AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Devoir conjugal..?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Devoir conjugal..? Empty
MessageSujet: Devoir conjugal..?   Devoir conjugal..? Icon_minitime22.12.12 17:11

Maxence avait trouvé en lui le courage de lui proposer ce rendez-vous.

C'était bien la première fois que le geste ne venait de sa personne, qu'il faisait les premiers pas dans cette direction. Où il voulait en venir avec cette histoire, il ne semblait pas le savoir lui-même, mais il avait fait trop de chemin pour revenir sur sa décision. Au souvenir de cette angoisse, de cet orage qu'il avait ressenti lorsqu'il s'était avancé vers elle, les mots peinant à sortir de sa gorge, mais se formant tout de même de façon claire, presque confiante :

« Voulez-vous m'accompagner demain aux jardins? »

Ce n'était donc plus cela qui le tourmentait alors qu'il attendait, debout non loin d'une fontaine et de quelques buissons de fleurs humides, encore gorgés par la petite neige qui restait de l'hiver. Alors que son regard se perdait dans les vastes étendues du jardin de Versailles, peu impressionnant en cette saison si on le compare à ce dont il a l'air en été, Maxence se demandait à quoi tout cela rimait, tentant de comprendre ce qui avait motivé son propre geste.

Voulait-il sincèrement se rapprocher d'elle? C'était encore à déterminer. Elle était la seule et unique personne, ici, qui semblait réellement vouloir son bien, qui semblait véritablement se préoccuper du sort de son mari. Pour cette raison, il ne pouvait s'empêcher de ressentir pour Marie une immense sympathie, mais quant à savoir si ce sentiment en recelait d'autres, tout cela restait encore un mystère.

Peut-être était-ce simplement pour lui rendre la pareille, elle qui semblait faire tant d'efforts pour passer du temps avec lui? Il s'agissait probablement de cela. Chaque fois qu'un silence lourd circulait entre eux deux, Maxence ne pouvait s'empêcher de réaliser qu'il était le gouffre dans lequel les espoirs du couple semblaient se jeter, une part de culpabilité venait toujours avec cette constatation. Il avait senti qu'il devait se montrer digne de son mariage, digne d'elle, mais n'arrivait toujours pas à savoir qui, exactement, il cherchait à impressionner. Était-ce elle? Était-ce lui-même? Était-ce le spectre de cette mère qui, malgré la distance qui les séparait, le hantait toujours en lui reprochant mille et une choses, ce spectre à qui il refusait de donner raison? Ou alors, était-ce Versailles qui commençait à l'affecter de plus en plus, à le transformer au point où il ne se mettait à faire ces choses que dans le simple but de conserver les apparences?

Cependant, le pire, ce n'était pas cet éternel questionnement qui tourmentait Maxence. Le pire, c'était de savoir ce qu'il ne devait pas savoir, de connaître les pires secrets de Marie alors qu'elle ne savait peut-être encore rien de lui. Depuis cette rencontre précipitée avec une actrice qu'il avait d'abord cru folle, le chevalier ne pouvait s'empêcher de poser un regard différent sur son épouse qui, pourtant, ne semblait pas avoir changé autrement que dans la perception qu'il en avait. Ainsi donc, son frère était un meurtrier? Ainsi donc, elle le protégeait probablement, car il était encore en vie? Ainsi donc, elle gardait avec elle depuis des années un lourd secret qui devait rendre son existence bien plus pénible qu'elle ne le serait autrement? Ce secret le hantait désormais, lui aussi. Il s'efforçait de ne pas penser à cette bohémienne qui reviendrait éventuellement s'informer de sa décision, et il redoutait ce moment bien plus qu'il ne redoutait cette imminente balade dans les jardins.

Elle ne l'avait pas fait patienter très longtemps que, déjà, il sentait un certain malaise se former en son coeur, redoutant mais anticipant du même coup. l'apparition de cette chevelure rousse instantanément reconnaissable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Devoir conjugal..? Empty
MessageSujet: Re: Devoir conjugal..?   Devoir conjugal..? Icon_minitime28.12.12 22:02

Ce fut à la fois surprise et ravie qu'elle accepta la proposition de son époux, Maxence. En effet, aller en promenade dans les jardins de Versailles ne pouvait qu'être bénéfique. L'idée de toute façon lui plaisait beaucoup et serait pour elle, une façon de penser à autre chose. D'ailleurs, elle se rendit compte que ses efforts n'étaient pas vains et cela lui rendit un peu plus d'espoir.

Elle y pensait encore quand elle avançait dans les jardins. Elle espérait que cette promenade entraînerait d'autres rencontres de ce genre-là. Elle ne pensait pas une longue conversation mais plutôt à un moment calme où elle pourrait peut être en apprendre un peu plus sur l'homme avec lequel elle vivait. La jeune Marie était à la fois curieuse et entêtée, ainsi elle s'accrochait comme elle le pouvait avec douceur bien entendu. Pensive, elle marchait doucement, la fin de l'hiver approchait et cela la ravissait quelque peu. Elle ne put néanmoins réfléchir davantage car elle se retrouva face à son époux qui l'attendait, depuis peu de temps, elle l'espérait.

Elle hésita un bref instant, à dire vrai, elle avait toujours un peu peur de faire un mouvement de travers en sa présence. Il n'était pas tout à fait un étranger mais elle ne voulait que faire évoluer leur lien, après tout ils étaient mariés, elle ne pouvait pas faire comme s'il n'existait pas. De toute façon, sa nature lui interdisait de l'ignorer. Son époux méritait de l'attention, elle le savait pertinemment. « Et bien, dit-elle doucement. Comment allez-vous en cet après midi ? » Elle accompagna ces dernières paroles d'un léger sourire et attendit plusieurs secondes une réponse. Marie se montrait toujours patiente en sa présence. Néanmoins, elle ne se doutait pas de ce qu'il pouvait ressentir, elle ne comprenait pas comment il était. Si elle savait seulement...

Elle pencha un peu la tête sur le côté et observa un bref instant son époux qui lui était si mystérieux. Elle parut réfléchir un autre instant, elle ne savait pas vraiment comment débloquer la situation. Elle sentait une sorte de mal être. Elle n'appréciait pas du tout ce sentiment, elle avait une sorte d'impression que tout lui échappait, qu'elle perdait tout ses moyens alors que rien de particulier ne s'était encore passé. Voilà à peine quelques minutes qu'elle était en sa présence qu'elle avait déjà peur d'avoir fait quelque chose de travers. Quelque chose lui passa par la tête, ainsi elle se sentit rassurer. Elle ouvrit la bouche mais la referma, préférant formuler ses paroles dans son esprit avant de parler de nouveau. Marie lui laissait ainsi du temps pour répondre à sa précédente question. Mine de rien, elle l'avait posé que quelques temps avant ce moment mais cela lui paraissait être une éternité malgré tout. « Souhaitez-vous qu'on aille dés maintenant se promener ? » Finit-elle par demander en clignant légèrement des yeux.

Elle fit quelques pas sur le côté et lui fit de nouveau un petit sourire. Elle espérait qu'elle ne le mettrait pas plus mal à l'aise si c'était déjà le cas. Elle ne souhaitait pas qu'elle se braque alors qu'il venait de faire le premier pas, elle ne voulait pas réduire cette promenade qui s'annonçait bien à néant. C'est là qu'elle se rendit compte de l'endroit exact dans lequel ils se trouvaient. Sur les bords de la fontaine, la neige, toujours aussi blanche, fondait avec la fin de la saison. Malgré tout, la jeune Marie ne voyait pas suffisamment la fin de l'hiver difficile, il fallait l'avouer. La petite rousse osa aventurer son regard dans le paysage qu'offrait les jardins de Versailles. Paysage qui était bien plus beau à la lueur du soleil, au printemps. A cette pensée, un sourire se dessina sur son visage. Ainsi elle reporta son attention sur son époux en quête d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Devoir conjugal..? Empty
MessageSujet: Re: Devoir conjugal..?   Devoir conjugal..? Icon_minitime12.01.13 23:12

L'arrivée de celle qu'il attendait suscita chez Maxence une pléthore de sentiments qu'il s'attendait à ressentir en sa présence, mais qu'il n'était tout simplement pas capable de balayer d'un revers de la main. Il lui arrivait souvent, en observant son épouse, de se demander ce que leur relation serait si elle n'avait pas été liée à lui par le sacrement du mariage. Que penserait-il d'elle, alors? Lui aurait-il à peine adressé la parole? Probablement pas. Alors pourquoi le faisait-il maintenant? Voulait-il simplement rendre son mariage plus supportable ou croyait-il désormais qu'il y avait un espoir, qu'il pouvait peut-être apprécier Marie sincèrement?

Le sourire et la voix rassurante de la rouquine achevèrent ces réflexions circulaires et sombres et arrachèrent même au chevalier d'Espinay un petit air presque complice, comme pour la remercier de s'être présentée à ce rendez-vous sans but apparent. Maxence, s'il ne savait toujours pas dans quelle direction il comptait se rendre, savait qu'il y avait à tout le moins un point de départ. C'était déjà ça.

« Et bien. Comment allez-vous en cet après midi ? » lui demanda-t-elle avant qu'il ne dise quoi que ce soit, toujours bien plus bavarde qu'il ne pouvait l'être.

« Je vais bien. C'est seulement un peu frisquet. »

N'y avait-il rien d'autre à dire que cela? Le jeune homme se trouva à la fois brave et pathétique, se fiant toujours sur elle pour alimenter les conversations même lorsqu'il les initiait. Où trouvait-on la frontière entre la sincérité et la sympathie? Elle sembla deviner ses pensées lorsqu'elle battit des paupières pendant un instant avant de faire un premier pas vers le côté, comme pour mener la danse.

« Souhaitez-vous qu'on aille dès maintenant se promener ? »

« Avec plaisir »arriva-t-il à dire d'un ton assez confiant pour être crédible, lui donnant le bras afin qu'elle puisse le prendre.

Échangeant un bref regard avec sa femme, Maxence observa pendant quelques instants les chemins battus dans la neige fondante qu'ils s'apprêtaient à arpenter, jolis sentiers sur lesquels l'herbe arrivait parfois à se faire apercevoir. Mais la beauté du jardin était difficile à apprécier lorsqu'il sentait ce bras enroulé autour du sien, cette petite mais solide chaîne qui semblait le garder prisonnier de cette rencontre qu'il avait lui-même initiée. Pourquoi se donnait-il autant de mal? Était-il orgueilleux? Voulait-il prouver à la cour qu'il était capable, lui aussi, de se promener avec sa jolie femme dans les jardins, d'avoir une conversation légère sur tout et rien? Quelle gloire y avait-il là-dedans?

Fixer les buissons gorgés d'humidité n'allait pas régler le problème, mais il se plaisait tout de même à marcher sans but. Il espérait que sa femme soit du même avis, encore aujourd'hui, et il se tint donc muet alors que leurs souliers écrasèrent la neige sous eux, un pas après l'autre.

[Hors-jeu : Désolé du long délai, j'ai été en vacances et je suis tombé malade dès que l'université a recommencé, alors j'ai pas vraiment pu me mettre au RP. J'espère que ça ne te dérangera pas!]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








Devoir conjugal..? Empty
MessageSujet: Re: Devoir conjugal..?   Devoir conjugal..? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Devoir conjugal..?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» 1er devoir pour les 2ème année et autres...
» Devoir: commentaire, correction, exemple...
» Le sens du devoir et de la justice [Kuchiki Tokiomi]
» Avoir le sens du devoir (Prio Shock)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENS RP
-
Sauter vers: