AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joan of Leeds ♦ A la droite de la favorite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Mère enfin apaisée et femme comblée mais pour combien de temps encore ?
Côté Lit: Le Soleil s'y couche à ses côtés.
Discours royal:



♠ ADMIRÉE ADMIN ♠
Here comes the Royal Mistress

Âge : A l'aube de sa vingt septième année
Titre : Favorite royale, comtesse of Leeds et duchesse de Guyenne
Missives : 7252
Date d'inscription : 10/09/2006


MessageSujet: Joan of Leeds ♦ A la droite de la favorite   25.03.16 21:02


Joan of Leeds

(Tamla Kari)



22 ans ♔ Comtesse de Maulévrier et de Danby ♔ Anglaise et Française officiellement ...officieusement c'est autre chose ♔
Épouse d'Edouard-François Colbert ♔ Anglicane ♔ Hétérosexuelle
♔  Noblesse ♔


(Il faut se méfier de l'eau qui dort)



♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦

Fille cadette du couple of Leeds, sa naissance s'est très mal passée. Sa mère (Louise de Maridor) française est morte en la mettant au monde et elle-même est née aveugle. Un handicap qui aura été une sorte de rédemption pour elle puisqu'elle se sentira toujours coupable de la perte de sa mère. Son père (Harry of Leeds) pour une raison inconnue adulait sa sœur et ne lui a jamais donné une parcelle d’amour. Elle crut à de la pitié mais il s'agit plutôt d'un secret de famille bien gardé qu'elle ne connait toujours pas... Sa cécité ne l'handicapa jamais socialement. Son éducation a été soignée, apprentissage de plusieurs langues, histoire, broderie, chant, danse oui danse et littérature. Enseignement qu’elle doit en partie à sa sœur Amy.

Arrivée en France en 1663, elle est restée sur les terres françaises de sa mère, jusqu’à ce que la favorite l’appelle à ses côtés. Victime du fiel des courtisans qui ne la surnommait plus que l'aveugle de la putain, Joan a retenu très vite la leçon. Sous son masque d’ange, Joan a toujours eu une forte personnalité. Une véritable Leeds en somme, sa soeur ne lui ayant pas appris que l'art de la conversation.

A la fin de l'été 1666, elle se trouve en Saintonge lorsque sa soeur se fait enlever sur le point d'accoucher, elle la retrouvera quelques semaines plus tard, l'une de ses jumelles restée dans les mains du kidnappeur. Cet événement sera à la fois éprouvant et miraculeux. Courant dans l'espoir fou de s'accrocher au carrosse qui emportait Amy, elle tombera à la renverse et se cognera fortement la tête. Elle verra alors pour la première fois et ce même si elle garde encore aujourd'hui une vision assez floue. De ce miracle, presque personne est au courant, elle garde ce secret pour avoir une arme contre la Cour. Elle continue à feindre d’être aveugle, après des années quoi de plus facile, les gens se trahissant beaucoup plus aisément dans leurs gestes s’ils ne se savent pas épier ! Son ouïe fait également merveille, sens qui s’est développé à cause de sa cécité prolongée.

En février 1667, elle assiste au mariage de sa sœur avec Guillaume du Perche avant de regagner l'Angleterre durant plusieurs mois, puisque son pays est rentré en guerre contre la France au côté de la Lorraine. Au cours de cette période, prenant véritablement sa vie en main, elle rejoint officiellement les Jésuites implantés partout en Europe.

A son retour à Versailles en août 1667, la guerre des ministres du roi faisant rage, elle est devenue un pion de poids sur l'échelle politique. Sa sœur et Colbert qui se soutiennent mutuellement, lui font épouser le frère cadet de celui-ci : Edouard François, comte de Maulévrier. Figure désormais à part entière de la cour, elle prend part à la lutte des clans en soutenant ouvertement celui de son beau-frère et fait face à de nombreuses intrigues. Mais naviguer en eaux troubles avec plusieurs cordes insoupçonnées à son arc, ce n'est pas pour lui déplaire.


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦


♦ Amy of Leeds
Favorite officielle du roi
Sa soeur aînée ou plutôt sa demi soeur (chose qu'elle ne sait pas encore). Il n' y a jamais eu dans le coeur de Joan une parcelle de jalousie à cause de la préférence que son père a toujours eu pour l'aînée. Amy a été une seconde mère pour elle, la surprotégeant même de tout. Le seul amour familial qu'elle a reçu vient d'Amy, elle ne peut que comprendre cette adulation qu'on peut avoir pour elle. Surtout depuis qu'elle l'a vue ... Elle préférerait se faire écorcher vive plutôt que de la trahir ou lui faire du mal. L'avoir vue depuis son enlèvement pire qu'un fantôme dans ses appartements, abattue complètement, lui a fait bouillir le sang. D'ailleurs même rentrée en Angleterre et même si les communications étaient difficiles, elles est restée en contact avec elle pour connaître son état et a ainsi appris sa séparation d'avec son mari. Depuis son retour, elle a accepté de bonne grâce le mariage de raison qu'elle a voulu pour elle et a été ravie de serrer dans ses bras sa seconde nièce enfin retrouvée ! En revanche, elle s'inquiète du déferlement de vengeance de la part de sa sœur. Cet être haineux qui fait exiler à tour de bras et exige des tortures sur celle qui l'a kidnappée, ce n'est pas sa sœur ! Faut-il rentrer en conflit avec elle pour la faire revenir à la raison ? Cruel dilemme.
♦ Paris de Longueville
Prince de Neufchâtel
Comment refuser une proposition de mariage lorsque Madame de Longueville aux confins de son couvent en avait décidé ainsi ! Comment repousser un homme portant un titre aussi élevé ? Joan s'était donc soumise de très mauvaise grâce. Son fiancé n'était pas repoussant, mais sa réputation de coureur de jupons n'était plus à faire. Lui même ne semblait pas enchanté par ce mariage, ce qui ne laissait qu'envisager la pire des unions. Mais voilà que le projet a pris l'eau, il y a quelques mois à cause ou plutôt grâce à l'intervention de Colbert. Du moins, c'est que Joan pense mais ce n'est que la partie immergée de l'iceberg. L'explication de la rupture n'était pas seulement que par pur intérêt politique. En voici plutôt la raison : Lorsque le véritable père de Paris, François de la Rochefoucauld a appris la nouvelle, il s'y est opposé avec violence ! Joan est également sa fille, Louise de Maridor ayant été un véritable amour de jeunesse pour lui, détrônée un an plus tard par madame de Longueville. Pour empêcher cette union incestueuse entre demi frère et demi soeur, Amy s'est interposée à temps et c'est elle qui a proposé sa soeur au dernier fils Colbert. Si Joan ne se doute de rien, Paris vexé dans son orgueil d'avoir été mis sur la touche pour quelqu'un de si petite noblesse, cherche et tente de comprendre ! Au point de découvrir prochainement la vérité ?
♦ Emmanuelle de Vaunoy
Générale des Jésuites
L'ancien Général des Jésuites en France, Aramis, avait déjà repéré Joan. La sœur de la favorite pouvait être d'un grand poids au sein de la Société. Sa cécité a été bien entendu un frein. Seule Emmanuelle alors bras droit du Général et également dame de compagnie dans la Maison d'Amy, avait vu en elle une graine de bonne recrue. Le séjour en Angleterre de Joan durant la guerre a rapproché étrangement les deux femmes. Emmanuelle se rendant à Londres pour chercher elle-même sa fille Valentine dont elle était séparée depuis plusieurs années, a retrouvé Joan pour lui apporter quelques nouvelles d'Amy et en prendre d'elle. Les deux femmes ont davantage sympathisé et en sont venues à des confidences. Emmanuelle est par exemple la seule avec Amy à savoir que Joan voit. Séduite par l'Ordre, Joan a alors rejoint les Jésuites officiellement. Une fois revenue en France, leurs relations ont pris encore plus d'ampleur. Emmanuelle devenue Générale lui donne quelques missions et l'a prise sous son aile, au point d'ailleurs d'en devenir très protectrice. Ayant malgré tout quelques mauvais souvenirs de sa propre expérience auprès d'Aramis, elle tente de freiner Joan et de la conseiller pour ne pas qu'elle déchante un jour ou l'autre sur ce dans quoi elle s'est engagée.  

♦ Matthias de Calenberg
Duc de Calenberg
Ils se sont rencontrés au cours d'un bal donné à la cour. Sa voix a rapidement convaincu Joan sur les grandes qualités de cet homme que beaucoup pensent très froid. Ils ont parlé durant des heures plutôt que de danser et se sont découverts de grands intérêts communs. Ils ont depuis échangé des centaines de courriers, qu'elle dictait à sa secrétaire de confiance. Lors de son séjour en Saintonge puis en Angleterre, elle a dû pourtant se faire plus discrète et envoyer des courriers de façon plus irrégulière, à sa grande peine. C'est ce recul, ce manque terrible qui lui a fait prendre conscience qu'elle le considérait comme le frère qu'elle n'a jamais eue. Si à la cour leur proximité, leur complicité a toujours fait jaser, c'est désormais encore plus le cas depuis son mariage ! Joan devra t-elle renoncer à cette amitié pour les qu'en dira t-on ?  


Un petit mot ?

Tout d'abord, merci à toi qui t'es arrêté sur ce personnage, je te bénirai jusqu'à la fin de mes jours, si tu t'inscris bien évidemment.  Pom Pom

Sache ensuite que l'avatar est négociable à condition que tu me trouves une petite brune de préférence, qui possède un visage angélique ! Je peux te proposer d'ailleurs Lucy Griffiths ou Alexandra Daddario si Tamla ne te plait pas. Viens juste m'en parler ici avant de t'inscrire. ^^ Pas de blonde en revanche, car Joan doit tenir de son véritable père.  Clin d'Oeil (Un brun)

Tu peux l'appeler Joan Colbert comme elle est mariée mais j'avoue préférer Joan of Leeds par rapport à son lien avec Amy et puis ça sonne mieux, non ?   **

Concernant son histoire, si tu as des questions, n'hésite pas à me contacter, mon mp te sera toujours ouvert.

Les 4 liens ci dessus sont joués par des membres bien présents sur le forum, ce qui facilitera quand même pas mal ton intégration.

Sache enfin qu'Edouard-François Colbert a une page wikipédia si tu veux en connaître davantage sur lui. J'ai fait le concernant un petit bébé à l'Histoire avec l'autorisation de mes chers collègues. Il a été marié avec une autre femme mais comme il ne s'agissait pas d'un grand mariage et que ça sert nos intrigues en cours, je me suis donc permise.

Voili voiloù, je te demanderai enfin si réellement tu es intéressé(e), d'être un bon joueur et un joueur motivé pour rester, car c'est vraiment pas drôle d'avoir le faux espoir du siècle. ^^


______________________

La duchesse de Fer
" Je vois en toi quelque chose qui offense le vulgaire. L'envie et la calomnie te poursuivront. Alors dans ce désert égoïste qu'est la vie, ne pense plus qu'à toi. "

Le rouge et le noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Joan of Leeds ♦ A la droite de la favorite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
MONTRER PATTE BLANCHE A L'ENTRÉE
 :: Cour Vacante :: Cour scénarisée
-
Sauter vers: