AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:33

Noblesse Étrangère


AINSI DE LEURS FLATTEURS,
LES ROIS SONT LES VICTIMES


Passer à Versailles est un honneur. Les raisons politiques, économiques et diplomatiques sont les principales raisons de leurs venues, une escale dans un Grand Tour d'Europe aussi, tout est une bonne excuse pour mettre un pied dans le château, y découvrir les fastes de la Cour de France. Alors ces gens laissent parfois maris, femmes et enfants pour s'y installer, les emmènent avec eux parfois, ne sont là que de passage ou pour une longue période. Ils ont tous une raison de rester à Versailles, ou du moins de ne pas retourner chez eux ...

Pris ; Réservé


Édouard du Danemark Garrett Hedlund
Bianca du Danemark ♕ Amber Heard
Christian de Sudermanie Simon Baker

Marleen Bicker ♕ Ginnifer Goodwin
Aliénor de Wittelsbach Holliday Grainger
Matthias de Calenberg Sean Maguire
Derek de Saxe Ed Westwick

Whitney Scott ♕ Katie McGrath
Thomas Howard Hugh Dancy
Mary of Monaghan ♕ Freva Mayor
Alfie Howard Darren Criss
Frances Cromwell Felicity Jones  
Morgan Stuart Orlando Bloom

Juan Fernando de Quiros ♕ Ben Barnes
Raquel López de Vega ♕ Jessica Brown Findlay

Pietra Sagredo ♕ Sebastian Stan
Sofia Farnèse Leighton Meester



______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 




Dernière édition par Louis XIV le 11.09.16 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:33

ROYAUMES DU DANEMARK ET DE SUÈDE






Édouard du Danemark

(GARRETT HEDLUND)

Réservé Pris

► 26 ans
► Prince-héritier de la couronne de Danemark et de Norvège
► Danois, de la dynastie d'Oldenburg
► Divorcé
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Il existe parfois des contes de fées, des histoires qu'on ne pense pas que cela pourrait être possible, en particulier quand on est un bâtard de la Couronne. Christian IV, après avoir renvoyé sa femme Christine Munk, prend deux maîtresses principales : Vibeke Kruse et Léna de Kiel (inventée pour l'Histoire). La première est influente, plus charismatique et la deuxième, plus douce et compréhensive. Contre toute attente, ce fut Léna qu'il épousa morganatiquement. Elle lui donna plusieurs enfants, dont Édouard qui fut légitimé et placé dans la course à la succession du trône du Danemark, derrière Frédéric et Waldemar Christian. L'enfant a à peine un an à l'annonce de cette nouvelle, il ne sait pas vraiment ce qui l'attend. Édouard eut le droit à tous les traitements de faveur possibles dont il profita allègrement. Il est devenu un prince aimé et respecté de par sa beauté, son intelligence et son charisme, par son peuple. Il faut dire qu'il est le contraire de son frère, le roi Frédéric III étant un homme austère. Lorsque son père meurt en 1648, il règne une sorte de chaos dans la famille : Vibeke Kruse envoie en exil Léna et Édouard se retrouvera privé de sa mère pendant dix années. Encore petit garçon, quelque chose se brisa en lui et il préféra longtemps le jeu aux leçons, même s'il était un bon élève.

Adorateur des opéras et des bals, il aime les paillettes et les plaisirs de la vie, comme de la bonne chair. Excellent cavalier, il adore aussi la chasse tout comme il sait admirablement parler littérature en salons. En qualité de Prince-héritier, le prince parcourut une partie de l'Europe pour conclure des alliances mais aussi pour profiter de la vie. Après avoir épousé Gisela, princesse suédoise qui eut pour fait de sceller la paix entre les deux royaumes, il fut totalement comblé d'un héritier que sa femme lui a donné. Aimant sa femme mais aussi les femmes en général, il tente de rester discret sur les petites liaisons qu'il entretient, volage comme son père, et pourtant se dit chanceux d'être marié à une femme qu'il aime et qui l'aime en retour. Il n'a jamais vraiment pensé aux conséquences d'être troisième dans l'ordre de succession, sûr que ses demi-frères auront des héritiers mais il n'en est rien : Waldemar Christian est mort, son frère est malade et sans héritier mâle, Édouard sait qu'il montera sur le trône tôt ou tard, siège fragile après les insurrections du peuple contre la noblesse. Il tente de ne pas y penser et se perd dans les plaisirs de la vie. Il n'a pas envie d'être roi, a peur de cette tâche. Mais la peur ne s'arrête pas là : le jeune homme est menacé …



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Bianca du Danemark

(AMBER HEARD)

Réservée Prise

► 22 ans
► Princesse du Danemark, Duchesse de Brabant
► Danoise, dynastie d'Oldenburg
► Mariée
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Seule fille issue du mariage morganatique entre Christian IV et Léna de Kiel (inventée pour l'Histoire), Bianca fut bichonnée par ses nourrices et par les seigneurs qui craquaient sur son joli minois. Ravie de se voir si bien entourée, elle tourna cette beauté angélique à son avantage pour obtenir tout ce qu'elle voulait et tous se pliaient à ses exigences. La vie à la cour du Danemark était un véritable plaisir, rythmée par quelques cancans et des bals. Adolescente capricieuse et précieuse, Bianca sut apporter une touche de glamour dans la famille royale grâce à ses tenues et ses bijoux précieux. Avec un besoin de reconnaissance perpétuel, la jeune femme passait ses journées à papillonner et sourires aux beaux garçons qui venaient au château sans jamais se donner.

Excédés par son comportement, son demi-frère, le roi Frédéric III, et sa mère cherchèrent à la marier, Bianca voulait à condition de choisir son mari. Mais on lui refusa cet ultime caprice. Lorsque Simon se présenta à la Cour danoise, elle ne savait pas qu'il venait pour voir et lui fit un joli numéro de charme. Quelle surprise lorsqu'elle apprit qu'elle devait partir pour le Brabant ! La princesse tapa du pied, pleura mais partit contre son gré en Hollande. S'ils s'accommodaient bien les premiers temps, la stérilité de leur union – elle n'a réussi qu'à faire des fausses couches – envenima leurs relations et le passe-temps fut d'énerver son époux et lui pourrir la vie. Lorsque son époux l'abandonna pour se rendre à Versailles, elle débarqua sans plus tarder pour lui faire une scène et s'installer à son tour à la Cour de France.



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Christian de Sudermanie

(SIMON BAKER)

Réservé Pris

► 34 ans
► Duc de Sudermanie (Suède)
► Suédois, dynastie Vasa
► Veuf
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Faire partie des grands du royaume en Europe n'est pas donné à tout le monde. Des rois de Suède en aïeuls, un roi de Pologne en grand-oncle, Christian est né avec une cuillère en or dans la bouche et pourtant s'en moque éperdument. Dernier de sa fratrie, on lui a laissé l'entière liberté de ses choix. Avec trois frères en aînés, la politique, la religion et les armes ont été pris d'office. Lui a choisi les sciences et s'est enfermé, dés son plus jeune âge, dans un univers peuplé d'étoiles et d'expériences explosives en compagnie d'un professeur expert en ce domaine. Il sortait peu, restait des heures dans ses livres ou l'œil à la lunette pour déchiffrer les étoiles, ou alors manipulait des solubles qu'il mélangeait. A quinze ans, une explosion le changea, il resta alité durant des semaines. Sa famille le disait fou mais lui se qualifiait de marginal, impossible à entrer dans une case ou de savoir ce qu'il pensait. Christian n'a rien perdu de son esprit, il vit juste d'une façon différente du reste de la Cour de Suède, dans un monde d'astrologie et d'alchimie.

Voilà pourquoi il s'exila en Italie durant quelques années où les progrès scientifiques voyaient le jour et où pullulaient des astrologues à en perdre la tête. Puis il s'amusa à faire des allers et retours vers la Suède. De sa vie, on ne connaît pas grand chose : marié une fois et veuf peu de temps après, il ne s'encombra pas d'une seconde femme ; et voici qu'on raconte qu'il aime les deux sexes sans grande distinction. Les gens n'ont pas tort mais cela concerne ses affaires privées et il n'a pas envie de les raconter au premier gueux passant ... Le voilà à la Cour de France où il est une figure originale, apprécié pour sa culture mais peut agacé par ses airs absents ou l'art de rarement finir ses théories. Amoureux des salons, tout le monde le convoite car Christian a l'air de bien parler et de toujours être au courant des prouesses scientifiques.




♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:34

PROVINCES UNIES ET
SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE






Marleen Bicker

(GINNIFER GOODWIN)

Réservée Prise

► 28 ans
► Co-administratrice de la Compagnie hollandaise des Indes orientales
► Hollandaise
► Mariée à Jacob de Graeff
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Née dans une famille de contestataires, Marleen tient bien de sa famille ! Les Bicker sont une famille patricienne des Provinces Unies, démarrant dans le commerce et gravant les échelons de la bureaucratie et de la politique. Son père était Jan Bicker, marchand, juge et burgemeester (maire) d'Amsterdam, et sa mère Agneta de Graeff, fille de patriciens aussi. De cette unions sont nées trois filles : Wendela, Marleen donc et Jacoba. Les trois jeunes femmes reçurent une excellente éducation pour porter dignement le nom de la famille, ainsi que les affaires. Marleen était une excellente comptable et aussi une amoureuse des arts, en particulier de la peinture et de la musique. Ses parents firent venir le peintre Frans Hals pour donner des cours à leur fille qui se révéla très douée, tout comme en luth et en chant. Les événements politiques extérieurs l'intéressèrent dés son plus jeune âge : elle avait douze ans quand, en 1650, le stathouder Guillaume II d'Orange voulut prendre la ville d'Amsterdam et que sa famille se défendit corps et âme.

Elle a quinze ans quand on la marie à son oncle, Pieter de Graeff (qui a son âge). Ses sœurs quant à elles, se marient aussi : Wendela au futur grand-pensionnaire Johan de Witt et Jacoba au frère de Pieter, Jacob. De grands mariages qui annonçaient une grande alliance contre la Maison régnante, les Orange-Nassau. Il ne faut pas s'attendre à un grand mariage d'amour, Pieter de Marleen s'entendent bien, s'apprécient et au fil du temps, s'associent. Les deux adolescents deviennent des jeunes adultes aux dents longues, cherchant à étendre leur pouvoir et leur idéal républicain. A la morte de la régente Marie d'Angleterre, Johan de Witt prend les commandes des Provinces Unies, tandis que Pieter devient un des tuteurs du jeune Guillaume III. Pendant ce temps Marleen joue les mécènes et fait fructifier ce siècle d'or néerlandais en achetant des tableaux de peintres, comme Rembrandt entre autre. Elle joue aussi les ambassadrices de charme en Europe du Nord et au sein du Saint Empire pour assurer les appuis de sa famille. Quand elle retourne à Amsterdam ou La Haye, c'est pour aider son époux dans ses différentes fonctions. Mais là où elle est le plus enthousiaste, c'est quand son époux fut nommé administrateur de la Compagnie hollandaise des Indes orientales en 1664. A défaut de pouvoir partir, Pieter envoie Marleen tout d'abord à Batavia (actuelle Malaisie) puis dans le reste des colonies asiatiques et africaines. Revenue après presque deux ans de voyage, Marleen est envoyée à Versailles comme ambassadrice artistique pour promouvoir l'art néerlandais à son apogée. Mais officieusement, elle veut casser l'alliance qu'à Louis XIV avec Guillaume III d'Orange et ses partisans, elle veut faire triompher son parti républicain. Si elle vient dans le cœur de la monarchie absolue avec dégoût, Marleen doit bien avouer qu'elle s'y plaît bien et se mêle avec facilité dans les intrigues pour s'occuper et distiller à petites doses son projet. Mais qui sait, cette ambitieuse pourrait retourner sa veste si on lui proposait meilleur offre, après tout, son parti est loin et n'en saurait rien ...




♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Aliénor de Wittelsbach

(HOLLIDAY GRAINGER)

Réservée Prise

► 25 ans
► Archiduchesse d'Autriche
► Autrichienne, famille Habsbourg-Wittelsbach
► Veuve
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Petite fille d'empereur et fille de prince-électeur, Aliénor avait une voie toute tracée, comme les filles de sa condition. Dernière née de la fratrie, fille de Maximilien de Bavière et Marie-Anne d'Autriche, elle passa ses premières années dans la peur de la Guerre de Trente ans où son père partait combattre. Sa famille fit ce qu'elle pouvait pour protéger l'enfant des horreurs, et garder un peu de joie dans le palais munichois. Destinée tout d'abord à épouser son cousin le futur empereur, Aliénor fut l'instrument d'une alliance entre la Bavière et la Saxe, au travers d'un mariage. Elle avait quinze ans lorsqu'elle quitta le cocon familial pour vivre sa vie de femme. Le mariage se serait bien passé si, dans sa jeunesse insouciante, Aliénor n'avait pas cédé aux avances d'un homme et mis au monde une fille de cet adultère. Veuve à dix-huit ans, remariée à vingt à un cousin Wittelsbach, Aliénor ne put supporter longtemps ce mari qu'elle détestait, se réfugiant le plus souvent possible à la cour de Vienne où elle jouait les mécènes. Désespérée, elle alla jusqu'à pousser son mari à la mort pour retrouver sa liberté.

Arrivée à Versailles officiellement comme dame d'atours de la reine Marie-Thérèse, cousine germaine, c'est aussi pour fuir l'enquête sur la mort suspecte de son défunt mari. Retrouvant une joie de vivre dans cet environnement qui lui ressemblait, Aliénor reste dans le chemin de son éducation, droite, bonne catholique et peu du genre à prendre d'amant. Elle retrouve le plaisir du mécénat et a fait amener une partie de sa collection dans l'hôtel particulier qu'elle occupe avec sa fille et son frère. Seulement, les fonds viennent à manquer et Aliénor, plutôt que de quémander à son frère aîné, Ferdinand-Marie actuel prince-électeur de Bavière, décide de mettre à profit ses talents pour se faire embaucher comme couturière sous un faux nom. Un jeu dangereux, surtout si on rajoute sa fameuse serre où elle cultive fleurs et plantes pour les vendre à apothicaire, et à des amis qui en ont besoin. Si elle savait que certains en profitent pour se servir de ses plantes comme poisons, elle déchanterait bien vite …



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Matthias de Calenberg

(SEAN MAGUIRE)

Réservé Pris

► 30 ans
► Prince de Calenberg, Duc de Hanovre
► Germanique, des maisons Brunswick-Lunebourg
► Marié à Maryse d'Armentières
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
L'histoire de la principauté de Calenberg est complexe mais Matthias pourrait vous la raconter sans aucun soucis et ce, depuis l'âge de ces six ans. Il vous expliquera qu'au départ, il s'agissait du duché de Brunswick-Lunebourg et elle fut divisée en deux pour que son père et son oncle puissent régner. D'une incroyable intelligence, Matthias fut l'étonnement de la famille depuis son plus jeune âge, à écrire et lire plus vite que la norme et pouvoir tenir une conversation à l'âge où les enfants jouent encore. Ses précepteurs prirent plaisir à l'instruire sur la philosophie, la politique, le latin, le grec, les langues étrangères et l'histoire car il était toujours avide de connaissances. A l'adolescence, le jeune homme parlait cinq langues, était conseiller de son frère pour des stratégies politiques, les alliances à faire pour ne pas se fourvoyer. Passionné de généalogie, connaissait la sienne sur le bout des doigts, Matthias passe des heures sur les familles d'Europe pour les connaître par cœur, rien ne lui manque, ou presque.

Il a passé une partie de sa vie entre le fief familial et Vienne où son intelligence faisait sensation, mais ses quelques voyages en Europe où il fut toujours bien reçu. Puis vint le temps de passer devant l'autel et personne ne le consulta pour le marier à une jeune fille de Flandres, presque inconnue au bataillon. Pourtant Matthias ne refusa pas, il tenta juste de proposer des mariages plus intéressant au point de vue financier mais ses parents avaient conclu cet accord et ne comptaient pas revenir dessus. Le problème était que Matthias avait davantage fréquenter les livres et les hommes que les femmes. Malgré tout, son mariage n'était pas si mauvais et s'avéra intéressant lorsque le prince découvrit les activités d'espionne de Maryse. Le garçon froid découvre la société française et, même s'il ne montre pas grand chose, il s'y plaît. Il est temps pour ce garçon de trente ans de découvrir la vie, cela ne lui ferait pas de mal.


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Derek de Saxe

(ED WESTWICK)

Réservé Pris

► 26 ans
► Prince-héritier de Saxe, Duc de Saxe-Weissenfels
► Germanique, des maisons Wettin-Saxe
► Fiancé
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Fils du Prince-Electeur de Saxe doublé d'archimaréchal du Saint Empire Jean-George II, Derek est l'aîné fils de la famille, il fut donc choyé. Il n'avait pas un joli physique durant son enfance alors il compensa par une grande intelligence et un sportif hors pair, par désir de revanche sur la vie. Téméraire et audacieux, le jeune garçon faisait des merveilles par son éloquence et ses jolis mots. Malgré leur train de vie royale, la Saxe est endettée par la guerre de Trente Ans et tous les moyens sont bons pour renflouer les caisses, les mariages en fond partie. Sa mère, Madeleine de Hohenzollern regardait un jor son fils et eut une phrase que le garçon se rappellera toute sa vie : « mais qui voudra de toi ? » Il faut avouer qu'il eut toujours des rapports conflictuels avec cette mère intrusive et difficile à contenter.

Heureusement, cela changea durant l'adolescence où Derek devint un magnifique jeune homme entouré d'une cour de demoiselles sous son charme. Un signe de tête et il concluait une aventure, c'était aussi simple que cela, en particulier à la Cour de Vienne. Les mariages de ses frères et sœurs ainsi que la paix avaient sorti la Saxe de la tourmente. Sa vie ne fut qu'au débauche que sa tyrannique mère condamnait sérieusement, au point de le fiancer contre son gré. Autant dire que les portes ont claqués dans la palais familial. Le jeune prince refusait d'épouser une demoiselle qu'il ne connaît pas, une irlandaise ! Et maintenant ? Il a un diabolique plan : butiner sa promise qui ne l'a jamais vue pour la lâcher et trouver un prétexte à ne pas passer devant l'autel. En attendant, il s'amuse.



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:35

ROYAUME D'ANGLETERRE






Whitney Scott

(KATIE MCGRATH)

Réservée Prise

► 25 ans
► Marquise de Bristol
► Anglaise, famille Grey
► Veuve
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Fille de Priscilla Grey et John Scott, Whitney, cette cinquième enfant naît au début de la première révolution anglaise, et son père, parlementaire, est contre l'absolutisme du roi Charles Ie. Il prend le parti d'Olivert Cromwell et du Protectorat. Whitney grandit donc dans une certaine opulence mais dans un certain conservatisme. Elle reçut une excellente éducation, notamment religieuse, c'était une fille adorable et pieuse, un bon modèle selon sa mère qui espérait un jour qu'elle pourrait la marier. Lors de la Restauration en 1661, Charles II d'Angleterre confisqua les biens de la famille Scott et le père de Whitney fut enfermé à la Tour de Londres. Exilée dans la famille Grey, c'est le cousin de la jeune femme, Brandon, qui prit la défense de sa famille auprès du roi. La jeune femme se retrouve sous la tutelle de sa famille mais n'apprécie pas cette situation qui ne lui va guère.

Mariée à Francis Digby, marquis de Bristol, la jeune femme, comme une partie de sa famille, se retrouva à épouser des royalistes pour se racheter. Un peu amère de ce mariage, Whitney décida qu'il était temps de s'affranchir et de mener sa vie. Mais il lui ouvrait une nouvelle vie, mondaine, des belles robes, la demoiselle s'étourdit dans les plaisirs, les bals et ... les hommes. Elle fut donc une bien piètre épouse, trompant son époux, qui ne se gênait pour faire de même avec d'autres hommes. Malgré tout, le couple eut un enfant, bien que beaucoup doute de la paternité. Il y a environ un an, le pauvre homme mourut dans de sombres circonstances. On l'accuse de l'avoir empoisonné, elle nie, bien que ce soit vrai. Il faut dire que Whitney a découvert les poisons depuis quelques années et en fait commerce. Veuve, et sur le conseil d'une amie avisée, Whitney quitte Londres pour la Cour de France. Et Paris grouille d'empoisonneuses et de victimes potentielles. Avec quelques mixtures importées d'Angleterre, l'anglaise est prête à aider qui le voudra, en toute discrétion bien sûr. Derrière cette attitude de grande dame, Whitney n'hésite pas à se salir les mains, au sens propre, puisqu'elle aide aussi à se débarrasser des corps. Mais attention à ne pas la menacer de la dénoncer, elle saura se battre et vous serez perdant, rien ne lui fait peur …



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Thomas Howard

(HUGH DANCY)

Réservé Pris

► 31 ans
► Comte de Norfolk et d'Arundel
► Anglais, de la famille Howard
► Veuf
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Howard ? Mais oui, c'est la famille d'où ressort Catherine, femme du sanglant Henry VIII qui mourut décapitée et fit tombée la famille en disgrâce de longues décennies. Il s'agit d'une aïeule de Thomas ! Fils d'Henry Howard et Elizabeth Stuart, il est le septième enfant et cinquième fils, Thomas a toujours placé la famille au premier rang de ses priorités. Élevé dans un contexte difficile, Thomas partit en exil avec la famille royale dont, déjà si jeune, il promet une fidélité au futur-roi d'Angleterre Charles II, qui est un lointain cousin. Thomas grandit donc sur les routes, entre la France, les Provinces Unies et les différentes villes d'Empire. Curieux, le jeune garçon se forge son éducation au travers des ouvrages et des conversations des grands sur la politique, il s'est fait une opinion depuis tout petit mais n'a jamais voulu prendre un camp, choisir étant s'enfermer dans une case à ses yeux. Pas vraiment militaire, il n'accompagne pas les partisans royalistes en Écosse en 1651 mais est chargé par le monarque de surveiller toute la Cour anglaise en exil. Cette charge, Thomas en est fier et recueille tout ce qu'il se passe dans des carnets qu'il confie au roi à son retour. Très intelligent, c'est un homme influent et très bien vu par son charisme et sa discrétion. C'est un homme apprécié par ses bons mots mais aussi par son analyse juste de toutes les situations dont il a connaissance, mais Thomas sait très bien s'amuser aussi, il n'est juste pas un grand séducteur comme le sont ses amis anglais et s'en amuse même.

A la Restauration, les titres de sa famille sont rendus, son aîné est titré comte de Norfolk et Thomas comte d'Arundel, mais son aîné étant mentalement déficient, c'est le roi en personne qui fait de Thomas son tuteur. Confident du monarque, Thomas est chargé d'accompagner la future reine d'Angleterre du Portugal jusqu'à Londres, avant d'être nommé administrateur des colonies, aux Caraïbes tout d'abord puis aux Indes. Mais il ne s'habitue pas au climat et revient en Europe sitôt ses rapports terminés et est nommé ambassadeur puis part pour la France. Il épouse la jeune Victoire de Noailles, tout juste âgée de quinze ans, et le couple atypique qu'il forme fonctionne plutôt bien, Thomas s'entiche de la jeune femme. Mais après ce rayonnement, c'est la descente aux enfers : l'an dernier, il se fait enlever et séquestré et son épouse est retrouvée assassinée. Un temps accusé du crime de son épouse, Thomas a remué ciel et la terre pour prouver son innocence, le voilà à enquêter sur cette histoire après avoir sombré dans le chagrin et une certaine folie où il cherche de multiples remèdes pour rester éveillé, dormir et rester calme. De plus, cela le fait sombrer du côté obscur du complot qui l'attire petit à petit …  



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Mary of Monaghan

(FREVA MAYOR)

Réservée Prise

► 22 ans
► Héritière du comté de Monaghan et marquisat de Ballybay (Irlande)
► Irlandaise
► Fiancée
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
L'Irlande a connu de nombreuses guerres et la dernière en date fut la révolution anglaise où, profitant de la confusion, les irlandais voulurent récupérer leur indépendance avant de se heurter à Oliver Cromwell qui mata les rebellions par des massacres. C'est dans ce morbide contexte que Mary grandit, dans la peur, la guerre et la mort. Pourtant, elle réussit à se construire une bulle de sécurité, bien loin de la guerre, de ce qui se passait en Angleterre et la déchéance du duché familial grâce, entre autre, à la protection d'un frère aimant. Adoratrice des légendes irlandaises, elle les connaît par cœur et ne se lasse pas de les relire, Mary peut les réciter les yeux fermées et cela égayait les longues soirées dans le vieux château familial.

Son entrée à la Cour d'Angleterre ne se fit pas sans bruit car sa beauté intriguait tout le monde mais, grâce à sa discrétion, on se détourna bien vite d'elle, ce qui ne lui déplaisait pas. Le Roi Charles II la mit tout d'abord au service de sa femme, Catherine de Bragance, et se mit à la courtiser. Voyant qu'elle ne cédait pas à ses avances, timide et ne sachant que faire en présence de ce Roi, il l'envoya en France pour devenir dame de compagnie d'Henriette d'Angleterre (devenue duchesse d'Orléans), la sœur du monarque anglais. Au même moment, ses parents lui annonçaient qu'à Versailles, elle y rencontrerait son promis, dont elle ne sait même pas le nom ni le visage. Une nouvelle vie l'attend donc en France, pleines de surprises mais pas forcément toutes bonnes. Madame est persuadée que Mary est la maîtresse de Charles II et son fiancé reste introuvable. Mary enchaîne les bourdes avec son entourage mais elle a bon fond et il faudrait qu'elle renforce son caractère. Versailles l'aidera peut être ...  


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 




Dernière édition par Louis XIV le 28.08.16 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:35

ROYAUME D'ANGLETERRE






Alfie Howard

(DARREN CRISS)

Réservé Pris

► 24 ans
► Baron Stafford
► Anglais
► Célibataire
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Troisième enfant d'une nombreuses tribu distinguée où l'arbre généalogique remonte des siècles auparavant, Alfie était sans doute le plus agréable à vivre. Amoureux du grand monde où sa famille a de nombreuses relations, le garçon aimait se rendre à Londres assister à la vie quotidienne de la Cour. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'on lui laisse assez d'espace pour vivre. Le jeune homme aime se montrer en société sans pour autant s'exhiber ou parler à tort et à travers, mais voue une passion pour les bals ainsi que le théâtre. Durant le régime de Cromwell, sa famille réussit à l'éloigner chez des amis en Italie où Alfie développa son goût pour les arts.

Il ne remit les pieds en Angleterre qu'au retour sur le trône de Charles II mais il avait le vague l'âme de l'Italie. Il se rendit régulièrement à Gênes où une demoiselle italienne le menait par le bout du nez, promettant mariage, jusqu'à ce qu'elle se marie. Déçu, il voulait retourner à son Angleterre mais le hasard voulut qu'il fasse connaissance avec des personnes de la Cour de France, précisément de l'entourage de Monsieur, ce dernier le pria de venir agrandir son cercle d'amis, on lui avait vanté son bon goût et ses grandes conversations. La famille ne parut pas des plus enchantés, Alfie n'était pas de taille pour vivre à Versailles, lieu de perfidie et de débauche. Mais il y réussit plutôt bien, apprécié pour son goût mais aussi sa discrétion et son charme. Et là-bas, loin de la débauche, le jeune homme tomba vraiment amoureux et tant pis s'il devait recevoir les foudres du Prince, il ne pouvait aller contre ses sentiments. Pas besoin de grandes réceptions, Alfie préfère la simplicité des rencontres et des plaisirs simples comme celui de la chasse.



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Frances Cromwell

(Felicity Jones)

Réservée Prise

► 28 ans
► Comtesse de Longford (titre d'emprunt, Irlande)
► Anglaise, fille d'Oliver Cromwell
► Mariée
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Difficile de connaître les sommets et de retomber lamentablement. Frances est le fille de Oliver Cromwell, le célèbre Lord-Protecteur d'Angleterre lors de la révolution anglaise. Elle connaît les tempêtes de la révolution mais se sent protégée par cette figure paternelle qui fait office d'autorité dans ce tout ce chaos. La consécration vient du titre de Lord Protecteur d'Oliver lorsque l'enfant n'a encore qu'onze ans. Les sujets politiques sont encore brouillons à ses yeux mais Frances soutient son père qui tente de lui expliquer ce qu'il fait ainsi que le pourquoi. Pour elle, le Commonwealth est bien meilleur qu'une monarchie et cette idée perdure encore dans sa tête. Dix années passent sans grands problèmes pour la demoiselle avant que le malheur s'abbat sur les Cromwell. Après le décès de sa jeune soeur Betty, c'est au tour de son père de quitter ce monde puis le retour de la monarchie avec le retour de Charles II, la famille Cromwell est obligée de quitter l'Angleterre et se réfugier en France sous des noms d'emprunt.

Frances ne comprend pas comment peut on s'attacher à un monarque, elle voue une haine aux Stuarts et davantage lorsque Charles II fait exhumer le corps de son père Oliver pour le faire décapiter post-mortem. C'est à ce moment là que la jeune femme décida de se venger. Et si elle ne peut retourner en Angleterre, elle décida de jeter sa vengeance sur Henriette, la sœur de Charles. Après avoir économiser de longues années, la voilà à la Cour de France sous le nom de Frances of Longford, comtesse de Longford, un comté d'Irlande. Si la jeune femme paraît douce et pétillante en public, ses nuits sont peuplées de vengeance et de poisons …  



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Morgan Stuart

(ORLANDO BLOOM)

Réservé Pris

► 30 ans
► Duc de Richmond, Duc de Lennox, Ambassadeur anglais
► Anglais, de la famille Stuart
► Marié
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Il n'est pas bon d'être anglais, encore moins de la famille royale en ce début de siècle. Charles Ie sent son pouvoir décliner et très vite, la révolution anglaise se met en place sous la coupe d'Oliver Crowmell. Commence alors les persécutions jusqu'à la décapitation du roi où la famille royale part se réfugier en Hollande. Morgan, dont Charles était son oncle et parrain, a treize ans lors de cet exil et, malgré sa jeunesse, veut aider son cousin à reconquérir le trône. Il en a seize quand les Provinces Unies entrent en guerre contre l'Angleterre, Morgan Stuart lutte en bon soldat, se montre d'une fidélité sans faille à son cousin le Roi qui lui promet des récompenses s'il redevient Roi, source de motivation supplémentaire.

Quand Charles II retrouve le trône d'Angleterre, il n'oublie pas de remercier Morgan pour son courage, son sens de l'honneur, de l'amitié et son amitié. Le jeune homme obtient des titres supplémentaire et garde une place de choix près du monarque en siégeant au Conseil. Morgan ressemble beaucoup à son cousin sur les mœurs légères, l'amour des fêtes et de la débauche, comme s'il avait besoin de rattraper le temps perdu à la guerre, d'enfin profiter de la vie. Cela ne l'empêcha pas d'épouser Rebecca, une noble écossaise qui lui a fait tourner la tête, malgré les mises en garde sa famille et ses amis. Choix qu'il regretta bien vite, la jeune femme ne cesse de l'accabler de reproches et lui continue de s'étourdir de plaisirs. Leur mariage raté se poursuit par la fuite de sa femme en France. Morgan demande l'autorisation de partir à son cousin qui lui confie une mission diplomatique comme paravent. Il veut la ramener pour la jeter dans un cloître et ne plus la revoir, il a bien des choses en tête. En attendant, le duc profite de la vie et des festivités versaillaise avec grand plaisir.



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 




Dernière édition par Louis XIV le 05.06.14 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:36

ROYAUMES DES ESPAGNES






Juan Fernando de Quiros

(BEN BARNES)

Réservé Pris

► 28 ans
► Marquis de Quiros / Ambassadeur d'Espagne
► Portugais naturalisé espagnol, famille Bragance
► Célibataire
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
On peut être fils et roi et renier toute ascendance avec celui-ci. Juan est le fils illégitime du roi du Portugal, Jean IV, et d'une dame de la Cour, un enfant non reconnu ayant conduit sa mère à la disgrâce et au couvent, qui fut envoyé en Espagne chez de lointains oncles. Enfant terrible et hyperactif, l'idée de le faire entrer dans les ordres fut abandonné au profit de l'armée et la diplomatie. Excellent choix car Juan se montra doué et appliqué lors de ses leçons avec son maître d'arme. Homme pieux, il est malgré tout torturé par sa non-reconnaissance et l'enfermement de sa mère et décide de se rendre à Lisbonne pour confronter son père, il n'a que quinze ans et est jeté hors du royaume. Revanchard, il prend les armes durant la guerre d'indépendance mais est fait prisonnier, et passera trois années en prison dans des conditions difficiles, la régente Louise de Guzmán ne supportant pas de voir le bâtard de son défunt mari s'agiter sous son nez.

Libéré à vingt-trois ans, Juan retourne en Espagne où il prête allégeance au roi d'Espagne et devient son conseiller. L'esprit vif et la phrase habile, Juan détonne dans cette Cour espagnole austère et conditionnée dans sa piété. Fervent catholique, le jeune homme ne peut se résoudre à ne pas se dépenser et vivre pleinement. Quand des rumeurs sur ses liaisons commencent à enfler, Philippe IV l'exile un temps dans les colonies d'Amérique pendant deux années. Cela ne l'assagit pas pour autant à son retour, il reste cette boule d'énergie qui a bien du mal à resté assis, même pendant la messe. Après la confiance du roi, il obtint celle de la reine dont il devint une sorte de confident. Quand la reine Marie-Anne devint régente, Juan espérait une place de choix dans le gouvernement et eut l'excellente surprise de devenir ambassadeur, tout d'abord à Rome, puis en France. Versailles est pour lui le lieu idéal pour s'amuser, une vie de plaisir, de jeux et d'intrigues. Il est de toutes les chasses et toutes les fêtes, impossible de ne pas voir monsieur l'ambassadeur. Avec l'aval de sa reine, il noue des alliances avec un obscur groupe visant à renverser Louis XIV. En échange ? La paix avec l'Espagne et la garantie des armées françaises pour reprendre le Portugal, sa petite clause personnelle. Et Juan est prêt à tout pour mettre à profit ce plan, aussi dangereux soit-il …


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Raquel López de Vega

(JESSICA BROWN FINDLAY)

Réservée Prise

► 25 ans
► Noble espagnole
► Espagnole
► Veuve
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
L'ambition est un trait de caractère familial, tout autant que l'intelligence et le courage. Raquel n'est pas de grande noblesse, ces hidalgos catalans eurent leurs terres montées en baronnie par le grand Charles Quint, et les vrais honneurs vinrent par la voie militaire car son père, Don José María López de Vega, s'illustra durant la Guerre de Trente ans, et obtint l'amitié du roi Philippe IV. Une véritable gloire qui se répercuta sur les différents enfants : l'aîné eut un commandement militaire, un autre fils fut évêque de Barcelone, une des filles eut l'honneur de devenir l'une des gouvernantes des enfants d'Espagne. Raquel quant à elle, devint une dame d'atours de l'infante Marguerite-Thérèse, fille de Philippe IV et sa seconde épouse, Marie-Anne d'Autriche. La jeune femme avait toujours espéré mener une belle vie, non pas que pour les bijoux et les toilettes (même si la mode en Espagne était austère) mais pour pouvoir mener belle vie loin de sa famille et se plonger dans les intrigues. C'était chose faite, en plein cœur de l'Escorial. La dame d'atours fut vite appréciée par la reine d'Espagne qui fit d'elle ses yeux et ses oreilles, devant espionner la princesse, ses amis, et rapporter les faits et gestes de certaines personnes jugées peu fiables. Raquel, trop fière d'avoir une telle responsabilité, s'attela à la tâche avec ardeur et motivation, espérant se voir récompenser. Son premier grade fut de quitter la Maison de l'infante pour devenir une dame de compagnie de la reine en personne, pour qui elle avait grand respect.

Quand Marie-Anne d'Autriche, devenant régente à la mort de son époux, prit les rênes du pouvoir, il lui fallait avoir son propre réseau d'informateurs en Europe. Officiellement recommandée à la reine de France, Marie-Thérèse, comme dame de compagnie, Raquel est surtout le loup dans la bergerie pour espionner la Cour de France ! Quel changement par rapport à l'Espagne, Raquel n'imaginait pas autant de luxe et luxure. Appréciant la musique et la danse, elle est ravie de pouvoir s'y adonner sans être regardée de travers. Appréciant les jolies choses et voulant profiter de la vie, l'espagnole n'oublie cependant pas sa mission : faire des rapports réguliers à la régente espagnole, et espérer d'avoir la garantie que la reine de France se rapproche de son pays natal si Louis XIV venait à mourir …


♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   05.06.14 21:36

ROYAUMES D'ITALIE






Pietro Sagredo

(SEBASTIAN STAN)

Réservé Pris

► 30 ans
► Ambassadeur de Venise
► Italien, famille Sagredo
► Célibataire
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Membre de la grande famille patricienne Sagredo, Pietro fut élevé, comme sa nombreuse fratrie, dans l'honneur et la droiture, bien loin de la décadence vénitienne du 17e siècle. Une grande partie de sa famille fut chargée d'entrer en religion, l'ambition de leur père Nicolo était d'avoir un fils Pape. Trois de ses sœurs devinrent religieuses, ses deux derniers frères furent ordonnés prêtre. Son frère aîné bridait les institutions vénitiennes, alors on confia les armes à Pietro, qui se révéla bien mauvais soldat. Excellent stratège, mais médiocre sur le terrain. Il en fut toujours ainsi : très bon orateur, garçon intelligent, droit dans ses bottes, mais assez mauvais dans les activités physiques, malgré ses efforts.

Après une grave blessure durant la guerre de Candie qui le fit boiter durant de longs mois, et encore parfois aujourd'hui, Pietro décide d'entamer un Grand Tour de l'Europe, curieux des coutumes et des progrès techniques loin de chez lui. Il passa de l'Empire jusqu'aux Provinces Unies, s'arrêta un temps en France avant de redescendre en Espagne et terminer par les royaumes d'Italie. Il avait gagné en assurance, en maturité mais s'était aussi décidé à s'autoriser à vivre, faire des erreurs et des bêtises. On s'ennuie rapidement dans une vie de Cour, l'intrigue devient un jeu au même titre que les cartes ou les dés, un jeu de stratégie auquel il a pris goût, notamment en France, où il demande à y retourner, pour suppléer l'ambassadeur présent. Rejeté par celui-ci, Pietro décida de faire une politique parallèle en attendant son heure, se sachant plus compétent. Lorsque Contarini fut jeté en prison et déchu de ses fonctions, Pietro prit sa place et voulut ramasser ses pots cassés et faire un bien meilleur travail. Motivé et stratège, le vénitien est bien déterminé à garder sa place coûte que coûte !



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 







Sofia Farnèse

(LEIGHTON MEESTER)

Réservée Prise

► 24 ans
► Princesse Farnèse, Mademoiselle de San Ruffino
► Italienne, de la famille des Farnèse et des Médicis
► Célibataire
♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
Parme, nord de l'Italie, dans la région de Emilia-Romagna. Située entre la chaîne des Apennins et la plaine du Pô, la ville est divisée en deux par la rivière Parma, affluent du Pô. Nombreux palais sont occupés par de nobles familles mais il n'y a que dans le Palais Rangoni qui nous intéresse. Édouard Farnèse et Marguerite de Médicis se sont unis pour donner un longue descendance à deux grandes puissances italiennes. Sofia est la dernière de la famille après quatre garçons et deux filles. L'enfant fut toujours extrêmement fière de sa famille et le montrait volontiers. Et quel honneur d'être reçue au palais Médicis, par ses oncles ! Ne vous fiez pas à son caractère ou sa réputation de fille hautaine, elle n'est pas toujours ainsi. Auparavant, Sofia était une jeune fille bien plus sage, avec un beau mariage d'amour et d'Etat à la clé. Mais la rupture soudaine la transforma profondément et elle se durcit, se réfugiant dans quelques bras d'hommes et dans la futilité.

A Parme, elle fut toujours habillée avec grand luxe et de belles toilettes, elle a toujours gardé le goût pour les belles choses. Princesse de sang mais pas de rang, la demoiselle se fait pourtant appelé princesse par tout le monde et cela lui va parfaitement. A l'adolescence, l'amour lui tomba dessus avec son ami d'enfance, Francesco. Tout était planifié et l'accord de mariage signé lorsque le jeune homme lui brisa le cœur. Depuis, elle refuse tout mariage, mais accepte les amants, au grand dam de ses parents qui n'ont jamais réussi à la faire plier. Beaucoup la trouvent superficielle mais elle est aussi très cultivée et charmeuse avec son petit accent et cette façon de rouler les "r". Il ne faut pas se la mettre à dos, si vous faites parti de ses amis, vous y verrez une fille adorable, rieuse et de confiance en toute circonstance. Sinon, elle sera la pire des garces en robe de soie. Après sa disgrâce, la princesse quitte Versailles pour l'Italie puis Nancy, où elle se refait une santé. Mais la demoiselle n'a pas dit son dernier mot !



♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
Spoiler:
 





______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]   

Revenir en haut Aller en bas
 
5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» {{ NOBLESSE ETRANGERE
» 5. NOBLESSE ETRANGERE [08/17]
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» Registres/honneurs de la haute noblesse du Poitou disparue
» Noblesse du Poitou (Archives)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
MONTRER PATTE BLANCHE A L'ENTRÉE
 :: Cour Vacante
-
Sauter vers: