AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charles-Thiébauld de Prouville // La Renaissance du Fils Prodigue...(Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité





Invité


MessageSujet: Charles-Thiébauld de Prouville // La Renaissance du Fils Prodigue...(Libre)   19.06.11 18:02



ft. Heath Ledger

Charles-Thiébauld de Prouville ♣
Libre Réservé Pris


Âge : 28 ans
Titre : Marquis de Tracy, Capitaine au sein de l'armée du Roi
Origines : Fils ainé du Marquis Alexandre de Prouville de Tracy (conseiller du roi, commissaire général de l'armée française en Allemagne, commandant en chef des troupes et lieutenant général de la Nouvelle-France) et de Marie Louise de Belin.
♣ MAIS QUI ÊTES VOUS ? ♣
Ce fût une terrible tempête de neige qui vous annonça au château familiale de Saint-Eustache, vous, le fils tant attendu, le chéri des parents de Prouville. Le mâle qui reprendra le flambeau de la dynastie. Charles-Thiébauld, vous êtes aux yeux de vos parents le joyau de votre famille. Votre père, célèbre militaire, vous enseigna les rudiments du combat et de la stratégie. Vous avez été construit minutieusement afin d'être la plus belle fierté de vos ancêtres et vous ne perdez jamais au jeu du plus fort. Fine lame, fin d'esprit, charmant : vous êtes de la race des gagnants, une des plus grande leçon que vous enseignera votre père.
Mais avant d'arriver à tant de louanges, vous avez souffert le martyr pour satisfaire toutes les attentes de votre père. En effet, étant d'une santé bien fragile dans votre enfance, le Marquis ne vous ménagea pas le moins du monde. Qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il y est canicule, tout était bon pour vous faire faire de l'exercice. Combien de fois les médecins vinrent se plaindre d'un tel traitement ! Mais Monsieur de Prouville faisait parti de ces têtus qui pense qu'on ne leur donnerai pas la moindre leçon pour élever ses enfants ! Vous l'avez craint, mais cela ne vous empêcha point de lui vouer une admiration sans bornes, ne pouvant imaginer une seule seconde devenir son égal. Les années passèrent et vous suiviez tous ses conseils sans la moindre hésitation pour arriver enfin à intégrer l'armée tout comme lui. Un avenir militaire brillant s'offrait à vous jusqu'au Siège de Landrecies durant l'année de 1655 qui cella à jamais votre destin... Un jour de bataille comme les autres où vous êtes, comme beaucoup de vos camarades, tombé au combat...
On ne retrouva jamais votre corps mystérieusement disparut sur le champ de bataille. L'enterrement se fit donc avec un cercueil vide. Jamais Alexandre de Prouville ne se consolera de la perte de son fils tant adoré qu'il avait envoyé au front...

Voilà de ce qu'il en était pour la version officielle...

En vérité, ce n'était peut être que vous sous-estimé de vous croire défunt car votre destin en décida tout autrement. Certes, vous êtes tombé...mais seulement blessé. Défiant la mort jusqu'au bout, un fantassin espagnol laissa de côté les intérêts militaire pour vous porter secours. Loin du front, après plusieurs jours alité avec de la fièvre, vous reprenez enfin conscience. Toutefois un détail de taille vint perturber l'équation : votre mémoire s'en était allé, vous laissant vide de souvenirs et perdu dans un pays qui n'était pas le votre. Déraciné, le battant que vous êtes c'est adapté à cette nouvelle vie (plutôt rustique) en Espagne. Ce n'est que bien des années plus tard, qu'un cavalier français croise par hasard votre route dans la campagne madrilène et vous reconnait immédiatement. Un ancien ami qui était avec vous au Siège de Landrecies. Le choc pour vous fût terrible, votre ancienne vie revenait soudainement à la surface alors que vous abandonniez l'idée de la retrouver. Peu à peu, les souvenirs apparaissaient tels des rêves dans votre sommeil. Cet esprit alors désemparé se remplissait peu à peu de la vie perdue de ce Charles-Thiébauld de Prouville.
Connaissant à présent toute la vérité sur votre vie, vous décidez enfin qu'il est temps de retourner en France, à votre juste place en tant que fier Marquis de Tracy à la cour de Versailles où vous y retrouverez votre jeune sœur qui a bien changé depuis l'époque où elle était un bambin...


♣ ET QUI CONNAISSEZ VOUS ? ♣
♦ Anthéa de Prouville
Marquise de Tracy

La petite fille si adorable dans les souvenirs du jeune homme est devenue une véritable tigresse. Cherchant à tout prix l'indépendance et ses droits sur le titre de Marquise de Tracy, tout l'oppose à son frère qui entrave ses espoirs d'héritage et surtout de liberté. Il n'était pas question qu'il lui choisisse un époux ou qu'elle soit dépendante de lui et sous ses ordres ! Elle mènera une vie bien difficile à son frère de 10 ans son ainé. Charles-Thiébauld comprit vite que sa sœur n'acceptait aucune autorité. la guerre était déclarée...Que Anthéa ne s'y trompe pas : ils étaient du même sang, Charles-Thiébauld serai un terrible adversaire !


P. S. : je laisse une grande liberté pour ce personnage (tout en restant cohérent avec l'histoire d'Anthéa) et l'avatar est négociable. Un bon niveau est souhaité ainsi qu'une présence régulière ! Pour toutes vos questions ma boîte mp reste ouverte Smile


Dernière édition par Anthéa de Prouville le 20.06.11 15:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: Charles-Thiébauld de Prouville // La Renaissance du Fils Prodigue...(Libre)   19.06.11 19:49

+1

Maintenant c'est à vous Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Charles-Thiébauld de Prouville // La Renaissance du Fils Prodigue...(Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour d'un fils prodigue.
» (m) asa butterfield - FILS OFFICIEUX - LIBRE
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENS TOPICS
-
Sauter vers: