AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Blanca Cecilia-Maria De La Fuente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime17.04.11 20:39

Blanca Cecilia-Maria De La Fuente
_______ ft. Blanca Suarez
Blanca Cecilia-Maria De La Fuente 3208


    ► 20 ans
    ► Noble
    ► Espagnole (région d'Aragon)
    ► Célibataire


    « Il était une fois ... »

    Blanca Cecilia-Maria De La Fuente avait entrouvert le rideau de la voiture afin de regarder le paysage. Bercée par le rythme régulier des sabots des quatre chevaux qui les tiraient, Mme Lorca, sa gouvernante, dormait à poings fermés. Si tel n'avait pas été le cas, elle lui aurait sûrement demander de les refermer.

    Elles faisaient route vers Paris, où les attendaient une cousine de Mme Lorca. Elles y avaient été invitées pour une durée indéterminée par ladîte cousine afin que Mme Lorca travaille dans l'éducation d'une famille trop nombreuse pour qu'elle s'en occupât seule. Blanca trouvait la situation quelque peu exagérée : faire venir Mme Lorca du fin fond de l'Aragon, alors qu'il y avait sûrement tant de bonnes gouvernantes sur Paris ! Mais Mme Lorca était la meilleure, bien sûr, puisqu'elle l'avait élevée, elle, et tout le monde la demandait. Décidant qu'elle profiterait de ce voyage pour parfaire son français (déjà parfait pourtant! ainsi que ses connaissances en italien, allemand et germanique), Blanca avait décidé de l'accompagner. Un peu d'air nouveau lui ferait du bien.
    De plus, elle avait de bonnes raisons de vouloir visiter Paris. Si on ne lui avait pas menti (et sa source n'avait aucun intérêt à lui nuire, elle en était persuadée), elle trouverait là-bas des réponses à bien des questions concernant sa famille. Quant aux commérages autour des amants de sa mère, elle n'était sûre de rien, mais elle préférait être sûre. Elle ne doutait pas que si elle découvrait que son père n'était en réalité pas son père naturel, il s'ensuivrait une polémique et réputation désastreuse, mais elle voulait savoir. Et s'il s'avérait qu'elle était parente avec une célébrité parisienne ? Ou mieux, si elle était liée à l'élite de Versailles ?

    Devant les champs qui s'étendaient à perte de vue, la jeune fille pensa à la vie qu'elle laissait derrière elle. Elle était fille d'un noble espagnol (dans la version officielle, donc), installé en Aragon. Son frère aîné, décédé à l'âge de trois ans aux suites d'une variole, aurait dû hériter de la quasi-totalité de la fortune paternel. A sa mort, la fortune aurait dû être destinée à Blanca, mais le sort en avait décidé autrement : sa mère avait accouché d'un garçon, son frère Cristobal, qui était maintenant désigné comme héritier principal. Cependant, Blanca n'avait pas connu une enfance malheureuse : l'argent coulait à flot et elle ferait un beau mariage, un jour. Avec un homme riche, voire très riche, qu'elle espérait beau et, peut-être cultivé et ayant de l'esprit. Mais la richesse était essentielle, bien sûr. Comment vivre sans cela ?
    Pourtant, elle avait appris peu avant son départ que son père dépensait beaucoup. Beaucoup trop. Bientôt, il ne resterait dans la caisse familiale autant d'argent que dans la caisse d'une famille bourgeoise, quelle honte ! Elle était donc tout à fait heureuse de quitter sa demeure en faillite et de trouver à s'enrichir ailleurs.

    Mme Lorca bougea soudain dans son sommeil. Elle ouvrit les yeux et murmura d'une voix endormie :

    - Pas arrivées ??
    Puis sa tête tomba sur sa poitrine, et elle se rendormit.

    Blanca sourit. Elle se trouvait chanceuse d'avoir eu Mme Lorca pour gouvernante. Elle ne venait certe pas d'une famille de noblesse, mais elle était tout à fait recommandable. Intelligente, cultivée, elle l'avait instruit du mieux qu'elle le pouvait jusqu'à ce qu'un professeur agréé ne la remplace. Toutefois, elle était devenue une confidente, et une amie. L'une des seules qu'elle avait car, il faut le préciser, l'entourage de la famille De La Fuente était assez restreint : il n'y avait pas beaucoup de connaissances (nobles) dans le voisinnage (et encore mois de « homme riche, voire très riche, qu'elle espérait beau et, peut-être cultivé et ayant de l'esprit »). Cela faisait bien une raison de plus pour partir : l'Aragon ne lui serait d'aucune utilité dans le monde.

    La nuit tombait et la vitre de la voiture commençait à lui renvoyer son reflet. Elle se sourit. Elle se trouvait jolie, élégante. D'une taille raisonnable, elle n'était ni grosse ni trop mince et avait des formes avantageuses. Elle avait de longs cheveux bruns, toujours coiffés en chignon, naturellement et de grands yeux marrons vifs qui, pensait-elle, reflétaient sa vivacité d'esprit. Elle se croyait bien éduquée, tout à fait charmante et sûrement pas niaise. Pourtant, il faut bien reconnaître que sa jeunesse faisait d'elle une personne quelque peu innocente et dotée d'une bien trop grande imagination. Orgueilleuse, fière et ambitieuse, elle ne s'était jamais remise en question et avait toujours eu le monde à ses pieds, depuis sa naissance. Elle méritait pour époux un homme exceptionnel et à la hauteur de ses attentes, ce pourquoi elle avait rejeté Don Marchado lorsqu'il lui avait fait sa demande, deux années plus tôt. Pour elle, il n'y avait aucune raison que, son nouvel environnement, elle ne rencontrât pas de nouvelles gens particulièrement attentionnés envers elle. Elle était persuadée que tous les hommes de Paris seraient à ses pieds.

    Elle avait tellement hâte d'arriver ! La capitale française avait tant à lui offrir...

    Bercée par ses rêves et ses illusions, elle ne tarda pas à s'endormir à son tour et c'est avec surprise que, lorsqu'elle rouvrit les yeux, on lui annonça que les deux voyageuses étaient arrivées.
    Une soudaine excitation l'envahit alors : enfin ! Elle allait connaître le goût du luxe parisien, la célébrité, la richesse de Versailles ! La porte de la voiture s'ouvrit et elle eut un moment d'hésitation : comment se trouvait-elle, après plusieurs jours de voyages ? Elle n'était sûrement pas à son avantage pour entrer dans la vie mondaine.... Mais déjà, la main d'un valet se tendait à l'extérieur de la voiture, afin d'aider Mme Lorca à en sortir. Elle la suivit et, sortant enfin de leur véhicule, elle put admirer la maison qui s'étendait devant elles. C'était un grand hôtel particulier, devant lequel s'attardait un petit monsieur chauve, le majordome, ne tarderait-elle pas à découvrir. Le soleil se levait à peine et Madame la Comtesse dormait encore. Madame la Comtesse l'avait prié de bien vouloir les accueillir et leur montrer leurs appartements en attendant son réveil. Madame la Comtesse partirait le lendemain en compagnie de sa fille la plus âgée se reposer dans leur maison de campagne. Mme Lorca devra aider sa cousine, Mme Garcia dans toutes ses tâches ménagères et l'éducation des plus jeunes. Mme la Comtesse se sentait très seule depuis la mort de son mari et Mme la Comtesse... très vite, Blanca n'écouta plus. Elle suivit sans rien dire et ce n'est que lorsqu'elle se retrouva seule dans sa nouvelle chambre qu'elle put soupirer. Elle se sentait parfaitement heureuse en cet instant.


    Paris, murmura-t-elle dans un sourire, me voilà !


    « Que diable, vous êtes à Versailles ! »


    Un paradis ou un enfer versaillais ?

    Blanca n'avait jamais vu Versailles, mais elle se l'imaginait somptueux, grandiose, magnifique. Elle avait beaucoup lu à ce sujet et était persuadée qu'il n'existait pas de plus belle résidence. La célèbre galerie des glaces, les romantiques jardins... Comment ne pas en rêver ? De plus, tout le beau monde de la société parisienne devait s'y trouver. Elle ne rêvait que de trois choses : intégrer la cour, se faire amie des plus grands et devenir quelqu'un. Si en plus de cela on lui servait son futur mari sur un plateau, tout irait pour le mieux. Même si la nouvelle résidence de Mme Lorca se trouvait à Paris, elle ne doutait pas un seul instant qu'elle aurait bientôt le privilège de visiter Versailles et de connaître ses habitants.
    Bientôt, tout ce luxe serait à sa portée.

    Vérité ou fantasme du complot ?

    Il existait une rumeur, parvenue jusqu'en Espagne, qui impliquait l'existence d'un complot. Blanca n'était pas sûre d'y croire car, bien sûr, il y aura toujours des mécontents face à un roi, mais tout de même, Louis XIV n'avait pas une réputation excécrable, chez elle du moins. Elle ne s'imaginait encore moins participer à ce mystérieux complot. Néanmoins, il est nécessaire de remarquer que Blanca, malgré sa culture et son doux esprit, était une jeune fille tout ce qu'il y avait de plus influençable...

    Plutôt colombe ou vipère ?

    La jeune fille avait tout d'un ange au premier abord. Toutefois, il ne faut pas toujours se fier aux apparences : elle aimait les ragots. Les connaître, les rapporter, les inventer, tout y passait. Quand elle pensait à tout ce que Versailles pouvait contenir de commérages, elle en frétillait d'avance.

    « Plus bas la révérence, plus bas. »

    ► Prénom/pseudo : Audrey/Dédé
    ► Âge : 19 ans
    ► Présence sur le forum : sûrement plusieurs fois par semaine
    ► Code : Code OK (Alex)
    ► Comment avez vous connu le forum ? par Marie, alias Stephen of Creasacre Smile
    ► Suggestion : ... je ne crois pas... ce forum a l'air sympa, malgré le fait que les majuscules n'apparaissent pas dans les noms des persos, ce qui me stresse un peu, j'avoue, mais je devrai m'habituer Wink


Dernière édition par Blanca C. De La Fuente le 18.04.11 17:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre D'Artagnan


Alexandre D'Artagnan

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Joséphine La Grange
Côté Lit: Ca va merci... et vous, confortable ?
Discours royal:



ADMIN SEXY
and he knows it !

Âge : 29 ans
Titre : Ancien Mousquetaire - En recherche d'emploi !
Missives : 1763
Date d'inscription : 24/09/2006


Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Re: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime17.04.11 22:17

Bonjour à toi et bienvenue.

J'ai quelques remarques concernant ta présentation :
  • Le code du forum est faux. Mouhaha, je suis fier et content de mon piège ! Twisted Evil
  • Ton avatar n'est pas au format du forum. Mon conseil héberge ton image sur tinypic et copie-colle le lien direct dans le champ "Lier l'Avatar à partir d'un autre site", dans ton profil sur l'onglet avatar. La taille de l'avatar est précisée dans le règlement.
  • L'histoire ne respecte pas le nombre de lignes requises. Je pense que tu peux davantage développer l'enfance et le lien qui unit ton personnage à sa gouvernante, évoquer des souvenirs heureux, bref, étoffer cette partie là de ton histoire. Tu peux également apporter des précisions sur la situation de ton personnage, pourquoi elle va à Paris, si elle y a des proches, etc...
  • Essaie de développer un peu plus le caractère de ton personnage, aussi. Même si on devine à quelques endroits quel genre de femme elle est, on n'en est pas vraiment sûr.
  • Je n'ai pas relevé de fautes d'orthographe, je dis chapeau, ça mérite d'être relevé. XD
  • N'oublie pas de générer ta feuille de personnage dans ton profile t de la compléter.


Voilou, de façon plus générale, je reste un peu sur ma faim, je pense que tu peux développer davantage ta fiche pour épancher ma curiosité. Razz Wink

______________________




Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Defis2_zps5nh6zjpn

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Re: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime17.04.11 22:59

Hum et bien, faut que je trouve le bon code, c'est pourtant le seul que j'ai lu je crois bien ^.^

Sinon pour l'avatar, je comprends pas pourquoi il a cette taille là, je croyais pourtant l'avoir fait en 200x320... il a dû bugué au moment du chargement... j'vais voir ce que je peux faire pour arranger ça.

Je croyais aussi avoir le bon nombre de lignes (>.<), je vais vérifier tout ça et développer un peu plus... je préviendrai quand j'aurai fni Smile

EDIT n°1 : problème d'ava' résolu! Very Happy

EDIT n°2 : j'ai modifié mon histoire, s'il y a de nouvelles remarques, je suis preneuse ! Smile
je crois avoir trouvé le code aussi...

y-a-t-il autre chose ?

(je ne voulais pas faire de double-post donc j'ai édité ce message mais ça ne se verra peut-être pas; je ferai donc sûrement un petit up dans les jours à venir si personne ne voit mes éditions, je m'en excuse d'avance ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre D'Artagnan


Alexandre D'Artagnan

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Joséphine La Grange
Côté Lit: Ca va merci... et vous, confortable ?
Discours royal:



ADMIN SEXY
and he knows it !

Âge : 29 ans
Titre : Ancien Mousquetaire - En recherche d'emploi !
Missives : 1763
Date d'inscription : 24/09/2006


Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Re: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime19.04.11 0:08

Ah oui ! Très bien les précisions que tu as ajoutées.

Je te valide donc.
Je vois que tu as corriger les autres points extérieurs à la fiche, donc de mon côté, je n'ai plus qu'à te souhaiter bon jeu.

N'oublie de faire tes différentes demandes (logement, rangs) et de poster une fiche de liens ainsi qu'une fiche de sujet pour t'aider à RP au départ. Si t'as des questions, n'hésite pas. Clin d'Oeil

______________________




Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Defis2_zps5nh6zjpn

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Re: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime21.04.11 23:17

merci merci ! Very Happy

pour le moment je ne vois pas vraiment de questions, on verra si ça viendra ^^

j'vais aller faire un tit tour dans les topics pour m'imprégner un peu de l'histoire et j'essaie d'être active "rpgiquement" dès que possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Empty
MessageSujet: Re: Blanca Cecilia-Maria De La Fuente   Blanca Cecilia-Maria De La Fuente Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Blanca Cecilia-Maria De La Fuente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser