AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Donatella Contarini ~ La Politique est une Femme...[LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Je m'aime tellement ! Quoique, il est possible que je l'aime elle aussi...
Côté Lit: C'est open bar ! Entrée gratuite pour les libertins
Discours royal:



• DON JUAN •
Revenu des Enfers


Âge : 27 ans
Titre : Nobilis Homo vénitien, Ambassadeur déchu, Banquier de la Main de l'Ombre & bras droit de Victor d'Amboise
Missives : 709
Date d'inscription : 16/01/2011


MessageSujet: Donatella Contarini ~ La Politique est une Femme...[LIBRE]   06.09.14 16:37


Donatella Lucrezia Contarini

(Jessica Chastain)



29 ans ♔ « Madame la Capitaine », Nobil Donna (N.D.) Lorenzoni ou Nobil Donna (N.D.) Contarini♔ Vénitienne ♔
Veuve du Capitaine-Régent de la République de Saint-Marin, Vincenzo Lorenzoni ♔ Catholique ♔ Hétérosexuelle ♔ Noblesse étrangère ♔


« Ce que femme veut, Dieu en tremble »



♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦

Les Contarini étaient une des plus anciennes familles de Venise dont l'arbre généalogique remontait à plus de sept siècles en arrière (ils descendent vraisemblablement d’une vieille famille de marchands allemands). La branche de la famille de Donatella est dite des Ronzinetti, nom dérivé du surnom de Maffeo, ancêtre de de la famille. A n'en point douter, les Contarini étaient la famille la plus importante de l'Histoire vénitienne, et leur suprématie ne serait jamais démentie. Ils étaient révérés avec crainte et admiration, et le grand nombre de doges; de seigneurs et d'artistes qu'ils avaient enfantés et donnés à la Sérénissime leur conférait une puissance inégalable sur la République. Lorsque l'on portait un tel nom, c'est tout un héritage qui en découlait : les yeux d'un bleu azur que tout les Contarini descendants de la branche maitresse de leur clan arboraient fièrement, les distinguant entre tous.

Ce bleu particulier et intense, ce splendide et fascinant azur témoignait de la grandeur de cette famille. « L'âme même de Venise brillait dans leur yeux », avait écrit quelques poètes ou épistoliers qui avaient eut le privilège de les rencontrer. C’était en quelque sorte le joyau de leur couronne, qu'ils fussent bruns, blonds ou roux.

Donatella était l’ainée des six enfants du Doge Domenico et de son épouse Paolina, faisant d'elle une petite princesse. Choyée, bercée dans une plénitude et un luxe scandaleux, la petite fille est une enfant gâtée à qui on cède tout les caprices mais rapidement c'est à la concurrence à laquelle elle a dût faire face. Rapidement les enfants Contarini se succédèrent, toutes des filles...sauf un : Francesco, son frère de deux ans son cadet. Il était le descendant mâle de Domenico II, celui sur qui l'avenir tout entier de la famille reposait...mais aussi le malheur de Donatella. Combien d'heures avaient-ils passés à se chamailler (quitte à en venir aux mains) pendant que les nourrices tentaient difficilement de les séparer ? Son frère passait son temps à chercher à nuire auprès de sa sœur : casser des porcelaines, déchirer quelques robes, voler les bijoux de leur mère... La liste des incidents jalonnant leur conflit fraternel était très longue !

Tandis qu'elle manifeste un goût certain pour les études, son frère ne trouve de distractions  que dans les arts, notamment celui du libertinage...

Insolent, et frivole, Francesco affiche clairement son égoïsme sans bornes et son ambition de faire couler définitivement le prestige de leur famille. Donatella, moins impulsive, cultive un paraître des plus impeccables. Pieuse et respectable mais surtout dotée d'une beauté que l'on vante aux quatre coins des royaumes d'Italie, les peintres se bousculent aux Palais des Doges pour peindre son regard mystérieux et sa chevelure de feu. Sa réputation n'a d'égal que son vrai visage : celui d'une manipulatrice sans scrupules ! Connaissant son statut de femme-objet, elle avait la ferme intention d'en user pour obtenir ce qu’elle voulait : toujours plus de puissance pour sa famille ! Elle aimait par-dessus tout écouter les échanges politiques et stratégiques des hommes de sa famille au détour d’un couloir ou derrière une porte. Et la jeune femme aurait adorée pouvoir être de la partie pour asseoir le prestige familiale. Mais il y a une chose que Donatella n’a jamais vraiment pardonnée à sa famille...

Domenico II Contarini en pleine guerre de Candie voulut faire un coup politique en cherchant à allier la République de Venise avec la petite République de Saint Marin. Il chargea des émissaires de trouver un époux pour sa fille ainée qu'il jugea en âge d'être mariée. Devant une telle nouvelle, Donatella ne pût qu’y voir là une catastrophe qui allait s'abattre sur elle. Elle suppliât tour à tour son père, sa mère et même des membres du Conseil des Dix (ce qui n'était vraiment pas dans ses habitudes : sa dignité en à pris un coup !) d'empêcher une telle entreprise, qu’elle voulait rester auprès des siens... Mais ses efforts furent vint. Quelques semaines plus tard, les émissaires rentraient à Venise avec la proposition de fiançailles du Capitaine-Régent de la république de Saint-Marin, Vincenzo Lorenzoni. Le Doge salua la mission accomplie et la jeune Contarini fût mariée le mois suivant.

Lorenzoni était un vieux seigneur et chef de guerre de la cité de Saint-Marin de 15 ans de plus que Donatella. Bourru, violent, ne tenant debout qu'avec des litres d'alcool bu à longueur de journée, il était le pire des parti qu’on pouvait trouver... A partir du jour de son mariage avec cet homme, ce sont de longues années qui commencent pour Donatella.

Bien décidée à ne pas se laisser faire, elle prend rapidement la décision de trouver un moyen de se débarrasser de son mari. Elle fomenta un nombre incalculables d'assassinats, d'empoisonnements et autres « accidents » pouvant mettre fin aux jours de cet homme bestial...en vain. Par un coup de la malchance et surtout une prodigieuse résistance physique, le Capitaine-Régent Lorenzoni survécut à tout ! Commençant à baisser les bras, la vénitienne tomba malade face à son désespoir.

Mais après cinq longues années de mariage, le mari fût emporté par une malheureuse fièvre libérant enfin Donatella de son bagne maritale. Elle porta quelques mois le deuil dans sa cité de Saint-Marin comme l'exigeait la tradition avant de quitter cette terre qu'elle détestait par-dessus tout. D’autant plus que sa rente versée par la République de Saint-Marin n’était pas très élevée ce qui ralentissait considérablement son train de vie. Revenant donc dans cette Venise qui lui avait tant manquée, elle ne put que constater du déclin toujours plus lent et inexorable de sa patrie. Apprenant que son père avait envoyé Francesco en tant que représentant diplomatique en France, Donatella jugea qu’il était grand temps qu’elle reprenne les choses en main. A présent qu’elle était veuve, elle pouvait aller où bon lui semble et s’enticher de qui elle voulait ! Après une conversation à cœur ouvert entre mère et fille, Paolina Contarini accepta de  reverser à son ainée une petite somme pour l’aider à se rendre à Versailles auprès de ses deux frères Francesco et Alvise.

Aujourd'hui à Versailles, elle goûte enfin à la paix d'être une femme « libre » et cherche avidement la moindre possibilité de financement pour aider la République vénitienne à gagner la Guerre de Candie contre l’Empire Ottoman qui s’enlisait en mer Méditerranée et ainsi redorer le blason familial. En résumé, si Donatella avait été un homme : elle aurait pu être un monstre politique formidable ! Parviendra-t-elle à ses fins au milieu de la faune versaillaise ?


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦


♦ Francesco Contarini
L’imbécile de frère
Dans la famille Contarini je vous demande le vilain petit canard. Il est même pire que vilain et bien plus dangereux qu'un canard cela dit... Francesco et sa sœur ont un passé commun mouvementé. Passant des heures à se bagarrer et se chamailler pour tout et rien, leur entente n'est pas très au beau fixe malgré l'âge et la maturité. Cependant, Donatella a une mission bien précise pour le prestige familiale désormais et compte bien sur son frère pour être de la partie. D'une intelligence fine, la jeune femme veut que Francesco prenne enfin la mesure de sa place sur l’échiquier politique... Cela ne sera pas facile, mais la belle rousse est patiente et il faudra parvenir à mettre leurs différents de côté. Une famille comme la leur se doit d'être soudée !
♦ Alvise Contarini
L’amour maternel
Surprenant par hasard une discussion entre le Doge et leur mère, Donatella apprit la véritable histoire de son petit frère, Alvise. Il était en réalité fils d'une modeste camériste morte en couche. Attendrit par son histoire, elle lui apporta tout l'amour que Paolina Contarini se refusait de donner au fils illégitime du souverain de la République. Après tant d'années, une complicité s'est forgée entre le frère et la sœur. Alvise, se doutant qu'on lui cachait quelque chose, posait des questions de plus en plus insistantes mettant très mal à l'aise Donatella qui semblait s'obstiner à ne rien dire...Pour combien de temps encore le secret de sa naissance lui sera caché ?
♦ Sofia Farnèse
L'éveil politique
Voilà longtemps que les deux femmes se connaissent ! En effet, Sofia ayant été fiancée très jeune à Francesco, elles ont eut plus d'une occasion de se côtoyer. Elles se portent un grand respect mutuel, presque comme des sœurs parfois. Après la rupture des fiançailles entre Sofia & son frère, elles se sont perdues de vue. Maintenant que Donatella est à Versailles, retrouver cette amie de jeunesse lui fait infiniment plaisir, même s'il y a une certaine gêne avec le poids des ans sans se voir. La vénitienne voit en Sofia de grandes qualités de stratège, tout comme elle et souhaite éveiller la jeune femme aux intérêts politiques. Cela n'est pas qu'une affaire d'homme, pardi !
♦ Nom Prénom
titre
bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien bla bla du lien

Un petit mot ?

Si vous avez une préférence entre les prénoms Lucrezia et Donatella : il n'y a pas de soucis. Aussi, quelques petites choses à noter pour que cela soit plus clair pour vous Wink

Je vous invite fortement à consulter ces pages qui vous seront utiles pour la compréhension du contexte et de la famille :
-Domenico II Contarini
-La famille Contarini
-La République de Venise
-La Guerre de Candie
-Les mémoires de Francesco
-ainsi qu’un petit arbre généalogique de la famille Contarini-Ronzinetti : que j'ai complètement remanié car en réalité Domenico n'a eut qu'un seul fils.  

Spoiler:
 

Si Donatella vous intéresse je vous bénis !!! **  Pom Pom
Et n’hésitez surtout pas à me poser des questions : je serai ravi de vous répondre par mp ! Banane

Pour les membres d'ATV qui seraient intéressés pour un éventuel lien avec la belle rousse faites m'en part par mp !



______________________


La modestie des orgueilleux est odieuse, insupportable.


Je suis Kuzco:
 


Dernière édition par Francesco Contarini le 18.04.15 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Je m'aime tellement ! Quoique, il est possible que je l'aime elle aussi...
Côté Lit: C'est open bar ! Entrée gratuite pour les libertins
Discours royal:



• DON JUAN •
Revenu des Enfers


Âge : 27 ans
Titre : Nobilis Homo vénitien, Ambassadeur déchu, Banquier de la Main de l'Ombre & bras droit de Victor d'Amboise
Missives : 709
Date d'inscription : 16/01/2011


MessageSujet: Re: Donatella Contarini ~ La Politique est une Femme...[LIBRE]   28.02.15 12:45

Mise à Jour le 28/02/2015 à 12:44 cheers

______________________


La modestie des orgueilleux est odieuse, insupportable.


Je suis Kuzco:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Donatella Contarini ~ La Politique est une Femme...[LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donatella Contarini ~ La Politique est une Femme...[LIBRE]
» DAEWEN - SINDAR - FEMME [LIBRE]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
MONTRER PATTE BLANCHE A L'ENTRÉE
 :: Cour Vacante :: Cour scénarisée
-
Sauter vers: