AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Furbo, il Signor Bonaventura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Brisé, hélas...
Côté Lit:
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 36 ans
Titre : Voleur, faussaire & faux noble vénitien
Missives : 15
Date d'inscription : 22/09/2016


MessageSujet: Furbo, il Signor Bonaventura   22.10.16 18:45


Arturo Bonaventura


36 ans ♔ Napolitain ♔ Célibataire
♔ Voleur, faussaire, faux noble vénitien ♔

❝ Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton  ❞


histoire
Arturo (ou quel que soit son véritable nom) est originaire du royaume de Naples. D'abord élevé par des hommes d'église puis condamné à mourir de faim dans les rues très jeune, Arturo parvient à survivre grâce à l'enseignement d'un spadassin qui fait de lui un maître dans l'art du vol et de l'escroquerie. C'est à Venise qu'il réussit son plus bel exploit : se faire passer pour un noble pendant trois années et voler ainsi la belle société vénitienne. Une fois démasqué, il est contraint de fuir en Espagne avant de rejoindre Paris où il se fait connaître comme Prince des Voleurs. Visant désormais les sphères plus élevées, c'est à Versailles qu'Arturo revêt sa peau de noble italien pour jouer ce qui devrait être le rôle de sa vie.
à savoir sur moi
♔ Connu sous de multiples faux noms ♔ Rusé ♔ Violoniste de talent ♔ Grand amateur de poésie ♔ Prêteur sur gages à ses heures (à vos risques et périls) ♔ Manipulateur ♔ Excellent comédien ♔ Joueur de cartes invétéré ♔ A reçu une éducation ecclésiastique ♔ Curieux ♔ Maître du mensonge ♔ Aime écouter et raconter des histoires ♔ Noble vénitien aux yeux de l'aristocratie ♔ Calculateur ♔ Sait mettre en confiance ♔ Apprécie une bonne bière dans une auberge après une dure journée ♔ Bisexuel ♔ Mystérieux ♔ Imbattable aux cartes (il triche) ♔ Toujours prêt à écouter les ragots ♔ Orphelin sans famille ♔ Arriviste ♔ Maîtrise l'italien, le napolitain, l'espagnol et le français ♔ Aime la danse ♔ Recherché par les autorités ♔ Charismatique ♔ Capable d'assumer n'importe quelle identité ♔ Aime l'argent et gagner de l'argent ♔ Porte le deuil d'un être cher ♔ Intrépide ♔  

liens prédéfinis
Guillaume du Perche → Partenaire de jeu
Christine de Bauffremont → Mutuelle déception
Camille Loizet → Adversaire
Geoffroy Beaufort → Victime en quête de vengeance
Joséphine La Grange → Complice contre sa volonté
Lucie Frot → Alter ego du crime
Rose Beauregard → Fausse princesse et faux prétendant



Dernière édition par Arturo Bonaventura le 22.10.16 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Brisé, hélas...
Côté Lit:
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 36 ans
Titre : Voleur, faussaire & faux noble vénitien
Missives : 15
Date d'inscription : 22/09/2016


MessageSujet: Re: Furbo, il Signor Bonaventura   22.10.16 18:46



Signore...


MUTUELLE DECEPTION ◭ En voilà deux qui se sont à la fois très bien et très mal trouvés ! C'est bien simple entre eux, tout est faux, absolument tout. Si Arturo lui ment sur tous les chapitres pour pouvoir mieux la voler, Christine fait de même sur toute la ligne pour pouvoir le manipuler et l'arrêter. Telle est la nouvelle mission de Christine, empêcher cet homme de berner du monde à la Cour et dans les salons parisiens. Dans ce jeu de dupes et de dupés, on ne sait pas toujours qui est le chat et qui est la souris. Et vu que les deux ont de la ressources, leur petit jeu peut durer très longtemps !
Christine de Bauffremont


COMPLICE CONTRE SA VOLONTE ◭ Quand elle est arrivée sur Paris, Joséphine n'avait pas grand chose pour se nourrir et avait décidé de mettre son alliance en gage pour avoir de quoi vivre. Mais faire affaire avec Arturo peut apporter des ennuis, la preuve ! Intrigué qu'une jeune demoiselle puisse avoir un si beau bijou, il mena son enquête où ses contacts se rendirent jusque dans le Languedoc natal de Joséphine et retrouver le mari de cette dernière, et toute l'histoire qu'elle cachait. Tardant à revenir chercher son dû, c'est Arturo qui vint jusque devant chez Molière pour voir la belle et lui raconter l'histoire. Affolée que quelqu'un découvre son passé, elle demanda à son maître-chanteur ce qu'il voulait. La réponse était simple : de l'or, toujours plus ! A contrecoeur, la comédienne devint complice en cambriolage et en vide poche, obligée de flirter avec ces messieurs pendant que les poches de ce dernier étaient délestées de pièces trébuchantes. Puis Arturo a deux armes imparables : si elle se rebelle, il dit tout à d'Artagnan et ramène le mari ici !
Joséphine La Grange


ALTER EGO DU CRIME ◭ Impossible de ne pas faire de trafic sans tomber un jour sur le prince des voleurs de Paris ! Arturo n'aime pas trop la concurrence et voir une jeune demoiselle dans son sillage ne lui plait vraiment pas. Si la menace n'a pas été concluante, Arturo a eu une idée plus sage et qui conviendrait mieux à eux deux : une association. Après tout, lui connaît tout Paris, les filons et comment éviter les pièges, Lucie attire bien moins l'attention qu'un faux cul-de-jatte. Lucie accepta au terme d'une longue négociation, pas question de se faire arnaquer ! D'une part à 20-80, elle réussit à avoir un beau 40-60, ce qui lui permet de gagner sa vie quand même ! Heureusement, ils s'entendent sur leur manque de morale, et Arturo est même intrigué par ce petit brin de fille qui a traversé les frontières pour venir ici aussi bien briller sur les planches que de se rouler dans la poussière de la cour des Miracles. Une sorte d'amitié est en train de naître.
Lucie Frot


FAUSSE PRINCESSE ET FAUX PRETENDANT ◭ Arturo est prêt à beaucoup de choses pour voler une bourse bien remplie, et il a jeté son dévolu sur une jeune princesse allemande: Marie de Shwarzemberg, alias Rose! Il n’a qu’à passer veste, chausses et veston pour entrer dans la peau d’un courtisan, et s’est mis en tête d’obtenir les faveurs de la jeune femme pour ensuite lui tirer sa bourse. Assassinat ou non, il verra au moment venu! Mais pour avoir grandi dans les rues de Paris, Rose a reconnu les traits d’Arturo qui lui ont de longues foisété dépeints, et flaire l’embrouille. Mais dévoiler son jeu à l’italien, c’est risquer qu’il ne la vende à la cour, et mettre toute sa vie en péril. Elle préfère pour le moment jouer le jeu tout en jouant à merveille un rôle de capricieuse, demandant sans cesse à ce soupirant mille preuves de son amour, des robes, des parures et autres multiples cadeaux; elle espère qu’Arturo s’éloigne de lui-même !
Rose Beauregard



Dernière édition par Arturo Bonaventura le 22.10.16 20:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Brisé, hélas...
Côté Lit:
Discours royal:



Tout pour la Galerie

Âge : 36 ans
Titre : Voleur, faussaire & faux noble vénitien
Missives : 15
Date d'inscription : 22/09/2016


MessageSujet: Re: Furbo, il Signor Bonaventura   22.10.16 18:46



... e Signori


PARTENAIRE DE JEU ◭ Ils jouent souvent aux cartes ensemble. Le bohémien est le seul qui parvient à  battre Du Perche aux cartes, en trichant. Mais, ça Guillaume l'ignore, heureusement pour Arturo. Joignant l'agréable, à l'utile, le voleur raconte les rumeurs qui circulent à l'espion tandis que ce dernier lui verse une belle somme. Arturo fixe toujours leurs rendez-vous, étant recherché il ne peut courir dans les rues à sa guise. Les deux hommes s'apprécient donc comme il faut et Arturo n'ignore pas le statut d'espion de Guillaume sans que celui-ci ne lui dise quoi que ce soit.
Guillaume du Perche


ADVERSAIRE ◭ Arturo a une réputation peu respectable dans Paris. Mais il s'en sort plutôt bien jusqu'à présent, puisque personne n'a jamais réussi à le mettre aux fers. Une situation que Camille ne peut plus tolérer. Le policier veux que cet homme soit placé à la Bastille pour qu'il cesse enfin de nuire. Il en a fait sa mission, son principal objectif. Et on peut dire qu'il est coriace, Arturo a du mal à ne pas se faire attraper et il doit redoubler de vigilance. Entre eux, c'est une guerre ouverte qui agite les quartiers les plus pauvres de la ville. Tout le monde sait que Loizet ne s'arrêtera que lorsqu'il aura pris le contrebandier dans ses filets. Mais les choses ne sont pas aussi simples. Arturo a beaucoup de contacts dans les milieux criminels et ne manque pas d'alliés, rendant sa traque compliquée...
Camille Loizet


VICTIME EN QUÊTE DE VENGEANCE ◭ On avait bien dit à Geoffroy de se méfier de Bonaventura. Il n'a pas voulu écouter et s'est lancé dans une affaire douteuse mais qui pouvait lui rapporter gros. Mais Arturo n'a pas tenu parole et l'a escroqué. Il s'et servi de lui pour récupérer un important magot mais ne lui a rien reversé en échange de ses services. Depuis, Geoffroy cherche à récupérer sa part, de gré ou de force. C'est loin d'être évident, car Bonaventura est passé maître dans l'art d'enfumer le monde et de s'en sortir indemne. Geoffroy hésite à agir frontalement. Il pourrait se mettre du monde à dos et voir sa réputation ruinée. Mais l'envie de dénoncer Arturo à la police voire de lui faire couper ses liens avec Mancini ne lui manque pas. Il va devoir agir avec délicatesse pour ne pas avoir de retour de baton.
Geoffroy Beaufort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Furbo, il Signor Bonaventura   Aujourd'hui à 20:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Furbo, il Signor Bonaventura
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où l'on apprend que le signor Muy Bien El Sombrero n'est pas hombre de palabre
» Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
LA REVERENCE, C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
 :: Relations mondaines
-
Sauter vers: