AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar



Invité


Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices} Empty
MessageSujet: Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices}   Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices} Icon_minitime10.11.09 20:26

Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices} Av17h


Nom et Prénom : Nathaniel, duc de Trivignion
Age : 22 ans
Rang : Duc
Liens :

Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices} Untitled-e-1084cae
Ils se sont rencontrés. Ils se sont détestés. Lui était arrogant, elle était têtue. Ils étaient à la fois différents mais ils se ressemblaient. Ils étaient complémentaire. Il l'a cherché, elle a répondu. Adieu, protocole, maintien et compagnie et bonjour débauche. Des pari, des simples paris qui ont dégénérés. Ils vont au delà, de leur limites. Ils partagent leurs lits et se haïssent aux yeux de tous pour acher la vérité : ils sont fous l'un de l'autre.
Caractère : Il est riche, il est beau et il le sait. Ce qui le rend sans doute un peu voir énormément arrogant. Orphelin depuis sa majorité, il gère lui même sa vie et il en profite pour séduire tout ce qui bouge. Et bien sûr, il y arrive et son ego s'en trouve surdimensionné. D'où le fait de dire qu'il est arrogant, il juge les gens de haut et se sent supérieurs aux autres. Il faut dire qu’il n’a pas tort. Mais son air arrogant peut soit en séduire plus d’un soit en agacé plus d’un. C’est vrai que son attitude peut-être vexante et repoussante. Après, à la cour de Versailles, tout le monde est riche. Bon, tout le monde n’est pas beau mais ce n’est qu’un détail. Il ne voit pas ses défauts et tout ce qu’il dit est forcément vrai. Il ne croit qu’en son avis, les autres ont forcément tort. Par exemple, il hait tout ce qui n’a pas de rapport avec la noblesse. Le peuple qui se plaint. Eh bien qu’il e plaigne, ce n’est pas eux qui doivent gérer l’état, si ? Ou encore quand ils disent n’avoir plus de pain mais c’est eux-même qui le fabrique. Pour lui le peuple ne sont que des profiteurs.
Mais son point de vue n’est pas toujours partagé et il y a une certaine distance entre lui et les autre nobles ce qui fait qu’il est parfois solitaire. Bien sûr, à la cour ou dans les endroits publics, il est rarement seul. Après tout, nous sommes à Versailles et Nathaniel est un duc haut placé ce qui fait qu’il est bon de le fréquenter si son rang est inférieur au sien. Pour autant, il n’y a guère de complicité ou de vrai amitié entre lui et ses fréquentations. Avec les hommes, il entretient de bonnes relations néanmoins elles sont superficielles. Ils ne parlent que de sujets neutres qui ne peuvent fâcher. Avec les femmes, il ne parle point et profite plutôt de leurs splendides attributs. Une chose est sûre, son lit, lui ne sera jamais vide. Son arrogance est vraiment une barrière dans ses relations. Et puis, il ne souffre pas de sa solitude ce qui fait qu’il n’hésite pas à classer les gens. Déjà, ils ne fréquentent que des hommes ce qui réduit légèrement les connaissances. Ensuite, ses nobles doivent être de vrais nobles, pas des bourgeois qui ont épousé un ou une veux ou veuve pour avoir un titre, les nobles nouveaux ne sont rien d’autres que des usurpateurs. Non, Nathaniel n’a aucun ami sincère.
Pourtant, si on oublie son côté arrogant, on pourrait vraiment l’apprécier. Nathaniel a reçu une éducation très correct et il a toujours aimé apprendre et savoir. Le savoir est sans doute l’arme la plus puissante. Il aime se cultiver. Sa soif de connaissances est immense et il l’a satisfait au maximum. Il est presque impossible d’arriver à lui poser une question à laquelle il ne serait pas répondre. Même si vous lui parlez chiffon, il pourrait tenir une conversation de plusieurs heures. Si l’on veut séduire une femme, il faut s’intéresser à ce qu’elle aime, elles seront d’autant plus charmé par ce côté… sensible, attentionné. Nathaniel a aussi la chance d’avoir de l’éloquence, de la mémoire, il sait manier l’art de la rhétorique avec une finesse qui séduirait dans tous les pays. Il connaît l’anglais, l’italien, l’espagnol ainsi que l’allemand. Il est aussi un excellent danseur et un très bon cavalier. Il est un bon compagnon de chasse par la même occasion . On pourrait presque dire qu’il est parfait mais très peu de gens voient ses connaissances comme un atout, ils les voient comme un moyen de se faire remarquer et de montrer une fois de plus sa supériorité, et ils n’ont pas tort.
Comme dit plusieurs fois, Nathaniel est un Dom Juan de première. Séducteur, beau, les femmes tombent dans ses bras comme tombent les mouches. Les pucelles, les femmes mariées, les veuves, toutes celles qu’il désire, il les a. Il sait leur parler, il leur cite des poème, fait ce qu’il les passionne, les flatte, leur dit des phrases d’un incroyable romantisme. Mais en même temps, il a ce petit côté rebelle, ce garçon de riche famille qui refuse de se marier qui les fait craquer. Il est un peu mauvais garçon c’est vrai, il ne se laisse pas faire, il désobéit parfois au protocole (enfin disons qu’il le contourne et que quiconque viendra lui dire qu’il enfreint se retrouvera à l’écouter argumenter du comment pourquoi et finir par abdiquer, éloquence, éloquence…). C’est ainsi que les femmes mariées trompent leurs maris, c’est ainsi que les jeunes pucelles s’offrent à lui au lieu de leur futur ce qui leur posera beaucoup de problèmes et que les veuves oublient le deuil pour vivre dans le pêché. Une femme désirable est une femme à Nathaniel. Pour finir, sachez que celui-ci séduit facilement mais qu’il brise les cœurs encore plus facilement…
Pour finir, il faudrait dire qu’au fond (mais bien au fond) Nathaniel est quelqu’un de sensible, de doux et de gentil. Bien sûr, personne ne le sait mais Nathaniel est une personne adorable qui fait son maximum pour aider et bien qu’il camoufle se bonnes attentions derrière des kilos d’arrogance, ces intentions sont toujours justes et gentilles. Il ne veut pas faire de mal autour de lui, pas après ce qui est arrivé à sa mère et encore moins après ce que son père lui a fait. Le fait est qu’il refuse de montrer cette part de bien en lui pour ne pas perdre sa réputation de Dom Juan...
Histoire : Nathaniel naquit pendant l’hiver. Un hiver froid et glacial qu s’abattit sur la France. Sa mère, Jeanne de Trivignion avait toujours eu une santé fragile. Nathaniel eut la chance de naître de l’amour de ses parents. Car oui, son père, Lucas de Trivignion et Jeanne étaient tous deux duc et duchesse depuis des générations. Leurs familles étaient proches et ils ont en quelque sorte été élevé ensemble si bien qu’un amour sincère se forma entre eux. Les familles pensaient les marier et quand ils apprirent leur romance, ils n’hésitèrent plus. Mais comme dit précédemment, Jeanne avait toujours eu une santé fragile. Et lorsque la naissance de Nathaniel vint, elle n’y survécut pas. La grossesse l’avait énormément épuisée et l’accouchement fut rude. Elle perdit beaucoup de sang. Pendant une semaine, elle resta alitée mais avec le froid, elle succomba. Lucas en fut anéanti et reporta cette injuste tragédie sur son fils qu’il tint responsable. Il devint froid et autoritaire, tout l’inverse de ce qu’il avait été avant la mort de Jeanne. Il força son fils à être un noble parfait et ne lui laissa que très peu de divertissements. En fait, il n’avait le droit que de monter à cheval et c’était une obligation noble. Mais Nathaniel adorait cela et ne s’en plaint jamais. D’ailleurs, jamais, il ne protesta. Le jeune garçon était quelqu’un de vif et d’intelligent si bien qu’il comprit que son père était injuste envers lui mais il ne dit rien. Il attendait son heure. 18 années passèrent. Devenu majeur, son père lui trouva une fiancée à titre élevée et le mariage fut conclu. La jeune fiancée n’avait les faveurs d’aucun homme, la nature ne l’avait que peu gâtée. Nathaniel était dégoûté de l’épouser, il était déjà arrogant et ne voulait que le meilleur. Mais son père avait dit, alors il ferait. Mais comme un miracle, la veille du mariage, son père eut un arrêt cardiaque après une partie de chasse. Nathaniel hérita de toute sa fortune et devint maître de lui-même. Il annula le mariage et plongea dans la débauche. Il participait aux fêtes, faisait la cour à toutes les femmes désirables, buvait souvent sans n’avoir aucune dépendance. Pendant quatre ans sa vie fut parfaite. Et puis, un jour alors qu’il faisait une balade à cheval dans les bois, il la rencontra. Elle était duchesse, elle était jeune et cherchée un mari. Plus tard il apprit qu’elle cherchait l’amour alors que son père lui cherchait un mari qui l’aimerait de son mieux. Amélie de Mariviers se trouvait dans les bois et lui rentra littéralement dedans. Cela lui ne plut point et la brune porta de plus la forte sur sa personne. Ils finirent par s’insulter en évitant d’être grossier. Ils ne s’étaient jamais croisé avant mais après cet incident, ils se virent tous les jours. Ils se disputaient, se haïssaient. Leurs haines étaient si grande qu’ils finirent pas franchirent la barrière. Ils tombèrent amoureux mais jamais ils ne l’admettraient. Elle était si vive et si fraîche qu’elle le chamboulait. Mais pour ne pas faire face à la vérité, il mi lança un pari. Un pari stupide qu’elle exécuta et puis à son tour, elle lui en lança un. Et ils continuèrent pendant des jours, des semaines. Entre temps, elle partagea sa couche bien évidemment mais il ne lui était pas fidèle et elle non plus. Depuis, une passion dévorante les lie. Qui craquera le premier ?
Autres : J’aimerais que la personne est un bon niveau de rp. De plus, je souhaiterai aussi communiquer avec la personne qui prendra ce rôle pour bien établir la relation entre Nathaniel et Amélie. Pour finir, je me réserve un droit de veto sur leur relation dans l’histoire. J’ai une image assez précise en tête et bien que je sois ouverte, j’aimerais qu’elle respecte un minimum mes idées et qu’elle ne soit pas incohérente.
Avatar : Ian Somerhalder
Revenir en haut Aller en bas
 
Nathaniel, duc de Trivignion {Notre passion excusera tous nos vices}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disney, notre monde à tous
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» Joyeux noel à tous!
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives :: ANCIENS TOPICS
-
Sauter vers: