AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THIBAULT • Let me dream and save the King...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité





Invité


MessageSujet: THIBAULT • Let me dream and save the King...   18.03.09 21:22

Thibault de Treil
_______ ft. (Shia LaBeouf)



    24 ans.
    Mousquetaire du Roi.
    Bretonne. Il naquit en Avril, tout près de Dinan.
    Célibataire. Non promis.


    « Il était une fois ... »
    Avril 1646/1647 ; La fin à toujours un début.
    « Monsieur ! Monsieur ! Madame est tombée de cheval ! Elle ne répond plus ! »
    « Quoi ?! » Assis à son bureau où il réglait quelques problèmes dus à ses affaires, François de Treil sortit en trombe du manoir familial et courut jusqu’à la carrière où sa femme avait décidé de monter un peu à cheval. Là, il la vit gisant sur le sol, la tête ensanglantée. Affolé, il se précipita vers elle.
    « Jeanne ! Jeanne mon amour ! Répondez ! Léontine ! Appelez le médecin bon sang ! » Il n’osait pas la bouger, de peur d’aggraver encore plus la situation et de la perdre. Fort heureusement, le médecin de campagne ne logeait qu’à dix minutes de cheval du Manoir, il arriva donc presque immédiatement. Avec l’aide du personnel, il emmena Jeanne dans le salon, les canapés avaient été recouverts de linge pour ne pas les tâcher de sang. Il tenta de stopper l’hémorragie, déjà bien avancée mais cela ne mena à rien. A peine vingt minutes plus tard, Jeanne ne respirait plus, son cœur s’était arrêté de battre. La douleur que ressentit François fut indicible. Ce fut pire que si on l’avait poignardé violemment dans le dos, pire que si on lui avait ouvert le ventre et ôté les organes vitaux. Il resta à genoux devant le sofa pendant deux longues heures, la main de sa défunte femme dans les siennes, son visage enfoui dans ses seins désormais glacials. Il pleurait, toutes les larmes de son corps.

    Thibault, partit chez ses grands parents à une dizaine de lieues de là ne revint que le lendemain matin. La maison était presque vide. La plupart des employés avait été renvoyés chez eux mais certains avaient tenu à rester pour soutenir le maître des lieux. Lorsqu’il entra dans le grand salon, le petit garçon de cinq ans qu’il était vit sans comprendre son père, assit dans un canapé, les mains sur son visage fatigué et livide.


    « Père ! Père ! Que se passe-t-il ? Maman n’est pas là ? » Le sourire que François voulut lui adresser se transforma sans qu’il ne le voulut en une grimace de douleur. Il se leva alors péniblement et vient d’agenouiller près de son fils, qui sembla sentir que quelque chose de mauvais se préparait.
    « Thibault, votre mère ne sera plus jamais à la maison. Elle…. Elle est montée rejoindre Dieu. »
    « Mais... Pourquoi ? Elle ne nous aime plus ? » Bien qu’élevé dans le catholicisme le plus complet, Thibault ne comprenait où son père voulait en venir. François passa alors ses main dans les cheveux noir de jais de son fils et baissa les yeux, il était bien incapable de lui annoncer la mort de Jeanne en voyant ses yeux verts s’assombrir de tristesse.
    « Si, elle nous a toujours aimé et nous aimera toujours. Seulement, Dieu a décidé que sa place n’était plus ici avec nous mais à ses côtés. Sa grande bonté peut-être, a poussé le seigneur à la rappeler à lui. Nous…. Nous l’enterrerons demain après midi à l’église. » Du haut de ses cinq ans, Thibault parvint presque à retenir ses larmes. Il quitta son père précipitamment et se jeta sur son lit où il se laissa aller et pleura lui aussi pendant tout le reste de la journée. A midi, Léontine lui apporta son repas mais il n’y toucha pas. Au soupé il refusa de quitter sa chambre. Le peu de personnel qui était resté au manoir restait impuissant face à la douleur, la tristesse et le désarroi des deux hommes de la maison.

    L’enterrement eut lieu le lendemain, dans la grande église de Dinan. Toute la famille de Jeanne et de François était réunie, quelques amis proches, dont Mathias de Sandras, chef des Mousquetaires du Roi, étaient également présents. La cérémonie ne fut pas fastueuse, simple et rapide, on inhuma Jeanne de Treil dans la plus grande discrétion. Elle fut ensevelie dans un magnifique cercueil de Pin verni, et une plaque de marbre marquait son emplacement, gravée d’un mot tendre de son mari.

    Pendant les mois qui suivirent, François fut plus dur avec ses employés, il les dirigeait d’une main de fer et ne rentrait presque plus au Manoir, à peine dormait-il pour tenter d’oublier sa défunte femme. Léontine prit alors un peu la place de Jeanne et s’occupa encore plus de Thibault. Puis, un an plus tard, au mois d’Avril, alors que François recommençait à prendre goût à la vie, il se piqua avec une épine de rose. Il ne s’inquiéta pas et banda rapidement son doigt avec un bout de tissus. Mais ce ne fut pas une blessure bénigne, le soir même, il était cloué au lit, tous ces muscles étaient tétanisés et il ne pouvait les bouger. Sa température corporelle n’était pas loin des quarante degrés et François souffrait atrocement. Tous les gens de la maison étaient à son chevet et on faisait en sorte que Thibault reste dans sa chambre, prétextant que son père était fatigué et qu’il voulait être seul. Puis, tous les muscles de son corps durent totalement tétanisés et son cœur finit par l’abandonner vers sept heures le lendemain matin. Dès lors, il fallut trouver quelqu’un pour élever Thibault, ses grands parents maternels étaient décédés depuis longtemps et ses grands parents paternels étaient trop vieux pour assumer son éducation. Mathias de Sandras de proposa alors d’élever le petit, âgé seulement de cinq ans. Trois jours plus tard, il était au Manoir et régla tous les problèmes liés à « l’adoption » de Thibault.


    « Thibault ? Nous partons demains pour Paris. C’est moi qui vais désormais prendre soin de toi. »
    « Paris ? Mais c’est où Paris ? Léontine ne vient pas avec nous ? Et le Manoir, laissons-nous le Manoir seul ? »
    « Paris, c’est le lieu où vit le Roi de France, c’est loin d’ici, c’est pourquoi nous devons partir dès demain. Le Manoir va être vendu. Je suis désolé Thibault, mais personne ne pourra s’en occuper sinon. L’argent te reviendra, te t’inquiète pas. »
    « Ca veut dire que d’autres personnes vont habiter ici ? Mais ça sert à quoi l’argent ? » La candeur du petit garçon le fit sourire. Il lui expliqua alors ce qui allait se passer, les quelques meubles qu’ils emmèneraient à Paris et les quelques affaires qu’il prendrait avec lui mais aussi que Léontine viendrait avec eux, et qu’elle l’aiderait à l’élever.

    Alors, ils partirent à l’aurore le lendemain matin. A cheval, le chemin fut long mais se déroula le plus tranquillement du monde.




Dernière édition par Thibault de Treil le 21.03.09 15:10, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





Invité


MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   18.03.09 21:23

    « Que diable, vous êtes à Versailles ! »

    Un paradis ou un enfer versaillais ?
    Il serait très mal vu de dire que Versailles se rapproche bien plus des Enfers d'Hadès que du Paradis. Mais c'est pourtant ce que pense Thibault. Tout n'est que frivolités, fêtes, bals et banquets. Les gens sont tous plus hypocrites les uns que les autres et s'il n'était qu'un Noble parmi tant d'autres, il n'est pas sûr que le jeune homme chercherait une charge auprès du Roi. L'éloignement de sa "patrie" natale, bien qu'il fut élevé à Paris ne fait qu'accentuer cette vision pessimiste du château qu'il trouve cependant impressionnant et beau. Les dorures, les tentures ou les tableaux qui ornent tous les murs sont magnifiques et amateur d'art comme il l'est, Thibault ne peut qu'admirer ces œuvres. Le fait est que Versailles n'a pas non plus que de noires faces. Y passer du temps lui permet ainsi de croiser, voire de converser rapidement avec les grands artistes que sont Molière ou Lully, qu'il admire énormément.

    Vérité ou fantasme du complot ?
    De tous temps, en tous siècles et en toutes civilisations, les dirigeants ont été la cible rêvée pour de sordides complots. L'histoire romaine l'illustre parfaitement et il serait étonnant que Louis XIV y échappe. Mais si Thibault arrive à concevoir que quelqu'un puisse souhaiter la mort du Monarque absolu, il n'est pas sûr que des personnes veuillent mener ce "projet" à bien. Cependant, son rôle de Mousquetaire, et donc de "protecteur" du Roi, l'oblige à ouvrir l'œil aussi tente-t-il de récolter le maximum d'informations sans que personne ne s'en rende compte. Son côté rêveur et indolent l'y aide particulièrement bien. De plus, doué avec les mots comme il l'est, Thibault parvient sans trop de difficultés à embrouiller les gens et de cette manière à apprendre des choses très utiles (ou non).

    Plutôt colombe ou vipère ?
    Prude, il ne se mêle que peu aux ragots de la cour. Hors de question d'en comporter donc. Quant à les écouter, Thibault ne le fait jamais que d'une oreille. Cela ne l'intéresse pas tellement mais étant donné la profusion de ragots à la cour, le jeune homme est bien obligé de les entendre et certains l'étonnent ou le choquent profondément. Comment peut-on se livrer à de telles théories et à une telle indiscrétion généralement infondée quant à la vie sexuelle de telle ou telle personne ? C'est une chose qu'il n'a jamais réussi à comprendre et veut bien admettre qu'il ne la comprendra jamais. Alors, il se tient éloigné des ragots de la cour tant qu'il le peut.

    « Plus bas la révérence, plus bas. »

    White Coton. La cuvette supersonic.
    17 ans dans un mois
    Tous les jours. Sauf le jeudi, je termine à 18h
    Longue vie au Roi.
    Aucune. Ce forum est génial !


SIGNATURE BY CORPSE HEART
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Belle et douce Amy, l'unique. Peu importe mon alliance ...
Côté Lit: Avec ma femme au nom du devoir conjugal, avec la Reine de mon coeur au nom d de l'amour
Discours royal:



ADMIN ROYAL
L'Etat, c'est Moi

Âge : 28 ans
Titre : Roi de France
Missives : 1184
Date d'inscription : 26/08/2006


MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   28.03.09 16:51

Bonjour.

Le délai pour faire sa fiche est de 10 jours, souhaites tu continuer ?
Si, d'ici 10 autres jours tu n'as pas donné signe de vie, ton compte sera supprimé.

______________________



« C'est toujours l'impatience de gagner
qui fait perdre. »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   28.03.09 16:53

Désolée. Je préfèrerais que vous supprimiez directement mon compte. Je ne pense pas pouvoir être active comme ce forum le mérite. Mieux vaut donc que je ne continue pas. Désolée, encore. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« s i . v e r s a i l l e s »
Côté Coeur: Il a été brisé, piétiné et maintenant celui qui était à mes côtés est devenu mon ennemi. Quelle cruelle destinée !
Côté Lit: Le lit de mon palais est si confortable et accueillant !
Discours royal:



ADMIN TRAVESTIE
Monsieur fait très Madame

Âge : 27 ans
Titre : Prince de France, Monsieur le frère du Roi, Duc d'Orléans, de Chartres, d'Anjou, seigneur de Montargis
Missives : 10014
Date d'inscription : 03/01/2007


MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   28.03.09 18:05

Tu es sûr ? Car tu avais commencé une bonne fiche et semblais motivé, ça serait dommage (on ne demande pas de venir tous les jours hein, juste pour les fiches on essaye de booster les gens Laughing )

______________________

Joyeux Anniversaire mon Prince <3


OH YEAH:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité





Invité


MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   28.03.09 18:08

Oui, je suis sûre ^^ Avec tout le taf que j'ai à faire je ne pourrai pas être suffisamment active. Et je n'aime pas lorsque je mets plus de deux jours à répondre aux Rps, alors je préfère m'arrêter là, c'est plus "sage".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: THIBAULT • Let me dream and save the King...   

Revenir en haut Aller en bas
 
THIBAULT • Let me dream and save the King...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THIBAULT • Let me dream and save the King...
» LET'S SAVE THE KING!!!!
» Dream of Ewilan
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Hollywood Dream Boulevard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU TEMPS DE VERSAILLES :: 
DE L'AUTRE CÔTE DU MIROIR
 :: Archives ::  HRP
-
Sauter vers: