AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité





Invité


MessageSujet: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 11:15


HELLE DE SOLA


27 ans ♔ Danoise ♔ Mariée (Ulrich de Sola)
♔ Baronne de Sola, guérisseuse, empoisonneuse. ♔ Autre

❝ citation  ❞


histoire
Raconter succinctement l'histoire de votre personnage, d'où il vient, ce qu'il a fait, qui d'important il a raconté ... Racontez assez pour que ceux qui viennent sur cette fiche connaisse un peu plus votre personnage.
à savoir sur moi
♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers ♔ Information ♔ Qualité/défaut ♔ Don ♔ Goûts ♔ Divers  

liens prédéfinis
Titre du lien → blablabla du lien
Titre du lien → blablabla du lien
Titre du lien → blablabla du lien



Dernière édition par Helle de Sola le 29.08.13 16:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 11:16

Joyeuses retrouvailles


    Ulrich
    de Sola

    Ulrich de Sola, ou l'homme que le Roi du Danemark lui a imposé comme mari alors qu'elle n'avait que quatorze ans. Elle ne l'a côtoyé qu'un mois à peine, mais ce fut suffisant non seulement pour lui en laisser un souvenir terrifié... Et une fille. Une fois parti, il n'a plus jamais donné de nouvelles ni à Helle pour qui il ne ressentait que de l'antipathie, ni à personne d'autre à la Cour. Douze ans à se demander si oui ou non elle était veuve, douze ans à se battre seule contre les ennemis qu'il lui a gentiment laissé en héritage... Voilà qui n'est guère de bonne augure pour leur retrouvailles, organisées par Sofia, d'autant plus qu'Ulrich ignore qu'il a une fille et que Helle ignore encore tout des frasques de son meurtrier de mari...



Les grands esprits se rencontrent


    Jean
    Racine

    Des coups de foudre, il y en a de toute sorte. Entre Racine et Helle, ce fut un coup de foudre littéraire. La petite réputation "d'écrivaine" de Helle a traversé la mer pour atteindre les oreilles du dramaturge et inversement : commence alors une correspondance dans laquelle ces deux amoureux de la littérature s'échangent leurs idées et leurs oeuvres, des ébauches de textes, tout ce qui peut intéresser un passionné des mots... Lorsque Helle arrive à Versailles, il est l'une des premières personnes qu'elle veut rencontrer. Quelle surprise de voir non pas un homme d'âge mûr et blanchissant mais quelqu'un d'à peine plus vieux qu'elle ! Visiblement, il s'attendait lui aussi à quelque chose du même genre... Comment ne pas en rire ? Entre eux règne une belle et solide amitié basée sur une profonde admiration réciproque. Racine l'introduit dans les cercles littéraires et corrige l'accent de sa fille... Et le sien par la même occasion. Elle l'adore. Espérons juste qu'il ne pensera pas à elle lorsqu'il devra s'occuper de l'affaire des poisons... Un coup à ruiner l'estime qu'il a pour elle.



Les bons comptes font les bons amis


    Luigi
    di Paliano

    Voilà une histoire qui aurait pu très mal se terminer... Pour tous les deux ! Helle est une herboriste endurcie, mais si cet art n'est pas interdit à la cour il vaut mieux ne pas en faire étalage... La danoise s'est donc vite déniché un endroit tranquille, une espèce de cabanon abandonné dans les bois qui entourent Versailles où elle se rend pour tranquillement s'y adonner. Elle n'avait pas prévu qu'un jour, un jeune homme pâle comme la mort et paniqué y entrerait pour se cacher et la surprendrait en pleine expérimentation ! Quant à lui il ne s'attendait pas à ce qu'on le découvre aussi mal en point... Accord tacite entre les deux pour garder le silence sur leurs secrets respectifs. Voyant l'état du jeune homme, Helle insiste pour le soigner, et par la suite les serviteurs du Colonna saura où la trouver lorsque leur maître sera malade ou blessé ! Une jolie complicité va naître de cet accord... A condition que Sofia n'y vienne pas fourrer son nez.



Dangereux double-jeu


    Thimoléon
    de Choisy

    L'abbé de Choisy, la comtesse des Barres... Helle ignore qu'il s'agit là d'une seule et même personne et c'est bien dommage, car ça lui éviterait bien des ennuis... Elevée en catholique, la confession lui paraît être un bon remède à ses tourments même si l'existence de Dieu lui paraît douteuse, et c'est Thimoléon qui accueille les confidences de la jeune femme... Confidences qu'elle ne fait à personne d'autre. Alors comment la comtesse des Barres, qui semble la détester, fait-elle pour sembler être au courant de ses secrets et lui lance des piques auxquelles elle ne s'attendait pas ? Voilà qui met la jeune fille dans une rage folle, et surtout la conduit à se méfier de tout son entourage... Et elle compte bien découvrir le fin mot de l'histoire et prendre sa revanche. Ce jour-là, mieux vaudra ne pas être sur son chemin.



Vous savez, je ne pense pas qu'il y ait de bonnes ou mauvaise condition...


    Francesco
    di Venizia

    Etrange personnage que ce Contarini. Helle ne l'avait jamais rencontré avant d'arriver à Versailles mais sa réputation a franchi les mers suédoises pour arriver jusqu'à Helle sous la forme des lettres de Sofia : celle-ci lui dépeignait toujours le vénitien sous les pires auspices, faisant de lui un être ignoble, méprisable et détestable. Connaissant le caractère de Sofia, Helle a préféré relativiser mais il n'empêche que pour leur première rencontre, elle se méfiera de ce Don Juan... Elle ne s'attend pas à tomber sur un excentrique pareil, et leur première discussion s'annonce riche en surprises pour la danoise ! Au moins peut-on lui reconnaître un talent pour parler de tout- et surtout de lui !- et son narcissisme le rend au fond plus drôle qu'autre chose... Affaire à suivre, surtout avec le duo infernal qu'il forme avec Sofia !



So if you have a minute why don't we go talk about it somewhere only we know...


    Silvestre
    de Lévis

    Silvestre et Helle, c'est une histoire d'amour mais sans amour. Pas au sens où on l'entend habituellement en tout cas. Entre l'amoureuse des histoires et l'amoureux des voyages, le courant ne pouvait que passer, et quel passage ! A peine Helle entend-elle parler de lui qu'elle se lance à sa recherche, et quand elle lui met enfin la main dessus le courant passe immédiatement. Avec ses histoires incroyables, Silvestre représente la liberté dont elle rêve depuis toujours tout en sachant qu'elle n'y aura jamais accès. Il est en quelque sorte sa bouffé d'air, son substitut à cette Cour qui malgré ses avantages ne peuvent lui offrir ces paysages et ces contrées lointaines qui peuplent son imagination. De fil en aiguille, ces deux être en mal d'aventure deviennent également amants sans rien perdre de la belle amitié quasi fraternelle qui les unit. C'est même Silvestre qui, un jour où Helle se sera disputée avec Ulrich, va devenir son complice dans une bien drôle d'escapade ! Ils évoluent un peu dans une autre dimension, mais ça lui va très bien !




La voix de l'enfance


    Aymeric
    de Froulay

    Voilà une histoire digne de figurer dans les contes pour enfants. Alors qu'elle était encore petite fille, Helle aimait à feuilleter les enveloppes du courrier que recevaient ses parents, prémices d'une épistolière en devenir. Un jour, elle tomba sur une missive qui ne manqua pas de l'intriguer puisqu'elle n'était pas destinée aux Barnekow. Une erreur postale ? Probablement, mais toujours est-il que sa curiosité fut la plus forte: elle décacheta la lettre et la lut, découvrant que son expéditeur n'était guère plus âgé qu'elle. Intriguée par cet enfant qui écrivait déjà des lettres, elle lui répondit en expliquant que la lettre s'était égarée. Ainsi commença la correspondance entre Aymeric et Helle, qui dura des années. Ils ne se rencontrèrent qu'une fois alors qu'ils étaient jeunes adolescents : nul doute qu'ils vont être surpris en se revoyant maintenant adultes !


Si j'avais su...


    Morgan
    of Richmond

    Entre Morgan et Helle, ce ne fut rien d'autre qu'une histoire très courte, une banale affaire d'attirance qui avait eu lieu quelques années plus tôt, et n'avait eu ni conséquence ni incidence sur leurs vies à tous les deux... Du moins jusqu'à aujourd'hui. Helle est une femme droite et fidèle d'ordinaire, mais après avoir été abandonnée par un mari qui ne lui avait jamais donné de nouvelles et dont elle ignorait s'il était encore en vie, quel mal au fond y avait-il à succomber au charme de Richmond ? Il n'était pas marié, il lui plaisait, elle lui plaisait. Fin de l'histoire ? Pas tout à fait : car quelques temps après, elle apprenait que sa grande amie Rebecca l'épousait. Helle ne lui a jamais dit qu'elle avait eu une liaison avec lui avant leur mariage, de même que Morgan ne lui a jamais dit qu'il n'avait couché avec elle que pour se venger d'un certain Ulrich... Nul doute que cette histoire ne tardera pas à ressortir !



Promenades champêtres avec un tueur


    Paul
    de Joigny

    Les talents d'herboriste et de guérisseuse de Helle servent décidément à tous les monde, même aux abbés un peu psychopathes sur les bords (et même au milieu). Un jour où Helle ramassait des plantes dans la forêt, elle est tombée sur ce curieux garçon qui l'interrogea sur l'effet des plantes qu'elle cueillait et leur efficacité. Elle apprit à force de l'interroger qu'il cherchait à calmer ses insomnies et les terribles cauchemars qu'il avait la nuit. Persuadée d'avoir affaire, comme il le lui racontait, à un enfant battu, Helle n'hésite pas à l'aider mais... Il est un peu casse-pieds quand même à commenter tout ce qu'elle cueille et l'abreuver de questions. Elle connaît son travail, non mais ! Elle n'hésite pas à le remettre à sa place, et ils enchaînent chamaillerie sur chamaillerie jusqu'à ce qu'il lui offre des fleurs pour se faire pardonner. Amen.



Dernière édition par Helle de Sola le 29.04.12 21:25, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 11:16

Les Âmes soeurs


    Rebecca
    of Richmond

    En femme abandonnée par son mari et forcée de se débrouiller seule face à l'adversité, Helle méprise les hommes qui se croient tout permis avec les femmes... Aussi lorsqu'elle entend que ce maudit comte d'Uppsala s'est fait violemment rembarrer par une jeune anglaise, Helle ne peut s'empêcher d'écrire à la responsable pour la féliciter chaleureusement ! Elle ne s'attendait pas à recevoir une réponse, mais cette Rebecca et elle ont de nombreux points communs... De là commence une correspondance permanente, les deux femmes se dévoilant sans honte ni pudeur, connaissant chacune tout de l'autre. Rebecca est sans conteste la meilleure amie que Helle n'a jamais rencontrée, celle sur laquelle elle pourra toujours compter et qui ne la trahira jamais. En arrivant à Versailles, Helle n'a qu'une envie : la rencontrer, mais Rebecca reste inexplicablement cachée... Quel mystère ! La danoise souffre de ne pouvoir rencontrer son amie, mais si un danger la menace... Elle lui apportera son soutien sans condition, quitte à commettre le pire !

Oh la gaffe...


    Sofia
    di Parma

    Chercher un mari à l'étranger, procédé courant pour les nobles de haut rang comme la jolie Sofia di Parma, princesse de son état. Pourquoi pas un pays du Nord ? La voici donc accueillie à la Cour de Suède avec son frère, et voici nos deux jeunes femmes qui font connaissance et tissent une belle amitié, qui perdurera même après le départ de Sofia dans un échange de lettres régulier. Sofia rentre en Italie, voyage... Les années passent, l'affection ne faiblit pas. Entre échanges de potins de cours, confidences et réflexions, on pourrait presque dire qu'elles connaissent l'esprit d el'autre comme le leur. Quel surprise pour Sofia de découvrir que son amant, Ulrich, n'est autre que le mari de sa correspondante ! Certes, ce n'est pas ça qui va l'arrêter, mais au moins prévient-elle Helle de la présence d'Ulrich à Versailles, provoquant l'arrivée de la danoise à la Cour... De jolies péripéties en perspective ! C'est aussi Sofia qui loge Helle et sa fille en attendant de parler à Ulrich.




Premiers pas


    Diane
    de Noiranges

    Lorsqu'elle arrive à Versailles, Helle ne connaît que peu de monde. Emmanuelle, ou plutôt Diane, est l'une des premières personnes qu'elle rencontre. N'ayant pas encore pu parler à Ulrich, Helle préfère se présenter sous son nom de jeune fille, "Helle von Barnekow"... Et curieusement, le courant passe bien. Diane se lie d'amitié avec la jeune danoise et devient même la "marraine" de sa fille Ellen, lui enseignant les préceptes de la Cour et les petits trucs pour y survivre... Tout ce qui fera d'elle une courtisane accomplie. Quelle précieuse alliée pour un premier contact ! Reste à voir qu'il ne dégénère pas, avec leurs double-identités respectives et les secrets de l'une et de l'autre...



Partners in Crime


    Frances
    Cromwell

    Lorsqu'on a des intérêts communs, il est normal de vite sympathiser... Rencontrée par le biais de l'irremplaçable Sofia, Frances est d'abord la fournisseuse de Helle pour les ingrédients qui manqueraient à ses philtres et potions, mais très vite une certaine affinité émerge et la complicité se crée. Helle se pique de curiosité et d'intérêt pour les poisons, entraînée à la suite de l'anglaise qui lui sert alors de mentor dans ce domaine pointu. Et très vite, les deux jeunes femmes se laissent aller aux confidences... Quand on se ressemble autant, difficile d'y résister n'est-ce pas ? Leurs caractères, leurs intérêts, une rancune sourde envers un roi, jusque dans le physique... Comment ne pas s'associer ? Et voilà formé un tandem de haut vol, l'une empoisonneuse, l'autre guérisseuse, n'hésitant pas à s'unir contre leurs ennemis et faire équipe dès qu'il le faut. Frances est définitivement la meilleure alliée de Helle à Versailles.



L'insupportable peste


    Maryse
    d'Armentières

    Quelle vipère que cette Maryse d'Armentières ! C'est bien simple, Helle ne la supporte pas. Une petite cruche, une idiote qui ne connaît rien à la vie et ne se donne même pas la peine de descendre de son petit nuage pour voir que tout n'est pas rose dans le monde. Aussi, que Maryse critique et même insulte son ami Racine, Helle a beaucoup de mal à garder son calme et à laisser passer ces affronts. Les disputes à son sujet sont nombreuses, la brune crachant son venin et la blonde le défendant becs et ongles. Pour riposter, Helle aborde le sujet de la religion et prend un malin plaisir à attaquer les convictions de Maryse. Mais lorsque la princesse se fait cruelle sur des sujets plus intimes tels que son mariage... Qu'elle prenne garde à ce qui pourrait lui arriver. Helle ne répond plus de rien dans ces cas-là...

Qui de nous deux inspire l'autre ?


    Eléonore
    de Sobieska

    Les vrais amis, à la Cour du roi Soleil, ça ne court pas les rues. Helle ne va pas tarder à l'apprendre à ses dépens, à cause des uns et des autres, mais la palme revient certainement à Eléonore. En apparence, les deux femmes s'entendent à merveille. Si Helle connaît la réputation qui précède Eléonore, elle a choisi ne pas y accorder foi, et Eléonore connaît son histoire de haines avec la couronne du Danemark et ne cesse d'abonder en son sens en critiquant Frédéric III et son entourage. Voilà qui éveille les soupçons de Helle le jour où elle surprend Eléonore en pleine conversation avec Gisela, princesse du Danemark... Son amie aurait-elle plus d'affinités avec le Danemark qu'elle ne veut bien le dire ? Il n'en faut pas plus pour éveiller la grande défiance de Helle, qui se met elle aussi à épier Eléonore sous le masque de l'amitié... Reste à voir qui démasquera l'autre en premier.

C'est un beau roman, c'est une belle histoire


    Christine
    de Listenois

    Underco


Dernière édition par Helle de Sola le 28.04.12 0:39, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 11:17

+3 pour les caribous hermaphrodites du Japon en réserve cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 11:17

+4 en réserve aussi

Et la place est à vous I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Libre comme les cieux : il brûle comme l'enfer !
Côté Lit: Tous les anges et les démons de cette terre s'y étendent pour mon plus grand plaisir...
Discours royal:



    ANDROGYNE
    l'Allure stupéfiante.


Âge : 23 ans
Titre : Abbé de Saint-Seine - Comtesse des Barres - les yeux et les oreilles de la Cour...
Missives : 382
Date d'inscription : 02/08/2011


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 15:03

Je veux absolument un lien !!! cheers Avec Thimo ou un autre de mes DC. Je te laisse le choix ! Wink

______________________


« J'ai connu une Madame Monsieur jadis ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   15.01.12 15:07

cheers Monsieur aux persos tordus à souhaits, mais avec grand plaisir mon cher !

Alors avec Francesco, y a sûûûûûûûûrement moyen de trouver un truc bien marrant, déjà parce que c'est Franc', mais aussi parce que y a Sofia et Ulrich. Francesco me paraît un peu inévitable, mais Thimo me tente beauuuucoup aussi, il est tellement étrange *-* Je vais me replonger dans tes différentes fiches, si tu as une illumination en attendant, n'hésite pas, je suis toute attentive What a Face !

Je reviens avec des idées et des propositions Twisted Evil

EDIT : Ca y est, j'ai eu quelques idées !

Thimoléon : Helle est catholique et croyante. Pratiquante aussi, mais peu. Cependant en arrivant à Versailles, elle flippe un peu quand même de se retrouver face à son psychopathe de mari, qu'en plus elle a trompé avec un individu dont je tairai le nom pour l'instant PTDR Ajoute à ça qu'elle va découvrir quelques trucs pas nets sur lui ainsi que sur son amie Sofia, bref elle va avoir besoin de parler cette petite, et un abbé pour ça c'est plutôt utile. Après je ne sais pas exactement sur quoi ça pourrait déboucher, mais ça peut tourner au complot, si tu penses que des contacts en Suède peuvent aider Thimo dans ses plans de grandeur : Helle était l'amie du Roi de Suède, et depuis qu'il est mort, elle est restée en bons termes et en contact avec les régents !
Après si tu veux t'orienter plus vers la Comtesse des Barres, Helle est "écrivaine" en quelque sorte, elle écrit des nouvelles qui ont eu beaucoup de succès à la cour suédoise, et c'est une épistolière endurcie. Soit la Comtesse et son salon peuvent l'avoir dans leurs bonnes grâces et l'aider à se refaire la même réputation à Versailles, soit au contraire essayer de la couler pour une raison à déterminer !

Pour la suite, je cherche encore PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   22.02.12 13:56


Bonjour

Je viens gratter un lien \O/
Et en lisant un peu tout ce qui concerne ton perso le premier truc qui hurle dans mon cerveau c'est une belle amitié. Renforcée bien sûr par cette passion et ce talent commun qu'elles ont pour l'herboristerie et tout ce qui va avec.
En plus Helle en a déjà bavé, et a une assez bonne expérience de la cour, ce qui n'est pas forcément le cas d'Esma qui, si elle n'est pas naïve, est loin d'imaginer tous les "jeux" de la cour. Alors est-ce qu'Helle ne pourrait pas être en plus un guide ? Help
Voilà voilà. Je suis ouverte à toute discussion, si tu imagines quelque chose complétement à l'opposée je suis prête aussi à me lancer dedans. Rock on
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   23.02.12 13:45

J'aime bien quand la lecture de mes résumés provoque des hurlements dans la tête des gens PTDR

Aloooors j'aime bien l'idée que tu me proposes, déjà ! Helle elle a que des amis bizarres ou qui lui attirent des ennuis, si on excepte Racine, donc en avoir une un peu plus normale ne pourra pas lui faire de mal What a Face Côté caractère, Helle est assez flexible et s'adapte à tous types de personnalités, le seul truc qu'elle supporte par c'est la superficialité, la vanité et la méchanceté gratuite mais de ce que je me souviens de ta fiche Esma n'est pas comme ça... Donc je suis sûre que ça peut se faire sans souci I love you

J'aime bien aussi l'idée que Helle lui serve de guide à Versailles, elle n'est pas là depuis longtemps mais elle a l'expérience de la Cour du Danemark et de Suède, et les nordiques sont pas toujours plus gentils que les Versaillais PTDR Pour la rencontre du coup on a plusieurs options qui peuvent être intéressantes : Esma peut par exemple être la cible de piques et de sous-entendus par rapport à ses dons pour l'herboristerie, et Helle intervient en dissipant ces insinuations et conseille ensuite à Esma de se faire plus discrète, d'où l'amitié et le rôle de guide... Ou bien, si Esma a un(e) ennemi(e), Helle peut le ou la surprendre en train de lui préparer un sale coup et aller prévenir Esma pour organiser la riposte...

En tout cas j'aime bien cette base, après on pourra toujours trouver de quoi approfondir mais comme début je trouve ça chouette What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   23.02.12 13:55



PTDR


Je crois que je préfère la première solution. En plus, à force elles vont pouvoir échanger pas mal de leurs connaissances, ce qui pourra renforcer encore ce beau petit brin d'amitié Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   23.02.12 13:58

Voilà PTDR Les deux nanas qui font taire les méchants et échangent ensuite leur numéro : "Bon alors vous me tenez au courant pour cette plante d'Egypte hein..." *ZBAAF*

Bref, je valide, il est chouette ce lien PTDR Et je te rajoute dès que j'aurai vaincu ma flemme intergalactique PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   23.02.12 14:36



Le pouvoir est aux femmes PTDR

Pareil, je t'ajoute dés que je mets de l'ordre dans ma fiche de liens Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   28.04.12 0:36

MAJ ! Enfin ! cheers

Si j'en ai oublié certains, n'hésitez pas à venir me faire une piqûre de rappel What a Face Et si un lien vous tente, cette fiche et ma boîte à mps vous sont toujours grandes ouvertes ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   28.04.12 15:50

Ta fiche a été à jour trop longtemps, je viens pour t'embêter Laughing

Un lien avec Helle me parait indispensable ! Je n'ai pas trop d'idées à te proposer, mais une base pour leur rencontre:

Helle est une épistolière reconnue, et elle aime l'art. Anne est mécène, et organise des salons où ses invités peuvent livrer leurs impressions sur les dernières oeuvres parues, dans n'importe quel domaine : peinture, littérature, sculpture... Du coup, je pense qu'il pourrait être possible qu'Anne ait entendu parler de Helle, à la cour, tout se sait ! Elle l'aurait alors invitée à l'un de ses salons, et toutes deux auraient pu sympathiser...ou non, ça dépend ce que tu préfères.

Après, je pense que les poisons vont entrer en compte. Je réfléchis à un lien avec Frances. Helle étant amie avec Frances, je pense que le lien qu'Anne aura avec elle aura un impact sur ses relations avec Helle. (je sais pas si je me suis très bien exprimée xD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   29.04.12 21:49

Pour te punir je t'ai fait poireauter depuis hier, na ! What a Face Mais Helle me dit qu'elle a très envie d'un lien avec une collègue, donc... Siffle Alors, que Anne ait entendu parler de Helle c'est tout à fait possible, puisqu'en Suède et autres coins de l'Europe elle est un peu connue à la base, donc elle a facilement pu entre parler d'elle d'une façon ou une autre. Et si Anne l'invite à un de ses salons, ma foi je ne vois pas pourquoi Helle refuserait au contraire, elle adore ça !

Ensuite effectivement je les voyais bien sympathiser, les deux blondinettes ! Et puis j'ai lu dans le PV (et je crois me souvenir de ta fiche) que Anne était un poil manipulatrice sur les bords et qu'elle ne reculait devant rien pour obtenir ce qu'elle voulait. Helle est un peu pareil, mais elle c'est plutôt "enfoui" pour l'instant, il suffit d'un peu d'aide pour le réveiller -et d'un ou deux problèmes à résoudre. Si elles deviennent suffisamment proches, Helle peut lui raconter les sales coups qu'elle a du faire au Danemark ou en Suède pour avoir la paix (ils sont pas dans ma fiche, mais j'ai des idées dans ma tête PTDR), et ça pourrait faire écho au caractère de Anne...

Après je ne sais pas dans quelle direction tu comptes emmener Anne, mais si elle verse dans le trafic de poisons et tout elles risquent effectivement de se croiser ! Tu avais des plans sur ce que tu voulais lui faire faire de ce côté là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   30.04.12 13:51

Méchante Razz

Pour la base du lien, donc, c'est bon Smile Et en effet, si Helle montre son côté manipulatrice à Anne, celle-ci va l'aimer encore plus. Des femmes qui prennent en main leur destin et n'hésitent pas à faire des sales coups pour réussir, Anne les aime bien xD

Pour les poisons : pour l'instant c'est un peu vague dans ma tête. Anne fait elle-même ses poisons, mais ce sont ses domestiques qui vont chercher les ingrédients, et qui font les transactions et tout ce qui est dangereux. Anne ne veut être apparentée aux poisons pour rien au monde. Mais comme je le disais, pour le moment je n'ai pas d'idée précise sur ce commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Pierre, sauvé des eaux!
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» Enfin je t'ai trouvé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers: