AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

Partagez
 

 Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime02.11.11 20:09




Léandre de Vallombreuse
41 ans ϟ Célibataire ϟ Mousquetaire ϟ featuring

Imposant ; froid ; distant ; silencieux ; effrayant quand en colère ; austère ; magnétique ; énigmatique ; autoritaire ; d'une raideur toute militaire ; homme de principes ; très à cheval sur l'honneur ; loyal ; entièrement dévoué à son souverain ; courageux, brave même ; intelligent : bon tacticien militaire ; misanthrope ; courtois ; solitaire ; nostalgique ; sujet à des impulsions de violence qui peuvent s'avérer meurtrières ; digne ; fier ; serviable ; généreux ; incorruptible ; cultivé ; aventurier ; mousquetaire dans l'âme ; droit ; impulsif ; juste ; imperturbable ; inexpressif ; donne souvent l'impression d'être insensible ; déterminé ; peu commode ; AUCUN sens de l'humour.

- Léandre est l'un de ces nombreux fils aînés/uniques de bonne famille destinés dès leur naissance au métier des armes. Né le 4 Février 1626 dans le très vieux château familial de Vallombreuse, son père Richard, lui-même ex-mousquetaire, le forme très tôt à cette vocation.
- Epaulé par son fidèle valet, ami et acolyte Auguste Pelletier, Léandre devient rapidement un jeune homme tout ce qu'il y a de plus accompli. Beau, intelligent, en parfaite santé, bretteur et cavalier émérite, et ne rechignant jamais aux plaisirs intellectuels, il fait la fierté de sa mère aimante et son père austère.
- A l'âge de dix-huit ans à peine, il part pour Paris afin de rejoindre la caserne des mousquetaires. Ses capacités, son intégrité et son sens de l'honneur en font une recrue de choix pour monsieur de Tréville. A la cour, son amabilité, sa courtoisie à toute épreuve et sa culture en font l'une des coqueluches de ces dames et un parti relativement courtisé ; mais le mariage n'est pas dans ses priorités et il a de tels principes qu'il ne tombe jamais dans la débauche.
- Les années passent et le jeune homme monte en grade, devenant l'une des recrues les plus prometteuses de la troupe d'élite de Louis XIII. Soldat brave, vaillant, à la volonté et aux convictions inébranlables, c'est un modèle pour ses congénères et ses exploits sur le terrain ou même en ville font grand bruit à la cour.
- Un peu avant ses trente ans, il se fiance avec la jeune soeur d'un de ses plus vieux amis, Hélène de Roberval. L'union s'annonce sous les meilleurs auspices.
- Mais tous les projets de Vallombreuse et sa vie même sont bouleversés en l'an 1656. La bataille de Valenciennes, l'une des plus meurtrières que la France eut à affronter, laissa derrière elle une armée française en déroute et surtout un Léandre pris dans une embuscade tendue par des Espagnols. Encerclé et abandonné par un camarade, il est gravement blessé et un coup d'épée au visage le laisse défiguré. Pour une raison encore quelque peu obscure, Mazarin conseille l'encore tout jeune roi Louis XIV de mettre son lieutenant-capitaine des mousquetaires à la retraite.
- Blessé à mort par cette mise à pied forcée, Léandre a tout perdu. Le père de sa fiancée a rompu leur engagement, ses amis lui tournent le dos, et il a perdu sa raison de vivre, les mousquetaires. La disgrâce est complète ; il rentre à Vallombreuse où il s'enferme, peut-être définitivement.
- Cet enfermement durera dix ans. Enfermement pendant lequel il s'assombrit ; son âme noircit, son coeur durcit comme de la pierre et le Léandre que nous retrouvons en 1666 n'a plus grand chose à voir avec le jeune mousquetaire qu'il était avant. Son équilibre mental mis à mal par cette série de disgrâces et par son enfermement forcé, il lui arrive de céder à des crises de violences qui peuvent s'avérer meurtrières. En témoignent les quelques impudents enterrés dans son jardin.
- En 1666, une lettre du roi le mande de revenir à Versailles en vue de la guerre qui se prépare. Le voilà donc de retour à la caserne, aussi taciturne que possible de l'être, en tant qu'instructeur, conseiller militaire, et bien entendu soldat de confiance dont la loyauté, malgré sa mise à pied, n'est plus à prouver.


Liens recherchés

or Free or Taken
Sed cum superque placuisse velis quas cum amicitiae beate laxissimas si non quaedam animus implicari beate animus sollicitum nimis placuisse qua sit unum mirabilia quod adducas quibusdam cuique habenas remittas.
or Free or Taken
Sed cum superque placuisse velis quas cum amicitiae beate laxissimas si non quaedam animus implicari beate animus sollicitum nimis placuisse qua sit unum mirabilia quod adducas quibusdam cuique habenas remittas.


Boîte à icons

Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE ICONTake honor from me, and my life is done.” { LEANDRE ICONTake honor from me, and my life is done.” { LEANDRE ICONTake honor from me, and my life is done.” { LEANDRE ICONTake honor from me, and my life is done.” { LEANDRE ICON
Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit images : crédit ici




Dernière édition par Léandre de Vallombreuse le 01.06.13 1:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime02.11.11 20:10


Blandine Pisdoe
Premier pas vers la lumière ;Dix ans de solitude, de ténèbres froids et de chagrin, cela peut sembler une éternité. Et quand on en est la victime, l'on a l'impression que le calvaire ne prendra jamais fin... Pourtant, l'ancien mousquetaire va découvrir à ses dépens que tout à une fin, même le tunnel le plus long. C'est le Jour de l'An 1666 que Léandre rencontre la Belle Iole -qu'il ne connaît encore que sous ce nom. L'hébergeant, elle et sa troupe, en échange d'une représentation demandée par son valet Auguste, Léandre finit par se battre comme un vrai gosse avec Olivier, le chaperon de la belle. Premiers signes de vie à Vallombreuse, premier contact humain. Une poignée de main avec Olivier, de regards échangés avec la belle Iole... Le changement est imperceptible, mais bien présent, et irrémédiable. Une fois la troupe partie, le visage de la comédienne continue de hanter les pensées de Léandre. Pourquoi donc ? Bien qu'Auguste lève les yeux au ciel en silence, Léandre nie tout amour pour elle, et de fait son coeur encore glacé n'en bat pas encore la mesure désordonnée. Mais Versailles est une cité qui recèle bien des surprises... De quoi changer une vie !



Elodie de Froulay
L'élève prometteur ; D'Elodie de Froulay, Léandre ignore tout. Celle, ou plutôt celui à qui il à affaire, c'est son autre identité, Eric de Froulay, le plus jeune mousquetaire de la garnison. Léandre en bon instructeur fraîchement rappelé à la Cour n'a pas manqué de remarquer le potentiel de ce drôle de jeune homme. Petit, agile, rapide, précis et surtout gaucher, son style inhabituel à l'épée a très vite attiré l'attention de l'ancien lieutenant-capitaine. Evidemment, celui-ci n'allait pas laisser passer l'occasion. Le voici donc auto-proclamé professeur particulier d'Eric, même s'il est censé entraîner tout le monde, ce gamin a droit à un traitement particulier, pour le meilleur comme pour le pire... Car si avec Léandre les progrès son garantis, le chemin pour y arriver est rude ! Eric n'a pas manqué de s'en rendre compte et réplique avec ses armes, à savoir l'ironie... Ironie qui n'aurait jamais atteint Léandre si Eric n'avait pas fait allusion au masque qu'il est obligé de porter. Ni une ni deux, Léandre l'a envoyé au tapis ! Il n'a jamais recommencé... Et ça vaut mieux !



Rose Beauregard
L'improbable rencontre ; Qu'un mousquetaire sauve des gens, c'est normal. Qu'un mousquetaire sauve une prostituée, ça l'est moins. Qu'un ex-mousquetaire sauve tout un bordel, c'est carrément improbable ! Et pourtant vrai. Lors d'une promenade nocturne dans Paris avec son fidèle Auguste, Léandre surprend une bande de gardes Suisses ivres morts mettre à sac une maison close et brutaliser ses occupantes. Filles de petites vertus ou non, Léandre ne reste pas sans rien faire et intervient. Avec l'aide étonnante de Rose, une des prostituées. L'histoire aurait pu s'arrêter là, si la maîtresse de maison n'avait pas supplié Léandre de revenir pour éloigner la menace ! Léandre accepte, un peu contraint et forcé, mais c'est l'occasion de lier connaissance, dans la réserve et le silence, avec Rose...



Isabelle de Saint-Amand
Les retours provoquent toujours des remous... ; Isabelle, Léandre l'a connue alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Et elle, elle l'a donc connue à l'époque où il était encore un être humain... Normal, dirons-nous. Grand ami du père d'Isabelle, Léandre passait beaucoup de temps chez les Saint-Amand, et la petite s'est véritablement prise d'affection pour cette espèce d'oncle qui avait toujours de formidables récits de batailles à lui faire et était toujours partant pour l'emmener se promener à cheval. Et évidemment, après Valenciennes, Léandre n'a plus eu de contact ni avec elle, ni avec sa famille... Mais en la retrouvant à Versailles, il s'étonne de la trouver si différente de la jeune fille d'il y a dix ans. Préoccupé par ce qu'elle est devenue, Léandre mène l'enquête avec l'aide de son fidèle Auguste et d'Antoinette, la suivante d'Isabelle...



Marie-Thérèse d'Autriche
La mission ingrate pour la souveraine de coeur ; U.C


Dernière édition par Léandre de Vallombreuse le 19.09.12 11:38, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime02.11.11 20:11


Cédric de Portau
Ma vie d'avant... ; Il est un temps que Léandre aurait préféré enfouir au plus profond de sa mémoire, celui d'avant Valenciennes, ces jours heureux dont le souvenir suffit à raviver la flamme de rancoeur qui le ronge depuis si longtemps... Ce ne sont pas ses retrouvailles avec un de ses anciens mousquetaires qui va l'y aider ! Cédric n'a certes travaillé sous ses ordres qu'un an, mais c'était un garçon doué, qui avait su s'inspirer l'affection du Lieutenant-Capitaine qu'il était alors... Lorsque son père, Porthos, a découvert le mensonge de Cédric et a provoqué un esclandre au camp, Léandre a essayé d'intervenir mais en vain. Cet épisode se déroulait après la terrible bataille de Valenciennes, depuis laquelle Cédric s'était montré d'une loyauté sans faille. Léandre fut donc doublement peiné de le voir partir, et quelques jours plus tard était lui même "remercié"... Quelle surprise en retrouvant Cédric dix ans plus tard ayant tué un homme dans Vallombreuse ! Comprenant que le jeune homme mène une vie bien malsaine, Léandre essaye de le ramener à la raison... Sans se douter que le secret de Cédric est bien plus gros qu'il n'y paraît !




François de Froulay
Vous ignorez votre valeur, je m'en vais vous la révéler ; Le retour de Léandre n'a certes pas été sans soulever des interrogations ou attirer l'attention, et François n'a pas manqué à la règle. Cependant, sa discrétion naturelle l'a poussé à ne pas fouiner comme d'autres auraient pu le faire, se contentant d'observer et d'obéir à ce supérieur officieux qu'on leur a à tous assigné. C'est aussi que François a d'autres préoccupations en tête, avec cette nouvelle promotion et ces responsabilités pour lesquelles il ne se sent pas taillé. Quel dommage, car il en a tout à fait les capacités ! Ca n'échappe pas à Léandre bien sûr, qui voit en lui un Mousquetaire efficace, intelligent et digne d'estime. Quand à François, eh bien ! Il faut croire qu'il a fini par faire confiance à son "chef", puisqu'il a fini par lui confier ses craintes et ses doutes quant à sa nouvelle position... Chose plus étonnante encore, Léandre n'hésite pas à se rappeler sa propre expérience -à la tête des mousquetaires !- pour conseiller son acolyte et l'encourager. Qui sait, avec de la persévérance, Léandre pourrait voir en lui quelqu'un qui a l'étoffe pour devenir lieutenant-capitaine...



Philippe de Lorraine
Entre gens d'honneur... ; Jamais dans cette jungle de la débauche et du complot qu'est Versailles Léandre ne se serait attendu à rencontrer un homme qui lui serait si semblable... Chevalier, homme d'honneur et pétri de principes, qu'on croirait presque sorti d'une autre époque, Lorraine avait tout pour gagner l'amitié de Léandre, et Dieu sait qu'il l'accorde rarement aujourd'hui ! C'est d'ailleurs la première fois depuis près de dix ans... L'évènement mérite d'entrer dans les annales ! Bien entendu, Léandre a eu vent de toutes les rumeurs qui courent à son sujet et celui de Monsieur, mais que voulez-vous qu'il en ait à faire ? Lorraine est un homme bon, droit et fidèle, et c'est tout ce qui compte. C'est bien pour cela que Léandre accepte de le rencontrer en "cachette", afin de ne pas froisser la jalousie de Monsieur, et lui apporte un soutien souvent silencieux mais toujours sans faille dans son combat contre l'infidélité de son aimé. Si Lorraine a besoin d'un appui, il saura à quelle porte frapper !



Aymeric de Froulay
L'ancien élève devenu un Grand ; Ca aussi, c'était il y a bien longtemps... Encore une fois l'époque bénie où il était chez les mousquetaires. Froulay était l'un de ses meilleurs éléments, un guerrier né, et avec ça un jeune homme d'agréable compagnie. On ne s'étonne guère alors que Léandre à l'époque l'ait pris en amitié comme il l'avait fait avec le jeune Portau. Tous deux étaient ses "élèves" privilégiés, les recrues en lesquelles il avait fondé le plus d'espoir. Cédric a été forcé de quitter les rangs, mais Aymeric a poursuivi une fulgurante carrière, qui ne rend pas Léandre peu fier. Ils n'ont plus entendu parler l'un de l'autre pendant l'exil de Léandre, mais face à la guerre qui se prépare, en voilà deux qui formeront un tandem redoutable face à l'ennemi ! Le roi peut s'estimer heureux de les compter dans ses rangs !



Benoît de Courtenvaux
La main salvatrice ; Léandre ne peut jamais se souvenir de Valenciennes sans immédiatement en éprouver une fulgurante douleur, physique et psychologique, bien que dissimulée sous ce masque qui représente son bouclier autant que sa croix. Pourtant, tout ne fut pas noir ce jour terrible qui signa sa déchéance : après que Portau ne l'ait retrouvé et confié entre de bonnes mains, Léandre dut attendre, une plaie ouverte et sanguinolente au visage, les traits déformés par la douleur, qu'on veuille bien s'occuper de lui au milieu de tous ces blessés. Seul, abandonné, il en fut un cependant qui s'intéressa à son sort et le soutint en lui prenant la main et en lui parlant ; cette voix que jamais Léandre n'a oubliée a été un véritable fil d'Ariane qui lui permit de ne pas tout à fait perdre la raison ce jour-là... Aveuglé par le sang, il n'a pu voir le visage de cet "ami", mais la voix, il s'en souvient, et si jamais il l'entend à Versailles, il la reconnaîtra c'est certain !




Arthur de Roberval
Elle avait les yeux clairs et la robe en velours... ; U.C

Et c'est a vous What a Face


Dernière édition par Léandre de Vallombreuse le 19.09.12 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime28.04.12 1:05

MAJ, again si j'en ai oublié etc, c'est par ici que ça se passe ! Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime22.09.12 22:57

Bonjour Léandre.Une idée m'a traversé l'esprit. Smile Est-ce que ça serait envisageable qu'Auguste Pelletier,ton valet soit l'oncle maternel de Cécile?Depuis son enfance,il lui aurait rabattu tellement les oreilles que Cécile aurait insisté pour rencontrer Léandre.Au cours de ces quelques visites,elle serait restée à sa place d'invitée d'un domestique mais même si c'est de loin,elle aurait pu être une brise de fraîcheur dans le château. Smile Les choses se seraient gâtées,quand Cécile s'étant fait un amoureux lui ait fait grimper le mur pour un rendez-vous secret.Léandre le trouvant chez lui l'aurait tué en duel.Cécile qui l'aimait plutôt bien jusqu'ici et n'en avait pas peur malgré son masque,ne le respecterait plus.Si elle ne dit rien,c'est parce qu'elle n'est rien.Est-ce possible qu'Auguste en veuille (Lisa m'a dit dans l'oreillette qu'il se permet certaines choses) à Léandre pour ça et lui demande de faire quelque chose pour Cécile? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime22.09.12 23:39

Re-bonjour Cécile (oui Isabeau c'est moi, décidément mes personnages ont du succès ce soir... Ce qui pour Léandre est plutôt étonnant d'ailleurs, y aurait-il du Lisa là-dessous ? PTDR)

Alors, concernant ton idée de lien... J'ai envie de dire : oui et non. En fait l'idée de fond est intéressante, mais il y a quelques choses qui ne marchent pas. Mais j'ai eu quelques idées pour tenter de les redresser, tu me diras ce que tu en penses.

Alors d'abord oui tout à fait, Auguste peut sans problème être l'oncle maternel de Cécile ! De ce côté là j'ai pas de souci, il est cool Auguste il me sert à tout (et en tonton il gère, t'inquiète Cool) Qu'il lui ait beaucoup parlé de Léandre me convient bien aussi, avant 1656 (Cécile avait donc maximum 13 ans) Léandre était un peu un "héros" à la cour, un héros des champs de batailles et des mousquetaires x) et Auguste est très fier de travailler à son service. Qu'elle en devienne curieuse et souhaite le rencontrer, pas de problème... Tant que ça reste avant 1656.

Parce que c'est dans la suite que ça coince. Pour moi, Cécile ne peut pas se trouver à Vallombreuse -du moins dans le château- entre 1656 et 1666, tout simplement parce que Léandre n'y tolérait strictement aucune présence excepté celle d'Auguste. Même sa propre mère a dû quitter la château pour aller chez une nièce... D'habitude je peux me montrer assez souple sur mes persos mais là c'est vraiment un aspect auquel je tiens pour la bête raison que s'il n'avait été plongé dans la solitude absolue pendant dix ans, il ne serait pas le Léandre sombre, froid, victime parfois de crises de violence qu'il est aujourd'hui Razz Donc pour moi non, Cécile ne pouvait pas être invitée au château.

Par contre ce que je me dis, c'est qu'un domaine c'est assez grand, et qu'il pouvait très bien y avoir dans le parc une espèce de maison de bûcheron qu'Auguste peut utiliser de temps à autre et où Léandre l'aurait autorisé à héberger sa nièce, à condition qu'elle ne vienne pas au château. Là du coup, l'idée de Cécile qui serait dans le domaine marcherait, ainsi que l'idée qu'elle y fasse, une nuit, venir un amoureux.

Par conséquent oui, Léandre aurait pu le surprendre une nuit où il errait dans le parc (c'est ces nuits-là qu'il ne faut surtout pas le croiser Razz) et le tuer, le considérant comme un intrus, ignorant qu'il s'agissait de l'amoureux de Cécile. Là oui, ça se goupille bien.

Par contre -oui encore, pardon PTDR- je vois très mal Auguste autoriser sa nièce à faire venir un mec en pleine nuit alors qu'il est parfaitement au courant des crises de folie de son maître. D'ailleurs il aurait certainement ordonné à Cécile de ne surtout pas sortir la nuit en lui expliquant que c'était dangereux... A toi de voir si elle aurait pris le risque de faire venir un amoureux sachant qu'un truc louche -sans savoir quoi exactement- se tramait dans le coin. Ensuite clairement... Non, je ne vois pas Auguste en vouloir à Léandre pour ce crime, aussi ignoble cela puisse-t-il paraître Razz Auguste est le valet de Léandre depuis que ce dernier a seize ans, et même s'il est vrai qu'il peut se permettre bien plus de choses qu'un valet normal, il est néanmoins d'une fidélité sans faille à Léandre ; c'est pour cela qu'il aura prévenu Cécile de ne pas sortir dans le parc la nuit, et que je le vois très mal en vouloir à Léandre parce qu'il sait très bien qu'il ne contrôle pas ces pulsions meurtrières et qu'il en est la victime malgré lui...

Donc il faudrait plutôt que ce soit Cécile qui sache qui a tué son amoureux et que ce soit elle qui en veuille à Léandre directement Smile je reviendrai dans mon prochain post sur leur relation, mais pour l'instant que penses-tu de ces modifications ? Pardon de mettre autant de olàs mais Léandre est probablement l'un de mes persos les plus compliqués et si je change trop ce qu'il est... Ce sera plus le même Léandre Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime23.09.12 0:18

Il ne faut pas t'en vouloir de me mettre des olas,je trouve ça normal.Je ne suis pas encore au point concernant tous les persos,Lisa m'en a fait faire le tour mais vous êtes tellement nombreux que ça prend du temps.Je me dis simplement que rester plantée à rien demander ne me fera pas avancer,je propose et on me dit stop là où mon imagination galope un peu trop,ne te sens pas mal à l'aise par rapport à ça. Smile (Léandre a du succès car je suis une digne Decamps et que Jean Marais c'est Jean Marais I love you )

Si je reprends tout ce que tu viens de me dire :

- Il faut avoir rencontré Léandre avant 1656 (Aucun problème.Elle aurait vu plusieurs fois Léandre avant son grand malheur et l'aurait considéré comme un héros pendant longtemps.)
- Après 1656, il faut qu'elle vive au cours de ses visites dans une maisonnette de bûcheron qui se trouve sur le domaine mais tant que ça reste éloigné du château (c'est d'accord)
- Il faut qu'Auguste la prévienne d'un danger sur les terres du vicomte (C'est oui,Cécile penserait à une bête sauvage mais amoureuse et stupide,elle court le risque,elle aime l'aventure,désobéir est malheureusement une habitude Razz)
- Léandre tombant sur l'amoureux qui attendrait Cécile le tue dans un duel (Sur ce point,rien ne change)
- Auguste n'en voudrait pas au vicomte (Je veux bien,même si j'aurais aimé qu'il lui fasse une ou deux réflexions sous le choc,par affection pour sa nièce.Mais Cécile a désobéi et elle recevait un amoureux sans être mariée,il l'avait prévenue,c'est donc un peu de sa faute aussi.)
- Il faudrait que Cécile ait vu la scène pour qu'elle sache que c'est le vicomte qui a tué son mec (Elle arrivait pour le rancard et elle a vu Léandre l'épée sanglante à la main alors que c'était déjà trop tard?)

Ce mec là,ce n'était pas le grand amour non plus mais ça refroidit quand même de voir un homme le tuer. Razz Léandre ne serait plus le héros et deviendrait un "monstre",pour Cécile ce ne serait pas pour son visage masqué mais à cause de son geste.Elle ne dénoncerait rien car elle n'est rien et que sa parole ne compterait pas.Est-ce qu'on peut toujours rester sur l'éventualité d'un geste de repentance de Léandre ou non?J'ai cru comprendre qu'il était très chevaleresque.Cécile est une fille du peuple, il l'aura croisée quelques fois, mais peut-être compte t-elle assez pour lui et pour Auguste pour qu'il fasse quelque chose? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime08.10.12 22:26

Bijour Bijour, c'est pour un lien. (Oui j'ai officiellement pété un câble ce soir, ça doit être les ultrasons des cris aigüs !)

Voilà donc ce à quoi j'avais pensé :
-Henri se présente un beau matin comme une fleur à la porte de la caserne.
-Léandre le reçoit et Henri lui raconte son histoire, son désir d'être mousquetaire
-Léandre l'accepte, comme apprenti/bizut/bleu, qu'il va entrainer
-Du coup, il se tape toutes les corvées ingrates : pluches de patates, latrines ... (si un autre jeune mousquetaire est validé, je les vois bien faire des blagues de potaches)
-Il est également bizuté par certains camarades (à voir)
-Léandre pourrait avoir une certaine affection pour lui (parce qu'il a connu Langoiran ou Juigné ou juste parce qu'Henri lui plait)
-Il l'embarque avec lui à la guerre, comme aide de camp par exemple, pour garder un oeil sur lui.
-quand Henri apprend que Ferdi a disparu, il fuit le camp pour le retrouver

Dis moi si d'autres choses te passent par l'esprit ou s'il y a des aspects que tu veux modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime08.10.12 23:11

Cécile - Ouplà, pardon pour le retard, j'avais pas vu ta réponse Shocked Donc oui, nous sommes bien d'accord sur tout -effectivement Auguste n'en voudrait pas à Léandre parce qu'il n'est pas complètement responsable de ses actes mais ça aurait pu lui faire prendre conscience de la gravité du problème, et à partir de là, aurait forcé Léandre à "se calmer" et essayer de contrôler ses accès de violence. Idem, le rencard et Léandre l'épée sanglante à la main c'est tout à fait ce que j'imaginais, c'est parfait ! (et un poil glauque aussi PTDR) Parfait pour la vision qu'elle en a en tant que "monstre" aussi (c'est pas difficile, il a buté son amoureux et en plus il est flippant PTDR). Et l'éventualité d'un geste de repentance, là je dis oui, mille fois oui ! Même s'il n'ira clairement pas se jeter aux genoux de Cécile en lui demandant pardon, ces assassinats qu'il a commis le rongent de l'intérieur et il redoute ses propres accès de colère, et évidemment, avec le recul, il s'en "voudrait" quand même d'avoir tué l'amoureux de la nièce de son valet et meilleur ami Razz Ce ne serait que justice qu'il lui rende service en retour ! Je le vois trop en mode Jean-Marais-le-preux-chevalier : "mademoiselle, il y a quelques années j'ai eu le malheur d'ôter la vie d'un homme qui vous était cher. Puisque nous payons pour le sang que nous faisons couler, seule ma vie pourra racheter mon pêché !" PTDR Bref, je ne sais pas de quoi elle pourrait avoir besoin, mais Léandre-le-chevalier-noir est lààààààà ! Héros (Ferdigi)


Val - Héhé, le p'tit bleu What a Face J'aime toutes tes idées, déjà PTDR Je vois tellement Henri se pointer comme une fleur "bonjour, je veux devenir mousquetaire ! C'est possible ?" PTDR Le pire... C'est que c'est exactement ce que Léandre a fait quand il avait 18 ans ! Donc en fait j'ai une idée un peu bizarre mais sympa qui se dessine à mesure que j'écris/pense : en y réfléchissant, Henri a pas mal de points communs avec le Léandre d'avant Vallombreuse et surtout le Léandre fraîchement arrivé chez les mousquetaires : la niaque, la bonne volonté, le fait d'arriver comme ça tout content, et un goût certain pour les armes et les exercices physiques ! Du coup, je voyais bien Léandre se sentir un peu "dérangé" par cette espèce de reflet de lui au même âge y a looongtemps, qui lui rappelle de supers souvenirs qu'il avait voulu enterrer parce qu'ils ne se répéteraient jamais. Et du coup, il se montrerait plutôt froid (traduction : encore plus froid PTDR) avec lui qu'avec les autres, lui donnerait effectivement les corvées, les exercices les plus fatigants à l'entraînement... Tout en le gardant toujours non loin de lui et en portant une attention particulièrement à son entraînement parce qu'il sait que c'est une recrue prometteuse. Et comme la guerre arrive bientôt, je me disais que oui, Léandre pourrait, bizarrement, s'attacher à ce drôle de gosse toujours enthousiaste et partant pour tout, et finalement finir par se montrer moins désagréable, plus ouvertement attentif, et le faire monter en grade en le promouvant son aide de camp/écuyer pour la guerre ! Position qu'il conserverait une fois la guerre terminée of course 8D (surtout si Léandre apprend qu'Henri s'est battu contre des mercenaires et tout Cool )

Qu'en penses-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime08.10.12 23:26

J'en pense que ça roxe du poney ! La seule petite touche que je me permettrais d'apporter, c'est que j'imagine Henri comme un gamin en internat, je l'imagine bien faire des blagues (genre retourner les matelas, savonner le sol, ...), faire le mur et autre bêtise.
Léandre pourrait à la fois être exaspéré par cette attitude alors qu'il cherche à faire d'Henri un bon mousquetaire (et qu'il sait qu'il en a les capacités) mais que celui-ci gâche tout en se pointant avec une gueule de bois à l'entrainement. Mais aussi tolérant, se rappelant que lui aussi a été jeune et a voulu croquer la vie à pleine dent. Du coup, il aurait du mal à lui en vouloir.
Enfin je pense que ça rejoins ce que tu disais plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime12.10.12 15:41

Owai, je vois tellemen bien Léandre recadrer la tête brûlée en chef PTDR Fais gaffe, il est pas commode le prof' PTDR Mais oui, ça me paraît parfait tout ça, je ne vois pas trop quoi ajouter pour le moment sinon que... Ferdi approuve l'attitude de son fiston et Léandre a déjà sorti la liste des corvées et punitions pour toutes ses bêtises PTDR Il s'énerverait contre lui à chaque nouvelle connerie, mais finirait assez vite par les lui pardonner, sans trop savoir pourquoi... I like it Siffle

Je t'ajoute donc très vite sur cette fiche 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime13.10.12 14:37

Tu aimes mes photos + ton GIF . . . = je veux un lien !

Et en fait, pour dire beaucoup en très peu de mots... que penses tu de mon premier gif (bah oui pas le deuxième parce que je vois pas vraiment Léandre en Gaston !) comme idée de base ? Léandre se serait blessé soit "stupidement" dans les écuries de Versailles, un coup bas d'un cheval (mon cousin en a eu un sale comme ça PTDR ) soit plutôt en ville dans un combat auquel Marianne assisterait par hasard et prise d'empathie, comme elle l'est toujours pour les personnages un peu marginaux, elle proposerait de le soigner (comme elle sait si bien le faire grâce à ses études de sciences)... Il pourrait avoir refusé au premier abord mais comme elle aurait insisté et que franchement une frimousse comme la sienne pouvait pas être bien méchante, il aurait accepté et l'aurait suivie... Après dépendant de la blessure il aurait pu soit rester chez elle plusieurs jours, épuisé par la blessure et limite délirant, soit il serait juste reparti, en se souvenant qu'il lui doit quand même une fière chandelle...

Qu'en penses-tu ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime13.10.12 14:58

Mon Dieu, Léandre commence à avoir du succès, mais que lui arrive-t-il ? PTDR

Alors, en un mot comme en cent... Je kiffe What a Face Et je suis plutôt partante pour l'idée de la bagarre en ville, je ne tiens pas à ce qu'un cheval m'esquinte mon Léandre (même si je plains ton cousin de tout coeur) PTDR La blessure aurait pu survenir lors d'un duel, par exemple ? Techniquement Léandre suit les ordres du roi et évite les duels ; mais imaginons qu'il ait voulu en empêcher un et que l'un des deux duellistes se soit retourné contre lui pour le faire taire : il n'aurait pas eu d'autre choix que de tirer l'épée pour se défendre. Il finit par gagner, soit en faisant fuir l'autre soit en l'achevant tout bêtement, mais se récolte une blessure au passage... Et c'est là que Marianne intervient. C'est fun, ça me rappelle Diane de Méridor et Louis de Bussy dans la Dame de Monsoreau *PAN*

Léandre est un grand gaillard très solide et costaud, donc je ne pense pas que la blessure aurait été assez grave pour l'assommer plusieurs jours, mais effectivement je le vois bien essayer de refuser l'aide de Marianne au début. Manque de bol, elle a l'air têtue comme fille PTDR Il finit donc par plier -elle peut se vanter d'être une des rares personnes à y arriver...- se laisser docilement soigner. Et effectivement, comme derrière son masque et sa froideur polaire c'est un chevalier chevaleresque en puissance, il n'oubliera jamais ce geste, foi de gentilhomme ! Si elle a besoin de quoi que ce soit, elle n'aura donc qu'à venir frapper à la caserne des mousquetaires et il répondra présent à l'appel, parce qu'on ne laisse pas tomber une demoiselle qui vous a sauvé la vie !

Après, sur quoi cela pourrait-il déboucher...? Marianne a-t-elle besoin de services ou protection particulière en ce moment ? Quelque chose que Léandre pourrait faire pour elle ?

Tiens en même temps que j'écris j'ai une ébauche de début d'idée qui me vient... J'aime beaucoup le côté doux et angélique de Marianne, que je trouve que tu as bien équilibrée, une fille vraiment très bien sans en faire une sainte-nitouche non plus I love you Le genre de femme qui gagne très vite l'estime et l'amitié de Léandre. S'ils se revoient assez et qu'il est plutôt sympathique à Marianne malgré son côté glacial, ils pourraient devenir vraiment amis. Elle serait sa première vraie amie en plus de dix ans ! ** Pas vraiment une soeur de coeur, mais un peu une "âme jumelle", ils ne savent pas vraiment pourquoi ils s'entendent si bien -surtout lui, il comprendra pas ce qu'il lui arrive PTDR- mais c'est comme ça, et un point c'est tout... De plus Léandre ressemble un peu, en un sens, à l'amoureux de Marianne, le colosse un peu brutal, ça peut jouer de son côté à elle dans l'amitié qu'elle peut développer pour le mousquetaire...

Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime13.10.12 15:17

Pour reprendre ta magnifique expression... je kiffe What a Face C'est vrai que Léandre ressemble vachement - en tout cas dans le caractère - à l'amoureux de Marianne. Elle ne comprendrait pas vraiment pourquoi elle a une telle tendresse envers lui mais en tout cas elle l'a et puisqu'il lui rend cette amitié, elle est ravie d'entretenir cette relation amicale avec lui ! Marianne ne fait pas facilement confiance vraiment et elle serait ravie d'avoir quelqu'un à qui se confier, vraiment. Quelqu'un à qui elle pourrait tout déballer. Une âme jumelle comme tu dis (j'adore l'expression Embarassed ) Quant à la raison pour laquelle ils se seraient revus... car il faut bien en trouver une... Ils pourraient se croiser dans une auberge où elle déjeune avec un enfant qu'elle garde et promène en ville pour la journée pendant que sa mère est à ses affaires, elle l'inviterait à s'installer à leurs côtés et la discussion s'engagerait. Qué pensa ? .
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime13.10.12 15:22

** Ravie que l'idée te plaise ! J'adhère, j'adore. Va pour l'idée de se croiser à l'auberge, après tout faut bien qu'il déjeune quelque part lui aussi PTDR et puis par la suite ils peuvent se recroiser un peu partout, à Versailles, peut-être aussi à Paris, et au château bien sûr, puisque Léandre y passe la majeure partie de son temps. Et c'est ainsi que petit à petit se tisse cette amitié de ouf qu'on vient d'inventer... J'aime l'idée que quelqu'un déballe ses peines à Léandre, ça lui arrive tellement jamais PTDR et puis un jour, il fera de même... Une grande première dans sa vie What a Face

Han je suis conteeeente, Léandre a une amiiiiiiiiiiiiiie ! PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Empty
MessageSujet: Re: Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE   Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Take honor from me, and my life is done.” { LEANDRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATHILDA DE COLOGNE ▬ rather fail with honor than succeed by fraud.
» Felipe de Palma ♕ Color my life with the chaos of trouble
» Enola ♣ "Life is not a Fairy Tale"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser