AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   28.02.12 11:31





Megan of Scotland



SON HISTOIRE



ʑ Megan Campbell
ʑ Baronne de Campbelltown, titrée "Megan of Scotland" par courtoisie
ʑ 24 ans
ʑ Célibataire
ʑ Espionne pour le compte de Charles II et de Louis XIV

ʑ Née en Ecosse, à Campbell Castle, Megan fait partie du Clan Campbell, un des plus anciens et éminents clans écossais. Sa famille, depuis le XIIIème siècle, a toujours soutenu les souverains d'Ecosse et Megan peut se targuer d'avoir de nombreux illustres ancêtres écossais.
Elevée dans cette tradition, elle apprend dès son plus jeune âge à soutenir la royauté et plus particulièrement la couronne écossaise des Stuart. Malgré son éducation protestante, elle apprendra vite à ne pas oublier le martyr - selon sa famille - de la reine Mary Stuart.

Malgré la puissance du Clan Campbell sur toute l'Ecosse et l'éminence de ce nom, elle a subi la ruine dans laquelle son père, le marquis d'Argyll, a enlisé sa famille pour mieux accéder au pouvoir.
Après avoir été l'un des exécuteurs de Charles 1er, le marquis d'Argyll rejoint le prince de Galles, Charles Stuart, et devient son soutien écossais, faisant de lui le roi d'Ecosse. Son soutien à cette frêle couronne d'Ecosse semble assez infaillible pour que le roi lui promette un duché et la Jarretière; Argyll lui-même tente de faire épouser sa fille Megan au roi.
Mais la guerre écossaise s'enlise dans des affres religieux et Argyll trahit le roi d'Ecosse, rejoignant le parti de Cromwell.

Trimballée de châteaux en ruine à des manoirs éventés, Megan vit au rythme de ces semblants d'exils, jouant avec son frère aîné William et ses amis, bien souvent vêtue en garçon.

En 1661, avec le retour sur le trône d'Angleterre de Charles Stuart, la famille Campbell est pardonnée - grâce notamment au soutien indéfecible d'Archibald, fils aîné de la famille - mais le marquis d'Argyll paye ses dettes en se faisant arrêté puis exécuté à Edimbourg.

De 1662 à 1665, Megan fréquente la cour et son caractère attirera les faveurs du roi dont elle deviendra une maîtresse passagère. Elle profitera de cette situation pour obtenir ce qu'elle souhaite: une liberté quasi-totale. Charles II fait alors d'elle son espionne, la chargeant de surveiller l'héritière Tudor.

Lorsqu'Archibald souhaite éloigner Megan de la cour pour éviter toute rumeur, elle parvint à faire céder le roi à son caprice et celui-ci l'envoie en France. Il lui remet une message pour la duchesse de Wyatt, Amy of Leeds, qui l'introduit auprès du roi de France.

Louis XIV, charmé par la témérité de Megan mais surtout intéressé par son habileté au déguisement, fait d'elle son espionne.
Elle endosse trois costumes réguliers: Adolphe Lanzac, garçon de courses; Lord Dafoe, puritain anglais et le chevalier de Langlay, sous les traits duquel elle se présente aux courtisans si besoin est.


A PROPOS DE...


ʑ Culottée, insolente, impertinente, dotée d'un aplomb sans égal, oublie parfois l'étiquette... ʑ Intrépide ʑ Sûre d'elle ʑ Téméraire ʑ N'a pas froid aux yeux ʑ Veille par dessus tout à sa liberté ʑ Patriotique ʑ Agit bien souvent pour l'Ecosse ʑ Ne reconnaît son roi que comme roi d'Ecosse ʑ Peu séductrice ʑ Manipulatrice par la victimisation ʑ Mauvaise foi ʑ Sarcastique ʑ Déteste se sentir muselée ʑ N'a pas d'atomes crochus avec l'autorité ʑ Néanmoins féminine ʑ Cache sa sensibilité ʑ Avoue difficilement avoir eu quelques sentiments pour l'homme et non seulement pour le roi ʑ S'est forgé une barrière sentimentale ʑ Excellente tireuse au mousquet ou au pistolet ʑ Pathétique escrimeuse ʑ Dissipée ʑ Extravertie ʑ Ne confine pas sa langue dans sa poche ʑ Aime par dessus tout se sentir libre en vêtements d'homme ʑ Sa voix rauque et légèrement éraillée lui permette de duper aisément ses "victimes" ʑ Elle sait que certains hommes sont facilement manipulables par les larmes ʑ Un brin capricieuse ʑ Têtue et butée


LIENS RECHERCHES


ʑ Une personne qui profiterait de sa faiblesse pour mieux l'anéantir. De préférence, cette personne aurait été à la cour d'Angleterre et prendrait un malin plaisir à colporter des rumeurs. Cette personne pourrait savoir le rôle de Megan que lui a confié le roi d'Angleterre et s'en montrer jalouse (ce lien peut être scindé Wink )
ʑ Quelques aides et soutiens au quotidien
ʑ Des informateurs qu'elle paierait
ʑ Des inimitiés anglaises, françaises ou que sais-je encore
ʑ Des coups tordue What a Face


[Fiche créée par Me

______________________


«


scottish girl:
 


Dernière édition par Megan of Scotland le 24.09.12 10:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   28.02.12 11:32

Ces messieurs...






Antonin de Lauzun


Megan n’avait rien à perdre pour regagner la confiance royale...et rester en France, quitte à infiltrer la partie adverse, jeu ô combien dangereux! Ce Lauzun, elle savait le roi agacé à son sujet et pour se faire bien voir, décida de coller le duc pour mieux connaître son ambition et savoir si celle-ci pourrait être un danger pour Louis XIV. Elle ne sera pas déçue, car Lauzun, attiré par l’atypique écossaise, lui fera une cour à laquelle elle ne répondra pas, mais surtout, lui accordera une certaine confiance...au point de commettre une erreur: lui faire entendre qu’il ne laissera pas le roi le redescendre de son piédestal. Après tout, n’est-elle pas écossaise, éloignée de ces problèmes français?! L’aveu a attisé la curiosité de Megan qui se plonge dans le jeu pour mettre son bout de nez aussi loin qu’elle le pourra. Amis aux yeux de Lauzun qui n’a encore vu que du feu, mais ennemis aux yeux de Megan....dangereux, vous dis-je!









Simon de Brabant


Quelle....barbe! Megan avait ce soir-là touché au but et avait même découvert l'imprimerie clandestine qui diffusait les pamphlets contre les nouvelles mesures prises contre les jansénistes, quand la voix d'outre-tombe de cet homme l'avait surprise en pleine besogne. Grimée sous les traits de lord Dafoe, elle fut prise pour un ennemi et l'homme tenta de la supprimer.

Ce fut après quelques coups et frayeurs qu'elle parvint à l'assommer et à lui prendre une missive compromettante, au nom du comte de Roshterfield.
L'espionne ne compte pas s'arrêter là! Ce Roshterfield doit certainement être connu en Angleterre...et pour vouloir assassiner quelqu'un, c'est qu'il doit y avoir quelques cadavres dans le placard!
Attention toutefois...l'homme a malheureusement dévoilé une partie du visage de la jeune femme.








Marc de Beauharnais


Difficile de survivre à Paris comme espionne, lorsque l'on ne sait qu'utliser une arme à feu! La discrétion n'est pas de mise et Megan sachant sa faiblesse a passé de nombreux jours à chercher l'homme qui pourrait lui apprendre l'escrime.
Elle ne trouva pas mieux qu'un mousquetaire qui l'envoya promener, mais têtue, Megan revint à la charge, lui promettant de l'aide et surtout, en lui donnant une bourse rebondie pour son enfant.

Elle avait vaincu le mousquetaire, mais la tâche est rude car l'énergie de la jeune femme est aussi un lourd défaut! Elle retient difficilement les leçons, se mélange, se trompe...Mais celle-ci n'a pas oublié sa promesse quant à l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la maison de Marc et elle essaye de se montrer assidue.







Thomas Howard


A la cour de Whitehall, l’amitié entre Thomas et Archibald, le frère aîné de Megan, n’est plus à prouver et c’est assez naturellement que le jeune comte a pris le parti d’Archibald quant à la conduite de Megan et c’est même lui qui l’a convaincu d’envoyer Megan loin de Londres. La jeune femme lui en veut terriblement et ne compte pas en rester là, surtout qu’en France, Thomas surveille ses faits et gestes et n’hésite jamais à lui faire des reproches. Megan est même certaine que c’est à cause de lui qu’Archibald lui envoie des lettres incendiaires lui intimant de revenir en Ecosse! Mais le roi ne lui facilite pas la tâche, car il a demandé à son espionne de surveiller le comte d’Arundel et de mener une éventuelle enquête, afin de s’assurer que l’assassinat de son épouse ne concernait pas des informations que l’ambassadeur ait pu avoir. Ces deux tempéraments opposés risquent de faire quelques étincelles dans peu de temps!








Morgan Stuart


Leurs prénoms se ressemblent, mais cela serait l'unique chose en eux qui pourraient les rapprocher.
Lui se traîne dans une vie libertine, elle ne veut pas se donner à n'importe qui; lui a soutenu le roi dans son exil, elle a vu son père le trahir; lui est anglais, elle est protestante.
Leur amitié elle-même est basée sur un échec! Séduit par cette impertinente brune écossaise, il tentera de l'accrocher à son tableau de chasse anglais, mais se réfrénera pour laisser sa place au monarque.

Ce début de jeu les aura toutefois rapprochés et tous deux se trouveront assez d'atomes crochus pour que leur amitié devienne sincère et inébranlable. Mêmes idées, même esprit, même soutien à la famille royale, ils se retrouvent rapidement lors de parties de chasse, partageant leur passion pour le tir.

Morgan est pour elle une des rares personnes à la cour en qui placer toute sa confiance, mais aussi un lien avec celui qui est le seul qu'elle ne peut désobéir: le roi. Lorsqu'elle apprend son arrivée en France, c'est surtout un soulagement, plus encore lorsqu'elle sait qu'il sera son contact avec la cour.








Grégoire Malaure


En une nuit, Megan parvint à découvrir une planque de pamphlétaires et à trouver un homme bien utile pour la suite!
Grégoire, c'est pour elle un voleur à la sauvette, un auteur qu'elle pourrait faire arrêter, mais son air débonnaire et sa gueule d'ange la font revenir sur sa décision.
C'est au nom du chevalier de Langlay qu'elle lui propose alors une petite bourse récurrente pour qu'elle lui fournisse des informations sur ses collègues, sans quoi elle le dénonce.

Grégoire accepte...mais le jeu semble trop facile! Megan ne se doute pas encore que les informations qu'il lui donne sont parfois fausses et elle n'a pas encore pu faire le tri de toutes!







Luigi di Paliano


Luigi ne connaît que le chevalier de Langlay, sacré bonhomme toujours prêt à l'aider à contourner les interdictions de ce vieux radoteur d'Anglerays. Lié comme les doigts de la main en mission, ils sont un peu les enfants terribles et désobéissants qui désespèrent leur mentor, mais leur efficacité est prouvée!

Mais Luigi ignore encore totalement du nom qui se cache sous ce chapeau sombre et ce nom de Langlay. Ca sera une gaffe de Megan qui le lui révélera...étonnant!







Ferdinand d'Anglerays


Ferdinand....ce vieux fou de Ferdinand! Pour Megan of Scotland, il est un peu un modèle, l'archétype des hommes qui la font rire et sourire et qu'elle ne cesse de vouloir retrouver à Versailles. Au XXIème siècle, nous appellerions cela du fangirling.

Mais Ferdinand est aussi le mentor du chevalier de Langlay et sur le terrain, elle ne peut se permettre le moindre écart! Elle ne cesse toutefois de contourner ses ordres et fait tout pour que Luigi di Paliano puisse la suivre sur des terrains périlleux, contre l'accord d'Anglerays. La vie vaut d'être vécue!
Mais si Paliano va découvrir qui est réellement ce chevalier, Ferdinand n'est pas encore dans les listes des potentiels détenteurs du secret!







Maximilien de Wittelsbach


Etrange et facétieux duo que celui-ci, mais ô combien inébranlable! On ne peut d'un seul coup d'oeil comprendre comment ces deux-là ce sont retrouvés...et pourtant! Lors de ses voyages européens, Maximilien a été accueilli par la famille Campbell, alors arrêtée à Campbell Castle, dans la lande écossaise. Très vite liés, les deux jeunes gens, accompagnés de William, battent la lande, tirent les lapins, font quelques concours de chasse et la nuit, alors que le vent balaye les plaines, Megan n'hésite pas à raconter quelques histoires de monstres à Maximilien.

Lorsque Charles Stuart monte sur le trône et fait arrêter le marquis d'Argyll, c'est Maximilien qui tentera de plaider la cause du traître, s'efforçant de rappeler au roi le soutien de Campbell, sa couronne écossaise, la promesse de mariage...Mais Argyll est exécuté. Megan en sera à jamais reconnaissante envers Maximilien.
Pour Megan, il est cette oreille neutre à qui se confier, la troisième personne à connaître son statut de double-espionne....son divan, en quelque sorte!

Ils s'adorent, se chamaillent, se taquinent, s'entraident, se disputent...mais rien ne semble séparer ce duo improbable, celui de la sauvage écossaise et du tacticien bavarois.






Benoît de Courtenvaux


Deux espions aux antipodes l'un de l'autre, et une même mission qui les rapprochera. C'est sous les traits d'Adolphe Lanzac, palefrenier et garçon à tout faire, que Megan retrouvera benoît dans une auberge, afin de lui transmettre des informations capitales. Mais après avoir parlé travail, Benoît glissera la conversation vers des sujets bien plus masculins...et se laissera aller à parler de la jeune femme qui ne cesse - hélas! - de le rabrouer à la cour....jeune femme du nom de Megan of Scotland!

L'espionne joue le jeu, sans s'avouer que l'homme ne l'a jamais laissé indifférente.
Ca ne sera que lorsqu'ils se sépareront, que Megan se rhabillera hâtivement dans un terrain vague, que Benoît découvrira alors la supercherie!

Mais la mésaventure, bien loin de les séparer, va au contraire les rapprocher, après ces aveux involontaires. Liaison secrète, que nul ne doit savoir, qu'aucun espion ne doit découvrir, que la cour ne doit deviner...mais la guerre gronde non loin de là et les allégeances pourraient ébranler ce couple atypique.


______________________


«


scottish girl:
 


Dernière édition par Megan Campbell le 31.01.15 18:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   28.02.12 11:33

Ces dames et damoiselles...






Elodie de Froulay


On ne pourrait imaginer deux fois la même histoire....pourtant elle existe! Deux femmes, deux travesties en homme. Et deux discrètes qui cette fois se sont changé au même endroit.

Après un fou-rire en se découvrant mutuellement, les deux compères se sont vite liée d'amitié et aiment jouer leurs rôles pour mieux duper leur entourage. On leur prête même parfois des aventures, mais elles en jouent et plus encore, en rajoutent!

Elles restent toutefois encore secrètes sur les raisons qui les poussent à se vêtir ainsi...Nul doute que si elles l'apprenaient, les choses pourraient se voir sous un autre angle!







Whitney Grey


On aurait pu penser qu’ayant vécu la même tragédie de la guerre, les deux jeunes femmes auraient su rappeler l’entente de leurs pères, mais Whitney a bien trop souffert à la Restauration pour accepter que les Campbell s’en sortent la tête haute grâce à leur traître de frère aîné. Alors qu’elle se voit mariée à un royaliste pour faire bonne figure, elle ne supporte pas de voir Megan se pavaner à la cour et pire, se vautrer de le lit du roi! Heureuse de la voir quitter l’Angleterre, c’est avec une amère surprise qu’elle la retrouve en France. Si l’une et l’autre feront tout pour s’éviter, c’est malheureusement pendant la guerre qu’elles vont se recroiser, et dans d’étranges circonstances. Whitney, rejoignant le camp anglais à Nancy, surprend Megan auprès de militaires français, avant de la retrouver dans les jupes du roi d’Angleterre. A quel jeu joue la jeune femme? Serait-elle devenue espionne contre son propre pays? L’affaire est trop belle pour la laisser tomber, et faire ainsi descendre sa rivale de son piédestal! Mais Megan a plus d’un tour dans son sac et l’affaire peut se révéler ardue!







Rebecca Stuart


Deux pestes. Deux diablesses prêtes à en découdre, voici ce que sont Rebecca et Megan lorsqu'elles se rencontrent.
Deux écossaises, deux filles lésées par la trahison d'un père, deux orphelines par la main du même roi...leur passé aurait pu les lier mais leurs amitiés ou inimitiés les ont séparé et plus particulièrement un homme.
Un amant? Rien de tout cela! Une proie pour l'ambitieuse Rebecca et un ami de coeur pour Megan. Morgan of Richmond est l'innocent argument pour que les deux femmes jurent de se détester.
Une inimitié toute féminine, faite de piques cyniques, d'insultes basses et sarcastique, telle que les siècles en verront passer!

Megan a tant de griefs envers Rebecca qu'elle n'hésite pas à accepter d'aider Morgan à museler la vipère.







Amy of Leeds


Les deux femmes se sont peu vues, mais cela a suffit pour que naissent entre elle une entente cordiale.
Amy of Leeds, c'est la duchesse de Wyatt, l'ambassadrice de Charles II que celui-ci a demandé à Megan de rencontrer en France.

Megan lettre en poche, s'est présenté chez la favorite qui a pu l'introduire auprès de Louis XIV et lui donner ainsi son premier double-rôle en tant qu'agent pour le compte de l'Angleterre et de la France.
Amy reste toutefois pour Megan une figure protectrice en France, vers qui elle pense pouvoir se tourner si la situation devenait catastrophique.

Mais l'annonce de l'enlèvement de la favorite change la donne...







Maryse d'Armentières


A venir!







Frances Cromwell


A venir!


______________________


«


scottish girl:
 


Dernière édition par Megan Campbell le 31.01.15 18:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   28.02.12 11:33

Personnages récurrents et non joués





Charles II d'Angleterre


Ce roi, ce nouveau roi, c'est celui à qui son père souhaitait la marier, c'est celui sur la tête duquel il a posé la couronne d'Ecosse, avant de se retourner et de rejoindre Cromwell. Enfant, adolescente, Megan n'a jamais vraiment compris ses revirements, mais lorsque Charles II repris son trône et fit exécuter le marquis d'Argyll, elle oublia quelques mois durant les liens si forts qui unissaient pourtant Campbell et Stuart.

Charles II gardait pourtant un oeil sur les orphelins du marquis, notamment par l'aide du fils aîné - Archibald - qui n'avait jamais failli à ses côtés. Chez les Campbell, c'est la première des filles qui intéressa le souverain, celle que son père voulait lui donner comme reine d'Ecosse. Un visage charmant, un regard sûr, des manières indépendantes, un caractère écossais qu'on ne pouvait plus refaire.....mais une volonté farouche de défendre son père.

Le roi n'hésitera pas à faire ce qu'un digne descendant d'Henri IV sait faire de mieux: il séduira la jeune femme pour obtenir son entière fidélité. Mais devenue plus mûre à la cour, et comprenant l'intérêt que lui portait le souverain, la jeune femme se décida à utiliser les faiblesses bourbonniennes et de son côté, entreprit de séduire le roi pour obtenir de lui sa confiance.....mais surtout sa liberté, loin d'un frère étouffant.
Un jeu de cour qui fit surtout tomber Megan dans son propre piège; si elle parvient petit à petit à avoir honte de la trahison paternelle, à comprendre les enjeux passés, à pardonner à ce roi qui a fait exécuter son père, l'homme la totalement prise dans ses filets et se défaire de ce souvenir de quelques nuits est plus dur qu'elle ne l'avait songé!
Le roi à manipulé la femme pour obtenir de la future espionne sa fidélité...et la future espionne a manipulé l'homme pour obtenir du roi sa liberté!

Elle sait toutefois qu'elle a su gagner l'entière confiance de son roi, et que manipuler l'homme est chose aisée. Même si cela lui en coûte, elle n'hésite pas à jouer cette carte pour obtenir de son souverain ce qu'elle souhaite. Elle obtient sa liberté en rejoignant Versailles, elle obtient son ultime confiance en recevant un blanc-seing pour les affaires de l'Angleterre...et si besoin est, elle s'en servira à nouveau pour sauver sa peau.
Elle est son espionne la plus dévouée, la plus sûre, bien différente des courtisanes longeant les couloirs de Whitehall et il sait parfaitement l'attirance qu'elle a pour lui. Il n'hésite pas à en jouer pour la pousser un peu plus loin dans ses missions.

Un jeu pourtant bien plus dangereux pour elle que pour son souverain qu'il faudra certainement cesser un jour......mais pas tout de suite, il y a mission!








William Campbell


Entre Archibald - le chef de famille à la suite de leur père - et William, de trois ans son aîné, Megan n'a pas perdu trop de temps à choisir son affection!
C'est auprès de William qu'elle a grandi, chassé, couru dans la campagne écossaise. Leurs premières bêtises, leurs angoisses, leurs peurs, les voyages à travers l'Ecosse, la destitution de leur père, son exécution...ils ont tout vécu ensemble, attachés l'un à l'autre.

Mais il reste son frère, à qui elle ne peut tout avouer. Elle l'adore, mais s'il n'est pas son confident, il n'en n'est pas moins son complice de toujours. Il la protège des coups d'éclat d'Archibald contre elle et veille sur elle. Il a poussé l'aîné à accepter le départ de Megan pour Versailles et comme médiateur, il s'est dévoué pour accompagner sa cadette en France, pensant avoir encore un certain ascendant sur elle.

Mais la forte tête qu'est Megan n'accepte pas vraiment l'autorité de William et ne cesse de le duper, de lui mentir pour pouvoir continuer ses activités d'espionne et surtout, continuer à se grimer en homme, chose qu'il déteste par-dessus tout!




______________________


«


scottish girl:
 


Dernière édition par Megan of Scotland le 05.12.12 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   28.02.12 18:03

Moi mademoiselle ! cheers

Entre espionnes, nos persos devraient se connaître ! Je pense qu'elles pourraient bien s'entendre et être amies, mais à toi de voir si ça t'intéresse ou pas Clin d'Oeil
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   01.03.12 10:12

J'ai trouvé une idée What a Face

Te rappelles-tu du lien concocté avec Marianne? Marianne devant être disgraciée, nous pouvons le reprendre entre deux espionnes Smile

Victoire de Noailles étant mariée au duc de Norfolk, sa mort pourrait intriguer l'Angleterre qui demande à Megan de voir s'il ne s'agit pas d'un complot contre Norfolk...et cela intéresse également la France car elle était Noailles Wink

Maryse pour le compte française, Megan pour le compte anglais (et français Razz) se lancent donc sur les traces de la mort trop prématurée de la jeune duchesse. Very Happy


Côté entente, je voyais bien une relation un peu en dent de scie. Megan n'est pas mariée, n'est pas une fille facile, n'a pas d'amant affiché, est protestante et pourrait avoir parlé de son éducation par un des chefs de file du presbytérianisme: Maryse pourrait donc voir en elle une copine de pruderie et ne pas se retenir de critiquer celles qui ont une vie libertine, ceux qui renient leur foi et tutti quanti Laughing Limite elle lui présente Elisabeth d'Alençon qui la prend dans ses filets!
Le hic, c'est que Meg ne suit pas l'éducation religieuse de son père, et si elle n'a pas d'amant, c'est juste qu'elle n'en veut pas ou ne cherche pas Razz

J'imagine Maryse cracher son venin, essayer qui sait de convertir Megan au catholicisme, pour se voir renvoyer dans ses buts assez vertement Razz


Voilà What a Face

______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Ce n'est pas l'amour, mais l'amitié qui le déchire.
Côté Lit: Souvent vide. Les exigences du métier...
Discours royal:



    Bouffon, donc...
    Intouchable.


Âge : 36 ans
Titre : Fou du Roi, seigneur de la Boissière, baron d'Anglerays.
Missives : 1835
Date d'inscription : 24/08/2011


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.03.12 18:13

J'avais promis que je viendrais... Me voilà ! What a Face

Une espionne de haut niveau ? Ma foi, il me semble que quelqu'un avait lancé l'idée des trois mousquetaires version espions de Loulou, si l'idée te tente toujours, je suis tout prêt à en discuter et je suis sûre que Luigi est partant aussi ! Very Happy Pour la rencontre, j'avais même pensé que Amy aurait pu "confier" Megan à Ferdi' comme Louis avait confié Luigi à Ferdi' deux-trois ans plus tôt. La bande qui s'agrandit en quelque sorte ! Après on peut partir sur tout à fait autre chose, mais il me semble que si on fait le relation d'espion à espion ce serait encore le plus vraisemblable !

Après, côté relation... Je te laisse voir avec Luigi si on fait la bande des trois, déjà ce sera pas mal PTDR J'avais lu que tu voulais le mpotter (ou l'inverse, yéséplus), donc si vous avez eu des idées ou quoi... En tout cas l'idée du trio magique d'espions me plaît bien **

Pour nos deux zozos en particulier : on dirait que Ferdi' a du talent pour se lier avec les travesti(e)s PTDR Si tu veux bien que Ferdi' la connaisse sous ses plusieurs identités, je le vois bien trouver ça très drôle cette nouvelle tendance qu'ont les nanas à se déguiser en homme, et surtout je le vois bien encourager Megan en lui disant qu'elle se débrouille très bien, et même plaisanter en lui disant "pour un peu vous me feriez presque devenir gay", dans le jargon de l'époque bien sûr. Il aime les gens qui ont du caractère et ne se laissent pas marcher sur les pieds, et surtout qui savent être sympas aussi, il me semble que c'est le cas de Megan... Je vois bien une amitié bon enfant en fait, des vrais coupains des 400 coups, de la bonne camaraderie à base de fous rires, missions à haut risques et vannes à deux balles. Pas l'amitié façon Manue, ça c'est encore un niveau au-dessus, mais quand même une bonne entente pour au final former une équipe de choc !

Voilà, je m'arrête là pour avoir des premières impressions, histoire de ne pas écrire un roman pour rien dans le cas où tu aurais une idée complètement différente ou que tu détestes la mienne PTDR

______________________

Bouffon !

Que d'éternelles et incurables douleurs dans la gaieté d'un bouffon! Quel lugubre métier que le rire!


© belzébuth

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.03.12 18:18

Hey salut,

je viens de voir que tu avais mis ta fiche à jour, c'est cool.

Par contre, si je peux me permettre, bien qu'Aline d'Argouges soit une fausse identité, elle est connue comme étant Irlandaise quand même, car comme tu dis, sinon son accent la trahirait trop.

Sinon je réfléchis aussi pour le trio France/Megan/Alaina (j'ai vu les messages sur la fiche de Frances).

A quand tu veux pour aller bitcher dans les tavernes !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   10.04.12 19:18

J'avais complètement oublié de répondre, je suis désolée Rolling Eyes

Je ne vais pas apporter grand chose : j'aime bien tes idées.
Pour l'enquête sur la mort de Vicky, ça me va. Ca permettrait à Maryse d'avoir une enquête intéressante (pour une fois), et ca ferait encore plus schizo pour moi de faire enquêter l'un de mes personnages sur la mort de mon premier personnage Laughing
Pour Maryse qui essaie de faire Megan sa copine de pruderie, j'adhère aussi ! Et je l'imagine trop présenter Megan à Elizabeth d'Alençon Laughing
Et que dire d'essayer de la convertir au catholicisme ?! C'est dans les cordes de Maryse Cool

Bref. Tout ça pour dire que je suis okay pour tout. Ca promet tout ça. Promis, Maryse ne fera pas la bras-cassée pendant l'enquête What a Face
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.12.12 12:12

MAJ du 02/12/2012 - reste à ajouter Christine de Listenois + rédac' Maryse d'Armentières

______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il baigne dans la colère et la frustration maternelle mais puisqu'il ne s'est pas laissé abattre, il continue de battre.
Côté Lit: Le Soleil s'y couche à ses côtés.
Discours royal:



♠ ADMIRÉE ADMIN ♠
Here comes the Royal Mistress

Âge : A l'aube de sa vingt septième année
Titre : Favorite royale, comtesse of Leeds et duchesse de Guyenne
Missives : 7232
Date d'inscription : 10/09/2006


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.12.12 14:01

Tu as oublié mon petit Benoîiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit ! Triste Lui qui pourtant te dit tant de belles choses lyriques Razz Il est vexé. Boude PTDR Ça fait deux râteaux, faut arrêter. PTDR

______________________

La duchesse de Fer
" Je vois en toi quelque chose qui offense le vulgaire. L'envie et la calomnie te poursuivront. Alors dans ce désert égoïste qu'est la vie, ne pense plus qu'à toi. "

Le rouge et le noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.12.12 16:36

Oh mayrde PTDR Tu as vu mon message subliminal PTDR

Merci de me l'avoir dit, je mets ça à jour ce soir What a Face

______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Certes, mon époux y occupe une place, mais le reste est tout entier dévoué à ma vengeance.
Côté Lit: Personne, hormis mon époux, à l'occasion, en Angleterre. Mais comme je suis en France à présent...
Discours royal:



La B e l l e D a m e sans Merci

Âge : 28 ans
Titre : Comtesse de Longford
Missives : 707
Date d'inscription : 06/06/2008


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   03.12.12 19:55

Cie... Tu as oublié notre lien Frances/Megan Razz . Megan est quand même l'une des personnes les plus à même deviner les affiliations de Frances au Commonwealth, tu ne manquerais tout de même pas ça ? What a Face

______________________

La Belle Dame sans Merci
I met a lady in the meads,/Full beautiful, a fairy's child;/Her hair was long, her foot was light,/And her eyes were wild. ⌘ John Keats

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   05.12.12 11:37

Voilà les filles What a Face

Frances, il faut que je te contacte, car en fait je n'avais pas ans ma tête le lien exact et depuis peu, je souhaite que Megan ai une autre mission de la part de Charly Pervers
Je mûri l'idée et te propose ça rapidos Pervers

______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   09.05.13 19:18

Et voici, dis-moi ce que tu en penses :

"Mary n'a pas appris à haïr. Est-ce ce dû à sa charité chrétienne ou ton simplement à son idéal qui lui dicte que toute créature de Dieu n'a jamais de mauvais fond ? Peut-être. Ce qui est certain, c'est ce que son idéal est rudement mis à l'épreuve par la Baronne de Campbelltown. L'affaire est simple : en Angleterre, les rumeurs selon lesquelles Mary était la maitresse de Charles II servaient de paravent aux amours du monarque avec la belle Megan. Bien que Mary en ait souffert, elle eut pu accepter la honte pour son Roi si seulement l’écossaise eut fait de même. Car les deux jeunes femmes se retrouvent au service de Madame, et Megan n'a nullement démenti les rumeurs, tout au contraire. Fort bien avec Madame, l’écossaise se plairait presque du calvaire que la princesse inflige à l'irlandaise, se permettant parfois même de méchantes réflexions à son tour. Un toupet que Mary ne peut plus supporter : s'il lui faut mener la guerre à son tour, son ennemie déclarée est la Demoiselle d’Écosse."
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une servante de ma connaissance...
Côté Lit: la servante sus-citée l'a déserté, profitez-en!
Discours royal:



ADMIN BIZUT
Phoebus
ৎ Prince des plaisirs

Âge : 20ans
Titre : Prince de Neuchâtel
Missives : 4011
Date d'inscription : 12/01/2010


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   09.05.13 20:19

Ca me convient parfaitement Very Happy

Je n'ai pas encore rédigé le lien, mais je te le propose dès que c'est ok ^^

______________________



"Les inclinations naissantes, après tout, ont des charmes inexplicables,
et tout le plaisir de l'amour est dans le changement."


This, is Paris:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   09.05.13 20:24

Je préviens aussi que Mary va mener la bataille aux côtés de Becky Green
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une servante de ma connaissance...
Côté Lit: la servante sus-citée l'a déserté, profitez-en!
Discours royal:



ADMIN BIZUT
Phoebus
ৎ Prince des plaisirs

Âge : 20ans
Titre : Prince de Neuchâtel
Missives : 4011
Date d'inscription : 12/01/2010


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   09.05.13 21:24

Boude

Et dire que Meg va vouloir tenter de se racheter...c'est mal barré Green

______________________



"Les inclinations naissantes, après tout, ont des charmes inexplicables,
et tout le plaisir de l'amour est dans le changement."


This, is Paris:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   09.05.13 21:30

Disons que tu ne croyais tout de même pas que Mary allait tout oublier avec un sourire ? Pervers
It's payback time, deary Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Megan of Scotland - Puisqu'il faut le dire, sans contrefaçon....
» Megan of Scotland α "Be the same thing that ye wad be ca'd."
» Rhian Sugden VS Megan Fox
» Megan Fox vs Lita
» Megan Jones (Poufsouffle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
LA REVERENCE, C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
 :: Relations mondaines
-
Sauter vers: