AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: En cours de restauration, n'y point toucher.
Côté Lit: Le deuil pour seule compagne !
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 31
Titre : Comte de Norfolk et d'Arundel
Missives : 36
Date d'inscription : 19/01/2017


MessageSujet: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   04.02.17 20:19


Thomas HOWARD


31 ans ♔ Anglais ♔ Veuf
♔ Comte de Norfolk et d'Arundel ♔ Ancien ambassadeur d'Angleterre à la cour de France  

❝ citation  ❞


histoire
Né en 1636 en Angleterre d'Henry Howard et de Lady Elizabeth Stuart, Thomas descend d'une prestigieuse famille de l'aristocratie anglaise. Il ne compte pas moins de deux reines dans ses aïeules, Anne Boleyn et Catherine Howard, avec les fins tragiques que tout un chacun leur connaît grâce à la "fantaisie" et la verdeur d'Henry VIII.
La Tour de Londres fut ensuite un lieu de rendez-vous avec la mort privilégié chez les Howard, perdant et regagnant de génération en génération, de faveur en disgrâce, le titre de duc de Norfolk. Il faut dire qu'ils ne mettaient guère du leur, et persistèrent notamment à célébrer leur foi catholique dans une Angleterre où il ne faisait pas bon être papiste - ni même en 1667, d'ailleurs.
En bref, et de manière plus légère, un autre personnage brillant et éteint de sa belle mort a interrompu la légende tragique : l'Earl Collector, le grand-père de Thomas, célèbre mécène et collectionneur d'oeuvres d'art, fameux pour ses marbres. L'actuel comte de Norfolk a repris le flambeau et accumule passionnément.

Son enfance est marquée par la violente crise anglaise et par une itinérance d'une dizaine d'années à travers l'Europe.
1644. Sa mère, dame d'atours et amie de la reine Henriette, la suit avec ses enfants les plus jeunes au Louvre, où ils vivent dans l'indigence.
1648. L'adolescent suit le prince de Galles à La Haye : c'est là où il lui jure une fidélité et un dévouement éternels.
1649. Retour bref à Paris auprès de sa mère et de la reine d'Angleterre.
1650. Son père le rappelle à Londres où il parfait son éducation de gentilhomme. Il tient à l'oeil Whitehall, consigne le quotidien de la cour dans une correspondance soutenue avec le prince Charles. Début d'une très grande amitié avec l'Ecossais Archibald Campbell.
17 octobre 1651. Thomas accompagne Charles en France après la défaite écossaise à Worcester. Il devient son compagnon d'exil avec ses amis Richmond, Grey, et le duc d'York.
1660. Il s'affirme comme étant un des conseillers principaux de Charles et la Restauration confirme une période faste pour Howard, remplie d'honneurs et de succès.
1662. Il fait partie de la délégation qui accompagne Catherine de Bragrance, la future épouse de Charles II.
1663-1664. Norfolk assume brièvement les charges de gouverneur des Caraïbes puis des Indes britanniques. Sa santé est profondément altérée par ces climats exotiques mais sa passion du voyage et sa soif de découvertes en sont décuplées.
1665. Il est nommé ambassadeur d'Angleterre à la cour de France.
Début 1666. Rencontre et mariage avec Victoire de Noailles, promise par Elizabeth Stuart et Louise Boyer, duchesse de Noailles et dame d'atour d'Anne d'Autriche.
Courant 1666. Jours heureux dans leur domaine de Belle-Isle, près de Paris, la comtesse de Norfolk attend un heureux événement.
Décembre 1666. Thomas est séquestré et torturé pendant deux jours, sa femme enceinte retrouvée morte à ses côtés. Il perd une épouse adorée, son héritier et partiellement son honneur, lorsque la police française l'accuse de ce forfait. Funérailles de Victoire au château de Nozières, en Auvergne.
Février 1667. Abandon de sa charge d'ambassadeur et retour en Angleterre à Arundel Castle.
Fin mars 1667. Perte du Great Charity et disgrâce momentanée par Charles II, qui lui met le pied à l'étrier en France.
Avril 1667. Il fait partie de la délégation à Nancy pour la résolution du conflit franco-lorrain qui se solde par un échec.
Mai 1667. Il retourne brièvement à Belle-Isle mais Morgan Stuart vient le chercher par la peau du cou et l'expédie à la bataille de Verdun pour lui donner du poil de la bête : succès. Pour la première et dernière fois de sa vie, ce pacifiste se distingue à la guerre, profondément choqué et motivé par l'assassinat du pape.
Mai-juin 1667. Retour en grâce à Whitehall, mais sa relation avec Charles II a changé. Il assiste de loin au raid sur la Medway, effondré.
Juillet 1667. Thomas participe à la négociation du traité de Breda.
Eté et début d'automne 1667. Retour en Angleterre.
Novembre et décembre 1667. Installation à Paris, retour frileux à Versailles.

à savoir sur moi
♔ Descendant de deux reines d'Angleterre ♔ Courtois ♔ Danseur émérite ♔ Place l'élégance comme une des qualités cardinales pour un parfait gentilhomme ♔ Catholique très pieux ♔ Mécène et collectionneur d'art ♔ Pas curieux pour un sou ♔ Brillant chanteur ♔ Goût pour l'écriture et la correspondance ♔ Ne manquerait pour rien au monde l'heure du thé ♔ Caustique, humour anglais oblige ♔ Bienveillant ♔ Don pour le dessin, loisir trivial ♔ Appétence pour l'opéra et le théâtre ♔ Adore fréquenter les salons parisiens ♔ Son frère aîné est enfermé dans un asile à Padoue ♔ Patient ♔ Charismatique ♔ Suprême sens de l'honneur et de l'amitié ♔ Rancune rare mais tenace ♔ Sa plus grande peur : sombrer dans la folie ♔ Dissimulateur ♔ Excellent escrimeur ♔ Goût pour le voyage ♔ Déteste la guerre ♔ Piètre tireur ♔ Diplomate aguerri ♔ Adore la botanique et créer des jardins ♔ A la chasse en horreur ♔ A ravi la fille de son ami Kent et la traite comme une princesse ♔ Mauvais musicien ♔ Tourmenté, passages paranoïaques et dépressifs ♔ Prudent et avisé ♔ Loyal jusqu'à la mort ♔ Esthète confirmé ♔ Curieuse aversion pour l'inversion masculine ♔ Information ♔ Discret ♔ Don pour les langues étrangères ; parle le français, l'allemand, l'italien, le néerlandais et divers dialectes ♔ Adore écouter les confidences des autres ♔ Grand ami de la Grande Mademoiselle et des Noailles ♔ Sa mère fut une dame d'atour et une fidèle de la reine Henriette de France ♔ Candeur parfois dangereuse ♔ Passion pour les fleurs ♔ Goûts ♔ Glacial et intransigeant lorsqu'il se sent menacé ♔ Rêve de fonder une famille nombreuse ♔ Réservé  ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers  

liens prédéfinis

Morgan Stuart → C'est une amitié à la vie, à la mort, qui lie les deux hommes. Thomas a rencontré le cousin du roi Charles II[/i ]lorsqu'ils étaient enfants. Avec Brandon Grey et le duc d'York, ils composèrent une bande de joyeux drilles pendant leur jeunesse itinérante à travers l'Europe. Preuve que les contraires s'assemblent, Morgan et Thomas sont deux tempéraments complètement opposés mais complémentaires, et le sort a fait que chacun prenne soin de l'autre au fil des épreuves qu'ils traversent.
Par exemple, le coup dur de la bataille des Dunes en 1658, étrillant irrémédiablement le frère de Richmond : Thomas a alors, par chance, empêché le suicide de Morgan.
Près de dix ans plus tard, en 1666, c'est ce dernier qui lui sauve la vie lorsque Howard tente de se supprimer après la torture que des inconnus lui ont fait subir et le meurtre de sa femme, Victoire de Noailles, alors enceinte de leur fils.
Depuis, Stuart lui a succédé dans sa charge d'ambassadeur d'Angleterre en France et il s'emploie à cicatriser le chagrin de son ami en le surveillant de près, en le prenant par le collet pour l'emmener faire un tour à la guerre franco-lorraine en avril 1667, ou encore en se démenant pour lui trouver de jolis bras dans lesquels trouver du réconfort... sur ce terrain ce dragon de vertu de Thomas lui oppose une vive résistance !

Derek de Saxe → Il fut un temps où Thomas Howard commençait à s'intéresser de très près à la cause défendue par Gabrielle de Longueville : il faut dire que sa très chère amie sait faire le siège des plus récalcitrants et a finalement par le persuader d'agir en toile de fond en réunissant de l'argent pour financer ses projets. Toutefois, en ancien diplomate et en homme avisé, le comte de Norfolk n'a pas engagé ses propres fonds bien que sa famille soit l'une des plus riches d'Angleterre. Pas folle, la guêpe ? Peut-être, sauf que sous les conseils de Gabrielle, il a approché le duc de Saxe, connu lui aussi pour sa fortune... et pour sa ruse.
Derek s'est montré prodigue, mais voilà que Thomas fait volte-face, suspicieux devant le silence étrange de la duchesse de Longueville et de toute façon trop occupé à lever le voile sur les crimes dont son épouse et lui ont été victimes. Les fonds ont été mis en lieu sûr et le comte de Norfolk s'apprête à les réexpédier en terres allemandes, seulement Saxe risque de réclamer un service en retour après cette rétractation...

Marleen Bicker → La virago hollandaise est la meilleure ennemie de Thomas Howard depuis les années d'exil en Europe. Compagnons de jeux féroces dans le palais de La Haye qu'ils ont retourné à eux deux pendant les séjours aux Provinces-Unies, ils ont l'infortune de se croiser dans les lieux les plus improbables, parfois à l'autre bout du monde, dans les Indes. Croisée à maintes reprises à Versailles, l'Anglais ne s'amuse plus de ses invectives et la fuit, surtout lorsqu'elle se fait l'écho des bruits les plus ineptes le concernant - ceux qui sous-entendent que l'ancien ambassadeur d'Angleterre n'est pas pour rien dans le meurtre de son épouse...

Megan Campbell → Peut-être a-t-il eu tort de souffler au duc d'Argyll, un de ses meilleurs amis à Whitehall, l'idée d'expédier sa jeune soeur loin du lit de Charles II... voilà qu'Archibald avait eu l'heureuse idée de lui demander de veiller sur elle. Thomas fait une bien drôle de duègne et prend son rôle à coeur, la tançait de temps à autre sur son comportement dissipé et en rendait compte scrupuleusement à l'aîné des Campbell. Mais voilà que la petite baronne écossaise se met elle aussi à jouer au chat et à la souris, et Norfolk a eu plusieurs reprises l'impression qu'elle le pistait. Lui cherche-t-elle donc noise ?

Brandon Grey → Les deux hommes se ressemblent et se sont liés d'une grande amitié pendant les années aux Provinces-Unies et en France dans leur enfance. Ils ont ensuite plus ou moins vécu le même parcours : chargés d'honneurs depuis la Restauration, estimés par Charles II et par la cour anglaise, ils ont eu la chance éphémère de faire un mariage d'amour avec des Françaises et de les perdre dramatiquement. Depuis, ils font profil bas et Grey refuse curieusement de revenir en Angleterre avec lui.
S'épaulant l'un l'autre, Thomas, au comble de la douleur et de l'envie, a toutefois fini par franchir une ligne rouge : sans descendance et ulcéré par la perte de son héritier, il a profité d'une visite des enfants de Brandon pour enlever Mary, la fille de Kent. L'enfant de huit ans est persuadée que Thomas est son nouveau tuteur et celui-ci lui donne une éducation et une existence princières dans une maison louée dans la campagne parisienne et dans le plus grand secret. Goûtant désespérément aux joies de la paternité par procuration, le comte de Norfolk prépare sa défense en prévision du moment où Brandon découvrira le pot aux roses, et il est prêt à plaider farouchement sa cause.



Dernière édition par Thomas Howard le 05.02.17 12:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: En cours de restauration, n'y point toucher.
Côté Lit: Le deuil pour seule compagne !
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 31
Titre : Comte de Norfolk et d'Arundel
Missives : 36
Date d'inscription : 19/01/2017


MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   04.02.17 20:23



"Ladies first !"


La furie préférée de Thomas ◭ Lors de l'exil des royalistes anglais, ces derniers posèrent leurs bagages à La Haye, sous couvert de la protection de la famille d'Orange, et de Marie Stuart, l'épouse du stathouder. Autant dire que les républicains ne voyaient pas cela d'un bon œil, dont Marleen. Il fallait entretenir ces parias, les loger et leur donner un train de vie digne de leur (ancien) rang. Pétillante mais intelligente, la jeune femme ne pouvait attaquer de front la famille royale déchue, il lui fallait trouver un bouc émissaire. Et Thomas, l'air un peu dans la lune, semblait une bonne victime de ses attaques. Mais voilà qu'elle tomba sur un os car le jeune Howard était un excellent adversaire, du genre qui ne se laisse pas faire et ayant une répartie à toute épreuve. Se prenant en grippe mutuellement, ils entamèrent une guerre à base de joutes verbales avant de passer aux coups bas. Quand les anglais durent quitter La Haye, Marleen se sentait triomphante face à son ennemi. A plusieurs reprises, ils se retrouvèrent et la rancœur de ces jeunes années restait malgré tout. C'est la même chose à chaque fois qu'ils se retrouvent, ce sursaut d'orgueil pour savoir à tout prix qui gagnerait cette guerre sans fondement datant de leur adolescence. Si, aujourd'hui encore, Marleen a encore le dessus à cause de la folie de Thomas, peut-être sera t'elle cette étincelle pour le faire réagir et remonter la pente ? Qui sait...  
Marleen Bicker


Pas facile d'être la duègne d'une telle enfant... ◭ A la cour de Whitehall, l’amitié entre Thomas et Archibald, le frère aîné de Megan, n’est plus à prouver et c’est assez naturellement que le jeune comte a pris le parti d’Archibald quant à la conduite de Megan et c’est même lui qui l’a convaincu d’envoyer Megan loin de Londres. La jeune femme lui en veut terriblement et ne compte pas en rester là, surtout qu’en France, Thomas surveille ses faits et gestes et n’hésite jamais à lui faire des reproches. Megan est même certaine que c’est à cause de lui qu’Archibald lui envoie des lettres incendiaires lui intimant de revenir en Ecosse! Mais le roi ne lui facilite pas la tâche, car il a demandé à son espionne de surveiller le comte d’Arundel et de mener une éventuelle enquête, afin de s’assurer que l’assassinat de son épouse ne concernait pas des informations que l’ambassadeur ait pu avoir. Ces deux tempéraments opposés risquent de faire quelques étincelles dans peu de temps !
Megan Campbell


Précieuse, mais dangereuse ! ◭ Thomas a tout d'abord connu Catherine de Rambouillet et sa fille Julie d'Angennes à l'époque où il suivait tantôt la reine et les princes d'Angleterre, tantôt sa mère à travers l'Europe. Elizabeth Howard avait en effet fréquenté brièvement l'hôtel de Rambouillet et le célèbre salon qui s'y tenait et c'est en terrain connu que son fils, en 1665, s'est rendu, retrouvant là de vieilles connaissances, dont les parents de Diane de Sainte-Maure qui a repris la plus précieuse des compagnies.
Avec autant de passions et de loisirs en commun, la jeune fille et l'ambassadeur anglais ne pouvaient que s'entendre à merveille. Après les épreuves qu'il a traversées, Thomas trouve des instants de ravissement dans le salon de Diane qui lui procure des oeuvres d'art fantastiques. Seulement, il n'est pas dit que ce petit commerce soit aussi honnête qu'il le croit...
Diane de Sainte-Maure






L'épouse assassinée ◭ A son départ pour la France, Elizabeth Stuart, la mère de Thomas, lui avait rappelé qu'il fallait honorer la promesse qu'elle avait faite à son amie Louise Boyer. Il s'agissait d'un mariage entre le jeune Howard et la fille de la duchesse de Noailles qui scellait l'amitié des dames d'atour d'Henriette de France et d'Anne d'Autriche à l'époque où la reine d'Angleterre était en exil au Louvre.
Victoire et Thomas se rencontrèrent par hasard et leur rencontre officielle fut une heureuse surprise. Le mariage fut conclu promptement et avec cela, l'attente d'un enfant portait aux nues le bonheur de ce couple très épris l'un de l'autre.
Le conte de fées prit fin à peine un an plus tard, avec le meurtre de la jeune duchesse enceinte, ce dans les circonstances les plus mystérieuses. La scène semblait avoir été maquillée et le comte de Norfolk fut dans un premier temps injustement accusé, alors qu'il avait été séquestré et torturé par des inconnus.
Après avoir mené son premier et grand amour dans sa dernière demeure, en Auvergne, Thomas est bien déterminé à faire la lumière sur les scélérats qui ont assassiné Victoire et ont massacré sa vie !
Victoire de Noailles



Amie bien muette ◭ La duchesse de Longueville étaient inséparables, que ce soit sur le papier ou à la cour. Ils avaient entamé une correspondance de plusieurs années avant de se rencontrer en chair et en os à Versailles, où ils passèrent leur temps à danser, à badiner (sagement) et à s'entretenir sur des  sujets politiques éminemment épineux... et problématiques à double titre, car la belle Gabrielle tenait de faire pencher l'Anglais vers la cause des Valois, lui qui détestait prendre parti, tandis que sa propre épouse, cousine lointaine des Longueville, haïssait cette amie un peu trop influente.
Thomas avait finalement cédé aux instances de Gabrielle et avait réuni des fonds pour d'obscures opérations mais l'entreprise s'arrêta en même temps que la mort de Victoire de Noailles puis d'Hector de Valois, l'époux de Gabrielle. Depuis, la jeune femme exilée ne répond plus à ses lettres et lui a fait barré sa porte lorsqu'il a tenté de la voir en sa demeure. Vous avez dit bizarre ?
Gabrielle de Longueville



Dernière édition par Thomas Howard le 21.02.17 20:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: En cours de restauration, n'y point toucher.
Côté Lit: Le deuil pour seule compagne !
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 31
Titre : Comte de Norfolk et d'Arundel
Missives : 36
Date d'inscription : 19/01/2017


MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   04.02.17 20:24



"Les gentlemen... et les autres !"


Le meilleur ami du monde ◭ Ils ont grandi ensemble, même si le caractère de Thomas et Morgan sont bien différents. Avec Brandon of Kent et le prince d'Angleterre Jacques d'York, ils étaient une bande d'amis durant l'exil anglais, tous ayant juré fidélité à Charles II alors que Cromwell avait pris le contrôle de leur royaume. Thomas a toujours était une sorte d'ange gardien pour Morgan qui sombrait petit à petit dans la dépression. A plusieurs fois, Thomas empêcha son ami de mettre fin à ses jours. Il a aussi juré de garder le secret du frère de Morgan, Andrew (enfermé dans la demeure familiale, le faisant passer pour mort car gravement handicapé depuis la Bataille des Dunes). Aujourd'hui, les choses sont inversées : Thomas est devenu dépressif après la mort de son épouse et c'est Morgan qui est chargé de le surveiller, de prendre soin de lui et de l'empêcher de se suicider. Ne pouvant le laisser seul, Richmond emmène son ami en Lorraine où il retrouvera tous ses amis anglais. Il s'est aussi mis en tête de lui trouver une fille pour qu'il puisse avancer dans la vie.
Morgan Stuart


Vieil ami, compagnon de malheur.. jusqu'à quand ? ◭ Ils se connaissent depuis l'exil en Hollande. Tous les deux veufs, Brandon a été un soutien moral à la mort de Victoire ! Si aujourd'hui Thomas ne s'est pas suicidé c'est bien à grâce à Brandon. Il lui en sera éternellement reconnaissant, et son geste terrible n'en a été que plus dur. Car voilà que dans son chagrin qui vire à la folie, il lui en veut terriblement. La raison ? Thomas est horriblement jaloux des trois enfants que Brandon a eus et dont il semble se désintéresser. Quelle injustice ! Tandis que lui, la mort lui a fauché sa femme mais aussi l'enfant qu'elle portait. Alors après une visite de la petite fille de Brandon à son père, il n'a pas réfléchi un seul instant et il l'a enlevée. Elle est traitée comme une princesse dans une maison qu'il a achetée et gardée par des gens de confiance. La petite ne cherche même pas à s'enfuir tant elle n'a pas connu son père. Brandon qui s'est toujours toujours tenu à l'écart de ses enfants , ne s'est même pas rendu de sa disparition, la croyant retournée en Angleterre ! Long à la détente ? Très certainement, mais l'espion devrait se révéler un véritable tigre quand on le préviendra de la disparition de sa fille !
Brandon Grey


Associé de malheur ? ◭ L'union fait la force dit-on. Thomas lui a parlé de son idéologie sur le royaume de France et des privilèges qu'ils auraient avec un autre Roi à la tête, surtout pour leurs royaumes respectifs, mais qu'ils manquaient de liquidités. Derek a accepté de financer certaines manœuvres sans vouloir trop de détails, les grandes lignes lui suffisent. L'intrigue pour le prince est davantage un plaisir que pour l'anglais. Et qui sait, le futur duc de Saxe pourrait demander un service à cet ami qui ne pourra pas lui refuser ...
Derek de Saxe



Dernière édition par Thomas Howard le 21.02.17 20:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: En cours de restauration, n'y point toucher.
Côté Lit: Le deuil pour seule compagne !
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 31
Titre : Comte de Norfolk et d'Arundel
Missives : 36
Date d'inscription : 19/01/2017


MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   04.02.17 20:25



Rubrique spéciale pour les méchants


TITRE DU LIEN ◭ description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien
Prénom nom


TITRE DU LIEN ◭ description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien
Prénom nom

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur:
Côté Lit:
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 22 ans
Titre : Marquise de Rambouillet et de Montausier
Missives : 24
Date d'inscription : 17/07/2016


MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   17.02.17 11:32

Salut salut !

J'aime beaucoup ton perso, et je crois qu'il y a des liens sympa à développer avec Diane, est-ce que tu serais intéressé ?

J'ai vu que Thomas était un passionné d'art, et Diane est à la tête d'un réseau de contrebande d'art donc peut-être que ton perso voudrait lui acheter des œuvres ? Ils auraient pu se connaitre par le salon de Diane, j'ai vu que ton perso aimait bien les salon parisiens.

Si tu est intéressé, n'hésite pas à m'envoyer un mp! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: En cours de restauration, n'y point toucher.
Côté Lit: Le deuil pour seule compagne !
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 31
Titre : Comte de Norfolk et d'Arundel
Missives : 36
Date d'inscription : 19/01/2017


MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   17.02.17 16:38

Diane Incliner
Message envoyé... ça faisait un moment que je lorgnais sur ton perso, ça tombe à point ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Howard, comte de Norfolk ~{ Les carnets d'un gentleman cosmopolite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» (M) Jamie Campell-Bower ? Thomas Howard ? scénario du forum [LIBRE]
» THOMAS HOWARD ? An Equal of Kings
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Howard Shore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
LA REVERENCE, C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
 :: Relations mondaines
-
Sauter vers: