AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    21.09.11 22:52


LUIGI COLONNA DI PALIANO
italien/romain ㄨ 27 ans ㄨ en couple caché ㄨ prince colonna

some things you might need to know
Una storia importante
Les mémoires d'un romain
♦ De la famille Colonna, de grande noblesse romaine
♦ Prince de Paliano (ou de la Palissade si on francise)
♦ Italien de sang, il parle couramment cette langue
♦ A pour ennemi ancestral la famille Barberini
♦ Hémophile, il perd son sang plus rapidement ; pire, il saigne parfois du nez sans rien provoquer
♦ Spasmophile, il est sujet à la mélancolie, les troubles de l'humeur, du sommeil, de lourdes migraines ...
♦ Espion du Roi
♦ Ancien secrétaire personnel de feu le Cardinal Colonna
♦ Ancien espion du Vatican mais travaille pour eux ponctuellement. Il a encore ses entrées privilégiées s'il veut s'y rendre
♦ Amant du compositeur Jean-Baptiste Lully, couple secret
♦ Claustrophobe, il ne supporte plus l'enfermement
♦ Adorateur de fêtes, il peut s'y épuiser des nuits entières
♦ Parle couramment français, allemand, espagnol, latin
♦ Écrivain à ses heures perdues
♦ Tient quotidiennement un journal depuis son enfance
♦ Peut paraître très calme mais cache un caractère très sanguin
♦ Ne supporte pas les longs voyages
♦ Reste secret sur son passé
♦ A des tendances de casse-cou
♦ Adore la chasse
all i want is you

mamma n°2 → Une personne qui le materne, prend soin de lui | A voir la direction de ce lien.
Protège mon secret → Un espion qui l'a pris sous son aile, joue une sorte de mentor.
Tue moi si tu peux → Quelqu'un qui aurait voulu la peau de Luigi à Rome.

Aide à la vendetta → Un allié contre son ennemi, Barberini (voir le scénario ^^)
Tu m'aimes ? → Une jeune fille qui aurait le béguin un peu trop prononcer pour lui, lui courant après. Luigi ne saurait comment s'en défaire, cela le gênerait presque.
Alors, le Vatican ? → Quelqu'un qui sait qu'il a ses entrées au Vatican facilement et qui pourrait s'en servir, quitte à lui mentir. Attention, Luigi n'est pas un imbécile, il pourrait enquêter s'il se doute de quoi que ce soit.

intitulé → (♀) blabla du lien souhaité..[/size]

(c) dark dreams.



______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 





Dernière édition par Luigi di Paliano le 03.11.12 17:03, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    21.09.11 22:55

« Il n’y a qu’un remède à l’amour : aimer davantage. »
.

JEAN-BAPTISTE LULLY
L'AMOUR BRILLE SOUS LES ÉTOILES → Voilà une des principales raisons pour laquelle je reste à Versailles, mis à part mon statut d'espion évidemment. Voici quelques années que nous sommes amants après notre rencontre lors d'un bal. sans jamais avoir une baisse de sentiments, un couple constant, sans règle ni crise. J'aime chez mon amant sa douceur, son génie, son côté posé. Jean-Baptiste est un des rares au courant de ma maladie, jamais il ne m'a traité comme un infirme mais sait comment m'amadouer pour que je me ménage. J'aimerais bien lui avouer beaucoup de choses sur mon compte mais je préfère ne pas l'impliquer, de peur qu'il ait des ennuis. Je l'aime trop pour ça, même si personne n'est au courant de notre relation secrète.


« L'amitié est la similitude des âmes. »
.

ANGELA BORROMEO
BELLA MIA, ANGELA MIA → Notre histoire d'amitié date depuis notre enfance. J'étais amoureux de la jolie Angela jusqu'à l'adolescence. Elle m'appréciait, me couvait un peu de son affection. Puis un jour, elle dut être envoyée au couvent et me demanda de venir la voir. Ce soir là, elle me donna sa première fois, dans l'intimité de sa chambre. Nous ne nous sommes pas revus jusqu'au mariage de celle-ci avec le d'Este. Depuis, nous nous sommes promis de ne plus se quitter, en toute amitié bien sûr. Je ne l'aime plus que comme une sœur, elle me couve toujours autant, connaissant ma maladie et mes faiblesses. Notre amitié est fusionnelle, les rumeurs parlent d'adultère pour Angela mais je démens fortement. Mais notre relation ne plaît pas vraiment au mari de la jeune femme ...

JEAN RACINE
LA PLUME ET LE VERRE → Merci Ferdinand pour cette rencontre ! Je n'aurais jamais pensé côtoyer la nouvelle coqueluche de la Cour. Nous nous sommes rencontrés dans une taverne, un soir de victoire d'une de nos missions avec Ferdinand. Ne tenant pas vraiment l'alcool, Il parait que j'aurais lancé à Racine que j'écrivais mieux que lui, une boutade qui sembla lui plaire et nous avons discuté écriture et art. Je lui ai parlé de mes écrits et Jean eut la gentillesse de se la jouer maître spirituel et me guider dans mes écrits. J'ai toujours de la réticence à montrer ce que je couche sur du papier mais avoir un véritable avis critique ne me ferait pas de mal !

PHILIPPE-JULIEN MANCINI
UNE OSSESSIONE ROMANA → On m'a toujours dit que le Carnaval de Venise était une réunion de démons débauchés. J'ai voulu voir cela de moi-même et y fis la connaissance d'un beau jeune homme, d'un charme infini et d'un sourire ravageur. Je ne connaissais rien de cet inconnu et je suis simplement tombé dans ses bras. Je le revis, en 1661, et découvris qu'il s'agissait de Philippe-Julien Mancini, le frère de Marie Mancini, ma nouvelle belle-sœur. Le monde est petit n'est ce pas ? Mancini sait qu'il est un aimant pour moi, faible garçon et en profite, même s'il m'apprécie grandement. Cela me fait au moins un "ami" italien parmi mes connaissances, sur qui je peux compter ... ou pas.

ALFIE OF SURREY
DUO DE MALCHANCEUX → Voler un espion, quelle idée ! Alfie l'a pourtant fait et je l'ai surpris, je n'ai pas hésité avant de rattraper le coupable. Une improbable rencontre où cet anglais m'a coupé la main avec une feuille de papier. Tout aurait pu très mal se finir mais finalement, tout s'arrangea. Après tout, nous n'avons pas la vie facile tous les deux. Deux malchanceux ne pouvaient que s'associer et devenir amis. J'oublie temporairement mes problèmes en écoutant ceux d'Alfie, même s'ils sont bien moindre par rapport aux miens. Nous allons faire un bout de chemin ensemble pour tenter de garder l'autre en vie, et nous ne serons pas trop de deux !

HELLE DE SOLA
FAISEUSE DE MIRACLES → Ma santé n'a jamais été au beau fixe et je m'en suis toujours accommodé. Seulement, après m'être fait poursuivi en pleine nuit dans la forêt, Je m'étais caché dans une cabane apparemment abandonnée. C'est là que je me suis retrouvé face à face avec Helle, une herboriste. J'étais pâle, le cœur battant et une blessure au bras, rien qui ne pouvait aller en somme. J'aurais du la dénoncer, ce genre de pratique pouvait s'apparenter à de la sorcellerie. Mais Helle se chargea de me soigner, avec des méthodes peu catholiques mais plus efficaces que les charlatans que j'ai pu croiser dans ma vie. Alors c'était la loi du silence : Je ne disais rien des activités de Helle et cette dernière se taisait sur ma santé. Mieux, elle est chargée de le soigner, elle est bien la seule que je laisse approcher avec ses remèdes.

ALVISE DI VENEZIA
FAUSSE PUIS VRAIE AMITIÉ → Un Contarini à la solde de Barberini et petit toutou d'une Farnèse ? Ca semblait très mal parti, mon cher ! Mais j'ai décidé de relever le défi : amadouer Alvise, me faire passer pour un ami pour me rapprocher de son mortel ennemi, Michele Barberini. Mais ce je ne savais pas, c'est qu'Alvise, nourri de la haine de trois personnes, fait la même chose. nous sommes partis sur une amitié purement hypocrite comme Versailles connaît si bien. Mais à parler d'art, littérature et philosophie, nous nous sommes découverts des points communs et, mieux encore, une vraie amitié est née. C'est fâcheux car je suis un garçon loyal, je ne veux pas utiliser ni trahir un ami, surtout qu'il est si rare de voir deux italiens s'entendre. Puis je garde un terrible secret grâce à mes entrées au Vatican : Alvise n'est pas un enfant issu du couple Contarini, et cette information, bien que confidentielle, pourrait se révéler utile un jour ...


« Espionnage: abus de confiance au service de la patrie. »
.

FERDINAND D'ANGLERAYS
FERDIGI REPRÉSENTE → Lorsque je fis mon entrée parmi les espions du Roi, je fus confié à Ferdinand qui devait me chaperonner, me montrer les bases du "métier". Un prince Colonna et le Fou du Roi, quel improbable duo ! Contre toute attente, nos caractères et nos méthodes se complétaient à merveille et les missions s'enchaînaient avec succès. Jusqu'au jour où ... Une mission un peu trop éprouvante pour ma santé fragile eut raison de moi, je me suis écroulé sur le sol, pris de gros vertiges. Voilà comment Ferdinand découvrit mon terrible secret et promit de se taire. Depuis, nous formons toujours un duo d'enfer mais le Fou est la voix de la raison du duo ... oui cela peut paraître assez insensé mais face à une tête brûlée comme moi, il faut bien qu'un des deux se tempèrent ! Pauvre Ferdi', à force il va me voir tomber d'une gouttière !

ALAINA OF CORK
INSUPPORTABLE COLLÈGUE → S'il fallait résumer notre relation en une phrase ce serait "je t'adore mais je ne te supporte pas". Alaina a cet insupportable côté superficiel tandis que je suis une tête brûlée. Et pourtant, notre tandem ne fonctionne pas si mal, surtout quand nous jouons les couples lors des dîners. Tous les travestissements sont bons à prendre, nous devienons bourgeois parfois et glanons le plus possible d'informations possibles. Même si cela nous amuse, nous restons très professionnels, avant de finir par nous chamailler. Nous agissons comme un vieux couple, en somme. Et après notre mission, nous nous quittons ravis de ne plus se voir ... pour mieux se retrouver. Une complicité en montagne russe en somme !

MARYSE D’ARMENTIÈRES
TANDEM ECCLÉSIASTIQUE → Maryse et moi avons un point commun, outre l'espionnage : la religion. Tous deux bons catholiques, moi ancien résident du Vatican et Maryse ayant grandi au couvent, nous connaissons bien le sujet. Voilà pourquoi on forme un bon tandem quand il s'agit de vérifier l’intégrité du clergé, chercher des traces de corruption et voir si certains religieux sont bien fidèles à la royauté. Nous voilà en mission d'infiltration, Maryse en nonne et moi en prêtre. Nous sommes particulièrement efficaces et nous en sommes pas peu fiers. Un hic seulement : Maryse déteste les déviances sexuelles et j'ai eu le malheur de lui dire que fréquentais quelqu'un. Il ne me reste plus qu'à lui cacher que mon "quelqu'un" est un homme, mais je ne pourras pas toujours repousser l'échéance du dîner proposé ...

MEGAN OF SCOTLAND
CASSE-COU EN FORCE → Je ne la connais que sous le nom du chevalier d'Anglay, un costume d'homme plus vrai que nature. Pour moi, ce chevalier est comme moi, un vrai casse-cou, toujours prêt à faire avec moi les pires bêtises et les paris dangereux. Ferdinand tente de nous tempérer mais rien à faire, nous sommes deux sales gosses. Mais je sens une pointe de favoritisme envers le chevalier, cela ne me plaît pas toujours ...


______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 





Dernière édition par Luigi di Paliano le 07.04.13 13:28, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    21.09.11 22:55

« S’associer à un fou est une tyrannie pour l’âme. »
.

ARTHUR DE ROBERVAL
CHARMANT MAÎTRE D'ARMES → Je me souviens très bien de ce jour dans Paris où je me suis retrouvé dans une ruelle sombre, des brigands face à moi, en voulant à ma bourse et à ma vie. Arrivé de nul part, Roberval est venu à mon secours et il est devenu, par la suite, mon professeur pour m'apprendre à manier l'épée. Il ne me ménage pas et j'apprécie, je peux repousser mes limites. Je vois bien qu'il est parfois intrigué par mon état de santé ou mes bleus mais il ne fait jamais réflexion. Ces derniers temps, je le trouve étrange, comme s'il refuse que je l'approche. Pense t'il que je lui fais des avances ? Il est certes bel homme mais je ne ferais jamais cela !

BLANDINE PISDOE
FAUSSE FIANCÉE → Quand j'appris par missive que ma mère s'était mise en tête de me marier, je dus trouver une parade et anticiper en trouvant une fiancée. Une fausse, cela va sans dire et côtoyant régulièrement Racine, j'ai pu rencontrer Blandine qui a accepté ma proposition. Le deal est simple : quand ma mère sera à Paris, Blandine (sous un faux nom italien) doit être la plus horrible belle-fille pour que ma mère cesse de me trouver quelqu'un. Sur le papier, c'est simple mais pas sûr que cela soit pareil en pratique ...

ÉLODIE DE FROULAY
MEMBRE DU CLUB DES POISSEUX → C'était un soir où ils se sont retrouvés par le même assaillants, Luigi parce qu'il s'était fourré dans des ennuis (pour ne pas changer) et Élodie davantage par malchance. Unis dans une même course poursuite, ils se sont aidés à trouver une cachette, attendant que la personne les poursuivant se lasse de ne pas les trouver. Le temps de la cachette, ils purent un peu discuter mais en se donnant de faux nom. Tous deux poisseux, cela rapproche ! Mais qu'en sera t'il si l'un des deux découvraient que l'autre a menti sur son nom ?

CHRISTIAN DE SUDERMANIE
MÉDECIN MALGRÉ LUI → Lors de son passage à Rome, Christian trouvait le cas médical de Luigi fascinant et voulut tenter de résoudre ce mystère scientifique en auscultant le jeune romain. Mais lorsque Christian lui prit un peu de sang, cela se transforma en hémorragie ! Luigi l'a fui comme la peste le reste du temps. Aujourd'hui, il voudrait bien savoir comment se soigner et retente l'expérience. Mais quand le Vatican demande à Luigi de surveiller le suédois, l'espion décide d'aller contre l'Inquisition et envoie des rapports bidons. Jusqu'à quand ?

MAXIMILIEN DE WITTELSBACH
ESPIONS ET DEMI → Maximilien est venu il y a quelques années à Rome et je fus son guide pour lui raconter quelques histoires du Saint-Siège. De suite, nous avons compris que nous étions chacun plus que nous montrions être. Il a compris que j'étais bien plus qu'un secrétaire de cardinal, et moi qu'il était beaucoup plus qu'un duc autrichien en vadrouille. Mais notre amour de l'histoire et nos intérêts communs nous ont poussés à devenir amis. Mais c'est le genre d'amitié très dangereuse car fluctuante selon les intérêts de nos chefs respectifs. Surtout qu'aujourd'hui, je suis au service de Louis XIV et que l'Empire est en guerre contre la France. Le devoir avant tout comme on dit, il ne m'en tiendra pas rigueur ...


« L'information est l'oxygène des temps modernes. »
.

CHARLOTTE ROUSSEL
LA JOLIE INFORMATRICE → J'ai bien compris que rien ne valait une coursière de charme. Charlotte est une jolie comédienne qui arrive à se faufiler partout. Je la charge donc de déposer des lettres dans Paris ou Versailles contre une bonne rétribution financière. Je lui fais aussi la conversation pour avoir quelques informations, tout est bon à savoir car la jeune femme a une vue que lui ne peut pas toujours avoir dans Paris. J'ai eu l'idée de lui apprendre l'italien pour pouvoir discuter plus facilement et à l'abri des regards. Pour l'instant, Charlotte ne sait dire quelques phrases mais elle est prometteuse. Et elle sait que si un jour, elle a un souci, je serais là !

JULES MORIN
L'INFORMATEUR DES BAS FONDS → Aux yeux de Jules, je m'appelle Mariano, un notable italien légèrement bizarre, voire paranoïaque qui a besoin de savoir ce qui se passe dans Paris. En échange d'informations, je le paie grassement pour que le comédien puisse assouvir son besoin de débauche ! Au fil des rencontres, Jules me confia enfin une scène dont il a été témoin : une jeune femme blonde ayant tué un homme en l'empoisonnant. Voilà une piste pour moi, une nouvelle enquête ...


« Qui n'a point d'ennemis est fort à plaindre. »
.

FRANCES CROMWELL
EMPOISONNEUSE AUX MILLE VISAGES → Selon la description de Jules, l'empoisonneuse se révèlerait être Lucy of Longford, cette comtesse irlandaise à l'apparence angélique. Mais je me suis toujours méfié des apparences, étant moi-même l'exemple type ! Mais la demoiselle s'avère être d'une intelligence redoutable et contrecarre toutes mes missions et filatures. Elle me charme, ce qui tempère un peu mes initiatives car elle y arrive assez bien mais aussi engage des sosies pour me semer à travers Paris. J'ai du pain sur la planche !

MICHELE BARBERINI
VENDETTA ! VENDETTA ! → Il y a des ennemis ancestraux, jusque dans la famille. Colonna et Barberini ne sont pas fait pour s'entendre, même après l'union des deux familles. Michele et moi sommes cousins directs mais refusons d'enterrer la hache de guerre, nous avons été élevé dans la haine de l'autre. Au fil des années, les insultes et les bagarres se sont accumulées, Michele connaissant me faiblesse. Avec l'aide de mon oncle cardinal, j'ai mené une enquête sur la famille Barberini avec l'espoir de les faire tomber, les anéantir. Seulement, mon cher Girolamo Colonna a subi un chantage de la part du Barberini : brûler toutes les preuves sinon je mourrais mais je n'en suis pas (encore) au courant. Sauf que toutes les preuves n'ont pas été détruites, j'en conserve un peu à Versailles. Loin de notre Rome natale, la vendetta va perdurer, jusqu'à la mort.

SOFIA DI PARMA
PRINCIPESSA DI MALEDUCATO → Une petite peste ! Ni plus ni moins ! Sofia m'a toujours pris de haut, me traitant de faiblard et se moquant de moi. Aussitôt nous nous sommes détestés et nous nous rendions les mauvais coups ! Le point culminant fut ce jour de mai 1659 où Sofia, dans un excès de colère, me poussa dans une fontaine ! La guerre était donc belle et bien déclarée entre nous deux. Tous deux à Versailles ne présage rien de bon, surtout que la demoiselle a la rancune tenace et que je ne laisserais rien passer.

ULRICH DE SOLA
PRESQUE ASSASSIN ROMAIN → Je ne connais pas son nom, à peine son visage, juste sa voix. Pour m'éliminer, Gabriel de Gonzague fit appel à un spadassin à Rome. La mission était simple, du moins en théorie. C'était sans compter mon instinct de survie qui me fit courir plus vite que jamais et aussi qu'on m'ait prévenu d'une tentative d'assassinat sur ma personne. J'ai eu de la chance, Ulrich ne ratait jamais ses cibles en général, et le voilà battu par un gamin malade ! Si je le croise à Versailles, sûr que je prendrais mes jambes à mon cou, sans demander mon reste !

FRANCESCO DI VENEZIA
AMANT VOLÉ → Encore un italien à dos ! Mais là, c'est bien malgré moi ! Le jeune ambassadeur Contarini gardait caché dans son bureau des documents jugé intéressants pour le cardinal Colonna. Il me chargea donc de les lui rapporter au plus vite. Le moyen le plus efficace de s'approcher des documents passaient donc par Francesco. J'avais l'avantage de savoir que l'ambassadeur était un grand amoureux de lui-même, il fallait donc savoir flatter son égo. Pari gagné, Francesco m'invita même dans ses appartements pour passer un peu de bon temps. Autant mêler l'utile à l'agréable ! Durant la nuit, alors que Contarini dormait j'ai volé les documents et s'enfuit. Francesco, trompé, jura ma perte !

CHRISTINE DE LISTENOIS
FOLLE MYTHOMANE → Même entre espions, il peut y avoir des tensions. C'était pourtant pas si mal parti : Un jour je disais à Ferdinand que cela faisait quelques temps que Christine n'était pas apparue, ce dernier a bondi de sa chaise pour sauver l'espionne d'une tentative de suicide. J'avais donc fait ma B.A. mais trouvais Christine étrange. J'ai donc fouillé un peu dans la vie de la jeune femme et découvrit sa folie, ses sautes d'humeurs ... Bref, pas une fille de confiance et je n'hésite pas à le lui montrer. Ce que je ne sais pas (encore), c'est que Christine fait de même dans la mienne. Pire, en fouillant dans mes papiers, elle est tombée sur une correspondance où je me fais appeler Ludovico Briganti ! Elle pense que c'est ma vraie identité, que je ne suis pas un vrai prince Colonna ! Une relation à couteaux tirés où la confrontation va être inévitable ...

PAUL DE JOIGNY
AFFREUX PRÊTRE → Je croise souvent l'abbé de Cadouin grâce à Ferdinand, travesti en prêtre et moi en séminariste. Quand Ferdinand lm'a demandé de l'aider à monter une fausse messe, J'ai tout expliqué à mon acolyte pour que tout soit parfait et crédible aux yeux de Paul. Mais mon identité ecclésiastique a tapé dans l'oeil de Joigny qui m'a proposé d'entrer dans sa chorale. Bon chanteur et bon espion, J'ai accepté mais je trouve ça louche que mes camarades disparaissent parfois. Puis les regards de Joigny ne m'annoncent rien de bon ... et si j'étais la parfaite victime de messe noire ? Après tout, je fais très jeune, je suis enfant de chœur donc je suis sensé être vierge ...

GABRIEL DE GONZAGUE (PNJ)
UN MORTEL SECRET → Il y a des secrets gênants, de ceux dont on ne veut laisser aucune trace. C'est le cas de Gabriel de Gonzague : la jeune Vittoria s'est suicidée, le Cardinal Colonna a fait passer cela pour une mort accidentelle pour que la demoiselle puisse ne pas être excommuniée et avoir une sépulture digne. Seulement tout a un prix et le cardinal a passé des années à faire chanter le prince. Je suis au courant de l'histoire, étant le secrétaire de mon oncle. Aujourd'hui, il n'y a plus que moi au cours de ce secret et voilà que Gonzague veut ma mort. Et même s'il est reparti pour Mantoue, sa menace pèse





Spoiler:
 

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 





Dernière édition par Luigi di Paliano le 07.04.13 13:34, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    21.09.11 22:56

A qui le voudra Alcoolo

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Je l'ai fermé par sa faute. Seul lui pourrait le rouvrir un jour ...
Côté Lit: Je ne suis pas de celles qui se couchent pour un sourire. A peine pour un diamant, mais souvent pour la passion.
Discours royal:



♈ LA BELLA FARNESE ♈
Più bella cosa non c'è

Âge : 24 ans
Titre : Princesse Farnèse, Princesse Chimay par mariage
Missives : 1401
Date d'inscription : 03/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    17.10.11 0:52

What a Face

J'ai un peu cherché et je t'expose mon idée.
Comme je t'ai dit, il y a un Palais Farnèse à Rome. En cherchant, en fait c'est là où créchait les ambassadeurs français sous Loulou mais sur ATV, ils iront crécher ailleurs (attends, aménagé par Michel-Ange et peint par Carrache, ça se garde)PTDR PTDR

J'imaginais que Sofia n'aimait pas Rome plus que cela, qu'elle ne cesserait de se plaindre qu'il fait trop chaud, que c'est pas assez sécurisant ... bref, elle préfère largement Parme et Florence, le dirait à qui voudrait l'entendre. Elle et sa famille (par famille, j'entends sa mère puis un ou deux frères) auraient été invité au palais Colonna pour des raisons "cordiales" ... on va pas tous s'entretuer, pas qu'entre italiens PTDR Bref, je vois bien qu'on demande à Sofia ce qu'elle pense de la cité, qu'elle ne prenne pas vraiment de gants pour dire qu'elle avait hâte de rentrer, puis Luigi qui l'aurait fermé pendant tout le repas lui aurait dit "mais on ne vous retient pas". Qu'on lui réponde, ça lui en aurait bouché un coin, surtout par un type blanc comme un linge, malade (Sofia sait-elle sa maladie ou pas ?) et peu attirant à ses yeux. Autant dire que ça aurait pas plu à Sofia qui aurait pu en faire une sorte de souffre-douleur à chaque fois qu'elle venait à Rome What a Face
Puis elle aurait pu demander à ses oncles cardinaux (2 Médicis et 1 Farnèse) donc elle aurait pu en savoir plus sur ses activités (mais dans les grandes lignes), elle pourrait encore plus penser que c'est un con Razz

Après plus tard, avec Francesco, on va te persécuter What a Face
Mais si y a un Barberini, tu auras peut être la vie sauve What a Face

Mais dans les grandes lignes, je vois bien les deux ne pas se saquer et se foutre des bâtons dans les roues pour pas mal de trucs, même des évènements à la con Razz Bref, on va se pourrir la vie, j'aime déjà What a Face

______________________

PRINCESSE VENALE ✽
“Dans les contes pour enfants, les princesses donnent des baisers aux crapaud. Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds.”


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    23.10.11 11:52

J'adore What a Face

Se pourrir la vie, je suis fan PTDR Luigi n'aimerait pas Sofia la petite pimbêche qui se plaint toujours et elle le trouverait con, un poil arrogant (car oui, il ose parler comme ça à une princesse Farnèse !).

Juste, je pense pas que Sofia ne sache la maladie de Luigi. Quand ils se sont rencontrés, Luigi sera déjà au Vatican donc il sort, il n'est plus le gamin enfermé. Elle aurait pu entendre la mère Colonna parler de la fragilité de son fils mais bon, c'est une mère, ça exagère Razz Sofia pourrait deviner qu'il pète pas la forme mais rien de grave. Pour l'instant, je ne veux pas que sa maladie se sache Clin d'Oeil

Vivement Barberini pour que j'ai la vie sauve alors PTDR
Je te rajoute très vite !

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    04.03.12 2:39

Avant de répondre à mes liens, voici une proposition What a Face

Suite au lien avec Ferdi et Megan, voilà l'idée qui m'est venue un peu naturellement pour nos trois nouveaux mousquetaires What a Face

Megan va être "confiée" à Ferdi qui va être pour elle une sorte de mentor; Meg, c'est une tête brûlée, une fille qui cache sa féminité sous ses habits d'homme, une fille un petit peu sensible qui n'accepte pas vraiment cela et se montre aventurière, culottée, parlant parfois trop vite, etc...
Mais elle n'en reste pas moins une bonne espionne et surtout une femme qui sait faire les yeux doux pour obtenir ce qu'elle souhaite Razz

Bref.^^

Après le lien Ferdi-Meg, j'imaginais assez les deux "petits jeunes" bien s'entendre, faire tourner Ferdi chèvre, l'ennuyer avec leurs idées trop casse-cou Razz Ils s'entraînent mutuellement dans des trucs un peu improbables, limite dangereux aux yeux de Ferdi ^^ Deux sales gosses et leur père, en gros Razz
Mais comme l'a souligné Anglerays dans sa fiche, le favoritisme de Ferdi vis à vis de Megan pourrait agacer un peu Luigi.

Pendant la guerre, il va également y avoir quelques petites choses, je pourrais t'en parler en MP si tu veux Wink

Pour le moment, Megan serait connue sous le nom du chevalier de Langlay, mais Ferdi et Luigi pourraient découvrir assez rapidement qui elle est en réalité. Ils ne sauraient toutefois pas qu'elle a été envoyée en France par l'Angleterre Wink


Voilou voilou....si tout cela t'inspire What a Face


______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    04.03.12 18:54

J'aime bien qu'on me demande des liens à 2h40 du matin Razz Je me sens inspirant PTDR

Alors l'histoire des 3 mousquetaires mais version espions je suis tout à fait d'accord What a Face Je trouve ça génial, surtout que Megan et Luigi ont un peu le même caractère, côté casse-cou ... J'adore l'image du père et de ses deux sales gosses Razz Je les vois bien se dire des plans tordus et dangereux, Ferdi dire non et eux y aller quand même ! Mais si je comprends bien, ils ne la connaîtraient qu'en garçon alors, en chevalier de Langlay au départ c'est ça ?

Après le coup du favoritisme, ça pourrait bien marcher. Non pas qu'il soit jaloux que Ferdi autorise davantage Meg' à faire des choses insensées qui sont refusées à Luigi, mais lui aurait + l'impression que Meg' est autorisée car lui est malade. C'est son gros point faible, d'être malade et il supporte pas qu'on le considère comme tel. Alors s'il sent cette impression, il pourrait vraiment mal le prendre. Et vu son caractère à la con, il pourrait faire des choses encore + inconsidérées et manquer encore plus de fois de mourir PTDR

J'ai pas grand chose à rajouter, j'aime beaucoup ! Quant à la guerre, ma boite à MP est ouverte Clin d'Oeil

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après mon pays et un souverain, vient le visage d'un français un peu trop maniaque.
Côté Lit: Après le passage d'un souverain, je suis devenue bien difficile. N'espérez rien de ce côté!
Discours royal:



    Caledonia you're calling me
    And now I'm going home


Âge : 25 ans
Titre : Baronne de Campbelltown et espionne très personnelle de Charles II
Missives : 334
Date d'inscription : 26/02/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    05.03.12 9:20

Oui Luigi m'a inspirée....ou la flemme Razz

Enfin ravie que tout ceci te convienne What a Face
J'imagine la tronche de Ferdi dépité "Et merde ils y vont quand même!" Razz

Pour le moment oui, les deux ne connaissent Megan qu'en chevalier de Langlay, un de ses alias, mais je pense qu'on peut dire qu'elle leur a parlé de ses deux autres identités, si besoin est ^^
A la cour, elle est donc Megan of Scotland, pauvre fille envoyée en France par son frère aîné Wink

Mais en RP, on peut jouer la découverte de son identité rapidement, ça ne pose pas trop de problèmes Smile

Après si Luigi prend vraiment mal cette mise à l'écart, je vois bien Megan se sentir coupable et essayer de convaincre Ferdi de laisser Luigi y aller Razz




______________________


«


scottish girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    09.03.12 15:29

Donc Ferdi et Luigi la prennent pour un homme, c'est ça ? (je suis un boulet à pas comprendre parfois PTDR )

Non mais tout me va parfaitement, j'adore l'idée du super trio, ça va être marrant pour se lancer des espèces de défi à qui sera le plus casse-cou Razz

Megan of Scotland a écrit:
Après si Luigi prend vraiment mal cette mise à l'écart, je vois bien Megan se sentir coupable et essayer de convaincre Ferdi de laisser Luigi y aller Razz

Ca lui fera du bien de bouder un petit peu , ça sera marrant à jouer, mais il va pas bouder éternellement, il faudra bien qu'il se fasse une raison qu'il ne peut pas tout faire ! Razz

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    01.05.12 15:02

MAJ Razz
Normalement j'ai oublié personne scratch Si c'est le cas, faites le moi savoir Razz

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une fois offert et mis à lambeaux, il est pour l'heure tout entier à son roi.
Côté Lit: Je n'y tiens pas une collection ! Mais il n'est pas glacé non plus.
Discours royal:




ϟ La Main au collet ϟ

Âge : 32 ans et des poussiè... (Non pas ce mot maudit)
Titre : Marquis de Courtenvaux, Magistrat parlementaire et avocat
Missives : 369
Date d'inscription : 10/04/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    03.05.12 17:01

Bonjour, bonjouuuuuuuuuuuuuur ! What a Face

Alors je creuse depuis quelques jours des pistes pour avoir des liens avec mes collègues ! scratch

Avec Luigi, j'ai une sorte de petite idée à peaufiner :

Voilà dans ma fiche j'ai dit que Benoît s'en foutant des ordres des médecins, étouffant un tantinet à coup de médocs, avait décidé de se lancer dans la peau d'un contorsionniste, malgré les risques dus à sa blessure.

Je trouve qu'il y a un point commun avec Luigi, un peu casse cou lui aussi, malgré son hémophilie.

Je sais que tu n'aimes pas que " tout le monde " soit au courant de sa maladie. Mais Benoît déduit pas mal (C'est le Hercule Poirot du XVIIème Razz) et sans même peut-être que Luigi lui ait confié la chose, il pourrait savoir qu'il est plutôt malade.

Du coup je te proposerai bien l'inverse du lien que tu as avec Ferdi (pas taper Ferdi Razz) Genre quand Benoît et Luigi se retrouvent sur la même mission, qu'ils se sentent libres d'être casse cou. L'espion qui en gros " emmerde " pas Luigi par des : Descends, fais attention ... etc etc PTDR

Pas parce qu'il s'inquiéterait pas pour lui, mais parce qu'il connait exactement le même genre de conseils, ce sentiment d'étouffer, et qu'il en a marre lui aussi. Autant vivre pleinement même si on doit mourir dans cinq minutes.

C'est un peu la philosophie de Benoît. Razz

Les deux se sentiraient "libres " en compagnie de l'autre et peut-être même feraient encore plus les idiots. Plein de choses " interdites". A côtoyer la mort, autant lui tirer la langue. PTDR

Voilà qu'en dis tu ?

______________________


Un accusé n'est pas cuit
quand son avocat est cru.




Je suis Grimsby
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    03.05.12 21:56

D'où tu viens perturber ma mise à jour ? PTDR

Je cherchais un peu un lien avec Benoît mais j'avoue qu'avec mes partiels, j'ai zappé Razz

Par contre, ce que tu me proposes, je l'ai déjà avec Megan en fait scratch Ils sont tous les deux casse-cous et font un peu les 400 coups en mission donc même si avec Benoît ce serait chouette aussi, ce serait idiot de faire doublon de liens scratch

J'ai pas d'idées à te soumettre car je suis mort à cause des partiels mais j'y réfléchis car Benoît est vraiment un perso intéressant Very Happy

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une fois offert et mis à lambeaux, il est pour l'heure tout entier à son roi.
Côté Lit: Je n'y tiens pas une collection ! Mais il n'est pas glacé non plus.
Discours royal:




ϟ La Main au collet ϟ

Âge : 32 ans et des poussiè... (Non pas ce mot maudit)
Titre : Marquis de Courtenvaux, Magistrat parlementaire et avocat
Missives : 369
Date d'inscription : 10/04/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    03.05.12 22:11

Ben quand y'en a plus, y'en a encore p'tit gars ! PTDR C'est chouette non d'avoir du succès ? What a Face

Oui, j'avoue que j'ai dû lire ton lien avec Megan et l'oublier ... Les pouvoirs de mémoire d'une déesse ont parfois leurs limites et c'est vrai qu'en lisant le dit lien, c'est très ressemblant.

Donc oui oublions, il n'y a pas de soucis. On va pas faire du redondant.

Laisse également reposer tes neurones mon pauvre ! Brave Bête On en reparlera, j'y réfléchis de mon côté aussi !

scratch

Merci pour ton : " Il est vraiment un personnage intéressant " c'est gentil. Embarassed Oui c'est pas un bras cassé, il rejoint la team des doués ! PTDR

______________________


Un accusé n'est pas cuit
quand son avocat est cru.




Je suis Grimsby
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    05.05.12 17:08

Oh y a pas que des bras cassés, à part 3 d'entre eux et Christine qui est folle XD Razz

J'ai eu une vague idée, je ne sais pas si ça te plait mais je tente quand même, on peut enlever ou rajouter des choses, modifier ou carrément jeter cette idée à la poubelle Razz

Je ne sais pas à quelle chambre est affiliée Benoît mais il y a la chambre des enquêtes (merci Wiki PTDR ) pour les enquêtes judiciaires. Si je te dis ça, c'est que dans un de mes topics (celui avec Helle), Luigi tombe dans une embuscade au niveau du bassin des Suisses, tue un de ses assaillants (l'autre est dans la forêt Razz). Autant dire qu'un mort à Versailles, ce n'est pas trop bien vu, il aurait pu être déplacé avant que la Cour ne le voit mais cela demande enquête.
Benoît pourrait mener l'enquête (ou la superviser) et après avoir remonté sa piste, il serait tombé sur un témoin ayant vu quelqu'un rentrer avant l'aube dans un manoir des environs, celui de Lully. Ni une ni deux, Benoît y serait allé, se demandant s'il y a un rapport entre le compositeur de la Cour et ce meurtre, même si ça semblait hautement improbable.

Et en s'y rendant, il aurait pu y croiser Luigi, on pourrait dire que Lully n'était pas là. En fait, Luigi dit souvent qu'il va se ressourcer à la campagne (surtout quand il a des crises) mais personne ne sait où il se rend, en fait il vient chez Lully. Benoît comprendrait que 1/ ce serait davantage Luigi qui aurait tué l'homme plutôt que Lully et 2/ que Luigi est en couple avec Lully. C'est peut être bateau ce deuxième point mais personne n'est au courant PTDR Bientôt Alaina mais pour l'instant, ils vivent cachés depuis des années.

Je sais que Benoît a un excellent sens de la déduction mais Luigi est un excellent menteur, donc si Luigi veut bien avouer que c'est lui le tueur du type, il ne donnera pas la vraie raison du pourquoi il se trouvait là ...

Si ça te plait, on peut même le jouer car le topic est assez récent avec Helle, puis le temps de mener l'enquête, ça concorderait Clin d'Oeil

Je l'ai pas mis au début mais j'ai l'impression que les espions se connaissent tous donc pas besoin d'imaginer la rencontre, surtout s'ils ont des acolytes en commun, ils auraient même pu faire une ou deux missions occasionnelles ...

Enfin dis moi ce que tu en penses Clin d'Oeil

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une fois offert et mis à lambeaux, il est pour l'heure tout entier à son roi.
Côté Lit: Je n'y tiens pas une collection ! Mais il n'est pas glacé non plus.
Discours royal:




ϟ La Main au collet ϟ

Âge : 32 ans et des poussiè... (Non pas ce mot maudit)
Titre : Marquis de Courtenvaux, Magistrat parlementaire et avocat
Missives : 369
Date d'inscription : 10/04/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    06.05.12 14:16

Wiki est notre ami, car Benoît est en effet " enquêteur " puis juge ou avocat (selon les affaires ) dans la chambre des enquêtes. Il siège aussi à la Tournelle 6 mois sur 12.

Du coup il n'est pas absolument pas impossible qu'il vienne faire un tour du côté de Versailles, avec son petit carnet de notes en main (Comme Colombo, l'imperméable crasseux en moins bien entendu PTDR )

Le manoir de Lully ... * vérifie que la victime n'a pas été tué à coup de violons * Déjà rien que ça, ça ne pourrait pas être lui, alors voir Luigi sortir du manoir ! Hin hin ! PTDR

En effet il devinerait vite, surtout que c'est un collègue, que le criminel n'est pas le musicien et à le voir sortir de chez lui à une heure pareille ... ça laisserait peu de doutes en effet sur leur relation " intime " Je pense qu'il se râclera simplement la gorge à ce moment là, à vrai dire il n'est vraiment pas homophobe. ça vous regarde Razz Mais Luigi aurait-il " peur " que Benoît balance ça ou pas lui ? Car ce point là, tu voudrais que ça conduise où en fait ? Smile

Pour la raison du "meurtre", Benoît peut même ne pas lui demander, je pense que depuis que Benoît est là, il a quand même vu et mener des missions avec Luigi. Je pense sincèrement qu'ils se connaissent, sinon ça serait gros.

Benoît penserait donc que c'est dans le cadre d'une mission, il ferait donc en sorte de boucler l'enquête et l'affaire assez rapidement. Il en a le pouvoir en tant que parlementaire puis surtout couvrir Luigi, c'est couvrir les espions. Il ferait passer ça pour un vol qui a mal tourné, ou que sais je. scratch Un règlement de comptes, qu'importe. Après il peut lui demander, de quelle mission s'agissait-il par contre. Luigi pourrait donc lui mentir, si tu veux oui.

Donc je suis partante pour ce petit lien sympathique, faut juste " voir " ce que ça donnerait pour le futur donc.

Pour le jouer, pas tout de suite par contre, j'ai énormément de rps sur le feu, dont d'ailleurs le rp entre Didine et toi ! Et je désespère d'en clôturer certains sur ce fofo comme ailleurs, pour pouvoir les lancer. Puis je vais bientôt partir dans le sud ... je voudrais pas trop me surcharger dans l'immédiat. Mais bien entendu que nous le jouerons. (pas 30 ans non non Razz )

______________________


Un accusé n'est pas cuit
quand son avocat est cru.




Je suis Grimsby
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    07.05.12 12:31

Benoît de Courtenvaux a écrit:
Mais Luigi aurait-il " peur " que Benoît balance ça ou pas lui ? Car ce point là, tu voudrais que ça conduise où en fait ? Smile

En fait à la base, ce serait "sympa" que quelqu'un soit au courant, rares sont les secrets si bien dissimulés, il serait logique que quelqu'un sache pour leur relation. Mais oui, Luigi flipperait que sa romance soit su par tous. Non pas qu'il assume pas mais il déteste d'étendre sur sa vie et être au centre des rumeurs, il ne veut pas attirer les regards sur lui concernant sa vie privée ...
Mais surtout, comme j'ai dit, Luigi disparait de temps en temps. Officiellement, il part à la campagne (donc chez Lully) mais ce pretexte est hyper-pratique pour se couvrir pour des missions plus personnelles. Car il a quand même une vengeance à mener et des ennemis à éviter (et ils sont nombreux PTDR ) qui ont un rapport avec sa vie italienne donc là encore, il ne veut pas que ça se sache. Donc si un jour Benoît cherche Luigi pour une raison quelconque, qu'il va chez Lully (donc là où Luigi devrait être) et qu'il n'y est pas, il y aurait de quoi se poser des questions.
Non, je ne cherche pas la mouise pour Luigi PTDR Siffle

Benoît de Courtenvaux a écrit:

Benoît penserait donc que c'est dans le cadre d'une mission, il ferait donc en sorte de boucler l'enquête et l'affaire assez rapidement. Il en a le pouvoir en tant que parlementaire puis surtout couvrir Luigi, c'est couvrir les espions. Il ferait passer ça pour un vol qui a mal tourné, ou que sais je. scratch Un règlement de comptes, qu'importe. Après il peut lui demander, de quelle mission s'agissait-il par contre. Luigi pourrait donc lui mentir, si tu veux oui.

C'est pratique Razz Après faut voir si Benoît découvre le mensonge ou pas.

En fait je voyais bien que Benoît n'arrive pas vraiment à cerner Luigi, lui qui a la déduction affutée, il n'arrive pas vraiment à savoir qui est Luigi, ce qu'il fait ou pense. Luigi est vachement secret, il parle rarement de sa vie en Italie. Et en France, peu savent ce qui se passait à Rome ... et ceux qui le savent ne l'aiment pas donc ils ne paraissent pas crédibles Razz
Ca pourrait peut être intriguer Benoît qui serait tenté de laisser le bénéfice du doute à Luigi (après tout, on a tous nos secrets dans nos vies) et fouiner un peu. S'il fouine, il peut y avoir Christine qui tenterait de prouver à Benoît que Luigi est bizarre (au cas où tu chercherais un lien avec elle Wink ).

Quant au rp, t'en fais pas, je te disais pas de le faire maintenant tout de suite, juste un de ces quatre Razz

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Une fois offert et mis à lambeaux, il est pour l'heure tout entier à son roi.
Côté Lit: Je n'y tiens pas une collection ! Mais il n'est pas glacé non plus.
Discours royal:




ϟ La Main au collet ϟ

Âge : 32 ans et des poussiè... (Non pas ce mot maudit)
Titre : Marquis de Courtenvaux, Magistrat parlementaire et avocat
Missives : 369
Date d'inscription : 10/04/2012


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    13.05.12 0:47

Alors pour l'enquête à mener et le fait de couvrir Luigi, nous sommes apparemment bien d'accord sur ces points croustillants. Pour le mensonge, cela viendrait ou pas, nous verrons bien au cours de nos complots msniques ou de CB ou de mps What a Face

Oui Benoît c'est aussi l'espion qui par son vrai métier arrange un peu à sa sauce les bévues des uns et des autres. Razz Cela dit si ça devient plus personnel, là il serait moins flexible, c'est clair ... Il fait boucler les enquêtes rapido que si ça a un rapport avec des missions données par le roi. Si tu butes un type pour ton compte personnel et qu'il est amené à le savoir, ça risque de chauffer ... What a Face

Pour le fait qu'il sache pour Luigi et Lully, j'aime. What a Face Et qu'il soit l'un des seuls ou même l'unique, c'est d'autant plus flatteur ! Cool Si Luigi pense qu'il peut cafter, je pense qu'il sera vite surpris de voir que justement rien n'est étalé à la cour. ^^

Sur tous ces points donc, c'est ok pour moi. Smile

Il y a juste un truc sur lequel je ne suis pas vraiment " fan " c'est l'idée de Luigi indéchiffrable pour Benoît. Pas que cela ne se puisse pas, mais il a déjà plusieurs liens dans ce sens. Tout comme Ferdi à qui l'on demandait de ne pas trop se moquer, alors que c'est tout son art, je ne voudrais pas faire trop de gens indéchiffrables pour Benoît. scratch Je le vois vraiment comme Sherlock à beaucoup de différences près sauf pour la déduction, il arrive à savoir ce que tu as bouffé au petit dej rien qu'en te regardant ... scratch

Après il peut se faire une opinion mais l'attitude de Luigi pourrait la lui " fausser ", bref il pourrait douter chose très rare chez lui, de ses déductions, alors qu'elles pourraient être justes, mais Luigi aurait ce " pouvoir " un peu spécial sur lui. Un peu déroutant quoi. Et comme Benoît est magistrat, comme tu dis, il laisse toujours le bénéfice du doute.

Quant à Christine, incéssamment sous peu, ils vont devenir comme frère et soeur de coeur. ^^ Mais pour l'heure ils s'évitent, tous deux se trouvent bizarres PTDR

Toujours est-il que l'on arrive si je résume tout bien à un lien de suspicion des deux côtés ?

Luigi sait que Benoît peut savoir et même sait des choses, ça ne lui plairait donc pas, et surtout sa relation avec Lully.

Quant à Benoît, il sent que Luigi cache des trucs et parfois pas des trucs concernants ses missions auprès du roi. Et s'il arrive parfois à détecter des trucs chez lui, l'autre le déroute par des attitudes inverses ?

Luigi : Mec pas clean
Benoît : Danger pour vie privée, danger car il déduit trop bien ...

Bref, ça fait des missions ensemble, mais c'est plutôt tout en froideur entre ces deux là, tout en regards suspects ? J'imagine pas les grandes menaces, les grandes insultes par contre ... déjà parce que ça ressemble pas à Benoît et parce que Luigi serait vache de lui balancer des trucs à la tronche alors qu'il l'a couvert. Razz ça serait plus : - Bonjour, bonsoir ?

Lien qui serait à faire évoluer bien évidemment, si j'ai bien tout saisi What a Face

______________________


Un accusé n'est pas cuit
quand son avocat est cru.




Je suis Grimsby
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    13.05.12 15:22

Donc pour l'enquête, c'est nickel Razz Pratique d'avoir Benoît qui boucle les enquêtes des espions, ça évite d'avoir la justice sur le dos et Luigi t'en remercie. Par contre, vu que Luigi mène aussi une petit vendetta familiale, il pourrait "abuser" du pouvoir de Benoît pour passer ses missions perso sous le compte du complot contre le roi. Vu que Barberini a l'air suspect (rien qu'à sa tronche Razz), Luigi pourrait aisément dire qu'il a une piste sur lui Razz
Pour le couple, Alaina sera la première au courant vu qu'on fait le topic actuellement mais bon c'est vraiment mieux qu'un secret d'Etat, tu peux être flatté d'être dans la confidence Razz Luigi aurait peur que l'information fuite, il serait sur ses gardes les premiers temps mais s'il voit que Benoît ne dit rien, il pourrait s'en sentir rassurer. Car même si Benoît et Luigi se connaissent, ils ne sont pas des amis donc Luigi ne connaît pas toutes les réactions de Benoît.

Pour Luigi indéchiffrable, je te dis ça car il est encore un mystère même pour moi-même PTDR Après si Benoît devine ce qu'a fait Luigi ou ce qu'il a mangé au petit-déj, ça y a rien de mal mais je vois mal Benoît voir trop loin dans le comportement de Luigi du fait qu'il est hyper secret sur sa vie passée, il n'aime pas en parler et reste évasif, puis il est aussi très imprévisible, il peut penser un truc et faire autre chose donc il est difficile à cerner. Même les gens qu'il côtoie depuis des années n'arrivent pas à totalement le cerner. Après Benoît peut juste se dire qu'on a tous des petits secrets et une vie privée.

Personellement, je vois pas de froideur extrême mais disons une certaine politesse entre les deux. Ils s'entendent bien mais en superficiel du fait que Luigi échappe un peu aux déductions de Benoît, et pour Luigi, Benoît pourrait bien un jour découvrir des choses sur lui. Moi non plus, je ne vois pas d'insulte, c'est pas le genre de Luigi, donc on va dire une amitié assez superficielle mais un bon tandem vu qu'ils sont des garçons intelligents, Luigi a un excellent instinct et Benoît un bon sens de déduction, ils pourraient être sur des missions "compliquées" avec besoin de réflexion et vu qu'ils ont tous les deux la soif de vivre, l'action leur fait pas peur Razz

Tout ça est à évoluer bien sûr au fil de nos rp Razz

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    03.11.12 17:17

Petite mise à jour Razz

J'ai aussi rajouté que Luigi était toujours en contact avec Rome et le Vatican, si vous pensez que ça peut servir Pervers Razz

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Tant qu'il bat encore, il battra fort pour son italien, le seul.
Côté Lit: Un certain florentin le partage la plupart du temps. D'autres aussi, moins souvent ...
Discours royal:



    CASSE-COU
    1000 vies,
    un corps


Âge : 27 ans
Titre : Prince di Paliano (de la Palissade), membre de la famille Colonna
Missives : 602
Date d'inscription : 18/09/2011


MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    07.04.13 13:35

Mis à jour !

______________________






« Vivre, c'est survivre. »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: « Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »    Aujourd'hui à 20:44

Revenir en haut Aller en bas
 
« Les idées sont comme les âmes : fragiles et éternelles. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis sont comme des diamants. Précieux et rares. | Feat Stiles Stilinski
» (zhora) les faux-cul c'est comme les répondeurs: ça parle que quand t'es pas là!
» Le magnétisme curatif
» L'écume des vagues vaut toute les promesses que la vie peut nous faire
» Vinnie - Les filles sont comme les pianos. Quand elles ne sont pas droites, elles sont à queue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
LA REVERENCE, C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
 :: Relations mondaines
-
Sauter vers: