AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Empty
MessageSujet: Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...   Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Icon_minitime09.12.11 20:58





Arturo Amadeo


Bonaventura


    (Johnny Depp)



Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Johnny-depp-image11

« Nulle cause n’est perdue... s’il y a encore un pauvre fou prêt à se battre pour elle.»
    ► 36 ans
    ► Voleur ( Ancien Pirate )
    ► Naples
    ► Célibataire
    ► Hétéro sexuel




♕ PROTOCOLE ♕
VERSAILLES : PARADIS OU ENFER ?

Ah Versailles ! Charmant endroit... Certes... Jolies damoiselles au pluriel... Jolies boutiques, jolies maisons, jolis jardins... Tout n’est-il pas parfait à Versailles d’après ce que l’on dit ? On s’y sent bien à Versailles... Quand on y est riche, ou noble... Mais quand on est assez sournois pour survivre en ce monde cela peut devenir le plus bel endroit au monde, un véritable quartier d’affaire pour les briguants... Alors... Enfer... Paradis... Paradis ? Enfer ? Noir... Blanc... Blanc ? Noir ? Je suis loin de me baser sur ses deux notions pitoyables... Sérieusement... Si je croyais en dieu aurais-je fais tout cela ? A moins que je fais tout cela pour ne pas y croire, mais même si je faisais semblant d’y croire je ne saurais pas moi-même à force en quoi je crois, puisque le tout n’est qu’un amas de mensonges, mais qu’est ce qu’on peut dire être le mensonge ou la vérité ?

COMPLOT : VÉRITÉ OU FANTASME PUR ?

Qu’est ce qu’on dit dans la rue ? J’entends tellement de choses à vrai dire je ne sais plus si c’est la voix dans ma tête ou si c’est les gens autour qui parlent... Un complot contre le roi ? Évidement que j’en entends parler, une fouine comme Arturo Amadeo Bonaventura entend tous... Est-ce que sa majesté à des ennuis ? Évidement que oui, quand on laisse les gens crever de faim, quand on a le pouvoir on attire la haine c’est comme ça... Je sous entend qu’il y a bel et bien un complot contre notre cher roi ? Pourquoi le dirais-je alors ? A moins que je ne sache que vous ne me croirai pas... Telle est la question...

COLOMBE OU VIPÈRE ?

Comme la colombe je m’envole face aux difficultés, aux responsabilités... Comme la vipère je me faufile entre les gens et j’engloutis leur argent... On peut dire que je suis un compère... Ou une vilombe... Même si les gens seraient plutôt du genre a vouloir dire que je suis un vicieux serpent hypnotisant sa victime avec des tours de passe-passe, est-ce qu’on est obliger de croire les gens ? Faites place aux rêves...

DES LOISIRS, DES ENVIES A CONFIER ?

Le vent me mène là où il veut... C’est ça la liberté... Pas d’attache, pas de famille... Rien, nada, nichts, niets, ... Je fais ce que je veux, parce que mon destin c’est moi qui le trace, par delà l’horizon ; c’est là bas où je vais... Si demain je veux partir, je partirai... C’est ça la magie, d’être un homme libre...








♕ HOP, RÉVÉRENCE ! ♕
► Fanny
► 17 ans
► Présente 4J/7
► Longue vie au Roi
► PRD
Loulou





Dernière édition par Arturo A. Bonaventura le 12.12.11 20:31, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar



Invité


Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Empty
MessageSujet: Re: Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...   Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Icon_minitime09.12.11 20:58


♕ BIOGRAPHIE VERSAILLAISE ♕


Combien de fois devrais-je raconter ma vie ? Et surtout... Quelle version voulez vous ? La vie trépidante du sicilien échappé de prison ? La vie tragique d’un ancien otage des musulmans ? Ou bien la vie extraordinaire d’un aventurier du nouveau monde ? Ahh... Ma vraie vie... C’est une excellente histoire... Malheureusement personne ne la connait... Sauf moi évidement... A moins que je ne sois souffrant d’une amnésie totale... Dut à la quantité d’alcool que j’ai su ingurgiter ses dernières décennies... Vous voulez vraiment entendre la version véritable ? D’accord... Libre à toi de me croire...

☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠
Je suis né dans la banale ville de Naples, contrairement à ce que je prétends je n'ai pas tout vu bien que je l'aimerai bien, probablement me faudrait-il plusieurs vies... Ou l'immortalité... Oui... Cela n'existe pas à ce que l'on dit... Pourtant, qu'est-ce qui interdit de rêver ? De chercher... Le dit impossible... On dit souvent que je délire, que je suis assez spécial, voir un peu fou... Je m'en contre fiche... Bref, revenons à Naples... Que saurais-je dire ? L’Italie... On adore tous le parmesan, mais je n'avais pas eu beaucoup l'occasion d'en manger dans ma jeunesse, je suis né dans une famille de pauvre, j'avais cinq frères et deux sœurs (bien que parfois je pensais qu'elles étaient à moitié hommes). Notre père était... Il n'était pas... Et ma mère, et bien c'était une vulgaire femme de ménage pour de bas nobles qui se prenaient pour les rois d'Italie... Il y en a beaucoup, et c'est bien parce que ces petits bourgeois se prenant pour les rois d'Italie que je me rendais rapidement que le monde était injuste... Alors vous savez, moi la justice... Aujourd'hui, je me demande bien s'il existe encore dans le vocabulaire des gens autrement qu'en jolies écritures en or sur des bâtiments où les gens se faisaient condamnés... Je ne me plais pas à parler de mon enfance, un passage de mon existence par lequel j'aurais préféré ne pas passer... Naitre adulte sans passer par cette période difficile... Mais bon... Ma mère aurait eut du mal à sortir un bonhomme d'un mètre quatre vingt, imaginez... Pour survivre dans la jungle que fut Naples pour les pauvres gens, je dus apprendre à voler, et oui... Le début d'une grande histoire... J'avais rapidement compris que je vole avait un bien meilleur rendement que de faire la manche... A défaut d'avoir un père, je m'étais trouvé un spadassin qui était devenu mon « mentor » il m'avait enseigné l'art de tromper son adversaire... Je m'en servais dans l'art de plumer les crétins de bourgeois...

☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠ ☠
Arriva alors les années d’aventures !
Je quittais Naples sans trop savoir où j’allais, ma pauvre mère était morte, atteint de la lèpre elle fut exilée... J’ignore si elle est vraiment morte, du moins à ce jour probablement car elle serait fort âgée ; mais je ne m’en soucié par vraiment, peu proche d’elle je me fichais un peu de sa santé... Mes deux sœurs étaient devenues des catins et je ne les voyais plus... Ce n’était pas comme si elles me manquaient... Puis deux de mes frères avaient été guillotiné sur la place de Rome pour avoir volé des trésors d’églises et s’être fiat prendre la min dans le sac... L’un de mes frères avait été vendu par mes sœurs comme esclave pour l’Amérique. L’autre était un « artiste »... Tu parles... Quand au dernier, c’était un alcoolique fini, je lui donnais trois mois d’espérance de vie le jour où je suis parti... La mer méditerranée... J’étais loin de me douter que j’embarquais dans un navire de Pirate, je cherchais juste à embarqué clandestinement pour voyager un peu vers d’autre horizon, gouter à ma liberté... Mais je ne fus pas déçut de cette rencontre... Je me sortais avec habilité de la situation en proposant au capitaine du navire un petit marché non négligeable... En échange de ma vie, je lui fis don de la bague de la duchesse de Florence ainsi que mes loyaux services durant cinq ans exactement... Je n’étais plus Arturo... J’étais devenu : Amadéo le Charognard... Oui, oui... Et c’est après la mort du capitaine que j’étais devenu le bras droit du nouveau capitaine, j’avais rêvé d’être moi-même capitaine mais je ne pus jamais atteindre ce but... Pourtant j’étais bon, peut-être le meilleur pirate qui n’est jamais mis les pieds sur un bateau... Sans scrupule, fou, intrépide, courageux, manipulateur, loufoque, intrépide, cruel, baratineur... Mais c’était le jour où je m’y attendais le moins que je fus capitaine, je me retrouvé abandonné sur une île après que le bateau ne soit attaqué par la flotte anglaise, je me retrouvais seul avec quelques membres de l’équipage et je me nommé à leur tête ! Je retournais sur les flots à leur coté... Nous étions les terreurs de l’océan,, ça c’était de la vrai piraterie... On mettait des bateaux à feu et à sang pour en sortir avec le magot... ça c’était la grande vie ! La grande piraterie ! Vous vous demandez alors pourquoi je suis revenu n’est –ce pas ? (silence...) Pourquoi es-tu revenu alors ? Merci de poser la question ! Très subtile...
Je suis rentré sur terre, parce qu’il m’est arrivé une histoire un peu folle sur l’île de la tortue... Oui, vous savez... L’ile de référence des pirates... Il m’est arrivé une fâcheuse aventure avec une femme qui se trouvait être la fille d’un pirates des mers indiennes et qui n’avait pas du tout, mais du tout apprécier ce fait... Il m’a souvent traqué et un jour, et bien il m’a trouvé... Et je n’ai pas perdu mon sang froid non, non... Car moi, j’étais bel et bien dans les meilleures conditions pour fuir ! Je n’avais jamais mis autant à profit cette qualité que j’avais que de fuir... Au passage de braquait une petite ville d’une ile colonisé par ce que je croyais être Italien qui fut en réalité français... Je réhabilité mon cas, redevenais Arturo jeune Italien...





Revenir en haut Aller en bas


Philippe d'Orléans

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, piétiné et maintenant celui qui était à mes côtés est devenu mon ennemi. Quelle cruelle destinée !
Côté Lit: Le lit de mon palais est si confortable et accueillant !
Discours royal:



ADMIN TRAVESTIE
Monsieur fait très Madame

Âge : 27 ans
Titre : Prince de France, Monsieur le frère du Roi, Duc d'Orléans, de Chartres, d'Anjou, seigneur de Montargis
Missives : 10014
Date d'inscription : 03/01/2007


Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Empty
MessageSujet: Re: Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...   Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Icon_minitime27.12.11 22:24

Bonsoir !

Où en es tu avec Arturo ? Tiens nous au courant si tu veux garder ce personnage Clin d'Oeil
A très vite, j'espère Very Happy

______________________

Joyeux Anniversaire mon Prince <3


OH YEAH:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Empty
MessageSujet: Re: Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...   Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...
» A la sueur de ton front [Scenario - Partie I]
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Une nuit pleine de doutes [Pv Arturo]
» Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENNES FICHES
-
Sauter vers: