AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur:
Côté Lit:
Discours royal:



TROLL de Versailles

Âge : 41 ans
Titre : Intendant (Troll) de Versailles
Missives : 241
Date d'inscription : 31/08/2014


MessageSujet: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   16.04.15 17:24


La chapelle et les alliances


Mes chers amis,

Je suis ravi que vous participiez à mon petit jeu. Vous verrez, nous allons bien nous amuser, je n'en doute pas ! Et à la fin, vous aurez une jolie surprise, je n'en doute pas. A présent, suivez moi.

Ma petite chapelle est la seule chose où je n'ai pas fait de transformations. Elle a tellement de charme avec son architecture gothique, donnant ainsi une âme à cet endroit, et aux magnifiques vitraux du siècle dernier, même si je suis conscient que ceux du Jugement Dernier derrière l'autel ne seront pas du goût de tout le monde ! Elle n'est pas bien grande, mais si bien éclairée en journée. Mais avec ces bougies sur le bas côté vous aidera à y voir plus clair en cette soirée. Vous verrez aussi deux jeunes gens devant l'autel, qui ont décidé de s'unir ici, avec ma bénédiction, et le prêtre est déjà là pour célébrer le mariage, mais il manque une chose : les alliances ! Deux anneaux d'or attachés par un ruban de soie rouge se sont égarés ici.

Votre but, si vous l'acceptez, sera de retrouver ces alliances pour que le mariage ait lieu. Et même dans un si petit endroit, les cachettes sont nombreuses. A vous donc de regarder toutes les chaises, statues ou divers endroits où se retrouvent ces symboles de l'amour. Vous avez carte blanche, mais je vous demanderais tout de même de respecter l'endroit ... en tout cas, essayez !

Que la meilleure équipe gagne !

Le marquis de Saint-Hérem, grand louvetier du Roi

Les participants :
Isabeau Lacassagne && Edouard du Danemark
VS
Isabelle de Saint-Amand && Luigi Colonna


Règles :
Le jeu se fera en 3 tours.
A la fin du 2e tour, Bontemps viendra vous donner les dernières instructions.
Les dés sont conseillés de faire un 1 tour sur 2 au minimum, mais vous pouvez l'utiliser à tous les tours  Green
On vous demande un jeu rapide, d'environ 800 mots.
L'ordre importe peu.


______________________



« Versailles, haut lieu du pouvoir royal, était réputé comme lieu de réflexion. Notamment grâce à la galerie des glaces. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Brisé... la vérité est si douloureuse !
Côté Lit: Un vrai défilé... surtout en ce moment.
Discours royal:



ATTENTION ∫
Danois séducteur en chasse

Âge : 26 ans
Titre : Prince-héritier de la couronne de Danemark et de Norvège
Missives : 176
Date d'inscription : 22/07/2012


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   20.04.15 22:13

Un jeu de l'amour. Il n'en fallut pas davantage pour intriguer le Prince du Danemark. Sa curiosité aiguisée le poussa à accepter l'invitation. Il sortait d'une histoire d'adultère qui avait ruiné son couple, et de tractations diplomatiques difficiles pour mettre un terme à la guerre de Lorraine, qu'il n'avait jamais cautionné d'ailleurs, contrairement à son frère aîné, le Roi Frédéric III. Il avait donc soigné sa tenue pour qu'elle soit irréprochable et impeccable. Édouard n'appréciait pas l'idée de se montrer sous un jour qui ne l'avantageait guère, surtout quand il était en chasse. Oui, car le Danois, n'était pas venu ici pour compter les mouches... Son objectif, c'était de repartir avec une femme au bras, juste pour une nuit, c'était suffisant. Plus séducteur et volage que lui dans les terres nordiques ? Impossible de trouver ! De bon coeur donc, il suivit le grand louvetier, jetant un regard attentif aux autres membres du groupes. Isabelle et Isabeau ! Ca ne s'inventait pas ! Le Marquis avait donc fait exprès ? Difficile de le confirmer. En tout cas, les deux jeunes femmes avaient leurs charmes. Saint-Amand détenait un regard extrêmement attirant. Elle avait l'habitude de se mettre en valeur, d'utiliser des artifices pour paraître plus belle. Édouard devait bien l'admettre, il la trouvait plus à son goût qu'Isabeau. Pourtant celle-ci ne semblait guère très accessible. Elle avait une beauté froide, probablement parce que la vie l'avait déçue. Elle paraissait moins accessible. Le Danois les salua toutes deux avec une révérence digne de son rang.

Il porta un regard non pas moins attentif à Luigi. Il ne le connaissait que de nom. L'italien aussi n'était pas dénué de charmes. A vrai dire, il était même bel homme, il avait des traits fins, propres aux hommes latins. Le Prince n'éprouvait pas la moindre gêne à regarder ses congénères, sans doute parce qu'il refoulait de moins en moins ses principes épicuriens. Se faire plaisir avant tout, voilà le vrai sens de la vie. Et... arf ! Cette chapelle... comment dire ! Elle était belle, ça oui ! Par contre, elle représentait le lieu indapaté par excellence pour l'exercice auquel il désirait se prêter, la séduction. Si un homme d'église avait eu accès à ses pensées, il l'aurait probablement fait pendre ! Et puis quelle idée de faire entrer un Prince protestant dans un lieu catholique ? Heureusement qu'Édouard n'était pas une langue de vipère, sinon, aussitôt son frère mis au courant, le Marquis aurait du faire face à un conflit des plus importants ! Les règles furent édictées, très claires, mais surtout très étranges. Quoi ils pouvaient entrer dans ce lieu saint et fouiller sans vergogne pour mettre la main sur deux alliances ? Ils risquaient gros si cela ne plaisait pas au propriétaire des lieux... Mais le danois s'en moquait en fait. Lui, les églises... ça ne l'avait jamais emballé et de toute façon, les luthériens allaient au Temple, avec moins d'assiduité et de sentiments pieux que les fidèles du pâpe.

Lorsqu'ils furent dans la chapelle, il posa une main sur l'épaule d'Isabeau et l'écarta des autres pour lui dire doucement :

- Je ne crois pas jurer en affirmant que vous rayonnez davantage que tous ces vitraux...

Il lui fit un sourire aimable et poursuivit, avec galanterie :

- Je pense que nous aurions plus de chances de gagner si nous nous séparions. Je vous propose d'aller chercher dans l'aile ouest, je m'occupe de l'aile est. Cela vous sied-il Madame ?

______________________

Edouard



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   20.04.15 22:13

Le membre 'Édouard du Danemark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   26.04.15 14:52

Quel plaisir de reprendre sa vie versaillaise ! Rome en plein conclave n'avait rien de bien excitant, Luigi s'était davantage épuisé à tout faire pour qu'un Barberini ne se fasse pas élire, et le retour au Palazzo Colonna avait été si contraignant. Comme toujours, sa mère le couvait, tentait de le garder auprès d'elle et avait refusé de le voir partir. Il avait pu enfin rentrer à Paris et se remettre de ce long périple par du long repos pendant plusieurs jours. Mais il fallait bien reprendre du service et ses marques dans cette France gagnante, rongée par une révolte populaire dont il faudra bien s'occuper. Mais pas ce soir, l'espion laissait la place au courtisan pour s'amuser chez le marquis de Saint Hérèm, un homme jovial et apparemment pleins d'idées. Même si sa rupture avec Lully tapageuse et violente, ne laissait pas un aspect positif sur le sujet au romain, Luigi avait besoin de se changer les idées. Et pour ça rien de mieux que de s'amuser et rencontrer du monde ! Et il y avait une bonne partie de Versailles ! Et beaucoup de monde qu'il connaissait, il aperçut au loin le marquis de Courtenvaux avec qui il devrait discuter de choses sérieuses sous peu, et fut tout sourire avec Ferdinand d'Anglerays, son grand ami et acolyte de missions. Maintenant qu'ils étaient tous les deux rentrés, à coup sûr de nouvelles aventures les attendraient !

Mais place au jeu : le louvetier avait établi des équipes devant s'affronter dans différents lieux. Luigi devint le partenaire de mademoiselle de Saint-Amand. Mais quand celle-ci s'approcha de lui, il en fut tout troublé : voici qu'elle ressemblait comme deux gouttes deux à madame de Vaunoy qu'il avait rencontré à Rome ! Si les grossesses gémellaires existaient à cette époque, il était rare de voir autant de ressemblance ! La jeune femme face à lui semblait bien plus joviale, et beaucoup plus coquette. Un fois la surprise passée, Luigi put reprendre ses esprits et la saluer poliment :

« J'espère que vous avez l'esprit de compétition, car je ne viens jamais pour perdre. »

Mauvais perdant, un tic bien italien, et davantage romain, c'était la victoire ou rien. Ils firent route avec leurs adversaire, un prince danois et une jeune femme brune, jusqu'à … la chapelle. Un soupir s'échappa un peu trop fort, Colonna avait vu trop d'églises à Rome et vivre au Vatican vous donne l'impression d'être sous l’œil de Dieu H24. Isabelle ne semblait pas plus emballée, cela faisait un point commun ! Et en plus, il y avait des mariés ! Voici donc le jeu : retrouver les alliances pour qu'ils puissent convoler, clandestinement à en juger par l'horaire de la cérémonie et l'absence d'invités. Mais Luigi était venu pour le jeu, alors il valait mieux trouver ces alliances.

« Je pense qu'il faudrait se séparer, que vous preniez le bas côté gauche, et moi le droit. On ratissera plus large. Regardons chaque statue, chaque confessionnal, chaque calice. On ne perd pas de tels bijoux comme cela ! »

D'un commun accord, ils partirent sur un flanc de la chapelle, Luigi observa chaque statue, tous les cierges au cas où on aurait la mauvaise idée de les mettre là, et entra dans un confessionnal, retournant tout, mais rien pour l'instant. Puis il entendit une voix d'enfant, et sortant la tête du lieu de confession, vit le prince danois avec un enfant de choeur qui le conduisait. De sa cachette, il observa et fit de grands gestes à Isabelle, avant de s'avancer à son tour vers là où avait conduit l'enfant de choeur. A moins d'une mauvaise farce, cela ne devait pas être loin. Peut être dans cette malle d'habits ecclésiastiques ? Non. Dans ces calices ? Non …

Ce n'était pas à un espion habile que des bagues allaient échapper !

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   26.04.15 14:52

Le membre 'Luigi Colonna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Fermé à double tour depuis qu'un ex-mousquetaire l'a brisé
Côté Lit: Amants de passages aussi rapidement oubliés
Discours royal:



Coeur à vif ϟ
On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu

Âge : 29 ans
Titre : dame de Louvel, chevalier de Saint-Amand
Missives : 386
Date d'inscription : 02/01/2012


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   02.05.15 0:37

Isabelle soupira ostensiblement. Une chapelle… Quelle idée Saint-Hérem avait-il bien put avoir… Certes, l’homme savait distraire ses hôtes et de la plus charmante des façons, la jolie brune aurait seulement préféré que cela ne se fasse pas dans ce genre de lieu. La dernière fois qu’elle était entrée dans un lieu saint elle en avait perverti le prête – qui n’avait pas eut beaucoup besoin d’être poussé, mais cela était une autre histoire – aussi l’endroit lui paraissait presque mal venu pour leur jeu de l’amour. Non pas qu’elle se soit achetée une âme bigote, quoi qu’à faire parti de la maison de la reine, cela en n’en aurait pas étonné certains, mais le seul fait d’être dans ce genre d’endroit outre que par obligation de charge… Vraiment ? De plus, elle n’avait jamais été excellente en jeu d’équipe. Elle travaillait bien mieux seule. La seule personne avec qui elle avait jamais fait équipe, ce petit voleur de bas étage de Malaure, cela avait faillit se solder par un désastre absolu. Non, vraiment… Isabelle n’était pas faite pour cela. Et pourtant, il fallait bien faire contre mauvaise fortune bon cœur - si tant est que celui de la belle veuille bien se sortir de son carcan de glace – et céder aux caprices du marquis. Elle regretta un instant d’avoir mit une telle robe qui allait limiter ses mouvements.

Elle jeta un coup d’œil aux autres participants désignés par le Louvetier du roi : Edouard du Danemark, prince habitué de Versailles à ce qu’on en disait, ennemi durant le conflit, qui était vite réapparut une fois la paix signé. On le disait très malheureux dans son ménage, et en amour en général. Le pauvre… Il aurait peut être bientôt besoin de consolation. Venait ensuite Isabeau Lacassagne. La jeune femme qu’Isabelle ne connaissait que très peu, était une des étoiles montantes de Versailles, ses créations parant toutes les dames ou presque. On murmurait qu’en plus de la favorite, la reine venait de lui accorder ses faveurs. Voilà donc pour l’équipe adverse. Restait le partenaire d’Isabelle, Luigi Colonna. Que savait-elle du jeune homme ? Très peu de choses, mis à part qu’il était réputé pour être de santé fragile. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il ne lui arrive rien pendant leur petite partie de chasse au trésor. Elle tourna les yeux vers la chapelle. Elle n’était pas très grande, comme on pouvait l’attendre d’une chapelle particulière. Il ne pouvait pas y avoir mille ou un recoins où chercher, bien que cela ne soit pas un but bien énorme, des alliances pour les deux amoureux. Quelques années en arrière, Isabelle aurait put trouver ça romantique.  

-J'espère que vous avez l'esprit de compétition, car je ne viens jamais pour perdre, lui souffla Colonna.

Isabelle lui jeta un regard vif, et un léger sourire se dessina sur ses lèvres fines :

-Ce mot ne fait pas parti de mon vocabulaire.

S’il savait…

-Je pense qu'il faudrait se séparer, que vous preniez le bas côté gauche, et moi le droit. On ratissera plus large. Regardons chaque statue, chaque confessionnal, chaque calice. On ne perd pas de tels bijoux comme cela !

Isabelle opina du chef :

-Excellente idée ! N'oubliez aucun recoin surtout !

Cela lui facilitait la tâche, pour elle qui n’aimait pas être en équipe. Elle commença par le mur désigné par son équipier, cherchant au sol, vérifiant chaque petit interstice dans le mur, tout en essayant de ne pas ruiner sa robe dans l’entreprise, après tout, il ne fallait pas exagérer. Le plus difficile, dans l’obscurité, fut de vérifier entre le socle des statues et le mur. Mais l’âme de joueur d’Isabelle était de loin la plus forte.

______________________


Check your priorities




I'm a Diva:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   02.05.15 0:37

Le membre 'Isabelle de Saint-Amand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   08.07.15 17:28

Un mariage et un jeu de l’amour. Isabeau commençait sérieusement à se demander dans quel genre d’aventure désastreuse elle s’était encore embarquée lorsqu’elle avait obéi à la demande de la reine de la suivre à Chambord. Une demande des plus flatteuses, qui avait placé Isabeau sur un nuage pendant plusieurs jours, mais alors qu’elle se tenait dans cette chapelle, coincée entre un prince danois, un prince italien, et une dame dont il ne faisait aucun doute qu’elle avait autant de distinction que les deux autres, elle commençait à s’interroger sur le sens de sa vie. Ce n’était pas exactement pour ce genre de chose qu’elle avait suivi Sa Majesté à Chambord, et elle ne s’était pas exactement attendue à participer elle aussi à la vie de la cour comme si elle faisait elle aussi partie de la noblesse. Nerveuse, Isabeau tentait de ne rien laisser paraître et se concentra sur les paroles du marquis. Deux alliances, une chasse, un mariage. Rien de bien terrible. Et si elle y mettait de la bonne volonté, ça ferait toujours bonne impression. C’était tout ce qu’elle voulait, faire bonne impression. Rassemblant tout ce qu’elle avait d’assurance et de sang-froid (heureusement, elle n’en manquait pas, et si cela arrivait, elle savait très bien faire semblant), elle redressa le dos et le menton et hocha la tête lorsque le marquis leur demanda si les règles étaient claires. Elle n’avait pas eu de préférence quant à son partenaire : elle se retrouva avec le prince du Danemark pour co-équipier. Si Loïc apprenait ça, il en ferait sûrement une attaque de jalousie. Et c’est bien tout ce qui tira un sourire à Isabeau – juste avant que le prince ne l’attrape par l’épaule, l’entraînant déjà dans son sillage.

- Je ne crois pas jurer en affirmant que vous rayonnez davantage que tous ces vitraux... déclara-t-il avec un accent du nord qu’elle n’avait encore jamais entendu. Le visage d’Isabeau n’exprimait plus que de la perplexité – et aussi une certaine gêne. Elle était marchande, pas courtisane ! Comment une dame était-elle supposée répondre ?
« Eum… Merci ? » répondit-elle avec une hésitation certaine dans la voix en jetant un regard dubitatif à Edouard. Elle hésita à lui retourner le compliment, ce qui eut en soi été une politesse, mais elle n’était pas sûre qu’il était très approprié qu’elle le fasse. Dieu merci il ne parut pas en prendre ombrage, et se contenta de lui proposer un plan d’attaque.
- Je pense que nous aurions plus de chances de gagner si nous nous séparions. Je vous propose d'aller chercher dans l'aile ouest, je m'occupe de l'aile est. Cela vous sied-il Madame ?
« A merveille, Monsieur. » répondit-elle avec plus d’assurance. Plan, stratégie, victoire, voilà des mots qui lui parlaient plus ! Les deux compères se séparèrent donc, et Isabeau s’engagea dans l’aile ouest, scruta de ses iris clairs chaque recoin de la petite chapelle – sans succès. Heureusement, un tout jeune enfant de chœur vint bientôt la tirer par la manche pour lui souffler d’aller à l’étage, et la jeune femme apercevant son équipier de l’autre côté de l’autel lui fit signe de la main de prendre l’escalier. Elle allait le rejoindre, quand un prêtre lui attrapa le bras.

« Madame, il est l’heure pour vous de vous absoudre de vos péchés ! Je vois dans vos yeux que vous n’avez pas été à confesse depuis des lustres – suivez-moi avant que le Seigneur ne décide de vous punir ! »
« Quoi ? Mais enfin… » s’exclama Isabeau, mais voyant que le vieil homme (probablement un peu sonné dans sa tête) refusait de la laisser partir, elle fit signe à Edouard de monter sans elle. Plus vite elle serait débarrassée de cet hurluberlu, plus vite elle pourrait le rejoindre ! Elle le suivit donc dans un confessionnal, et en sortit dix minutes plus tard avec la promesse de réciter dix Ave Pater pour avoir vendu un onguent à une protestante victime d’eczéma. Vite, elle s’éloigna de peur qu’il ne la rattrape à nouveau, et s’élança dans les escaliers pour rejoindre le prince qui avait sûrement eu le temps de fouiller l’étage supérieur. L’apercevant dans une loge en face, elle remonta l’allée depuis laquelle elle apercevait leurs adversaires en contrebas, et rejoignit Edouard.

« Mille excuses, ce vieux prêtre ne voulait plus me laisser partir ! Encore un peu et il me faisait raconter mes péchés depuis mes trois ans. » bougonna-t-elle en remettant une mèche de cheveux en place. « Alors ? Vous avez trouvé quelque chose ? »

Face à la réponse négative d’Edouard, elle soupira, mains sur les hanches, avant de désigner leurs opposants d’un mouvement de menton.

« Au moins, ils n’ont pas l’air plus avancés que nous… Mais ce petit nous a fait monter ici, c’est bien qu’il y a une raison… » réfléchit-elle à voix haute. « Continuons à chercher. Qu’est-ce qui ferait une bonne cachette dans une église ? » demanda-t-elle en s’intéressant à une pendule, se demandant si les alliances n’étaient pas cachées à l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   08.07.15 17:28

Le membre 'Isabeau Lacassagne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   25.08.15 18:15

Mademoiselle de Saint-Amand semblait une alliée redoutable, Luigi s'en félicita de l'avoir pour alliée que comme concurrente ! Après leur plan élaboré, ils se séparèrent pour partir à la recherche de ces fichues alliances. Luigi regarda sous les chaises, sur et derrière les statues, près des cierges et des autels sur les côtés, dédié à divers saints, mais rien. Le marquis de Saint-Hérem n'avait pas vraiment envie que ces jeunes gens se marient ou quoi ?

Il avança dans l'allée, tout en jetant un œil à Isabelle mais aussi à ses adversaires. Un enfant vint jusqu'au prince danois et l'emmener vers l'étage. Une aide providentielle, à ne pas douter ! Il fallait ne pas se laisser devancer. Luigi espérait une aide providentielle pour lui aussi, c'est alors que le prêtre chargea de confesser son adversaire féminin ! L'aubaine était trop bonne pour ne pas la saisir ! A deux contre un, il y avait plus de chance encore de trouver ces fameuses alliances ! Luigi fit de grands signes à mademoiselle de Saint-Amand et lui montra les escaliers où il s'y engouffra presque aussitôt. L'étage se composait d'un couloir le long des murs faisant tout le tour de la chapelle, avec des petites loges mais aussi un superbe orge. Lui qui avait passé son enfance dans les églises romaines avec sa mère, puis avait vécu quelques années au Vatican, il avait une véritable passion pour les églises et ne pouvait s'empêcher d'admirer l'architecture, surtout des orgues, dont il adorait les sons. Mais pas question de visite, Isabelle apparut derrière lui et il murmura en montrant le prince danois plus loin.

« J'ai vu un enfant de chœur le conduire jusqu'ici. Je pense que les alliances sont ici, que l'enfant était une petite aide. »

L'enfant aurait pu les choisir eux, tout de même, Édouard n'était même pas catholique ! Enfin Luigi repensa qu'il n'était pas vraiment des plus francs lors de ses confessions … Bref, il reprit, c'était mieux de se concentrer sur le jeu !

« Pensez vous qu'elles sont ici ? Il y a moins de cachettes possibles et … il fixa l'orgue, la phrase suspendue quelques secondes … et il y a un orgue. Si je devais cacher quelque chose, ce serait là. »

Ce n'était pas comme s'ils avaient beaucoup de choix à cet étage. Si l'orgue était contre le mur de pierres, l'avancée en bois était suspendue dans le vie, et il ne fallait pas avoir le vertige. Un peu comme Colonna qui avait passé sa vie à faire le mur du palazzo romain, et n'hésitait pas à grimper au lierre quand il était en mission avec Ferdinand. Il regarda en l'air, et quelque chose l'interpella. Après un rapide signe de croix en signe de pardon, il grimpa sur le siège, puis sur le clavier, donnant un son retentissant et désaccordé, de quoi faire sursauter un mort. Il se retourna vers Isabelle.

« Pardon, mais regardez, quelque chose semble coincé là haut ... »

C'était peut être les alliances, peut être pas, mais ça méritait d'être vérifié !


______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   25.08.15 18:15

Le membre 'Luigi Colonna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Fermé à double tour depuis qu'un ex-mousquetaire l'a brisé
Côté Lit: Amants de passages aussi rapidement oubliés
Discours royal:



Coeur à vif ϟ
On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu

Âge : 29 ans
Titre : dame de Louvel, chevalier de Saint-Amand
Missives : 386
Date d'inscription : 02/01/2012


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   28.09.15 13:12

Isabelle détestait les jeux, du moins ceux où elle ne gagnait pas. Habituellement, elle s’assurait, d’une manière ou d’une autre, de l’emporter sur ses adversaires. La chose serait plus compliquée aujourd’hui, elle n’avait eut accès à aucune information, et ses adversaires paraissaient eux aussi déterminés. Peut être un peu moins qu’elle l’était, tout de même. Après tout, l’on faisait cela pour se divertir, un peu comme à Versailles. Mais il était hors de question qu’elle perde, et la meilleure tactique était pour cela d’affaiblir l’ennemi. La petite Isabeau Lacassagne, nouvelle préférée de la reine, n’avait pas de point faible qu’Isabelle semblait pouvoir utiliser à son avantage à l’instant. Mais le prince du Danemark… Il n’y avait qu’à voir comme il la regardait pour qu’elle sache immédiatement ce à quoi il pensait. Elle connaissait trop bien les hommes, du moins la majorité d’entre eux. Tout en inspectant le mur, ses interstices, ses aspérités, sans oublier celles situées au sol, empoussiérant sa jolie robe – mais quelle idée de faire ce genre de jeu dans un tel endroit ? – Isabelle ne quittait pas l’héritier danois des yeux, lui jetant de temps à autres des petits regards, autant pour attiser son intérêt – après le baron, un nouvel amant serait le bienvenu – que pour vérifier l’avancée de l’autre duo dans cette chasse au trésor.

Rien… Désespérément rien. Isabelle glissa ses doigts dans une fissure du mur pour n’y rencontrer que le vide. Derrière la statu, peut être ? Mais non, décidément, ça en devenait agaçant. Elle retourna dans la nef, regardant au sol, entre les chaises et les bancs, tentant de penser à chaque endroit, chaque recoin où l’on avait pus dissimuler les anneaux. Elle n’allait tout de même pas monter sur l’autel pour voir s’il n’y avait pas quelque chose de caché sur les poutres de la chapelle !! Quoi que… Ca pouvait être une idée. Cela arracha presque un sourire à la brune. Mais il n’était pas tant de perdre sa concentration. Isabeau Lacassagne fit soudain entrainée par un prêtre vers le confessionnal. C’était parfait, cela leur permettait d’avoir un peu d’avance. A deux contre Edouard, ils allaient peut être réussir à gagner. Isabelle jeta l’éponge pour ce côté de la chapelle, il n’y avait décidément rien. Et le temps de penser à l’autel, le danois avait disparut. Où était-il passé ? Elle espérait qu’il n’avait pas bénéficié d’une aide providentielle. Quoi qu’en ce lieu… Tout était possible après tout.

Elle retrouva Colonna, l’ayant aperçut monter les marches de la chapelle et, oh, surprise, l’héritier danois.

-J'ai vu un enfant de chœur le conduire jusqu'ici. Je pense que les alliances sont ici, que l'enfant était une petite aide.

Isabelle hocha la tête, excellent travail de la part de son coéquipier. Ils observèrent un instant le danois.

-Pensez vous qu'elles sont ici ? Il y a moins de cachettes possibles et … et il y a un orgue. Si je devais cacher quelque chose, ce serait là.

Isabelle regarda l’instrument. S’ils devaient chercher dans chacun des conduits, ils y passeraient les deux prochaines années au moins. Isabelle était en train d’inspecter l’instrument, quand Colonna grimpa sur le siège, puis sur le clavier, la faisant sursauter.

-Etes-vous fou ? Descendez de là ! lui chuchota la jeune femme. Il y avait des limites tout de même !

Mais loin de l’écouter, il semblait concentré sur quelque chose que la jeune femme ne pouvait pas voir.

-Pardon, mais regardez, quelque chose semble coincé là haut ...

Isabelle, oubliant ses griefs, regarda plus attentivement. Il y avait quelque chose. Cela pouvait tout aussi bien être une boite qu’un simple renfort de la poutre, mais cela pouvait valoir le coup d’œil.

-Dieu du Ciel, grommela-t-elle entre ses dents, avant d’imiter Colonna, et de grimper sur le tabouret de l’organiste, puis sur le clavier, provoquant à nouveau un son discordant. Je vous préviens, si ce n’est pas cela…

Elle laissa là sa menace. Elle aurait mille fois préférée être habillée en cavalier pour ce genre d’exercices. Sa robe était toute froissée, presque ruinée. Une robe presque neuve… Isabelle tendit le bras pour tenter d’attraper ce que Colonna avait repéré, en espérant qu’ils ne se trompent pas.



______________________


Check your priorities




I'm a Diva:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   28.09.15 13:12

Le membre 'Isabelle de Saint-Amand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Brisé... la vérité est si douloureuse !
Côté Lit: Un vrai défilé... surtout en ce moment.
Discours royal:



ATTENTION ∫
Danois séducteur en chasse

Âge : 26 ans
Titre : Prince-héritier de la couronne de Danemark et de Norvège
Missives : 176
Date d'inscription : 22/07/2012


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   10.10.15 23:11

« Mille excuses, ce vieux prêtre ne voulait plus me laisser partir ! Encore un peu et il me faisait raconter mes péchés depuis mes trois ans. Alors ? Vous avez trouvé quelque chose ? »

- Hélas, non... Un enfant de choeur est venu me voir pour m'emmener ici, mais je ne suis pas parvenu à trouver quoique ce soit. Je dois admettre que je suis quelque peu ennuyé, je n'arrive pas à déterminer s'il m'a rapproché ou éloigné de notre but.

Édouard se caressa la barbe tout en observant attentivement autour de lui. Il écouta d'une oreille distraite les propos d'Isabeau. « Au moins, ils n’ont pas l’air plus avancés que nous… Mais ce petit nous a fait monter ici, c’est bien qu’il y a une raison… Continuons à chercher. Qu’est-ce qui ferait une bonne cachette dans une église ? ». Et tandis que la jeune femme s'éloignait un peu pour aller chercher querelle à une pendule, le Prince jeta un coup d'oeil à leurs adversaires. Ceux-ci semblaient occupés à chercher du côté de l'orgue. Alors que sa coéquipière s'évertuait à trouver dans la pendule, Luigi et Isabelle semblèrent sur une bonne piste. Mais ce qu'ils firent laissa Édouard pantois. L'italien n'hésita pas une seconde à monter sur l'orgue ! Du jamais vu ! Même dans un temple protestant ! Il ne devait pas avoir peur de l'enfer. L'héritier du Danemark laissa son regard vagabonder sur le Prince, en notant que cette vision n'était pas désagréable du tout. Et puis ce fut alors le tour de Saint-Amand de monter sur le tabouret puis sur l'instrument, provoquant un son quelque peu désagréable. Sentant la catastrophe arriver, il s'avança vers les deux autres, pile à temps. Alors qu'Isabelle caressait le-dit objet, sa robe lui fit perdre l'équilibre. La jeune femme agita alors ses bras dans le vide. Dans un fracas symphonique assourdissant, qui résonna dans toute l'église, elle tomba en arrière... pour atterrir dans les bras du danois, saine et sauve. Il questionna aussitôt :

- Vous n'avez rien de cassé ?

Mais il n'attendit pas la réponse de la jeune femme. Il l'aida à se remettre debout et lança un regard glacial à Luigi. Tant pis pour l'Eglise ! Il ne put réprimer ses mots :

- Par tous les Saints ! Mais n'avez-vous donc aucune conscience du danger ? Qu'est-ce donc que ces acrobaties ? Dans un lieu pareil !!! Madame de Saint Amand aurait pu gravement se blesser en vous suivant dans votre exploration ! Monsieur, vous provoquez le danger ! Ce n'est qu'un jeu, il ne sert à rien que l'un d'entre vous ne ressorte les pieds devant, même si je vous l'accorde, vous seriez sur place ! Voulez-vous bien descendre de ce noble instrument avant de vous fracasser le crâne sur le sol ? C'est un monde tout de même !

Édouard songea qu'il avait probablement été trop réactif pour le coup. Il se dit qu'il avait été bien inspiré de se rapprocher. Se tournant vers Isabelle, il lui dit :

- Madame, permettez-moi de vous dire que gravir un orgue ne vous convient guère, n'en déplaise à votre partenaire...

Voilà qui était dit... Maintenant, il fallait vraiment que ce jeu se termine avant qu'il n'y ait un blessé. Avec Luigi, Isabelle n'était pas franchement gâtée, songea le Prince.

______________________

Edouard



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   10.10.15 23:11

Le membre 'Édouard du Danemark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   16.11.15 15:56

Isabeau commençait de plus en plus à s’impatienter. Non seulement les alliances étaient introuvables, mais elle n’avait aucunement l’envie de retourner une Chapelle de fond en comble pour les trouver – elle n’était pas la plus assidue des catholiques, mais elle n’avait aucune envie d’aller rôtir en Enfer pour avoir dérangé une quelconque relique pour un jeu idiot. Elle aurait d’ailleurs volontiers fait la remarque aux autres participants, si ceux-ci n’étaient pas aussi impliqués dans la partie. Isabeau laissa échapper un soupir, et suivit le regard de son co-équipier pour apercevoir leurs adversaires en pleine chasse effrénée. Quand elle raconterait ça à Loïc en rentrant à Paris, il n’en croirait pas ses oreilles. Isabeau elle-même avait encore du mal à en croire ses yeux. Elle qui était venue à Chambord pour suivre la reine et élargir son carnet d’adresse, elle ne s’était vraiment pas attendue à ce que faire la chasse aux alliances dans une chapelle ne fasse partie de ses activités pour s’intégrer à la cour. L’espace d’un instant, elle regretta l’absence de son beau-frère ou de sa couturière, Aline, avant de chasser ces pensées de son esprit. Puisqu’elle était là, il fallait bien qu’elle fasse bonne figure – et si ça passait par ces alliances, qu’il en soit ainsi !

Rejoignant le prince danois, elle arriva juste à temps pour être spectatrice de la chute d’Isabelle de Saint-Amand et son atterrissage non moins spectaculaire dans les bras d’Edouard. Elle se rendit compte qu’elle en avait arrêté de respirer, ayant craint un instant un accident – mais la voix du prince tonnant contre le Colonna la ramena parmi eux.

« Ce n'est qu'un jeu, il ne sert à rien que l'un d'entre vous ne ressorte les pieds devant, même si je vous l'accorde, vous seriez sur place ! Voulez-vous bien descendre de ce noble instrument avant de vous fracasser le crâne sur le sol ? C'est un monde tout de même ! » tonna-t-il alors que l’italien était encore en pleine ascension. Laissant échapper un soupir, Isabeau croisa les bras en secouant la tête, songeant que plus vite ce jeu idiot finirait, plus vite ils pourraient sortir d’ici, en un seul morceau avec un peu de chance.

« Quand bien même notre ami singe serait assez agile pour atteindre le haut de cet orgue, je doute que le marquis ait eu envie de mettre sa vie en danger pour cacher ces alliances. » remarqua Isabeau, qui trouvait le chemin emprunté par Luigi bien dangereux pour toute personne saine d’esprit. Elle allait entraîner Edouard dans une autre direction, quand elle s’aperçut qu’il était encore en train de… papoter avec la dame de Saint-Amand ? Isabeau leva les yeux au ciel, et, pressée d’en finir avec ce jeu, le laissa roucouler tranquillement pour aller explorer du côté des gradins. Elle qui n’était pas d’une nature très patiente, était maintenant à bout de ressources. Ignorant les regards des enfants de chœur qui devaient beaucoup s’amuser de la situation (surtout qu’eux devaient savoir où elles se cachaient, ces maudites alliances), elle se faufila entre les bancs, se baissant pour regarder au-dessous, à la recherche d’un indice ou de quoi que ce soit d’autre qui les mènerait au précieux trésor. Elle passa dans chaque rangée, une à une, les inspectant avec la méticulosité d’un orfèvre, n’hésitant pas à s’agenouiller à même le sol pour regarder si une alliance ne se cacherait pas dans l’ombre ou la poussière. Ayant fini son examen sans conclusion heureuse, elle épousseta sa robe et retourna du côté de l’entrée, allant jusqu’à jeter un œil dans le récipient d’eau bénite. Rien, évidemment. Le marquis n’allait quand même pas pousser le blasphème jusque-là.

C’est alors qu’elle remarqua une petite porte sur le mur opposé. Sa curiosité piquée au vif, elle s’en approcha et prit dans sa main la lourde poignée de bronze – un placard ? Une crypte ? Prenant appui du pied sur le mur, elle tira de toutes ses forces, manqua de tomber à la renverse quand la porte s’ouvrit, mais réussit sans mal.

« Il y a peut-être quelque chose ici. » lança-t-il à l’attention d’Edouard, et des deux autres, et de quiconque pouvait bien l’entendre. Jetant un œil incertain à l’intérieur, elle prit son courage à deux mains et s’aventura dans la petite pièce très sombre, priant pour ne pas tomber sur un nid d’araignées, de rats, ou un montre quelconque…
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   16.11.15 15:56

Le membre 'Isabeau Lacassagne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur:
Côté Lit:
Discours royal:



TROLL de Versailles

Âge : 41 ans
Titre : Intendant (Troll) de Versailles
Missives : 241
Date d'inscription : 31/08/2014


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   24.11.15 19:13


La chapelle et les alliances


Bravo d'être arrivés jusque là ! Mais toujours pas d'alliance en vue ! Où se trouvent t'elles donc ? C'est ce que nous allons découvrir lors du prochain tour, avec un changement rapide de règle :

Dans votre prochain rp, il faudra introduire une action, c'est-à-dire d'essayer de vraiment trouver les alliances Que ce soit chercher en un endroit improbable, aller au milieu des cierges ou penser que les anneaux se trouve derrière la vierge Marie, elles peuvent être n'importe où.
Cette action doit se trouver en fin de rp et vous allez lancer le dé encore une fois : il vous indiquera si vous avez gagné ou perdu.
Dans le cas où les quatre participants ont perdu, Bontemps tirera au sort un gagnant.

Bonne chance !


______________________



« Versailles, haut lieu du pouvoir royal, était réputé comme lieu de réflexion. Notamment grâce à la galerie des glaces. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Fermé à double tour depuis qu'un ex-mousquetaire l'a brisé
Côté Lit: Amants de passages aussi rapidement oubliés
Discours royal:



Coeur à vif ϟ
On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu

Âge : 29 ans
Titre : dame de Louvel, chevalier de Saint-Amand
Missives : 386
Date d'inscription : 02/01/2012


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   26.11.15 22:03

La chute avait été inévitable. En corset et robe de cour, il était difficile d’escalader un orgue proprement. Et pourtant, Colonna avait insisté, et Isabelle avait trouvé cela l’option la plus courte pour en finir au plus vite – mais visiblement pas la plus intelligente car à peine en hauteur, tendant le bras à la découverte de ce qu’elle songeait peut-être être ce qui leur permettrait de sortir de là. S’empêtrant dans son jupon, tout en se penchant en avant, elle avait perdu l’équilibre, et était partie en arrière dans un cri de surprise autant que de peur. Mais la chute avait été beaucoup moins douloureuse qu’elle ne le pensait, puisqu’elle avait atterrit dans les bras du prince du Danemark. Elle qui n’aimait déjà pas tomber contre son gré dans les bras des hommes au sens figuré, je vous laisse imaginer ce que ça donne au sens propre… Mais cela aurait pu être plus désagréable.

- Vous n'avez rien de cassé ?

-… je ne crois pas, non. Mais nom de Dieu ! s’exclama-t-elle en revenant de sa surprise, avant de se rendre compte d’où elle était. Elle se remit sur ses pieds avant de s’excuser. Oh pardonnez-moi, je voulais dire nom d’une pipe. Elle jeta un coup d’œil en coin au jeune homme, tentant une petite pique en poussant un rien son avantage, déjà remise, elle en avait vu d’autres : Je sais bien que c’est pas beaucoup plus pieux, mais au moins on est à genoux.

Tentant de reprendre figure humaine, la jeune femme entendit plus qu’elle n’écouta Edouard crier après Colonna.  

-Par tous les Saints ! Mais n'avez-vous donc aucune conscience du danger ? Qu'est-ce donc que ces acrobaties ? Dans un lieu pareil !!! Madame de Saint Amand aurait pu gravement se blesser en vous suivant dans votre exploration ! Monsieur, vous provoquez le danger ! Ce n'est qu'un jeu, il ne sert à rien que l'un d'entre vous ne ressorte les pieds devant, même si je vous l'accorde, vous seriez sur place ! Voulez-vous bien descendre de ce noble instrument avant de vous fracasser le crâne sur le sol ? C'est un monde tout de même !

Isabelle n’avait jamais été particulièrement impressionnée par les chevaliers servants, mais parfois, cela n’avait rien de désagréable. Sa robe lissée, elle remit ses cheveux en ordre et ressemblait enfin à quelque chose. Isabeau Lacassagne s’était approchée, visiblement agacée du contretemps.

-Quand bien même notre ami singe serait assez agile pour atteindre le haut de cet orgue, je doute que le marquis ait eu envie de mettre sa vie en danger pour cacher ces alliances.


Cela tombait sous le sens… Et Isabelle s’en voulut soudain de s’être laissée bernée. Isabeau tourna les talons et retourna à sa recherche. Edouard retint un instant Isabelle qui s’apprêtait à en faire autant.

-Madame, permettez-moi de vous dire que gravir un orgue ne vous convient guère, n'en déplaise à votre partenaire...

La jeune femme lui répondit par un sourire amusé.

-Monsieur, je suis seule juge de ce qui me convient, mais peut être pourrions-nous débattre du sujet, plus tard…

Et laissant-là la proposition, elle jeta un regard glacial à Luigi Colonna :

-J’en ai assez de vos tentatives d’acrobatie, je retourne en bas, voir si nous n’avons rien laissé au hasard. Si vous voulez vous tuer, cela sera sans moi.

Et laissant-là les deux hommes, elle dévala les escaliers. Elle continua de chercher, et, alors qu’elle se redressait après avoir regardé à nouveau au sol, elle sentit la statue sur laquelle elle s’appuyait bouger légèrement. Etait-ce un hasard ? Elle appuya un peu plus fort, et la statuette semblait pivoter. Où était Colonna quand on avait besoin de lui ? Elle allait enfin réussir à la faire bouger comme elle le voulait, quand une voix dans son dos la fit sursauter et tout cesser séance tenante.

-Ma fille, vous devez être bien troublée pour en arriver à de telles extrémités. Une statue d’une chapelle, vraiment… Depuis quand ne vous êtes vous pas confessée ? Suivez moi !


Isabelle grimaça, mais obtempéra. Elle n’avait pas vraiment le choix… Elle croisa pourtant Colonna avant d’entrer dans le confessionnal – la dernière fois qu’elle était entrée dans ce genre de chose, cela ne s’était pas terminé comme le prêtre l’aurait pensé… - et souffla à son partenaire :

-La statue, là-bas, l’ange, elle bouge ! Allez voir !

Et la jeune femme s’installa dans le petit siège, après avoir rabattu le rideau :

-Bénissez-moi, mon père, parce que j’ai péché… marmonna-t-elle, laconique.

______________________


Check your priorities




I'm a Diva:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   26.11.15 22:03

Le membre 'Isabelle de Saint-Amand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'La Chapelle' :

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur:
Côté Lit:
Discours royal:



TROLL de Versailles

Âge : 41 ans
Titre : Intendant (Troll) de Versailles
Missives : 241
Date d'inscription : 31/08/2014


MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   26.12.15 11:26


La chapelle et les alliances



BRAVO ! Isabelle de Saint-Amand a trouvé les alliances gagnantes. Son tandem avec Luigi Colonna est déclaré vainqueur de cette rocambolesque épreuve !

Les quatre participants peuvent se saluer de leur ténacité, puis retourner à la fête où, une fois toutes les parties terminées, le marquis de Saint-Hérem récompensera les vainqueurs !


Merci d'avoir participer au Jeu de l'Amour, d'avoir fait honneur à la fête du Grand Louvetier de France, et à très vite pour de nouvelles aventures aussi folkloriques !



______________________



« Versailles, haut lieu du pouvoir royal, était réputé comme lieu de réflexion. Notamment grâce à la galerie des glaces. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu de l'Amour ♥ ♥ La chapelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu de l'Amour ♥ ♥ Le pigeonnier
» Jaddi ♥♥
» Nuage de Fleurs ♥♥
» L'araignée qui monte, qui monte... (py Kami ♥♥♥)
» Perle D'Amour ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
AU-DELÀ DES GRILLES DORÉES DE VERSAILLES
 :: Campagne environnante
-
Sauter vers: