AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Empty
MessageSujet: Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »   Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Icon_minitime29.09.12 18:14





ANTOINE


DE PETITEVILLE




(DANIEL SHARMAN)


Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Tumblr_mb0eqcxh421qc3455o2_500

« LE SILENCE FAIT PEUR ; IL DONNE L'OCCASION DE PENSER »

    ► 25 ans
    ► Mousquetaire, seigneur de Royville
    ► Français
    ► Célibataire
    ► Catholique
    ► Incertain



♕ PROTOCOLE ♕
VERSAILLES : PARADIS OU ENFER ?

Avez-vous déjà connu le faste de la cour Versaillaise ? Ses festins, ses excès ? Avez-vous déjà vu ses femmes et toutes celles qui la visite, leurs courbes dissimulées sous des voiles de soie et de velours ? Avez-vous déjà aperçu la force de leurs montures, la prestance des chevaliers ? Connaissez-vous la réputation des Mousquetaires, le respect qu'on leur porte ? Si c'est le cas, vous ne sauriez qualifier Versailles d'enfer. Car toute personne ayant pénétré le château, toute personne ayant parcouru les grandes rues, sait que celle ville a été dessinée par des anges et construite en or et en diamants. La souillure me direz-vous, le bas peuple, les prostituées ? Eh mon brave, qui les voit, qui les montre ? Ceux là sont cachés, dissimulés dans la pénombre, et eux-mêmes ont honte de ce qu'ils sont. Rien ni personne ne salis Versailles, tout simplement parce que Versailles est trop immaculée pour que la vermine ou la corruption l'atteigne vraiment. Ce n'est pas Versailles, l'enfer, ce sont les gens qui la peuple. Versailles est une vierge, et ce sont ses enfants qui essaient de la corrompre ; mais quiconque ouvre les yeux se rendra compte que jamais Versailles de sera corrompue. Laissez les vipères et les fous à leurs complots un instant, et observez le halo qui entoure la ville : il n'y a aucun doute, Versailles est un paradis. C'est le contraste de la ville et de son peuple même qui est enivrant : le paradoxe entre un cadre divin et une population démoniaque et perfide, et c'est aussi cela qui donne à Versailles sa magnificence.

COMPLOT : VÉRITÉ OU FANTASME PUR ?

Un complot ? Voyons, il vous est vraiment venu à l'esprit la possibilité que ce ne soit qu'un fantasme ? Permettez moi de vous dire que vous êtes bien naïf. La cour se nourrit de complot comme un vampire se nourrit de sang ; elle en a besoin pour vivre, pour survivre. On peut les mépriser, mais qui oserait dire ne pas s'y intéresser ? Il y en a tant, du plus simple qui consiste à la bonne brûlant une robe intentionnellement, au plus sombre... Comme l'assassinat du Roi. Comment vous ne le saviez pas ? Et bien vous auriez du le déduire ! Là où il y a un jour révoltes et oppositions, il y a tentatives d'assassinat, et là où il y a un Roi, elles sont dirigées contre lui. C'est un savoir commun - à la cour du moins. Et croyez bien qu'en tant que Mousquetaire, il me faut être au courant de tout projet pouvant attenter à la santé du Roi et de la Couronne. Votre question me paraît absurde, vraiment, et si ce n'était vous je n'y aurais sûrement pas répondu. Quoi qu'il en soit, sachez que les complots sont coutumiers de Versailles, et que si vous n'aimez pas ça, vous feriez mieux de partir aussi tôt que vous le pourrez... D'autant plus que le complot sur le Roi est on ne peut plus sérieux, et que j'ai entendu dire que deux groupes s'affrontaient... Personne n'en sait plus, à part les membres de ces clans eux-mêmes, et je ne suis pas sûr qu'il soit bon d'en savoir trop. Un bon conseil, tenez vous éloigné de cette histoire, et contentez vous des ragots de servants - cela vaudra mieux pour tout le monde : vous, moi, ainsi que le Roi lui-même.

COLOMBE OU VIPÈRE ?

Des ragots, il n'y a que ça à Versailles ! Il y a tellement d'histoires à raconter, il parait alors logique que les ragots suivent. Entre le mari volage et la femme aguicheuse, la bonne cleptomane et le jardinier rancunier... Mais le plus drôle dans les ragots, outre les personnes en étant victimes, ce sont celles qui les racontent. Qui n'a jamais lancé de rumeur ? Sûrement pas l'amant jaloux qui se dénonce lui même dans l'espoir que le mari chasse la femme. Peu de personnes savent d'où viennent les ragots, mais laissez moi vous dire que ces personnes là sont les plus chanceuses. Il vous arrivera sûrement d'entendre quelques histoires sur moi, par ailleurs... J'ai souvent été le sujet de récits impliquant tromperies et beuveries... Et laissez moi vous dire qu'ils étaient sans doute vrai ! Mais toute rumeur n'est pas bonne à croire, ainsi si vous entendez malencontreusement des blagues ou moqueries sur mon compte, n'allez pas les crier à tous les vents ! Il est bon d'être au courant des rumeurs, mais il faudrait que les personnes les lançant prennent garde à leur conséquences... Qui peuvent parfois être désastreuses. Ainsi, si vous venez un jour à être au courant de ragots que je ne connaîtrais pas - bien que cela est difficile à la vue de mon caractère curieux et de mes fréquentations ; confidences sur l'oreiller entre autres - , n'hésitez pas à m'en faire part ! Je prends un réel plaisir à écouter ces histoires de vengeances et de malhonnêteté.

DES LOISIRS, DES ENVIES A CONFIER ?

« Il me semble que ma fonction illustre très bien ce qui me plait : si je suis Mousquetaire, c'est que j'aime les armes, l'art du combat, l'équitation. J'aime ce qui relève du courage et des prouesse, j'aime l'adrénaline et la fierté de servir le Roi. Ce n'est pas seulement par devoir, mais aussi par passion que j'exerce ce métier.
« Femmes, femmes, femmes... Leurs longs cheveux, leur silhouette féline, leurs courbes enjôleuses... Tout chez elles respire le charme et la luxure, de leur voix raffinée à leurs yeux tantôt aguicheurs tantôt chastes. Tout homme digne de ce nom se doit d'aimer les femmes et de savoir leur rendre hommage et justice, peu importe sur quel champ de bataille...
« Le luxe. La richesse. Le faste. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, sans doute êtes vous né avec des bagues d'or aux doigts. Mais je viens d'un endroit où l'or semble chimère, et où l'on se contente de toile de jute pour se vêtir. Alors laissez moi vous dire que la richesse est une choses incroyable, exceptionnelle, qu'il faut chérir et conserver - peu savent ce qui arrive lorsqu'elle disparaît, mais je peux vous garantir que rien dans cela n'est bon.
« Les banquets, l'alcool, la nourriture. Encore un de ces luxes qu'on ne peut se permettre que quand on est riche. Et cependant, quel bonheur d'y participer ! De la bonne chaire, de l'eau de vie, et quelques compagnons : il ne faut rien de plus pour être heureux. Être un bon vivant est connaître la vérité sur les plaisirs de la vie, et croyez moi, l'excès en fait partie. Bien sûr, il est bon de savoir se contrôler dans certains cas, car certains évènements arrivent bien trop vite, et peuvent être amèrement regretter... Ou bien on peut regretter de ne pas les regretter.

♕ HOP, RÉVÉRENCE ! ♕
► Margot
► 17 ans
► En fonction de la charge de travail
► Longue vie au roi !
► Forumactif



Dernière édition par Antoine de Petiteville le 30.09.12 10:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Empty
MessageSujet: Re: Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »   Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Icon_minitime29.09.12 18:20

Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Tumblr_mb2jj16HY71rhsxqbo1_500
BIOGRAPHIE

VERSAILLAISE

_________________________________________________

D'une cinquantaine de lignes minimum, vous devez rédiger l'histoire de votre personnage. Le style est libre (histoire, forme RP, anecdote ...) mais vous devez y inclure vos origines, votre caractère, votre physique, vos liens et votre vie à Versailles si votre personnage y est installé. Vous êtes libre d'en faire plus bien entendu et de mettre en page comme bon vous semble. N'ayez pas tous une enfance malheureuse ou des rejetés de famille. Pas non plus d'histoire abracadabrantes. Parlez de votre enfance, adolescence, vie d'adulte suivant votre âge, vos amours, vos peines, vos joies, vos souvenirs ... Le choix est large.
Pour les prédéfinis veuillez insérer vos liens dans votre histoire !!!!


Revenir en haut Aller en bas
Amy of Leeds


Amy of Leeds

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Mère enfin apaisée et femme comblée mais pour combien de temps encore ?
Côté Lit: Le Soleil s'y couche à ses côtés.
Discours royal:



♠ ADMIRÉE ADMIN ♠
Here comes the Royal Mistress

Âge : A l'aube de sa vingt septième année
Titre : Favorite royale, comtesse of Leeds et duchesse de Guyenne
Missives : 7252
Date d'inscription : 10/09/2006


Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Empty
MessageSujet: Re: Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »   Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Icon_minitime18.10.12 15:38

Bonjour Antoine,

Où en es tu de l'avancement de ta fiche ? As tu besoin d'un délai ? Smile

Si nous n'avons pas de nouvelles de ta part d'ici quelques jours, nous serons obligés d'archiver ta fiche et de supprimer malheureusement ton compte. Désolé de Lisa

A très bientôt je l'espère.

______________________

La duchesse de Fer
" Je vois en toi quelque chose qui offense le vulgaire. L'envie et la calomnie te poursuivront. Alors dans ce désert égoïste qu'est la vie, ne pense plus qu'à toi. "

Le rouge et le noir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Empty
MessageSujet: Re: Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »   Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it » Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Quand l'épée est dans votre gorge, que se passe-t-il en cas de hoquet ? » - Antoine de Petiteville
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» Bienvenue à Grelots!
» L'AMANTE INQUIETE - Antoine WATTEAU
» Mif - FT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers: