AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Michele Barberini__Le traître à l'italienne (avatar négociable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Michele Barberini__Le traître à l'italienne (avatar négociable)   26.09.11 16:16


Michele

Barberini


(BLAKE RITSON
entièrement négociable)


Libre Réservé Pris
_________________________________________________


► 32 ans
► Duc de Monterotondo, ambassadeur de Rome
► Italien - romain
► Situation maritale libre
► Catholique
► Orientation sexuelle libre
► Noblesse étrangère (groupe)

♦ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♦
La famille Barberini est d'une vieille petite noblesse de Florence, établie depuis le XIe siècle et a fait fortune dans le textile et les céréales. Au fil des siècle, la famille s'est hissé dans la hiérarchie sociale, la consécration étant l'élection du cardinal Maffeo Barberini en tant que Pape sous le nom d'Urbain VIII. Ce fut la grande période faste de la famille et le Pape profita de cette position pour réconcilier les deux familles querelleuses : les Colonna et Barberini. Quoi de mieux qu'un mariage ? Le mariage du neveu du Pape, le préfet de la ville de Rome Taddeo, avec Anna Colonna, fit grand bruit et pas toujours de manière positive. Michele fut le cinquième enfant de la famille, né durant la période grandiose des Barberini grâce à son grand oncle le Pape et sa famille dans les hautes distinctions de l'Eglise avec trois cardinaux et un gonfalonier.

Il passa son enfance à Rome, en particulier dans le Palais Colonna où il côtoyait la future élite de la cité : Chigi, Borromée et Colonna. Mais avec son cousin Luigi, cela ne passait pas. Et les disputes, bagarres furent nombreuses. Mais la bonne époque fut de courte durée. A la mort du Pape Urbain VIII et l'avènement du Pape Innocent X marqua l'exil de la famille durant quelques années. Michele fut partagé entre sa mère restée à Rome et son père qui mourut en 1647.

La famille Barberini se serra plus que jamais les coudes pour mettre un terme à leur disgrâce. Et pour cela, le sang dut couler. Quelques puissants du Saint-Siège disparurent, ou leurs corps furent retrouvés sans vie dans Rome. Quant au Pape lui-même, Michele fut chargé de mettre un terme à son règne pontifical. Avec sa jeunesse et sa beauté, ainsi que sa ruse, il parvint à séduire la veuve Olimpia Maidalchini, grande conseillère – voire maîtresse – du Pape, pour la convaincre de verser du poison de la boisson du Pape. L'avènement du nouveau Pape annonça le retour des Barberini et, Olimpia devenue inutile, Michele se chargea de l'éliminer à son tour.

Les cardinaux Barberini reprirent leurs fonctions, particulièrement Antonio Barberini, son oncle. Ce dernier engagea Michele comme à tout faire, en particulier les basses besognes dans les rues de Rome. En parallèle, le jeune homme entama une carrière militaire et s'éleva au rang de commandant des armées papale (gonfalonier de l'Église) mais une grave blessure l'a retiré dé ses fonctions, rendu à son frère détesté Maffeo. Sous les ordres de son oncle, le voilà à Paris avec pour but de recruter quelques personnes pour un nouveau plan. Antonio Barberini veut devenir Pape, il a besoin de soutien, surtout que l'actuel n'en a plus pour longtemps, grâce aux petites doses de poison données chaque jour.

Intelligent et manipulateur, Michele sait bien cacher son jeu sous des sourires et des bons mots. Mais méfiez vous de lui, il cache toujours une arme sur lui et n'hésitera pas à vous planter s'il vous pense traître. Alors, l'ambassadeur romain se pavane à la Cour mais il court aussi les mauvais quartiers. Gare à ses colères et ses excès sanguins, il a la haine et la violence dans le sang. En effet, Michele a des tendances de colère excessive, pouvant se montrer violent et incontrôlable. Ces crises ne sont pas connues que de son entourage proche et si on ne le garde pas enfermé, qui sait de quoi il est capable. D'un caractère fourbe, typiquement romain, Michele sait manipuler son entourage pour les mettre de son côté. Soyez alors son ami car, si vous êtes son ennemi, gare à votre vie ...

♦ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♦
♦ Luigi di Paliano
Prince di Paliano, ennemi intime

Ils sont cousins directs, la mère de Michele étant la tante de Luigi, Anna Colonna. Ils ont passé leur enfance ensemble sans jamais pouvoir se supporter. Chacun est nourri de la haine de sa famille, ils sont les dignes représentants d'une grande vendetta. Tout est bon pour se provoquer, en particulier Michele qui adore se moquer de la mauvaise santé de son cousin et lui a toujours dit qu'il danserait sur sa tombe quand il mourrait. Luigi a longtemps enquêté sur la famille Barberini, certain qu'il trame quelque chose contre le Pape, et Michele a tenté plusieurs fois de l'en empêcher. Il a déjà engagé quelques spadassins pour éliminer son éternel ennemi mais il faut croire que Colonna est tenace. Plusieurs fois, ils en sont venus au mains, tous les sujets sont bons pour balancer un poing dans la face de l'autre. Loin de Rome, les deux vont se mener une guerre sans merci, quitte à faire des dégâts collatéraux. Peu importe, la vendetta est toujours la plus importante.


♦ Sofia di Parma
Princesse Farnèse, la prétendante du diable

Voilà six ans, Michele s'était présenté chez les Farnèse-Médicis pour demander la main de Sofia, que l'on disait la plus belle. Il cherchait à cet époque à se marier et voulait une jeune femme de grande famille pour redorer les blasons de famille. Il était à l'époque Gonfalonier de l'Église et une position envieuse, un excellent parti donc aux yeux de la mère de Sofia, Marguerite de Médicis. Il rencontra la jeune princesse où il eut le coup de foudre, la couvrant de doux mots et de cadeaux. Mais c'était bien mal connaître la jeune femme qui refusait le mariage comme on fuit la peste, elle s'est comportée comme la pire des garces. Elle s'est moqué de son statut de parvenu, se moquant de sa famille. Lui rappelant qu'elle descendait aussi d'une Barberini, elle lui a juste répliqué « Personne n'est parfait … Mais vous, encore moins. » et a refusé de le revoir, jouant sur le chantage affectif auprès de sa famille qui a préféré congédier Michele. La rancune tenace, Michele s'est promis de lui faire payer, et méchamment. Pourtant, cette fille le fascine à un point inimaginable, il fera tout pour l'avoir, mais vraiment tout ...

♦ Alessandro Farnèse
prince de parme, amical intrigant

Gonfalonier de l’Église ? C'est un des grades les plus prestigieux que celui d'être commandant des armées papale ! Alessandro ne serait pas contre, le poste est à sa hauteur et il resterait en Italie. Quant à Michele, il n'en peut plus d'y voir son frère Maffeo, mais il ne veut pas n'importe qui à cette place. Alessandro serait le parfait candidat. Aux yeux de Michele, placer un Farnèse-Médicis permettrait de bien faire voir les Barberini, tenter de récolter des voix supplémentaires pour l'élection de son oncle en tant que pape (une fois que l'actuel Pape aura passé l'arme à gauche) mais aussi bien se faire voir de Sofia, qu'il rêve encore d'avoir. Les deux hommes ont donc conclu un pacte lors d'un passage de Michele en Espagne. Il est toujours bon d'avoir des alliés au Vatican, surtout quand il s'agit de grandes familles … (voir le scénario d'Alessandro

♦ Alvise di Venezia
"prince" de venise, garde/ami/souffre douleur

Alvise est désigné comme garde du corps pour accompagner Barberini à Versailles, sans vraiment le connaître. Il découvre en chemin que son "protégé" n'est pas un saint, même qu'il a des tendances agressives, voire malsaines et étant toujours avec lui, le jeune homme est parfois son souffre douleur. Étrangement Alvise ne lui en veut pas, il comprend que Barberini est quelque peu dérangé et donc très éloigné de la norme. Très lunatique, un jour, son patron est gentil, lui fait la conversation (philosophie, art ...) puis les jours de colère, Michele l'insulte (mais il insulte le monde entier de toute façon). Alvise ne lui en veut pas et a trouvé une solution imparable à ce problème : il drogue Barberini ! Plongeant le romain dans le sommeil durant quelques heures, Barberini se réveille toujours beaucoup plus calme et reprend son quotidien comme si de rien n'était ! Par contre, gare à Alvise si il découvre le pot aux roses car le vénitien y risque sa peau ! Ils s'entendent bien même si il y a toujours un respect de hiérarchie, Alvise (à sa façon) temporise les accès de rage de son supérieur, lui apportant la bonne conscience qui lui manque tant !


Spoiler:
 





______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 





Dernière édition par Luigi di Paliano le 05.08.12 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: Michele Barberini__Le traître à l'italienne (avatar négociable)   05.08.12 19:59



Alors déjà, merci de s'intéresser à Michele (ce salopard Razz )

C'est un personnage totalement inventé que j'ai ancré dans une véritable famille. Si vous voulez de la véracité historique, jetez un coup d'œil sur le Wikipédia anglais des Barberini (merci Google Traduction) mais je ne suis pas l'historien pointilleux. L'essentiel est écrit ci-dessus. On peut aussi modifier quelques points, il ne faut pas hésiter à m'en parler.

Concernant l'avatar, là encore je ne suis pas difficile. Joseph Fiennes (surtout dans Camelot) est parfait mais le physique n'est pas le plus important, juste qu'il soit brun et fasse la trentaine. Alors je peux proposer aussi Zachary Quinto, Milo Ventimiglia … Ce ne sont que des suggestions, vous pouvez aussi en proposez Very Happy

C'est un personnage très important pour Luigi mais aussi Sofia. De plus, il y a une intrigue autour du Pape, je pense que Michele aurait toute sa place là-dedans aussi ! Si vous le prenez, je vous en serais éternellement reconnaissant Incliner

Et pour les joueurs d'ATV qui veulent un lien avec ce sale type,
ma boîte à MP est ouverte What a Face What a Face !






______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Michele Barberini__Le traître à l'italienne (avatar négociable)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michele Barberini__Le traître à l'italienne (avatar négociable)
» (M) Rasputin ? avatar négociable
» Sélène Ó CUINN - Métamorphe membre de la meute - Odeya Rush, Zoey Deutch (avatar négociable)
» (F) Allia Rivers ft Bailee Madison (avatar négociable - Soeur/Cousine)
» Note l'avatar de ton VDD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
MONTRER PATTE BLANCHE A L'ENTRÉE
 :: Cour Vacante :: Cour scénarisée
-
Sauter vers: