AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'un frère à un autre à propos d'une soeur. Derek / Frederick August

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: pas encore de problèmes cardiaques, merci de vous en préoccuper
Côté Lit: Surprise, ça bouge!
Discours royal:



En toute modestie
deutsche Qualität

Âge : 26 ans
Titre : Prince-héritier de Saxe, Duc de Saxe-Weissenfels
Missives : 883
Date d'inscription : 07/02/2012


MessageSujet: D'un frère à un autre à propos d'une soeur. Derek / Frederick August   29.11.12 17:12

A Versailles, février 1667

Mon cher Frère,

Etes vous surpris de reconnaitre là mon écriture?!Ma correspondance se révèle être assez chaotique, j'en ai conscience, mais trouvez donc la bonté de me pardonner de ne pas vous avoir donné de mes nouvelles plus tôt. Je sais que ce ne sera pas bien difficile, vous n'avez jamais su garder une dent bien longtemps contre quiconque. Une qualité.. et un défaut.

Je ne vais de toute façon pas tenter de me justifier par quelque piètre excuse en vous disant que je n'ai pas une minute à moi en France, cela serait bien inutile, car je crois pouvoir affirmer que vous connaissez assez le modus vivendi de votre ainé pour deviner qu'il n'est pas du genre à s'encombrer d'activités sérieuses à même de dévorer tout son temps libre.

Je n'ai pas eu de nouvelles d'Erdmuthe, serait ce qu'elle m'en veut encore de ne pas avoir été présent pour son mariage avec notre bellâtre de cousin?5 ans se sont pourtant déjà écoulés.Prend elle encore ma fuite pour une trahison? Je ne lui en veux pas, après tout je me tapis comme un couard ici pour échapper à une union matrimoniale qui en soit n'a sans doute rien de fatal alors que vous mon cher Frederick August, et la petite Erdmuthe avez accepté les plans que mère avait pour vous. A vous deux, vous êtes sans doute bien plus adultes que moi même.

A ce propos j'ai ouï dire qu'Elisabeth attendait un heureux évènement, je vous en félicite!Vvotre virilité, si j'en doutais jusqu'à présent vient d'être prouvé - ne m'en veuillez pas pour cette petite pique, comparé au frère dissipé et passionné par le sexe opposé que je suis, admettez que vous faisiez pâle figure-! Il ne me reste plus qu'à espérer que l'enfant héritera plutôt du caractère de sa mère , vous avez toujours été un peu trop effacé pour votre propre bien.
Ainsi donc vous serez le premier de nous deux à perpétrer notre lignée. Au fond peut être que vous auriez dû être le premier né plutôt que moi. Vous répondez bien mieux à tout ce qu'on peut attendre de l'héritier d'un électorat. Mais il vous faudra malheureusement attendre que je trépasse pour pouvoir prétendre à ce titre. La vie est décidément bien mal faite!

Pour en revenir au mariage de notre petite soeur, je ne suis pas fâché d'avoir raté l'évènement. Depuis notre plus tendre enfance, j'ai toujours détesté ce brave Christian-Ernst. Avec son petit air innocent, il gagnait tous les coeurs pourtant dès que tout le monde avait le dos tourné il révélait sa vraie nature et je peux vous dire qu'il ne rentrait pas dans la catégorie cousin complice mais davantage dans celle de cousin tourmenteur. Je dirais qu'il ressemble un peu à mère à bien des égards mais ce n'est pas un hasard. Après tout c'est le fils de son frère.
Ne mettez pas mes propos sur le compte de la jalousie comme vous le faites si facilement habituellement, même si je confesse qu'il m' a toujours fait de l'ombre. J'espère seulement qu'il la traite comme il convient, comme une princesse, princesse qu'elle est au demeurant. C'est tout ce qui m'importe.

Sans doute notre petite soeur croit elle que je suis indifférent à son sort, que je me désintéresse d'elle, que je l'ai oubliée ,mais ce n'est pas le cas même si je suis encore loin de pouvoir être désigné "Frère de l'année". Quand je suis parti, je n'ai pas fait mes adieux, même pas à vous. Puis les années ont passé, j'ai mis presque deux ans à reprendre contact avec vous mais vous avez toujours été de nature plus généreuse et enclin au pardon. Erdmuthe est différente, son tempérament orageux - vous souvenez vous encore de la première fois que nous avons surpris ce bébé braillant et gesticulant? Nous avions été littéralement effrayés par ce petit démon- laissait indiquer qu'elle aurait brûlé mes missives sans même les lire et aurait ensuite de rage provoqué quelques drames, jetant ses foudres sur les personnes ayant le malheur de croiser sa route. Et je ne souhaite ça à personne - même pas à Christian.. et pourtant...-!

Je lui ai écrit il y près d'un an. Je n'ai toujours pas reçu de réponse à ce jour, j'en déduis qu'elle continuera à faire la morte jusqu'à ce que je vienne lui rendre visite à Beyreuth. Mais qui sait quand cela arrivera, la guerre survient et je n'ai pas encore fini ce que j'étais venu accomplir à Versailles! Alors soyez donc un bon frère pour moi: donnez moi de ses nouvelles de temps en temps - et des votres bien sûr- et assurez là de mon affection.

Votre frère - qui ,vous le savez à présent, est manifestement toujours vivant- Derek

P.S: si vous cherchez à me joindre, à partir du mois prochain je serais au palais ducal de Nancy. Vous ne voyez pas où cela se trouve? Votre géographie est décidément toujours aussi déplorable, mais je vous l'accorde, la ville ne présente sans doute pas assez d'intérêt pour que l'on retienne son nom.



______________________

Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers  Pervers



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
D'un frère à un autre à propos d'une soeur. Derek / Frederick August
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'un frère à un autre à propos d'une soeur. Derek / Frederick August
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» A propos du CNE
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
PRENEZ VOS PLUMES, IL Y A TANT À RACONTER
 :: Correspondances
-
Sauter vers: