AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 François, le cinquième mousquetaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 12:57

François de Froulay
_______ ft. Cillian Murphy (avec l'accord de Monseigneur le duc d'Orléans, merci bien *.* )


    ► Âge: 25 ans
    ► Titre(s) (ou profession): Maréchal des Logis dans la troupe des mousquetaires
    ► Origines: Française
    ► Situation Maritale: Célibataire


    « Il était une fois ... »

    -Echec et mat père ! s’écria le petit garçon de sept ans, aux anges, devant le peu de pièces qui restaient sur l’échiquier.

    Bien évidemment, le jeune François ne s’était pas aperçu que son père venait de le laisser gagner, largement même. A sept ans, on ne se rend pas comte de ce genre de choses. C’est ce qui fait la beauté de l’enfance. Une enfance calme, aimante, entourée de son père qui lui inculque les valeurs telles l’honneur, la fidélité, la bravoure, le courage… Tout ce qui est indispensable à un gentilhomme sans fortune en devenir qui ne pourra pas se distinguer autrement que par ses actes. Mais au-delà de tout ceci, François est un jeune rêveur, un poète diraient certains. Il partage ses jeux d’enfants avec sa jeune sœur Elodie, de quatre ans sa cadette. Malgré la différence d’âge, ils sont très proches. Longues promenades à cheval, discussion sur un peu tout… passes d’armes. Car oui, Elodie n’est pas une jeune fille tout à fait comme les autres. A la broderie et au clavecin, elle préfère de loin tirer l’épée et le pistolet, au grand désarroi de sa famille. François trouve ça amusant, et cela lui fait un partenaire pour s’entrainer, un peu plus vif que leur père qui vieillit de jour en jour bien que les enfants ne veulent pas le voir. Le manque de moyen est une chose dont François prend conscience dès l’enfance. Sa sœur n’aura pas ou peu de dote, il sera donc difficile de la marier à un homme qu’elle mérite. Le seul moyen serait que le jeune homme s’illustre dans une arme, dans un uniforme.

    Et il ne faut pas aller chercher bien loin à l’époque. Le corps que tous les jeunes nobles rêvent d’intégrer, c’est bien celui à casaque bleue, celui des mousquetaires. Ils sont partout, font tout, et c’est bien l’idéal que l’esprit chevaleresque de François rêve d’atteindre. Il s’entraine d’arrache pied, tous les jours, aussi bien physiquement, par des heures et des heures à pratiquer l’épée, à monter à cheval, qu’intellectuellement. En effet, le jeune homme dévore tout ce qui lui tombe sous la main, aussi bien en manuels techniques, militaires, qu’en romans et poèmes de tout genre. La philosophie aussi, l’intéresse beaucoup. Il aime comprendre, savoir. Plus qu’un rêveur, en fait, c’est un idéaliste. Quand il a décidé de faire quelque chose, il le fait jusqu’au bout, et s’y donne à fond.

    -----------------------

    -Ne t’en fais pas, je t’écrirai, souffla le jeune homme à sa sœur, depuis le haut de sa monture, avant de piquer des deux et de partir au galop.

    Ce départ pour Paris et Versailles, il en rêvait. Depuis des années, il a travaillé dur, nuit et jour presque, pour être enfin admis chez les mousquetaires. C’était son rêve, sa passion, son but. Et le voilà atteint. Le voilà parti. En plus de l’excitation du voyage, et cela, jamais il ne l’admettra ouvertement, mais François à peur. Peur de l’inconnu, de ce qui va lui arriver, de ce que sa vie va devenir. Quitter le nid douillet de la petite propriété des Froulay, dans le Maine, quitter ses parents, sa sœur… C’est arrivé si tôt et si tard à la fois. C’est quand un moment qu’on a attendu pendant si longtemps arrive qu’on ne sait plus comment y réagir. On a beau y avoir pensé, avoir envisagé toutes les possibilités, l’inconnu est devant soi, et ce n’est jamais aussi facile qu’on l’a imaginé. La route d’Alençon tout d’abord, puis de Dreux, avant d’atteindre Versailles. Il lui faudra dix jours pour rallier la nouvelle capitale, en travaux. Il faut bien avouer que le jeune provincial se sent totalement perdu dans cette ville en pleine expansion et en travaux constants. Aménagement des artères, sur population, criminalité en expansion… Il faut bien avouer que la ville du roi soleil a tout pour plaire. Et c’est au prix de plusieurs heures à tourner et retourner dans le quartier qu’il trouve enfin la caserne des mousquetaires. La lettre de recommandation écrite par son père lui ouvre toutes les portes et c’est presque sans aucun problème qu’il entre dans le prestigieux corps armée. Certaines mauvaises langues diront que c’est pour compenser le mal qu’il a eut à les trouver.

    -----------------

    -Excellent messieurs, en garde. C’est fini pour aujourd’hui, mais je vous enjoins à prendre exemple sur Monsieur de Froulay, sa technique est exemplaire.

    François baissa les yeux et rougit. Il n’était pas du genre à aimer les compliments. Ce n’était pas de la fausse modestie, il préférait largement travailler sa technique pour lui que chercher à faire concurrence à qui que ce soit. Mais si leur maitre à penser, Monsieur D’Artagnan, disait qu’il méritait qu’on l’observe, c’était sans doute qu’il avait raison. Règle numéro un, monsieur d’Artagnan à toujours raison. Mais il n’y a pas que les heures passées à cheval et à tirer l’épée qui comptent. A Versailles, il y a aussi l’animation de la vie de tous les jours. Dès que les jeunes mousquetaires peuvent sortir et s’amuser, ils en profitent bien. C’est d’ailleurs l’une des activités préférées de François. Le jeune homme est certes très discret sur sa vie, il n’a pas envie de parler de la pauvreté de sa famille, qui risquerait de le faire mal voir de ses compagnons, et il n’a pas la moindre envie de se battre en duel contre eux, qu’apparemment il pourrait battre sans problèmes, pour une histoire d’insultes irréfléchies mais que l’honneur exigerait de réparer. C’est au cours de ces pérégrinations que François rencontre plusieurs personnes déterminantes dans sa vie. Tout d’abord une jeune comédienne, croisée au détour d’un théâtre. Si le poète avait besoin d’une muse, il vient de trouver la sienne. Claire est à ses yeux son Artémis, cette beauté inaccessible qu’il n’a pas le droit d’aimer. Une beauté sans pareille. Après une longue hésitation, il finit par l’aborder, et cet amour qu’il pense totalement impossible est réciproque. Malgré les instants de bonheurs qui le lient à la belle, il se rend parfaitement compte que c’est sans issu, mais que faire quand on ne peut ni vivre avec quelqu’un, ni vivre sans ? Il rencontre également, lors d’une soirée, Guillaume du Perche. Le courant passe immédiatement très bien entre les deux hommes qui se trouvent dans les jeux de carte une passion commune. Mais François s’incline de bonne grâce devant le jeune homme qu’il sait bien plus habile que lui. Fidèle au roi comme l’est François, cela ne peut que les rapprocher. Ce qu’il sait, il le lui dit… discrètement, l’air de rien. Dans ses amis proches, François a également l’honneur de connaitre le futur roi du Danemark. Un petit noble de province, tutoyant les grands de ce monde, ou presque. C’est un honneur auquel il n’avait jamais rêvé. Hélas on ne peut pas avoir que des alliés, et Pétra de Limbourg, dont les manières ont éveillé le soupçon du jeune mousquetaire, ne peut pas le croiser sans être désagréable. Les idéaux chevaleresques de François l’empêchent d’être désagréable avec la jeune femme, mais sa patience est mise à rude épreuve, et un jour, il va surement craquer.

    --------------------

    -Eh bien, Froulay, votre frère est une excellente recrue…

    C’est à cause de cette phrase, inquiétante, que le nouveau Maréchal des Logis, récemment nommé, parmi tous ses camarades, pour son excellence et l’exemple qu’il donne à tous dans la caserne, déboule dans la cour où les nouveaux faisaient leurs preuves à l’épée. Parmi eux, une silhouette que jamais, au grand jamais, François n’aurait cru voir dans une telle tenue et encore moins à un tel endroit. Sa sœur, Elodie. Comme si ses amours n’étaient pas un problème en suspend assez inquiétant, il fallait en plus que le fil tenant l’épée de Damoclès au dessus de sa tête s’amenuise. Avec Elodie, ou plutôt Eric, dans les jambes, qu’il n’arrive pas à faire repartir pour leur manoir familiale, il y a de quoi perdre le sommeil. Se rend-elle compte, bien au-delà du risque pour leur famille ou pour lui, ce qu’elle risque pour se travestir en homme et entrer dans l’armée ? Le gibet, voilà tout. Versailles est décidément bien dangereux, quel que soit son camp.




______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 22:33

« Que diable, vous êtes à Versailles ! »

Un paradis ou un enfer versaillais ?

Pour François, Versailles est simplement la cour, la réalisation de son rêve. Mais ce n'est ni une corvée, ni un plaisir de s'y trouver. Il ira là où le roi sera, voilà tout. C'est son devoir. Mais il ne peut s'empêcher de garder en mémoire le jour de son arrivée. Le chaos de cette ville qui était, il y a quelque année encore, très peu connue, ne tirant gloire que de ce petit relais de chasse royal qui a aujourd'hui plus que doublé de volume, lui reste en travers de la gorge. En militaire qu'il est, il ne peut s'empêcher de penser que cette ville est difficile, voir impossible à défendre. Mais tant que le front n'est pas à moins de cent lieux de là, il n'y a pas de raison de s'inquiéter n'est-ce pas? En outre, la fronde est finie. Le passé est le passé. Il faut pourtant en tirer des leçons.

Vérité ou fantasme du complot ?

Des rumeurs de complot, il y en a tous les jours, presque toutes les heures, mais le perfectionnisme de François le pousse à n'écarter aucune possibilité. Une seule tentative pourrait être fatale. Il n'y a pas si longtemps, deux rois ont été assassinés de manière fort violente, l'un à la suite de l'autre. Il faut donc rester sur ses gardes surtout quand on a un poste comme le sien. Le négliger serait du dernier mal venu et surtout ridicule après le mal qu'il s'est donné à l'avoir. Pourtant, certaines rumeurs se font encore plus insistantes que d'autres, et il faut y faire très attention. Certains noms reviennent souvent, trop peut être pour que cela ne soit qu'une coïncidence.

Plutôt colombe ou vipère ?

L'honneur empêche le jeune homme de colporter des ragots et des médisances. Mais il n'est pas une blanche colombe pour autant car les racontars, il y en a, surtout au corps de garde. Ils s'arrêtent à lui en général, quand il les apprend, ne les répétant pas. Son grade le pousse à les vérifier quand ils sont un peu trop persistants. Si l'anarchie commence à régner chez les mousquetaires, où va-t-on? Son rêve le pousse presque à la perfection. Presque. Car il y a une occasion où il répète quelques ragots, les plus importants selon lui, en compagnie de Guillaume Du Perche, qui, en tant qu'espion, a toujours besoin de savoir ce qui se passe dans Versailles et ses alentours. Personne n'est parfait.


« Plus bas la révérence, plus bas. »

► Prénom/pseudo: Cécile/ V i n t a g e_P h o n i c
► Âge: 21 ans
► Présence sur le forum: Everyday *.*
► Code du règlement: Code bon (by Steph)
► Comment avez vous connu le forum ? Par Elodie, encore, et avant j'étais Isabelle de Saint-Amand.
► Suggestion: none

______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, piétiné et maintenant celui qui était à mes côtés est devenu mon ennemi. Quelle cruelle destinée !
Côté Lit: Le lit de mon palais est si confortable et accueillant !
Discours royal:



ADMIN TRAVESTIE
Monsieur fait très Madame

Âge : 27 ans
Titre : Prince de France, Monsieur le frère du Roi, Duc d'Orléans, de Chartres, d'Anjou, seigneur de Montargis
Missives : 9957
Date d'inscription : 03/01/2007


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 23:40

Je te valide ou pas ... j'hésite ... Ah, on m'annonce que je suis menacée de mort si je le fais pas donc ...

TU ES VALIDE !
BIENVENUE A VERSAILLES

Ah, enfin un François What a Face Allez dis nous : elle t'a payée combien Marie pour que tu choisisses ce rôle ? PTDR Si tu prends un jour Alfie, je t'offrirais des cookies
Alors pour en revenir à ta fiche, je vois pas d'objection, elle est bien écrite, il y a tous tes liens, tu respectes parfaitement ce cher François donc que dire de plus .. Ah oui, tu me donnes combien pour que je te valide ? What a Face Mince, j'ai pas le droit de demander d'argent donc je peux te dire : Rebienvenue chez les fous, j'espère que cette fois c'est la bonne Very Happy Dans les liens en bas, il y a tout ce qu'il faut pour être un parfait petit membre ! Amuses toi bien parmi nous (et ça commence bien sur la CB What a Face )

Ah oui, génère ton humeur versaillaise et remplis la, tout sera en ordre ^^
PENSE PAS BÊTE ; Qui est qui ? Petit topo des personnages sur le forum.Fiches de liensFiche de rpsDemandes de rangs et de logementsProposer un scénario.


______________________

Joyeux Anniversaire mon Prince <3


OH YEAH:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 23:43

Je t'offre ma reconnaissance éternelle, et ma fidélité sans faille, je me battrai pour tes couleurs jusqu'à la mort, Mister, j'en fais le serment!

Owiiiiiiiiiiiiiiiii des Cookieeeeeeeeees *.* (elle m'a pas payée, elle m'a menacée de mort u_u)

Bon je suis contente que l'ava ça aille j'étais pas sure

______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 23:46

... j'hésite à te souhaiter la bienvenue, finalement What a Face Fais gaffe, si tu reparles de couvent une seule fois, je te fais avaler ton épée Evil or Very Mad

Mais allez, bienvenue frangin, on va bien s'amuser tous les deux cheers

Et d'ailleurs, je n'ai ni payé ni menacé personne affraid Je suis pure et chaste, moi.
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 23:48

Attend deux secondes... nan, je suis désolé, mais même en y réfléchissant bien et en envisageant la situation sous toutes les coutures, j'ai pas peur, alors retourne à ta broderie et appelle Philiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiippe au secours parce que ton méchant frère t'embête Razz

Mais merciiiiiiiiiiiiiiiiii c'est reparti pour des histoire diaboliques mouhahaha

______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Après avoir souffert ces dernières années, ma belle Elodie le remet en marche ♥
Côté Lit: Je suis fidèle à l'amour et à un seul être. Et je l'attendrais.
Discours royal:



    Ҩ PRINCE CHARMANT Ҩ
    Je te promets la clé des secrets de mon âme


Âge : 25 ans
Titre : Duc de Gascogne
Missives : 638
Date d'inscription : 01/06/2008


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    29.08.11 23:59

Mon futur beau-frère What a Face

Je me présente : Philiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiippe, futur sauveur de demoiselle en détresse PTDR

Nan mais bienvenue à toi avec ce personnage tant attendu Razz

______________________


Donner du style à son caractère- voilà un art grand et rare ! Celui-là l'exerce qui embrasse tout ce que sa nature offre de forces et de faiblesses, et qui sait ensuite si bien l'intégrer à un plan artistique que chaque élément apparaisse comme un morceau d'art et de raison et que même la faiblesse ait la vertu de charmer le regard.

Prince Philippe:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    30.08.11 0:01

Oh toi What a Face si tu savais depuis combien de temps je sais que tu existes. Va falloir qu'on parle, mon gars What a Face ça va sentir la pluie de MP XD

Merci à toi, je sens que ça va être sympa la relation entre nos persos =)

______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    30.08.11 1:57

Je ne vous laisserai pas être beaux-frères tous les deux! Twisted Evil

Bienvenue François pour ton plus grand malheur!

What a Face
Revenir en haut Aller en bas



« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, il va falloir le recoller
Côté Lit: vide, au désespoir des mignons de Monsieur
Discours royal:



Fuis les honneurs et l'honneur te suivra
Convoite la mort et la vie te sera donnée


Âge : 25 ans
Titre : Maréchal des Logis des Mousquetaires, Capitaine de la garde de Monsieur, Marquis de Lavardin
Missives : 516
Date d'inscription : 29/08/2011


MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    30.08.11 10:18

Alors tous ceux à cause de qui je vais avoir des problèmes à cause d'Elodie sont priés de venir pointer dans ma fiche de lien quand je l'aurai crée, histoire que je m'y retrouve mdrrr Razz

Merciii Nico *.*

______________________

ANYTHING COULD HAPPEN  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: François, le cinquième mousquetaire    Aujourd'hui à 7:13

Revenir en haut Aller en bas
 
François, le cinquième mousquetaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc de Beauharnais ( l'autre ^^ )
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» Hector épagneul français de 3ans (dpt 86)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
LA REVERENCE, C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
 :: Introductions royales :: Introductions approuvées
-
Sauter vers: