avec elles pour toujours. La petite Lucie comprit très vite quel était le métier de ces femmes, et comprit après quelques années que, même si elle aimait tendrement toutes les occupantes de la Rose D'Or, sa place n'était pas là. Elle, ce qu'elle aimait plus que tout, c'était le théâtre. Tous les jours, après que Lucie ai aidé à faire le ménage et la cuisine, elle sortait dans Lyon pour voir les spectacles de rue, surtout les scènes de théâtres. Une fois rentrée au bordel, Lucie se mettait à incarner le rôle qu'elle avait préféré et prononçait les dialogues dont elle se rappelait. La petite avait douze ans quand elle se fit la promesse d'être un jour une comédienne de renom, même si il fallait pour cela partir loin de sa mère adoptive et de Lyon.
Quatre ans après
-Lucie, tu es sûre que c'est vraiment ce que tu veux?
-Oui maman, je suis grande maintenant et capable de me débrouiller seule! Tu sais, si je veux devenir comédienne, cette troupe est mon seul espoir... Ne t'inquiètes pas, il ne m'arrivera rien de grave.
-Si tu es sûre de toi, je ne puis que te donner ma bénédiction. Sois prudente Lucie.
Après avoir donné une bise sur le front de sa fille adoptive, la femme la laissa partir. Lucie parti d'un pas léger, confiante quand à son avenir: elle sentait que pour elle, c'était le début d'une vie nouvelle. Quatorze ans avaient passés depuis que Anna avait été retrouvée par les femmes d'un bordel de Lyon, et elle était devenue une belle jeune femme. Elle n'avait toujours pas retrouvée la mémoire, et voulait à tout prix savoir qui elle était avant son accident. La seule chose qui pouvait permettre à la jeune femme de retrouver sa famille était un médaillon, sur lequel était écrit les initiales A.G. Bien trop flou pour retrouver des souvenirs de sa vie d'antan, en somme. Lucie était plutôt heureuse dans ce bordel, même si elle avait finit elle aussi par se prostituer, afin d'avoir de l'argent facilement. Elle faisait cela pour elle, certes, mais également parce qu'elle savait que les affaires n'allaient pas fort à la Rose d'Or. Cependant, Lucie venait tout juste de se faire accepter dans une troupe de passage. Aujourd'hui était le jour du départ de cette troupe, et donc par conséquent celui de Lucie. Elle espérait sincèrement que son avenir serait sur les planches. Les premiers mois furent durent, mais Lucie s'accrocha et commençait à être à l'aise sur les planches. Au bout de huit mois, on aurait dit que la jeune fille était née sur scène. Alors qu'elle commençait à se faire un nom dans le métier, tout bascula: le dirigeant de la troupe la vira et remplaça par son amante, afin de l'avoir plus près de lui.

-Nous sommes sincèrement désolés, Lucie, mais Marianne a ce petit quelque chose que tu n'as pas, tu saisis...?

-Oui, vous l'engagez parce qu'elle accepte d'ouvrir ses cuisses à n'importe quelle occasion, j'ai parfaitement saisi!

Lucie ramassa le baluchon contenant ses maigres affaires et sortit en claquant la porte. Ce ne fut qu'au bout d'une bonne heure de marche qu'elle s'effondra contre un mur, et se mit à pleurer. Tout était fini. Sa troupe venait de l'abandonner dans une ville qui lui était parfaitement inconnue, ne lui laissant qu'une bourse qui serait bien vite vide, quelques vêtements, et un profond sentiment d'amertume dans son coeur. Pourtant, elle ne se laissa pas démonter pour autant: jouer dans une troupe était son rêve, et elle le réaliserait coûte que coûte. C'est donc animée d'une nouvelle volonté qu'elle se releva, et commença un long voyage en direction de la capitale: Paris. Cela mit quelques mois, mais elle finit tout de même par arriver dans la capitale. Ne sachant pas où trouver une troupe qui voudrait d'elle, elle se mit d'abord à trouver du travail: au lieu de ressombrer dans la prostition, Lucie préféra faire des tâches plus ingrates certes, mais plus vertueuses également. Un jour qu'elle sortait d'un bâteau-lavoir, en rangeant sa maigre paie dans sa bourse, un inconnu l'aborda, sans que Lucie sache pourquoi. Il lui fit la conversation, avant de repartir d'où il venait. De temps en temps, elle le recroise et ils échangent quelques mots. Lucie sait désormais qu'il s'appelle Arturo Bonaventura, et curieusement il surgit de nul part à chaque fois que la jeune femme est dans le pétrin. Quelques jours à peine après son arrivée à Paris, elle fit la connaissance de Françoise D'aubigné, qui lui apprit à lire, à écrire, et lui offrit un toit. La jeune fille lui est toujours extrêmement reconnaissante envers Françoise, qu'elle considère comme sa sauveuse. De plus, cette dernière lui faisait déclamer des vers à chaque fois qu'elle recevait des invités. Un jour, lors d'une réception donnée par Françoise, fut entendue par une comédienne de la troupe de Molière, Claire Ornelle, qui apprécia son jeu et ses intonations. Ni une ni deux, Claire alla parler de Lucie à Molière, qui accepta de la recevoir et l'intégra dans la troupe très rapidement. Lucie n'arrive toujours pas à croire ce qui lui arrive, consciente que son plus grand rêve est enfin réalisé. Un soir, après une représentation particulièrement réussie, un homme vint à la rencontre de Lucie afin de la féliciter. C'était la première fois que quelqu'un prenait la peine de venir la voir pour la complimenter ainsi, aussi Lucie l'apprécia dès le début. Elle est devenue la muse de cet homme, qui est poète. Dans certains de ses poèmes, Eugène (c'est son nom) parle d'elle et Lucie est toujours très touchée par les vers qu'il lui offre. Dès qu'elle a un moment de libre, elle parcoure les rues de Paris afin de trouver quelqu'un qui accepterait de publier les poèmes d'Eugène. Lucie s'est fait de nombreuses amies, comme par exemple Elodie de Froulay. Lucie a rencontré Elodie au théâtre, un soir où cette dernière était venue assister à une représentation de la troupe de Molière, et qui vint converser avec Lucie à la fin de la pièce. Elles s'entendirent bien de suite, et sont aujourd'hui d'excellentes amies. Elodie aide Lucie à retrouver des traces de son passé, et la jeune comédienne lui en est extrêmement reconnaissante. Cependant, il y a aussi des personnes qui l'intriguent, telle Catherine-Charlotte de Gramont. Depuis leur première rencontre, Catherine n'arrête pas de questionner Lucie sur son passé, ou sur la famille royale de Monaco. Méfiante, Lucie se défile toujours quand elle trouve la question trop impersonnelle, et essaie d'éviter Catherine-Charlotte aussi souvent qu'elle le peut. Lucie est toujours à la recherche d'alliés pour l'aider à retrouver son passé, et accepte l'aide de n'importe qui, comme par exemple celle d'Enola of Dorset, qui lui a proposé de l'aider à condition que Lucie fasse passer des lettres compromettant toute la dynastie royale. Commençant à se douter de quelque chose, Lucie est allée menacée Enola, qui lui a dit qu'elle ne lui dirait rien sur ses origines. La comédienne est désespérée, elle est persuadée qu'Enola pourrait l'aider mais n'a pas envie de compromettre la dynastie. Lucie ne sait pas quoi faire, et préfère ne pas y penser pour le moment.













Dernière édition par Lucie Frot le 22.03.13 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Philippe d'Orléans

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, piétiné et maintenant celui qui était à mes côtés est devenu mon ennemi. Quelle cruelle destinée !
Côté Lit: Le lit de mon palais est si confortable et accueillant !
Discours royal:



ADMIN TRAVESTIE
Monsieur fait très Madame

Âge : 27 ans
Titre : Prince de France, Monsieur le frère du Roi, Duc d'Orléans, de Chartres, d'Anjou, seigneur de Montargis
Missives : 10014
Date d'inscription : 03/01/2007


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime22.03.13 13:42

Bonjour !

Je ne sais pas quand tu as terminé ta fiche, je viens juste de voir le [terminé], désolée !

Alors bienvenue sur le forum et je vois que les comédiennes de Molière ont la cote en ce moment ! Mais avant de te valider, j'ai quelques changements à te demander :

- Athée ? Au XVIIe, être athée était assez peu courant à l'époque. Bien qu'être comédien signifiait être excommunié, cela n'empêchait pas d'être attaché à une religion Clin d'Oeil
- Ton histoire est pas mal mais trop condensée. Je ne te demande pas un roman mais tu enchaines les évènements qui étaient dans sa fiche sans vraiment te l'approprier, sans créer une vraie histoire à Lucie, juste reprendre l'histoire du PV et jeter les liens à la fin, à la chaîne.
- Les liens dans le PV sont plus longs que ce que tu as mis dans ta fiche. C'est dommage car tu peux les mettre en situation, les faire vivre, les faire parler, ce serait un peu mieux.
- Pourquoi tu as gardé le petit paragraphe du code ? Tu peux l'enlever, c'est même conseillé car là ça fait étrange.

Donc je te demande d'étoffer un peu ton histoire et un membre du staff repassera Clin d'Oeil Bon courage !

______________________

Joyeux Anniversaire mon Prince <3


OH YEAH:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime22.03.13 20:51

J'ai modifié, j'espère que c'est mieux V.People
Revenir en haut Aller en bas


Amy of Leeds

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Mère enfin apaisée et femme comblée mais pour combien de temps encore ?
Côté Lit: Le Soleil s'y couche à ses côtés.
Discours royal:



♠ ADMIRÉE ADMIN ♠
Here comes the Royal Mistress

Âge : A l'aube de sa vingt septième année
Titre : Favorite royale, comtesse of Leeds et duchesse de Guyenne
Missives : 7252
Date d'inscription : 10/09/2006


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 1:18


Tu es validée !

Bienvenue à

Versailles !


Tout d'abord merci d'avoir pris en compte les demandes de modifications de ma collègue. Smile En effet, ta fiche est davantage personnalisée, tu t'es mieux appropriée Lucie je pense, avec ces quelques rajouts par çi par là. Ça fait moins résumé et c'est ce que nous cherchons, que nos membres s'approprient les personnages afin de les jouer au mieux. Smile Que dire de plus, sinon que ton style est très agréable à lire et que tu as un très bon niveau d'orthographe. Tes six liens ont été étoffé et même si certains sont encore un peu courts dans leur développement, nous comptons sur toi pour les étoffer au mieux dans les rps que tu pourras avoir, notamment avec Claire Ornelle et Elodie de Froulay, qui sont jouées sur notre forum. Smile Je te valide donc et te souhaite officiellement la bienvenue parmi nous ! cheers Tu trouveras ci dessous tous les liens qui te permettront de t'intégrer dans le forum et qui te guideront au mieux. Smile Je te demanderai juste de générer dans ton profil le " Si Versailles " et de remplir ton côté coeur et ton côté lit. Merci beaucoup et n'hésite pas à venir nous faire des coucous dans le flood. Very Happy Au plaisir de te croiser dans un couloir versaillais. Very Happy
Une fois la validation passée, il faut recenser ton avatar, puis créer ta fiche de liens et consulter celle des autres, remplir le point info et le consulter pour savoir qui fait quoi.
A partir de 50 messages, vous pourrez demander un logement et à 100 messages un rang personnalisé.
Viens faire un tour sur
le flood et n'oublie pas de mettre tes liens de présentation, fiche de liens et point info dans ton profil Clin d'Oeil




______________________

La duchesse de Fer
" Je vois en toi quelque chose qui offense le vulgaire. L'envie et la calomnie te poursuivront. Alors dans ce désert égoïste qu'est la vie, ne pense plus qu'à toi. "

Le rouge et le noir


Dernière édition par Amy of Leeds le 29.03.13 1:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tobias Jaeger

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Boah le mien, je m'en fiche un peu! Par contre, j'aime tenir celui de mes ennemis entre mes mains. Littéralement!
Côté Lit: Même s'il y a moins de mondes que dans ma jeunesse, je suis un hôte plutôt accueillant de ce côté-là. Sans non plus tout le temps rechercher de la compagnie: l'âge venant, j'aime mes petites soirées de repos!
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 50 ans
Titre : sicaire
Missives : 95
Date d'inscription : 25/02/2013


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 1:33

Bienvenue parmi nous! cheers J'espère que tu te plairas!

A bientôt Clin d'Oeil

______________________

Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Tumblr_mk96uw2sB91r1acxxo1_500

Welcome to the grave!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 12:46

Merci beaucoup cheers !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 13:10

Et une comédienne de Molière en plus, il va être content cheers (moi aussi, je suis content, si si Green PTDR )


Trêve de plaisanterie, je te souhaite la bienvenue parmi nous, Lucie est un personnage très intéressant, tu vas bien t'amuser avec elle ** !

Au plaisir de te recroiser à Versailles, d'ici là n'hésite pas à nous rejoindre dans le flood et à nous poser toutes les questions qui te viendraient à l'esprit **
Revenir en haut Aller en bas


Matthias de Calenberg

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il bat bien, merci.
Côté Lit: Mon épouse, pour y faire mon devoir.
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 30
Titre : Prince de Calenberg, duc de Hanovre
Missives : 96
Date d'inscription : 24/12/2012


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 13:26

Bienvenue à toi Very Happy

On a quasiment toutes les comédiennes, les prochains inscrits sont prévenus, il faut les garçons PTDR

Amuse toi bien parmi nous Very Happy

______________________


Et c'est curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer.


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] 3mysth10 Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] 19rpco10 Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] 21rpgu10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar



Invité


Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime29.03.13 23:33

Merci à vous **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]   Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]
» Lucie Frot ϟ Une vraie boule d'énergie [terminé]
» Les chatons de Lucie :)
» « Petit Piment qui enflamme les coeurs.» [PV Salieri Antonio & Lucie Carera]
» Lucie's diary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers: